Arrêt temporaire de scieries de Résolu - Unifor met tous les efforts pour soutenir ses membres

MONTRÉAL, le 2 févr. 2016 /CNW Telbec/ - Depuis l'annonce des arrêts pour une période indéterminée des scieries de Produits forestiers Résolu à Saint-Thomas-Dydime et Comtois, le syndicat Unifor travaille pour amoindrir les répercussions des mises à pied sur ses membres.

Un contexte plus favorable pour St-Thomas-Dydime
La situation est différente pour cette scierie alors que d'autres installations sont aussi présentes à proximité et représentées par le syndicat Unifor. « Ainsi, nous avons mis nos efforts à réaffecter les gens mis à pied à la scierie de Mistassini. Un 4e quart de travail a été mis en place et des ententes ont été conclues et approuvées par les travailleurs afin de faciliter l'intégration des membres de Saint-Thomas », a expliqué Renaud Gagné, directeur québécois d'Unifor. Sur une cinquantaine de mises à pied, 26 travailleurs sont ainsi réaffectés à Mistassini. Les discussions avec l'employeur sont aussi positives alors que les opérations en forêt se poursuivent et que l'intention clairement exprimée est de rouvrir la scierie.

Une situation qui diffère à Comtois
Le cas de cette scierie est différent, car le contexte régional ne permet pas la relocalisation des emplois comme c'est le cas à Saint-Thomas. Cependant, Unifor a bon espoir que «  les opérations reprennent lorsque le marché se replacera avec les mises en chantiers », a commenté le dirigeant syndical.

Le fait que Tembec a aussi décidé de fermer temporairement sa scierie à Senneterre inquiète aussi puisque si l'arrêt des opérations se prolongeait à Comtois, ça pourrait finir par avoir des répercussions sur les papetières de PRF à Amos et Gatineau de même que sur celle de WhiteBirch à Masson. En effet, les deux scieries approvisionnent les papetières en copeaux et l'arrêt de leurs opérations pourrait donc les affecter à moyen ou long terme.

L'usine de Saint-Thomas-Dydime est située au Saguenay-Lac-Saint-Jean et celle de Comtois en Abitibi-Témiscamingue.

À propos du projet Unifor
Fondé en août 2013, Unifor a été créé par la rencontre du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP) et des Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA). Le syndicat représente plus de 310 000 membres au Canada, dont près de 55 000 au Québec. Unifor est aussi affilié à la plus grande centrale syndicale québécoise, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ).

 

SOURCE Syndicat Unifor Québec

Renseignements : Marie-Andrée L'Heureux, responsable des communications, Unifor-Québec, (514) 916-7373, marie-andree.lheureux@unifor.org

RELATED LINKS
http://www.uniforquebec.org

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.