Assemblée générale - Taxi - Finie l'inaction, adoptons cette loi rapidement

MONTRÉAL, le 15 mai 2016 /CNW Telbec/ - Les chauffeurs et propriétaires de taxis et limousines membres du Regroupement des travailleurs autonomes Métallos (RTAM-Métallos) s'étant aujourd'hui réunis à Montréal demandent au gouvernement du Québec d'adopter le projet de loi 100 le plus rapidement possible pour pallier à l'inaction gouvernementale qui approche sa deuxième année.

Ils demandent toutefois une modification importante. « Nous avons toujours été opposés à une tarification variant selon l'achalandage. Nous n'avons pas fait toute cette bataille pour que le consommateur et le citoyen n'y gagnent rien. Ce passage du projet de loi 100 est inacceptable », déclare le porte-parole du RTAM-Métallos, Benoit Jugand. Dans son mémoire de février 2016, le RTAM-Métallos écrivait que « tout système de tarification spéculative variant selon l'achalandage doit être formellement interdit, toujours afin de protéger le consommateur. »

AU SUJET DE L'ÉCONOMIE DITE COLLABORATIVE
Ces derniers jours, deux résolutions ont circulé faisant référence à l'économie dite «collaborative» lors du congrès de l'Union des municipalités du Québec et du Conseil général du Parti libéral du Québec. C'est un leurre. « Au début, Uber disait faire du covoiturage, on s'est rendu compte que c'était du taxi. Après, Uber a parlé d'économie de partage, on s'est rendu compte que la majeure partie allait aux Bermudes, dans un paradis fiscal. À la dernière minute, Uber nous parle d'économie collaborative, mais on se rend compte qu'elle n'a pas collaboré à l'élaboration d'un règlement depuis deux ans. Elle ne collabore pas non plus au paiement de ses taxes et impôts. La seule collaboration d'Uber, c'est avec des entreprises privées avec lesquelles elle partage ses listes d'usagers et leurs informations personnelles. »

À PROPOS DES RECOURS JURIDIQUES
Les membres du RTAM-Métallos ont convenu de poursuivre leurs recours juridiques contre Uber Technologies. « La bataille n'est pas finie », explique le directeur québécois du Syndicat des Métallos Alain Croteau. « Nous continuerons à lutter tant et aussi longtemps que la porte ne sera pas fermée définitivement au transport illégal». Le RTAM-Métallos a déposé le 2 février une requête en injonction permanente ainsi qu'une demande en recours collectif contre Uber quelques semaines plus tard.

À propos du RTAM-Métallos
Le Regroupement des travailleurs autonomes Métallos (RTAM-Métallos) est l'organisation la plus représentative de l'industrie du taxi. Elle compte près de 4000 membres issus de l'industrie du taxi et du camionnage, affilié au Syndicat des Métallos.

­­

SOURCE Regroupement des travailleurs autonomes Métallos (RTAM)

Renseignements : Jocelyn Desjardins (RTAM), 514-604-6273, communications@rtam-metallos.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.