Argex fait le bilan de l'année 2014 et présente ses perspectives en matière d'exploitation de sa première usine

  • PROCESSUS MINUTIEUSEMENT EXAMINÉ ET RECONNU À L'ÉCHELLE INTERNATIONALE
  • REVENUS CIBLÉS DE 145 À 150 MILLIONS DE DOLLARS US ET MARGES DE BAIIA ÉTABLIES ENTRE 45 % ET 52 % POUR SA PREMIÈRE USINE DE PRODUCTION COMMERCIALE 

MONTRÉAL, le 9 avril 2015 /CNW Telbec/ - Argex Titane, Inc. (TSX : RGX), un producteur émergent de dioxyde de titane (TiO2) de haute qualité utilisé comme pigment blanc dans la peinture, le plastique, le papier, les cosmétiques et plusieurs autres produits, a annoncé la publication de ses résultats financiers pour l'année terminée le 31 décembre 2014 sur le site www.sedar.com, en plus de fournir un mis à jour quant à la construction et l'exploitation de sa première usine de production de dioxyde de titane de taille commerciale à Salaberry-de-Valleyfield, Québec (« l'usine »).

« Au cours de l'année 2014, nous avons franchi d'importantes étapes, y compris la conclusion d'une entente exclusive à long terme pour la commercialisation et l'approvisionnement avec la société Helm U.S. Corp., a expliqué Roy Bonnell, président et chef de la direction. Nous avons amassé 7,5 millions de dollars canadiens au moyen de l'émission de débentures convertibles, en plus de terminer l'année 2014 avec une structure de capital saine, puisque tous les bons de souscription sont arrivés à échéance ou ont été exercés. »

« De plus, en décembre 2014, Argex a remporté le prix ICIS 2014 pour l'innovation. Cette remise de prix annuelle récompense les sociétés de produits chimiques qui font preuve d'innovation en matière d'activités, d'environnement ou de développement durable. Nous sommes fiers de faire partie des chefs de file en matière d'innovation », ajoute-t-il.

En février 2015, Argex a annoncé qu'elle avait reçu les rapports de vérification diligente technique pour le financement de sa première usine.

« Nous sommes ravis d'avoir franchi cette étape importante, explique Roy Bonnell. La vérification diligente technique s'est avérée rigoureuse et exhaustive, mais a contribué de façon positive à la mise en place de notre processus de financement et de notre stratégie de réduction des risques. Argex peut désormais passer à la prochaine étape de sa croissance - la construction et l'exploitation de sa première usine. »

Modèle d'exploitation de l'usine

Argex a mis à jour le modèle d'exploitation (le « modèle ») de l'usine, en fonction des tarifs nord-américains en vigueur pour le TiO2 et à la lumière des renseignements recueillis dans le cadre du processus de vérification diligente technique réalisé par ses bailleurs financiers potentiels et ses partenaires d'affaires ainsi que des estimations internes, de ses fournisseurs d'équipement et d'autres tiers.

Les données suivantes résument le modèle d'Argex basé sur une production à pleine capacité de l'usine. À l'heure actuelle, Argex estime que l'usine devrait atteindre sa pleine capacité environ douze mois après le lancement des activités commerciales :

Modèle d'exploitation cible de l'usine d'Argex (en dollars américains) :

  • Marché mondial du TiO2 - 5,7 millions de tonnes/année
  • Capacité de l'usine - 50 000 tonnes/année
  • Revenus - de 145 millions à 155 millions de dollars
  • Profits bruts - de 80 millions à 96 millions de dollars
  • Marge brute - de 55 % à 62 %
  • BAIIA - de 65 millions à 81 millions de dollars
  • Marge de BAIIA - de 45 % à 52 %

 

Le modèle décrit ci-dessus s'appuie sur différentes estimations et variables, notamment le prix de vente des produits et des sous-produits, la qualité du produit, la sélection du minerai, les rendements de production, les coûts de production, les coûts d'expédition, les coûts de matières premières et de produits chimiques, les frais généraux, le portefeuille de produits, les estimations d'effectif, les taux de change et d'autres intrants, qui sont tous assujettis à des changements.

Pour de plus amples renseignements à propos des mesures financières ne relevant pas des normes IFRS énoncées dans le présent communiqué, veuillez consulter la section « Mesures financières ne relevant pas des normes IFRS », ci-dessous.

Construction de l'usine dans la zone portuaire de Valleyfield

Dans son budget 2015, le gouvernement du Québec a annoncé son intention d'investir 1,5 milliard de dollars canadiens pour l'exécution de sa stratégie maritime, y compris 450 millions de dollars canadiens pour attirer des investissements privés, en misant sur les infrastructures logistique et les portuaires.

