Atterrissage en douceur et écarts régionaux des marchés canadiens de la copropriété

Genworth Canada diffuse la Note de conjoncture - Copropriétés Hiver 2015

TORONTO, le 26 mars 2015 /CNW/ - L'atterrissage en douceur des marchés canadiens de la copropriété que l'on prédit depuis longtemps se profile à l'horizon pour 2015, étant donné les hausses modestes des ventes et des prix dans la plupart des grandes villes canadiennes, selon le dernier rapport sur les copropriétés du Conference Board du Canada publié par Genworth Canada. Dans la Note de conjoncture - Copropriétés Hiver 2015, on prévoit une plus-value des copropriétés dans la plupart des grandes villes, à l'exception de Calgary et d'Edmonton qui devraient connaître une baisse provoquée par la chute des cours du pétrole.

« D'un point de vue national, ces résultats s'inscrivent dans une perspective équilibrée pour le marché canadien de la copropriété pour 2015, exception faite de certaines régions vulnérables aux cours du pétrole », a déclaré Stuart Levings, président et chef de la direction de Genworth Canada. « Nous continuons de constater que l'emploi et la croissance de la population demeurent les principaux moteurs de la demande en copropriétés dans les centres urbains. »

Les conditions économiques qui sous-tendent chacune des régions expliquent la plupart de leurs écarts en matière de prix et de ventes. Selon le rapport, Toronto et Vancouver enregistreront les plus importantes avancées de PIB, tandis que Calgary et Edmonton connaîtront la plus faible croissance économique. On s'attend à ce que ce contexte économique inégal, auquel s'ajoute un stock d'invendus croissant dans certains marchés, limite les nouvelles constructions partout sauf à Québec, Ottawa, Vancouver et Victoria. Néanmoins, on prévoit une croissance respectable de la population dans les huit villes au cours de la période étudiée, continuant d'étayer la vente de copropriétés.

« Même si la santé des marchés des appartements en copropriété varie considérablement d'une région à l'autre, on ne voit aucune bulle sur le point d'éclater », a fait remarquer Robin Wiebe, économiste principal du Centre des études municipales au Conference Board du Canada.

On prévoit une légère hausse des prix de revente des copropriétés dans la plupart des huit villes en 2015, mais une baisse à Calgary et Edmonton. Les augures semblent favorables pour la Colombie-Britannique qui se positionne pour une augmentation prévue des prix de vente de 2,1 % et 4,5 % à Vancouver et Victoria respectivement.

Prix de revente médians des copropriétés par ville : prévisions

Ville

2014

2015 p

2016 p

Québec

227 172

229 006

232 293


0,9

0,8

1,4

Montréal

270 368

277 168

283 286


2,2

2,5

2,2

Ottawa

261 041

264 509

271 304


0,7

1,3

2,6

Toronto

319 503

325 668

331 214


3,5

1,9

1,7

Calgary

276 000

266 991

264 142


8,4

-3,3

-1,1

Edmonton

219 392

209 359

208 173


1,7

-4,6

-0,6

Vancouver

377 929

385 859

396 694


2,8

2,1

2,8

Victoria

274 675

287 186

293 642


2,4

4,5

2,3


Les chiffres en italique indiquent le changement en pourcentage par rapport
à l'année précédente.


Sources : Le Conference Board du Canada; Séries chronologiques du marché
de l'habitation du Canada; Association canadienne de l'immeuble; Fédération
des chambres immobilières du Québec. Les prix de revente moyens sont utilisés
pour Québec et Montréal; les prix de revente médians sont utilisés pour les autres
régions métropolitaines. Les prix de revente utilisés pour Montréal et Québec
comprennent tous les types de copropriétés, pas seulement les appartements.


