Arianne Phosphate publie ses résultats opérationnels et financiers du quatrième trimestre et de l'exercice de 2016

DAN: TSX-V (Canada)
JE9N: FSE (Germany)
DRRSF: OTC (USA)

SAGUENAY, QC, le 22 mars 2017 /CNW Telbec/ - Arianne Phosphate (la « Société » ou « Arianne ») (TSXV: DAN) (FRANCFORT: JE9N) (OTCBB: DRRSF), une société en stade de développement du projet de mine de phosphate Lac à Paul, dans la région du Saguenay--Lac-Saint-Jean, au Québec,  publie ses résultats opérationnels et financiers pour les périodes de trois mois et douze mois terminées le 31 décembre 2016. Tous les montants sont en dollars canadiens, sauf indication contraire.

« L'année 2016 a été marquée par le travail acharné de l'équipe et la progression du projet », mentionne Brian Ostroff, CEO d'Arianne Phosphate. « Les signatures de protocoles d'entente annoncées récemment avec Hydro-Québec, Constructions Proco Inc., Rio Tinto et ABB Inc., découlent directement du travail réalisé dans la dernière année et font en sorte de mener à bien le projet. Nos efforts seront concentrés sur les discussions et la conclusion d'ententes techniques, financières et stratégiques, qui seront déterminants pour la réalisation du projet Lac à Paul. »

Faits saillants corporatifs et financiers 2016

  • En septembre 2016, la Société a exercé des options sur des terrains à Sainte-Rose-du-Nord représentant 709 650 $. Les terrains sont projetés pour être le futur site du port et sont nécessaires pour le développement du terminal maritime ainsi que les routes d'accès et l'infrastructure de soutien. C'est à partir de ce site qu'Arianne expédiera son concentré de phosphate de haute pureté à des clients dans le monde entier.

  • En octobre 2016, la Société a conclu la seconde tranche d'un prêt, représentant 1,1 million de dollars avec divers tiers prêteurs. Les termes sont les mêmes que la première tranche du prêt (voir ici-bas).

  • En septembre 2016, la Société a conclu un prêt de 3 millions de dollars avec divers tiers prêteurs. Le prêt portera intérêt à un taux de 8 %, payé sur une base semi-annuelle et viendra à échéance dans 3 ans. L'entente permet à la société de rembourser le prêt après un an si elle le souhaite. Dans le cadre du prêt, la Société a émis des bons de souscription non transférables. Pour chaque tranche de 1 000 $ en valeur nominale, 800 bons de souscription sont émis (pour un total de 2 400 000 bons de souscription). Chaque bon de souscription confère au détenteur le droit d'acheter une action ordinaire de la société à un prix de 1,25 $ par action pour une période de 3 ans prenant fin le 28 septembre 2019. De plus, après l'expiration de la période d'attente réglementaire, si le cours de clôture des actions ordinaires d'Arianne sur la Bourse de croissante TSX-V (la « Bourse ») atteint ou dépasse 2 $ pendant 10 jours consécutifs, la Société sera en droit d'aviser les porteurs des bons de souscription de son intention de forcer l'exercice des bons de souscription en fournissant aux détenteurs de ces bons un préavis de 30 jours, après quoi les bons de souscription expireront automatiquement.

  • En juin 2016, la Société annonçait qu'elle s'adjoint les services d'Endeavour Financial qui agira en tant que conseiller en financement de projet. Le rôle d'Endeavour sera de travailler avec la direction à la révision de différentes stratégies de financement ainsi que de conseiller Arianne lors de discussions avec des prêteurs ou partenaires potentiels.

  • En mars 2016, le conseil d'administration a nommé Jean Lamarre comme nouveau Président du conseil d'administration. Il est pleinement qualifié dans le développement du commerce international, la finance et la stratégie d'entreprise.

    De plus, la Société a annoncé la nomination d'un nouveau chef de la direction, Brian Ostroff. Son expérience contribuera à consolider les partenariats et les accords de financement.

  • La Société a respecté les délais pour le projet des installations portuaires effectuées par Port  Saguenay. Les études environnementales sont en cours pour l'Agence canadienne d'évaluation environnementale («ACEE»). Cette étape importante dans le développement du projet permettra à Port Saguenay d'obtenir les approbations gouvernementales nécessaires pour commencer la construction des installations portuaires et d'obtenir les autorisations demandées.

