Arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles - Un
post-électoral brutal pour les cadres de l'arrondissement

MONTRÉAL, le 29 juin /CNW Telbec/ - Ce matin, dans le cadre d'un conseil spécial, cinq employés municipaux de l'arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles ont officiellement été mis "en ballotage".

Vision Montréal qui a promis la transparence durant toute la campagne partielle dans l'arrondissement, n'a toutefois pas mûri très longtemps la décision de couper plusieurs postes stratégiques dans la gestion locale.

Après seulement treize jours ouvrables à la mairie, Chantal Rouleau a cru bon procéder très rapidement au "tablettage" de tous les professionnels de son bureau d'arrondissement.

    
    - Directeur des travaux publics;
    - Directeur des services administratifs;
    - Directeur à la Direction de la culture, des sports, des loisirs et
      du développement social;
    - Directrice à la Direction de l'aménagement urbain et des services
      aux entreprises;
    - Directrice du Bureau d'arrondissement et secrétaire du conseil
      d'arrondissement.
    

Le directeur de l'arrondissement a quant à lui décidé de prendre sa retraite.

Pour les professionnels, cette situation est certes inconfortable. Ils seront remplacés à très court terme mais demeureront des salariés inactifs de l'arrondissement jusqu'à ce qu'un poste correspondant à leurs compétences se trouve vacant ailleurs dans la métropole.

Lors de sa campagne, Madame Rouleau affirmait haut et fort : "qu'elle entend créer rapidement un comité de citoyens dont la fonction sera d'évaluer l'intégrité, l'éthique et la transparence de l'administration et de faire des recommandations annuelles publiques".

Or, c'est sans consultations en bonne et due forme auprès des citoyens, tel que promis, et ce à toute vitesse que la mairesse Chantal Rouleau passe à l'acte. Le doute plane concernant l'analyse approfondie qui a précédé ces mises au rancart.

"De plus, le 14 juin dernier, Madame Harel a déploré le gaspillage de fonds publics qui résulte de l'extrême fragmentation de la structure municipale, de même que l'iniquité des services dispensés aux Montréalaises et aux Montréalais".

Le geste posé ce matin par la nouvelle mairesse Rouleau va à l'encontre de la position de son chef Louise Harel. Les directeurs évacués de la gestion du bureau d'arrondissement toucheront leur salaire tandis que de nouveaux professionnels prendront leur relève. Des dédoublements payés à même l'argent des contribuables de l'arrondissement.

Le 25 mai dernier, treize jours avant le scrutin du 6 juin dans l'arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointes-aux-Trembles, Chantal Rouleau alors candidate à la mairie pour Vision Montréal déclarait qu'elle "estime pouvoir faire la différence et montrer l'exemple".

"C'est un gaspillage des fonds publics sans consultation, à la sauvette, un mardi matin du mois de juin alors que tous les citoyens sont au travail. Je suis là depuis 2005 et les élus d'Union Montréal n'ont jamais manifesté aussi peu de respect envers les citoyens et la fonction publique. J'invite tous les citoyens à assister au conseil de d'arrondissement du 6 juillet prochain. Vous avez le droit de venir dénoncer le gaspillage de l'argent des contribuables et de vous opposez à cette façon de faire", a déclaré Maria Calderone, conseillère de ville dans l'arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles.

"Chantal Rouleau a jeté de la poudre aux yeux des citoyens pendant la campagne en tablant sur l'environnement, le transport et les infrastructures. La voilà aujourd'hui en pleine déconstruction. Pourquoi n'a-t-elle pas annoncé ses intentions de couper dans l'administration de l'arrondissement lors de sa campagne. Cela s'est fait si vite après l'élection. Cela pourrait porter à croire que l'intention était déjà là. Pendant toute la campagne, les citoyens n'ont pas priorisé le congédiement de cadres de l'arrondissement. C'est un peu invraisemblable que ce soit la priorité de Madame Rouleau", a affirmé la candidate d'Union Montréal, Barbara Pisani.

SOURCE Union Montréal

Renseignements : Renseignements: Louise Fournier, Directrice des communications, Union Montréal, Bur.: 514 906-1340 poste 121, Cell.: 514-567-6972

Profil de l'entreprise

Union Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.