Arrêt de la collecte des ordures en Mauricie - David Heurtel a encore le dessus sur les députés de la région, déplore la CAQ

QUÉBEC, le 26 mai 2016 /CNW Telbec/ - Malgré le compte à rebours, le ministre de l'Environnement a refusé de s'engager à émettre un certificat d'autorisation pour l'enfouissement des matières résiduelles dans la région de la Mauricie, laissant ainsi les citoyens dans une situation précaire à une semaine d'un arrêt complet de la collecte des ordures. Pour la CAQ, le ministre Heurtel, récemment devenu le « chouchou » du premier ministre Couillard, a eu le dessus sur les députés de la région qui n'ont pu défendre l'intérêt de la Mauricie.

Talonné par les députés Mathieu Lemay et Donald Martel de la Coalition Avenir Québec, le ministre David Heurtel n'a pas semblé inquiet de voir des déchets s'accumuler sur les trottoirs de la Mauricie d'ici une semaine exactement. Malheureusement, cette situation déplorable risque fort bien de se produire s'il continue de se traîner lamentablement les pieds dans ce dossier.

Le porte-parole de la CAQ pour la région de la Mauricie, Donald Martel, a dénoncé le manque d'attention qu'accordent les députés libéraux pour la région. Il est grand temps qu'ils se réveillent et qu'ils se mettent au diapason des préoccupations des gens. « Après la pyrrhotite, voilà la crise des déchets. Les députés libéraux cautionnent l'inaction de leur gouvernement. Qui prend la défense de gens de la Mauricie dans ce gouvernement au juste? Où sont Julie Boulet, Jean-Denis Girard, Pierre-Michel Auger, Marc H. Plante et Pierre Giguère? » a tenté de savoir Donald Martel.

Auparavant, son collègue porte-parole en matière d'environnement a dénoncé le manque de volonté du ministre. « Il est minuit moins une. La Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie a tout l'espace nécessaire, mais elle n'a pas les autorisations pour l'enfouissement. Tout ça, parce que depuis deux ans, le ministère de l'Environnement n'est pas capable d'émettre un certificat d'autorisation. Jeudi prochain, les gens de la Mauricie n'auront rien devant eux, parce que personne ne viendra ramasser les ordures. La seule idée du ministre, c'est d'investir 20 millions pour une solution temporaire, alors que le certificat d'autorisation attendu depuis deux ans, ça coûte 0 $ ».

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Source : Samuel Poulin, Attaché de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-254-3754, samuel.poulin@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.