Faits saillants subséquents à l'année 2016

  • En mars 2017, Arianne a annoncé la signature d'un protocole d'entente avec ABB Inc. pour l'ingénierie, l'approvisionnement et les services de soutien en solutions d'électrification intégrée et d'automatisation minière. ABB s'est également engagée à porter assistance à Arianne avec des possibilités de stratégies financières pour cette portion du projet et les présentations ont été faites à cette fin.

  • En février 2017, la société a conclu une entente sur l'alimentation en électricité avec le ministre des Ressources naturelles et de l'Énergie. L'entente confirme qu'Hydro-Québec rendra disponible un bloc d'énergie additionnel de 14 MW pour les installations de traitement du minerai. À ce jour ce bloc d'énergie réservé totalise 129 MW. Ce bloc d'énergie permettra à Arianne d'alimenter la totalité de ses installations de transformation en énergie hydro-électrique et en fera le producteur de concentré d'apatite ayant le taux de gaz à effet de serre (GES) le plus faible sur le marché. Une portion significative du bloc d'énergie total de 129 MW, soit 42 MW, sera dédiée à l'utilisation d'un séchoir électrique pour le concentré d'apatite. Avec cette technologie novatrice intégrée dans le séchoir, la Société évitera des émissions de GES correspondant à 86 000 tonnes métriques par année en équivalent de CO2. Cette dernière aura également un impact économique positif sur le projet Lac à Paul.

  • En février 2017, Arianne a annoncé la signature d'un protocole d'entente avec Constructions Proco Inc. (« Proco ») pour l'ingénierie de structure et l'architecture des bâtiments d'acier, ainsi que pour la construction de l'usine de traitement, des bâtiments de services et du bâtiment d'entreposage de la pile de réserves sur le site.

  • En janvier 2017, la compagnie a annoncé la signature d'un protocole d'entente avec Rio Tinto concernant le partage éventuel de services maritimes. Ce dernier prévoit des discussions concernant l'utilisation des navires desservant Rio Tinto par Arianne pour acheminer son concentré phosphaté aux marchés internationaux.

Résumé financier
En 2016, Arianne n'a pas généré de revenus ni de flux positifs de trésorerie puisque la Société est toujours en phase de développement. Au cours de la période de trois et douze mois terminée le 31 décembre 2016, la Société a enregistré des pertes nettes respectivement de 0,7 M$ et de 3,1 M$, comparativement à des pertes nettes de 1,0 M$ et de 3,9 M$ aux mêmes périodes en 2015. La perte nette et la consommation de trésorerie de la Société sont similaires à d'autres sociétés minières en stade de développement.

La diminution de la perte nette et de la perte d'exploitation est due au fait que la Société a pris une série de mesures afin de réduire ses dépenses. Elle s'est concentrée principalement sur l'obtention du permis et sur les diverses alternatives de financement, ce qui requiert moins de fonds de roulement.

Liquidité
À la fin de l'année 2016, la Société avait une encaisse de 2,2 M$ et une ligne de crédit non utilisée de 0,3 M$, lesquelles seront destinées à la réalisation des importants travaux de développement du projet en 2017. Selon les estimations actuelles relatives au développement du projet, Arianne prévoit qu'elle aura besoin de financement additionnel avant la fin de l'année 2017.

Perspective
En 2017, Arianne axera ses activités sur l'avancement du projet Lac à Paul. Voici ses principaux objectifs :

  • Compléter des accords partenariat et de financement
  • Continuer d'améliorer la valeur du projet grâce à l'optimisation du projet
  • Assister Port Saguenay à obtenir l'approbation de l'ACEE afin de commencer la construction du port maritime
  • Poursuivre les discussions en cours avec les Premières Nations

Les états financiers consolidés audités et le rapport de gestion pour les périodes de trois et douze mois terminées le 31 décembre 2016 sont disponibles sur le site web de la Société et sur SEDAR (www.sedar.com).

Personne qualifiée
Jean-Sébastien David, géo., personne qualifiée NI 43-101, a approuvé ce communiqué. M. David est également le Chef des opérations.

