Au Québec, au cours de la dernière année, environ 45 000 enfants ont été
victimes de morsures de chiens

LAVAL, QC, le 9 août /CNW Telbec/ - Selon des estimations basées sur les résultats d'un sondage(1) réalisé pour le compte de l'Association des médecins vétérinaires du Québec(2) en partenariat avec CDMV(3) et Hill' s Pet Nutrition(4), il appert que le nombre d'enfants de 12 ans et moins mordus par un chien au Québec au cours des 12 derniers mois se chiffrerait à environ 45 000. Seules les morsures ayant provoqué des marques dans la peau ou engendré des lacérations ont été comptabilisées.

Au total, 2,71 % des répondants affirment qu'au cours de cette même période, eux-mêmes et/ou un membre de leur ménage ont été mordus par un chien leur appartenant ou non. Ces données nous permettent ainsi d'estimer à environ 164 000 le nombre de morsures causées par un chien au cours de la dernière année au Québec.

C'est la première fois, au Québec, qu'un tel sondage est effectué. On y apprend aussi que dans 51 % des cas de morsures, celles-ci sont le fait du chien de la famille et dans 49 % du temps d'un chien étranger. En ce qui concerne les morsures chez les enfants, le chien de la famille a été responsable de 38 % des morsures. Fait à noter, dans 9,26 % des familles possédant un chien, au moins une personne été mordue par celui-ci au cours de la dernière année.

En plus de causer de très malheureux drames humains, ces incidents, qui pourraient être évités dans la très grande majorité des cas, coûtent cher à la société. Près de la moitié (45,4 %) des ménages où une personne a été mordue par un chien affirment que la ou les morsures ont été suffisamment sérieuses pour les obliger à consulter un médecin.

L'Association des médecins vétérinaires du Québec aimerait, par ce sondage, rappeler à tous les propriétaires des quelque 900 000 chiens vivant au Québec et répartis dans environ 23 % des foyers, qu'ils sont en tout temps responsables de leur animal et qu'il est de leur devoir de tout mettre en œuvre pour éviter que d'autres Québécois soient victimes de morsures.

Pour prévenir les morsures, nous préconisons une sélection basée non pas uniquement sur des caractéristiques physiques, mais aussi sur l'équilibre psychologique de la bête. Le choix d'un chien doit aussi se faire en fonction de l'expérience du propriétaire ainsi que de l'harmonisation du caractère et de la particularité de chaque race. De plus, il est fort important de bien socialiser le chiot entre le 2e et le 4e mois de sa vie et de rapidement détecter les situations pouvant créer de l'anxiété chez celui-ci. Il faut aussi encourager les propriétaires à suivre des cours d'éducation canine orientés sur le renforcement positif, non pas sur la punition. Nous incitions les propriétaires à faire stériliser leurs animaux pour ne pas reproduire d'animaux agressifs et pour diminuer la réactivité des mâles en présence de femelles en chaleur ou lors de l'oestrus chez ces dernières. Finalement, nous recommandons aux propriétaires de ne JAMAIS banaliser toute démonstration, même mineure, d'agressivité (jappement, grognement, tentative de morsure, manifestations d'impatience) et de consulter rapidement leur vétérinaire.

Même si nous déplorons chacune des morsures et sympathisons de tout cœur avec les victimes et leur famille, nous tenons à rappeler qu'il est dangereux de rejeter à tout coup le blâme sur les chiens. Le nombre de cas de morsures totalement gratuites est extrêmement rare. Dans la très grande majorité des cas, une consultation avec un vétérinaire avant l'achat pour bien analyser tous les aspects de l'adoption d'un chien et une simple connaissance du comportement canin et du type de réaction que certaines situations peuvent engendrer suffirait à prévenir des drames.

C'est pourquoi, de par notre formation médicale, notre expérience du comportement animal et notre expertise de la manipulation d'animaux, nous vous rappelons que les médecins vétérinaires demeurent vos meilleurs conseillers non seulement pour éviter les morsures envers les humains et les autres animaux, prévenir la transmission de maladies aussi sérieuses que la rage, mais surtout détecter les bêtes ayant un potentiel de dangerosité. N'oublions pas que la science du comportement animal évolue très rapidement et que les vétérinaires sont à l'affût de toutes nouvelles connaissances pouvant améliorer la qualité de vie de l'animal, de celle de ses propriétaires tout en diminuant les risques de troubles du comportement incluant l'agressivité.

Finalement, il est bon de se rappeler que les chiens constituent de formidables compagnons de vie qui ont dignement mérité leur place dans notre société. Il serait dommage que des campagnes de peur viennent réduire leur droit à une vie pleine et entière. Souvenons-nous surtout que nous avons tous une part de responsabilité dans chaque morsure de chien!

    
    1. Le présent rapport fait état des résultats d'un sondage réalisé par
       Léger Marketing pour le compte de l'AMVQ (Association des médecins
       vétérinaires du Québec) avec le support de CDMV inc. et Hill' s Pet
       Nutrition Canada inc. Dans l'ensemble, 1 051 personnes ont été
       interrogées entre le 14 et le 16 juin 2010. À l'aide des données de
       Statistique Canada, les résultats ont été pondérés selon l'âge, le
       sexe, la région et la langue maternelle, la scolarité et la présence
       ou non d'enfants dans le ménage afin que l'échantillon soit
       représentatif de la population québécoise.
    2. L'AMVQ (Association des médecins vétérinaires du Québec inc.) est une
       association à but non lucratif qui existe depuis 60 ans et qui
       regroupe près de 800 médecins vétérinaires québécois pratiquant dans
       le domaine des animaux de compagnie au Québec. Pour information :
       www.amvq.qc.ca
    3. CDMV inc. est le principal distributeur de produits vétérinaires au
       Québec, un joueur important dans le monde de la santé animale. Pour
       information : www.cdmv.com
    4. Hill' s Pet Nutrition Canada inc. est un leader mondial de
       l'alimentation animale. Pour information : www.hillspet.com
    

SOURCE Association des médecins vétérinaires du Québec

Renseignements : Renseignements: Dre Chantal Allinger, MV, présidente, Association des médecins vétérinaires du Québec, Téléphone: 450 963-1812, Courriel: amvq@amvq.qc.ca, Site: www.amvq.qc.ca; Dr Michel Pepin, MV, directeur général, Association des médecins vétérinaires du Québec, Téléphone: 450 963-1812 ou 450 668 6687, Courriel: amvq@amvq.qc.ca ou veterinet@veterinet.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.