Voici les prévisions du Conference Board pour chacune des grandes villes :

  • Québec connaîtra une deuxième année consécutive de croissance des ventes, quoiqu'on s'attende à ce que la majorité de cette activité ait lieu dans la deuxième moitié de l'année, à mesure que le PIB et la croissance de l'emploi tendent à la hausse. L'augmentation des prix sera modeste, mais on anticipe une hausse des nouvelles constructions après deux années consécutives de déclin.
  • L'économie mal en point de Montréal provoquera une hausse de prix modérée. L'excédent de logements s'intensifie étant donné que la demande ne réussit pas à suivre le rythme de l'activité de construction qui continue de progresser. On anticipe le risque d'une légère correction du marché.
  • Ottawa bénéficiera de l'affermissement graduel de l'économie. Les ventes progresseront lentement en 2015, puis continueront de croître les années suivantes, mais beaucoup moins rapidement que lors des dernières années. Les prix tendront vers la hausse, mais on s'attend à ce que les nouvelles constructions grimpent de presque 10 % en 2015, après deux années de déclin.
  • À Toronto, la saine croissance continue de la population, ainsi que le PIB et les perspectives d'emploi relativement positifs entraîneront une augmentation continue des ventes et des prix, bien que les gains soient modérés comparativement aux sommets atteints il y a quelques années. Les mises en chantier seront à la baisse pour la troisième année consécutive, réduisant la probabilité d'une importante correction du marché. 
  • L'économie de Calgary sera touchée en 2015, étant donné que le fléchissement des cours du pétrole entraîne à son tour une baisse du PIB et de l'emploi. La conjoncture fragile provoquera une chute des prix et des ventes en 2015. Les prévisions indiquent aussi que les mises en chantier feront marche arrière pendant que le marché s'ajustera à ce paysage économique en mutation rapide.
  • À Edmonton, le marché de la copropriété connaîtra aussi une baisse des ventes et des prix en 2015. Comme à Calgary, l'intensité et la durée du retournement conjoncturel dépend directement des cours du pétrole.
  • Dans l'ensemble, la reprise du marché de l'habitation de Vancouver devrait continuer en 2015, occasionnant une croissance des ventes et des prix. Toutefois, on s'attend à ce que les mises en chantier demeurent relativement peu nombreuses étant donné que le nombre de copropriétés invendues demeure élevé. La demande de l'étranger continue à stimuler les prix dans ce marché; par conséquent, cette ville est la moins abordable du rapport.
  • Le marché de la copropriété de Victoria connaîtra des retombées positives suite à l'amélioration de la conjoncture économique et à la modeste croissance de l'emploi. La progression des ventes et des prix, très légère comparativement à récemment, continuera. Étant donné le grand nombre de logements invendus, les mises en chantier se feront rares.

Produite deux fois par année, la Note de conjoncture des copropriétés est commandée par Genworth Canada au Conference Board du Canada. Le rapport examine un vaste éventail de statistiques sur les copropriétés et offre une analyse approfondie des tendances du marché des copropriétés pour huit grandes régions métropolitaines au Canada : Québec, Montréal, Ottawa, Toronto, Calgary, Edmonton, Vancouver et Victoria. On peut se procurer un exemplaire de ce rapport à http://genworth.ca/fr/about-us/about-us-publications.aspx.

À propos de Genworth Canada

Genworth MI Canada Inc. (TSX : MIC), par l'intermédiaire de sa filiale Compagnie d'assurance d'hypothèques Genworth Financial Canada (Genworth Canada), est l'assureur privé de prêts hypothécaires résidentiels le plus important au Canada. La Compagnie fournit de l'assurance prêt hypothécaire aux prêteurs hypothécaires résidentiels du Canada, ce qui permet aux nouveaux acheteurs de maison d'accéder plus facilement à la propriété. Genworth Canada se distingue par l'excellence de son service à la clientèle, une technologie de traitement innovante et une structure solide de gestion du risque. Grâce à son leadership éclairé et à l'attention qu'elle porte à la sécurité et à la solidité du système de crédit hypothécaire, Genworth Canada appuie le marché de l'habitation depuis près de deux décennies. Au 31 décembre 2014, Genworth Canada détenait un actif total de 5,8 milliards de dollars et 3,3 milliards de dollars en capitaux propres. Apprenez-en davantage à www.genworth.ca.

