Arrestation de deux hommes de la région du grand Toronto soupçonnés d'avoir importé 95 kilos de kétamine

TORONTO, le 16 juill. 2012 /CNW/ - À la suite d'une enquête, la Gendarmerie royale du Canada a arrêté deux résidants de la région du grand Toronto (RGT) et les a accusés d'importation présumée de 95 kilos de kétamine au Canada.

L'enquête a commencé au début du mois de juillet lorsque des agents de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) au Port de Montréal ont découvert 95 kilos de kétamine dissimulés dans un conteneur d'expédition qui contenait également divers produits alimentaires. La cargaison a été confiée à l'Équipe nationale des enquêtes portuaires de la GRC de Montréal pour qu'elle effectue une enquête plus poussée. Comme la cargaison était destinée à la RGT, la section antidrogue de la RGT de la GRC a poursuivi l'enquête dans la RGT.

Le 12 juillet 2012, dans un stationnement de Brampton, la section antidrogue de la RGT de la GRC a arrêté deux hommes en lien avec cette enquête. Le 13 juillet 2012, les deux hommes ont été accusés et ont comparu devant le tribunal de Brampton. Après avoir déposé une caution de 50 000 $ chacun, les deux hommes ont été relâchés, leur prochaine comparution étant fixée le 27 juillet 2012 à 9 h 30.

Les personnes accusées sont :

  • Ravi Chopra, 58 ans, résidant à Mississauga
  • Kanwar Baljit Singh Salwan, 45 ans, résidant à Brampton

Désignée sous le nom de « spécial K » ou de « K », la kétamine est une drogue illicite extrêmement dangereuse. Quand elle est injectée, elle peut provoquer une perte de conscience rapide ainsi que des hallucinations intenses et terrifiantes, et une impression de « sortir de son corps ». On remarque une tendance croissante à utiliser la kétamine comme additif à des drogues déjà dangereuses comme la méthamphétamine ou à d'autres « drogues de confection » de synthèse également nocives.

En fonction de l'utilisation prévue, cette quantité de kétamine permet de produire 3 000 000 doses. Si la cargaison n'avait pas été interceptée, elle aurait pu avoir de fortes répercussions négatives sur les collectivités de la RGT et sur l'ensemble de l'Ontario.

« Nous poursuivrons notre lutte pour empêcher l'entrée de ces drogues dangereuses dans nos communautés et pour traduire en justice ceux qui en sont responsables », a déclaré le sergent d'état-major Glen Stefureak de la section antidrogue de la RGT.

« L'une des priorités de l'ASFC consiste à ne pas laisser entrer au Canada des produits de contrebande tels que des armes et des narcotiques. L'ASFC travaille en étroite collaboration avec ses partenaires du secteur de l'application des lois pour protéger les Canadiens des drogues illicites », a déclaré Alain Surprenant, chef des opérations des services maritimes et ferroviaires de l'ASFC pour la région de Montréal.

Toute personne ayant de l'information sur cet incident et sur toute autre activité illégale est invitée à communiquer avec son service de police locale, avec le détachement de la GRC de sa région ou avec Échec au crime au 1-800-222-TIPS (8477).

SOURCE GENDARMERIE ROYALE DU CANADA

Renseignements :

Pour obtenir de plus amples renseignements et des photos :

Sergent Richard Rollings
Relations avec les médias, GRC
416-992-4409
http://www.rcmp-grc.gc.ca/on/news-nouvelles/index-fra.htm

Relations avec les médias, ASFC (région du Québec)
514-350-6130


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.