Attentes de Montréal en vue des élections fédérales - « Le gouvernement fédéral et la ville doivent devenir de vrais partenaires » - Denis Coderre

MONTRÉAL, le 2 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Le maire de Montréal, M. Denis Coderre, a fait connaître aujourd'hui ses attentes aux principaux partis politiques en vue des élections fédérales du 19 octobre prochain. Les propositions soumises par Montréal touchent à la fois des enjeux nationaux partagés par les grandes villes canadiennes, et des enjeux locaux qui revêtent une importance capitale pour la métropole du Québec.

« En tant que deuxième métropole du pays, Montréal a des attentes bien précises vis-à-vis du gouvernement fédéral, qui a un rôle important à jouer au plan du développement économique et social. À cet égard, les investissements fédéraux en infrastructures, en transport collectif, en logement abordable et en sécurité publique doivent refléter le poids de Montréal dans l'économie canadienne. Également, j'ai invité les différents candidats à se prononcer sur des questions plus pointues, qui monopolisent l'attention depuis plusieurs mois, comme le maintien de la livraison du courrier à domicile, le retrait du projet de péage sur le nouveau pont Champlain ou le rapatriement du Vieux-Port. Pour ces enjeux, comme pour tous ceux touchant la vie des Montréalais, le gouvernement fédéral et la ville doivent devenir de vrais partenaires », a déclaré M. Denis Coderre.

En ce qui concerne les enjeux nationaux, les propositions de Montréal visent quatre domaines précis :

1) Transport collectif
Le dernier budget fédéral prévoit, à partir de 2019, des investissements supplémentaires de 1 G$ récurrents pour les projets de transport collectif dans l'ensemble des municipalités canadiennes. Ces projets devront être réalisés en partenariats public-privé par l'entremise de l'agence PPP-Canada et seront attribués au mérite.

Attentes de Montréal :
- un financement selon l'achalandage, qui se traduirait par une somme annuelle de 200 M$ pour Montréal;
- le financement des projets identifiés par Montréal et le gouvernement du Québec, dont le SLR sur le nouveau pont Champlain et le train de l'Ouest;
- de la flexibilité dans la méthode de réalisation des projets.

2) Infrastructures
Les besoins des villes canadiennes en matière d'infrastructures sont considérables : à la somme de 5,35 G$ par année pendant 10 ans incluse dans le budget fédéral de 2014, les municipalités canadiennes considèrent qu'il faut ajouter 1,5 G$ pour combler leurs besoins. Si les fonds additionnels étaient attribués selon le poids démographique des villes canadiennes, ceci représenterait une somme totale de 342,5 M$ annuellement pour Montréal.

Attentes de Montréal :
- une source de financement dédiée, stable, prévisible et établie en fonction du poids démographique, qui se traduirait par une somme additionnelle de 77 M$ pour Montréal;
- des discussions tripartites (municipal-provincial-fédéral) sur les projets qui concernent Montréal.

3) Logement social et abordable
Le logement social et abordable répond à des besoins réels pour Montréal et constitue un outil de mixité sociale favorisant un vivre ensemble harmonieux, en plus de contribuer à diminuer l'itinérance.

Attentes de Montréal :
- une reconnaissance de l'expertise montréalaise développée sur le terrain en triplant (de 8 M$ à 24 M$) les montants alloués au déploiement de mesures comme la lutte à l'itinérance, le travail de rue, le soutien psycho-social, etc.;
- la construction de nouvelles unités de logement, ainsi que l'entretien et la rénovation des unités existantes, rendue possible par un financement à la hauteur des besoins exprimés, qui sont d'au moins 2,4 G$ à l'échelle canadienne, soit 185 M$ pour Montréal.

4) Agenda de vigilance
Le maire voudrait entendre les propositions des partis politiques fédéraux sur les nouveaux enjeux de sécurité publique auxquels les villes font face, notamment la lutte à la radicalisation. « Montréal a mis sur pied un agenda de vigilance ambitieux qui comprend des mesures novatrices à cet égard, notamment notre Centre de prévention de la radicalisation. Ce sont des initiatives qui ont une portée nationale et c'est pourquoi nous demandons qu'elles soient appuyées par le gouvernement fédéral », a précisé M. Coderre.

Attentes de Montréal :
- une prise de position des partis politiques sur les manières dont ils entendent appuyer les villes sur la question de la sécurité publique;
- le rétablissement d'un Fonds de financement des services policiers (10 M$ annuels pour Montréal);
- un nouveau financement fédéral dédié au Centre montréalais de prévention de la radicalisation menant à la violence à la même hauteur que le gouvernement du Québec (1 M$ annuellement).

Quant à la décision de Postes Canada d'abolir la livraison du courrier à domicile, Montréal souhaite que le prochain gouvernement fédéral annule tout bonnement le projet. « Cette décision unilatérale de Postes Canada prive nos citoyens d'un service essentiel, en plus de créer de nombreux problèmes pour les villes au plan de l'aménagement urbain. La meilleure chose que le gouvernement fédéral peut faire au lendemain du 19 octobre est d'abandonner définitivement cette idée », a déclaré M. Coderre.

Le maire de Montréal demande également aux chefs des partis politiques fédéraux de se prononcer sur bon nombre d'enjeux locaux :

375e anniversaire de Montréal : le gouvernement fédéral devrait contribuer aux festivités et s'engager à maintenir le legs de l'illumination permanente du pont Jacques-Cartier.

Le pont Champlain : la Ville ne veut pas de péage sur le nouveau pont qui sera construit en remplacement du pont actuel.

Sites d'injection supervisée (SIS) : la Ville demande au gouvernement fédéral de respecter la décision de la Cour suprême et d'accorder les exemptions pour la mise en place de sites d'injection supervisée.

Port de Montréal : En plus de rapatrier le Vieux-Port, Montréal demande un soutien du fédéral au projet de restauration de la gare maritime Iberville et de la jetée Alexandra pour accueillir plus de navires de croisière.

Radio-Canada : Montréal, qui héberge d'importantes installations du diffuseur public, demande au gouvernement fédéral de s'engager à réinvestir dans Radio-Canada.

Montréal, métropole internationale : la présence à Montréal de nombreuses organisations internationales contribue à faire du Canada un acteur influent sur la scène mondiale; à ce titre, le gouvernement fédéral devrait financer adéquatement l'attraction, la rétention et l'expansion des organisations internationales dans la métropole.

Oléoducs d'Enbridge et de Trans-Canada : Montréal s'attend à ce que le gouvernement fédéral respecte les décisions de l'Office national de l'énergie en appliquant ses recommandations sur les projets d'oléoducs.

« D'une manière plus générale, je demande aux chefs de partis de se prononcer sur le rôle du gouvernement fédéral dans le développement économique de Montréal. Un développement qui repose notamment sur la présence des grappes industrielles, ces regroupements d'entreprises dans des secteurs spécialisés et innovants - comme l'aérospatiale - qui nous aident à attirer les investissements et les talents. Nous voudrions voir un soutien accru pour nos grappes industrielles de la part du gouvernement fédéral, particulièrement dans le secteur de l'aérospatiale. Enfin, nous aimerions également que le fédéral conserve ici, à Montréal, une expertise en élaboration de politiques et de programmes en matière de développement économique et d'enveloppes financières adéquates », a conclu M. Coderre.

Le document « Un plan pour Montréal : propositions de la métropole du Québec » est disponible sur le site de la Ville de Montréal à l'adresse : http://bit.ly/1LKWn8k

 

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Renseignements : Louis-Pascal Cyr, Directeur des communications, Cabinet du maire et du comité exécutif, 514 207-5525


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.