Attribution d'une aide financière de 35 000 $ pour la réalisation d'un projet destiné aux victimes d'actes criminels de la région de l'Outaouais

QUÉBEC, le 24 mars 2017 /CNW Telbec/ - La députée de Gatineau, ministre de la Justice et ministre responsable de l'Outaouais, Mme Stéphanie Vallée, et la députée de Hull, Mme Maryse Gaudreault, ont annoncé, aujourd'hui, l'attribution d'une aide financière de 35 000 $ pour la réalisation d'un projet favorisant la recherche, l'information, la sensibilisation et la formation en matière d'aide aux victimes d'actes criminels dans la région de l'Outaouais.

Le projet retenu, soumis par le Centre d'intervention en abus sexuels pour la famille, assurera la bonification, la recherche et la rédaction du cahier de programme du service de réunification familiale à la suite d'un abus sexuel d'enfant, dans une perspective de justice réparatrice.

« Il est extrêmement important à mes yeux, et pour notre gouvernement, de soutenir les victimes d'actes criminels. Cette aide financière servira à soutenir activement et quotidiennement des centaines de victimes afin qu'elles reprennent le cours normal de leur vie », a déclaré la ministre Vallée.

« L'aide accordée bonifiera les services de réunification familiale à la suite d'un abus sexuel d'enfant, et ce, dans une perspective de justice réparatrice, pour le bien de la communauté. De plus, elle aidera ces personnes à progresser sur le chemin de la guérison », a déclaré la députée de Hull, Mme Gaudreault.

« Les deux tiers des victimes d'abus sexuels ont moins de 18 ans et elles ne sont que 15 % à dévoiler ce type d'acte criminel. L'implication des élus de l'Outaouais dans ce projet nous aide aujourd'hui à mieux considérer la volonté des victimes dans leur contexte familial souvent complexe, après la commission d'un abus sexuel », a ajouté M. Simon Drolet, directeur du Centre d'intervention en abus sexuels pour la famille.

Au sujet du Programme de subvention pour favoriser la recherche, l'information, la sensibilisation et la formation en matière d'aide aux victimes d'actes criminels

Dans le cadre de ce programme, une somme de 1,5 million de dollars sera consacrée à soutenir des projets ponctuels portant sur la recherche, l'information, la sensibilisation et la formation en matière d'aide aux personnes victimes.

Les sommes octroyées dans le cadre de ce programme proviennent du Fonds d'aide aux victimes d'actes criminels (FAVAC). Ce fonds spécial, notamment utilisé pour le financement de projets destinés aux victimes d'actes criminels, a été institué au ministère de la Justice du Québec en 1988. Ses revenus proviennent principalement de sommes perçues à la suite d'infractions aux lois pénales québécoises et au Code criminel, ainsi que de sommes liées au partage des produits de la criminalité.

Pour plus de renseignements sur ce programme et pour prendre connaissance de la liste des projets qui obtiendront une aide financière, consultez le site Web du Ministère à l'adresse www.justice.gouv.qc.ca.

 

SOURCE Cabinet de la ministre de la Justice et Procureure générale du Québec

Renseignements : Source : Isabelle Marier St-Onge, Attachée de presse, Cabinet de la ministre de la Justice et Procureure générale du Québec, 418 643-4210; Renseignements : Paul-Jean Charest, Relations médias, Ministère de la Justice du Québec, 418 644-3947, poste 20932


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.