À propos d'Arianne Phosphate
Arianne Phosphate (« Arianne Phosphate inc. ») (www.arianne-inc.com) met en valeur les gisements de phosphate du projet Lac à Paul, à environ 200 km dans le nord de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean au Québec (Canada). Ces gisements produiront un concentré d'apatite ignée de grande qualité titrant 39 % P2O5 et contenant peu ou pas de contaminants. La Société compte 97 648 080 actions en circulation.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens donné à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'acceptent quelque responsabilité que ce soit quant au caractère adéquat ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

Facebook: https://www.facebook.com/ariannephosphate
Twitter:
http://twitter.com/arianne_dan
YouTube: http://www.youtube.com/user/ArianneResources
Flickr:
http://www.flickr.com/photos/arianneresources
Resource Investing News: http://resourceinvestingnews.com/?s=Arianne

Mise en garde concernant les informations prospectives

Ce communiqué contient des « déclarations prospectives » et des « informations prospectives » au sens de la réglementation des valeurs mobilières applicable au Canada et aux États-Unis (ci-après appelés collectivement les « informations prospectives »). L'information prospective inclut, notamment, les attentes sur la production et la qualité du concentré d'apatite du projet Lac à Paul. Il est souvent, mais pas toujours, possible de déterminer les renseignements prospectifs par l'usage de mots comme « planifie », « s'attend », « devrait », « budget », « prévu », « estimation », « prévision », « a l'intention de », « escompte » ou « croit », ou leur négatif, ou des variantes de ces mots et expressions ou déclarations selon lesquels des interventions, des événements et des résultats « peuvent », « pourraient », « devraient » ou « seront » prises, se produiront ou pourront être réalisés. L'information prospective est assujettie à des risques connus et inconnus, des incertitudes et autres facteurs qui pourraient rendre les résultats réels, le niveau d'activité, les performances ou les réalisations de la Société sensiblement différents de ceux exprimés ou suggérés par de telles informations prospectives. Ces risques comprennent mais sans s'y limiter : la volatilité du cours des actions; les fluctuations des prix des matières premières; l'origine et les coûts des sources d'énergie; les estimations des coûts en capital initial et de renouvellement; les estimations des coûts de main d'œuvre et des coûts d'opération; les marchés mondiaux et les conditions économiques générales; les risques associés à l'exploration, au développement et à l'exploitation de gisements miniers; les estimations des ressources et des réserves minières; les risques associés à des risques non assurables survenant en cours d'exploration, de développement et de production; les risques liés aux variations des taux de change; les risques environnementaux; la concurrence à laquelle fait face la Société à l'égard de l'embauche du personnel expérimenté; l'accès à une infrastructure adéquate pour soutenir les activités minières, de transformation, de développement et d'exploration; les risques associés à des changements à la réglementation de l'exploitation minière régissant la Société; la finalisation du processus d'évaluation environnementale; les risques liés aux retards réglementaires et d'obtention de permis; les risques liés aux conflits d'intérêts potentiels; la dépendance envers le personnel clé; les risques de financement, de capitalisation et de liquidité incluant les risques que le financement nécessaire pour continuer les activités d'exploration et de développement du projet Lac à Paul ne soit pas disponible ou disponible à des conditions acceptables; le risque de dilution potentielle par l'émission d'actions ordinaires; le risque de litiges. L'information prospective est fondée sur des hypothèses jugées raisonnables par la direction au moment où ces déclarations sont faites, y compris, mais sans s'y limiter, la poursuite des activités d'exploration, aucun changement défavorable important des prix des matières premières, à la réalisation des plans d'exploration et des plans de développement conformément aux attentes, l'obtention des approbations réglementaires requise, et les autres hypothèses et facteurs énoncés dans la présente. Bien que la Société ait tenté d'identifier les facteurs importants qui pourraient amener les résultats réels à différer sensiblement de ceux contenus dans les informations prospectives, il pourrait y avoir d'autres facteurs qui font en sorte que les résultats ne soient pas tels qu'anticipés, estimés ou prévus. Il ne peut y avoir aucune assurance que ces informations prospectives se révéleront exactes, car les résultats réels et les événements futurs pourraient différer sensiblement de ceux prévus dans ces informations prospectives. Par conséquent, le lecteur ne devrait pas se fier indûment à l'information prospective. Les informations prospectives ne sont valables qu'à la date de ce communiqué de presse et la Société ne s'engage pas à mettre à jour ces informations prospectives, sauf conformément aux lois sur les valeurs mobilières applicables.

 

SOURCE Arianne Phosphate Inc.

Renseignements : Pour nous joindre : Source: Jean-Sébastien David, chef des opérations, Tél. : 418-549-7316, j.s.david@arianne-inc.com; Info: Brian Ostroff, chef de la direction, Tél. : 514-908-4202, brian.ostroff@arianne-inc.com; Médias: Joëlle Brodie, Tél. : 418-549-7316, joelle.brodie@arianne-inc.com

LIENS CONNEXES
http://www.arianne-inc.com/fr/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.