Attachez votre ceinture! - La CAQ invite les automobilistes du 450 à dire non à une nouvelle taxe libérale

QUÉBEC, le 21 févr. 2016 /CNW Telbec/ - Craignant le pire pour plus d'un million d'automobilistes, les députés Nathalie Roy et Claude Surprenant de la Coalition Avenir Québec exigent que le gouvernement libéral renonce à l'imposition d'une nouvelle taxe pour les automobilistes du 450. Cette nouvelle contribution au transport en commun pourrait désormais être imposée contre leur gré aux automobilistes de 66 municipalités en périphérie de la région métropolitaine de Montréal.

Les députés caquistes ont vivement dénoncé cette taxe ajoutée à l'immatriculation et sournoisement imposée dans le cadre du projet de loi 76, présentement à l'étude à l'Assemblée nationale. Destinée au financement du transport en commun, cette nouvelle contribution serait décrétée par la Communauté métropolitaine de Montréal, par simple règlement, sur l'ensemble de son territoire.

« Il faut lutter contre les émissions de gaz à effet de serre en développant les moyens de transports collectifs, mais ce ne sont pas aux citoyens de la classe moyenne, déjà surtaxés, de payer la note. D'autant plus que la réalité quotidienne de bon nombre de ces familles ne leur permet pas d'utiliser le transport collectif. Les familles de la Rive-Sud et de la Rive-Nord n'en peuvent plus. Depuis l'élection des libéraux, tout augmente, sauf leur salaire. J'appelle Philippe Couillard et son ministre des Transports, Jacques Daoust, à retirer cette nouvelle taxe injuste de son projet de loi », a tonné Nathalie Roy, la députée de Montarville, située sur la Rive-Sud de la métropole.

Responsable des transports et député de la circonscription de Groulx sur la Rive-Nord de Montréal, Claude Surprenant a précisé que cette nouvelle taxe pour les automobilistes ajoutera jusqu'à 90 $ au fardeau fiscal des familles des banlieues de Montréal. Il rappelle que depuis avril 2014, le gouvernement libéral a déjà pigé 1 700 $ dans leurs poches. « Ça suffit, nos familles n'en peuvent plus! Cette taxe additionnelle de 45 $ sur l'immatriculation s'ajouterait aux 30 $ déjà imposés dans l'ensemble du Québec. Ce que le ministre Daoust propose, c'est que les 66 autres municipalités de la CMM mettent de l'argent dans le panier, alors que le quotidien de la majorité de ces citoyens ne leur permet pas d'utiliser le transport en commun pour lequel on leur imposera une taxe. C'est inacceptable! », a déclaré Claude Surprenant.

Porte-parole de la CAQ en matière d'affaires municipales et ancien président de l'Union des municipalités du Québec, Mario Laframboise estime que les libéraux se servent de ce projet de loi pour compenser une partie du manque à gagner entraînée par ses compressions de récurrentes de 300 millions de dollars imposés aux municipalités dans le cadre de son pacte fiscal. « Les libéraux sous-traitent encore des hausses de taxes aux municipalités. Ce n'est pas comme si les municipalités avaient plus d'argent au final pour financer le transport en commun. La balance demeure négative. Nous sommes face à un gouvernement qui n'a pas de plan économique et donc qui pige dans les poches des contribuables pour remplir ses promesses. Après les hausses des tarifs d'électricité et des taxes scolaires, c'est maintenant des hausses de taxes pour financer le transport en commun qu'on tente de faire avaler à nos familles. Ce gouvernement ne manque pas d'imagination, c'est le moins qu'on puisse dire », a conclu Mario Laframboise.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Samuel Poulin, Attaché de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-254-3754, samuel.poulin@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.