Remarque sur les déclarations prospectives

Certaines déclarations de ce communiqué contiennent des renseignements prospectifs au sens des lois applicables sur les valeurs mobilières (« déclarations prospectives »). Lorsqu'ils sont employés dans ce communiqué, les mots « peut », « serait », « pourrait », « sera », « destiner », « organiser », « prévoir », « croire », « chercher », « proposer », « estimer », « s'attendre à » et expressions semblables, relativement à la compagnie, sont destinés à identifier les déclarations prospectives.

Les déclarations prospectives contenues aux présentes sont fondées sur certains facteurs et suppositions, dont certains semblent proches des déclarations prospectives applicables contenues aux présentes. Parmi les éléments inhérents aux déclarations prospectives, notons des risques connus ou inconnus, des incertitudes et autres facteurs dépassant la capacité de contrôle ou de prédiction de la compagnie qui peuvent faire en sorte que les résultats, le rendement ou les réalisations réels de la compagnie ou les développements dans les activités commerciales de la compagnie ou dans son industrie s'écartent des résultats, du rendement, des réalisations ou des développements prévus de manière explicite ou tacite par de telles déclarations prospectives. Les résultats et développements réels peuvent différer sensiblement de ceux envisagés par les déclarations prospectives.

Les résultats et le rendement réels de la compagnie pourraient différer substantiellement de ceux prévus, en raison de risques connus et inconnus, y compris les attentes de la compagnie à l'égard de son chiffre d'affaires, ses dépenses, ses pertes sur les réclamations et ses activités; les besoins de trésorerie éventuels de la compagnie et ses estimations concernant ses dépenses en capital, ses besoins en capital, ses réserves et ses besoins en financement supplémentaire; la capacité de la compagnie à évaluer précisément et à gérer les risques associés aux polices qui sont souscrites; la capacité de la compagnie à gérer précisément les risques du marché, des intérêts et du crédit; les tendances et les difficultés prévues relatives aux activités commerciales de la compagnie et aux marchés dans lesquels elle exerce ses activités; changements dans l'économie mondiale ou canadienne.

Il ne s'agit pas d'une liste exhaustive des facteurs pouvant influer sur l'une ou l'autre des déclarations prospectives de la compagnie. Certains de ces facteurs et autres sont abordés plus en détail dans la Notice annuelle de la compagnie du 17 mars 2014. Les investisseurs et autres doivent tenir dûment compte de ces facteurs et autres et ne pas accorder une confiance excessive aux déclarations prospectives. De plus amples renseignements sur ces facteurs de risques et autres sont inclus dans les documents publics de la compagnie déposés auprès des organismes provinciaux et territoriaux de réglementation des valeurs mobilières (incluant la Notice annuelle de la compagnie) et peuvent se trouver sur le site Web de SEDAR à www.sedar.com. Les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué de presse représentent les points de vue de la compagnie uniquement à la date des présentes. Les déclarations prospectives figurant dans ce communiqué sont fondées sur les projets, estimations, projections, croyances et opinions actuels de la direction et les hypothèses relatives à ces projets, estimations, projections, croyances et opinions peuvent changer et, par conséquent, sont présentées dans le but d'aider les détenteurs de valeurs mobilières de la compagnie à comprendre les points de vue actuels de la direction concernant ces futurs résultats et peuvent ne pas être convenir à d'autres fins. Bien que la compagnie prévoie que les événements et développements subséquents puissent l'amener à changer d'avis, la compagnie n'entreprend pas de mettre à jour des déclarations prospectives, sauf dans la mesure requise par les lois applicables sur les valeurs mobilières.

SOURCE Genworth MI Canada

Renseignements : Pour obtenir d'autres renseignements ou organiser des entrevues, veuillez communiquer avec : Lisa Azzuolo, directrice, Communications, Genworth Canada, 905.287.5520 ou Lisa.Azzuolo@genworth.com

LIENS CONNEXES
http://www.genworth.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.