Assemblée générale spéciale de la Fédération des producteurs de lait du Québec (FPLQ) - Accord commercial et économique global : « Nous attendons du fédéral des compensations complètes, tel qu'il s'y est engagé » Bruno Letendre, président

QUÉBEC, le 28 nov. 2013 /CNW Telbec/ - Dans le cadre de l'assemblée générale spéciale de la Fédération des producteurs de lait du Québec (FPLQ), le président de la FPLQ, Bruno Letendre, a expliqué comment le gouvernement canadien avait brisé la confiance du secteur laitier en signant un accord de principe avec l'Union européenne (UE) le 18 octobre dernier, une entente qui aura un impact négatif majeur sur le secteur fromager. « Au-delà des apparences, les dommages directs sont bien plus grands qu'on veut le faire croire. Nous avons fait le pari de la confiance, le gouvernement canadien a trahi cette confiance pour obtenir une entente », a déclaré M. Letendre. Celui-ci a précisé que, jusqu'à la conclusion de l'entente, les responsables de la négociation et les politiciens responsables du dossier avaient assuré que le Canada ne cèderait pas aux demandes européennes en ce qui concerne le secteur laitier.

S'adressant au gouvernement du Canada, le président de la FPLQ s'est montré clair : « Nous nous attendons à des compensations complètes, tel qu'il s'y est engagé. Nous sommes prêts à discuter d'un ensemble de mesures ciblées visant à renforcer les secteurs les plus touchés ».

Bien que le gouvernement tente de minimiser l'impact de cet accord, la concession accordée à l'UE fera en sorte que 180 millions de litres de lait ne seront plus produits ni transformés ici, ce qui représente 150 millions de dollars de ventes de lait en moins pour les producteurs et plus de 300 millions de dollars de ventes de fromages perdues. « Ça veut dire qu'on va donner à la production européenne subventionnée le fruit de nombreuses années d'efforts de développement de marché. Au lieu de croître, on va reculer. C'est une perte nette, concrète et directe », a résumé Bruno Letendre.

Quant au gouvernement du Québec, Bruno Letendre a dit apprécier le fait qu'il ait exigé que le fédéral s'engage à compenser les pertes. Il s'agit d'ailleurs du seul gouvernement provincial à l'avoir fait. « Nous nous attendons de lui qu'il assume le leadership de ce dossier et qu'il respecte son engagement de ne pas ratifier l'entente finale avant d'avoir vu le détail des mesures de compensations promises par le gouvernement fédéral et tant qu'elles ne seront pas à la hauteur des attentes du secteur laitier et fromager » a ajouté le président de la FPLQ.

Rappelons que les 17 700 tonnes de fromages importés sont largement subventionnées. En Europe, la Politique agricole commune injecte actuellement environ 80 milliards de dollars par année en paiements directs et en aide au développement rural. Un rapport d'expert publié en septembre dernier évaluait à 64 % la part des subventions dans le revenu des producteurs de lait en 2009.

Grâce notamment à la gestion de l'offre, le secteur laitier génère quelque 83 000 emplois, plus de 5,4 milliards de dollars en contribution au PIB et 1,2 milliard en retombées fiscales, tout en assurant une production locale de produits laitiers de grande qualité. « Plus que jamais, je suis convaincu que la gestion de l'offre constitue une politique aussi légitime et logique que le subventionnement des agriculteurs pour maintenir une production nationale, tout en permettant à ceux qui se lèvent tous les jours pour nourrir leurs concitoyens de vivre décemment de la vente de leurs produits, sans dépendre de la charité du Trésor public ».

À propos de la FPLQ

La Fédération des producteurs de lait du Québec représente les 13 000 producteurs et productrices de lait et les quelque 6 000 fermes laitières de la province. Les producteurs québécois livrent annuellement près de 3 milliards de litres de lait dont la vente totalise des recettes à la ferme de plus de 2 milliards de dollars.

SOURCE : Fédération des producteurs de lait du Québec

Renseignements :

Source :

Jean Vigneault
Directeur, Communications et vie syndicale
Fédération des producteurs de lait du Québec

Informations :

François Dumontier
Conseiller, relations publiques et gouvernementales
Fédération des producteurs de lait du Québec
Cell. : 514 713-0530

Profil de l'entreprise

Fédération des producteurs de lait du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.