Argex à obtenu un droit d'achat d'un terrain d'un million de pieds carrés pour la construction de l'usine, plutôt que de rénover l'édifice existant, où l'usine pilote d'Argex poursuivra ses activités. Le terrain sera acheté de la ville de Valleyfield, qui l'a converti en terrain industriel dans sa zone portuaire, offrira les avantages suivants comparativement à l'autre site proposé :

  • Équivalence en cout de construction (incluant les risques de contingence), réduction des risques liés à la construction en évitant de composer avec les exigences et les responsabilités découlant de la démolition et de l'agrandissement d'édifices et d'installations.
  • Hauteur accrue du bâtiment et flexibilité quant à l'emplacement de l'équipement.
  • Meilleurs accès, par tronçon ferroviaire, à un terminal CSX et au port de Valleyfield.
  • Plus grande proximité d'un important fournisseur de matière première chimique.
  • Frais d'exploitation réduits.
  • Aucun changement dans les délais de construction.

 

Mesures financières ne relevant pas des normes IFRS

En guise de complément des renseignements financiers d'Argex, présentés conformément aux normes internationales d'information financière, ou IFRS, Argex tient compte de certaines mesures financières pour l'évaluation de ses résultats d'exploitation ainsi que pour la prise de décisions financières ou opérationnelles. Les mesures financières ne relevant pas des IFRS et utilisées par la société, comme les bénéfices avant intérêts, l'impôt sur le revenu et l'amortissement (BAIIA), ne sont pas reconnues par les IFRS et ne s'inscrivent donc pas dans les calculs s'y rapportant. Les BAIIA ne peuvent pas remplacer le revenu net pour l'évaluation du rendement ou le calcul des flux de trésorerie d'Argex. Les mesures de BAIIA calculées par Argex équivalent aux revenus d'exploitation, moins les coûts totaux d'exploitation, de vente, d'administration ainsi que de recherche et de développement. La méthode de calcul de la société pour ces mesures financières peut différer des méthodes employées par d'autres entreprises. Par conséquent, les mesures financières ne relevant pas des normes IFRS présentées dans le présent document ne peuvent pas être comparées à des mesures similaires divulguées par d'autres entreprises.

Le modèle d'exploitation cible d'Argex fait référence aux BAIIA, une mesure ne relevant pas des normes IFRS. Le BAIIA est calculé à titre de bénéfice net, avant les intérêts, l'amortissement et les taxes, soit les « éléments de conciliation ». La société n'est présentement pas en mesure d'effectuer un rapprochement entre les pertes ou les revenus nets puisque les montants des éléments de conciliation, notamment les intérêts, liés à l'usine ne peuvent pas être estimés.

À propos de Argex Titane Inc.
Argex Titane Inc. a élaboré un procédé chimique de pointe pour la production commerciale de dioxyde de titane (TiO2) à haute teneur qui est utilisé dans la peinture de grande qualité, les plastiques, les cosmétiques et d'autres applications du TiO2. Le procédé unique et exclusif de la Société fait appel à une matière première abondante et relativement peu coûteuse obtenue auprès de divers fournisseurs potentiels, pour produire du TiO2 ainsi que d'autres sous-produits de valeur. Le procédé d'Argex offre un avantage considérable en termes de coûts et de respect de l'environnement par rapport aux anciennes méthodes de production du TiO2 ayant cours présentement. L'objectif premier à court terme de la Société est de progresser rapidement vers un module de production d'une capacité de 50 000 tonnes par année; une première étape vers l'atteinte de son objectif qui consiste à transformer l'industrie du TiO2 de 5,7 millions de tonnes par année.

Énoncés prospectifs 
Ce communiqué de presse peut contenir de l'information prospective ou des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières canadiennes applicables. L'information prospective et les énoncés prospectifs peuvent inclure entre autres, des énoncés relatifs aux projets, les coûts, les objectifs et la performance d'Argex, ou des hypothèses relatives à ce qui précède. Dans ce communiqué de presse, les termes comme « pouvoir », « croire », « s'attendre à », « avoir l'intention », « planifier », « prévoir », « potentiel », « projets », « estimer », « continuer », ou des variantes ou des formes négatives de tels termes ou encore d'une terminologie comparable, sont utilisés pour identifier des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne devraient pas être interprétés comme une garantie des rendements ou résultats futurs, et ne devraient pas nécessairement donner des indications précises concernant le moment qu'un tel rendement pourra être réalisé. Rien ne garantit que les évènements prévus dans l'information prospective de ce communiqué de presse se concrétiseront ou, si l'un ou l'autre de ces évènements se concrétisent, quels seront les avantages qu'Argex en tirera. L'information prospective et les énoncés prospectifs sont basés sur l'information disponible au moment de la diffusion de ce communiqué de presse et/ou sur les prévisions faites de bonne foi par la direction, sous réserve des incertitudes, hypothèses et autres facteurs prévus ou non dont plusieurs sont indépendants de la volonté d'Argex. Ces risques, incertitudes et hypothèses comprennent, sans s'y limiter, ceux décrits à la rubrique portant sur les facteurs de risque de la notice annuelle d'Argex, pour l'exercice terminé le 31 décembre 2014, laquelle est disponible sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com; qui peuvent faire en sorte que les résultats, le rendement ou les résultats à venir d'Argex soient considérablement différents de ceux indiqués de façon explicite ou implicite dans de tels énoncés prospectifs. Argex n'entend pas ni ne s'engage à actualiser ou revoir l'information prospective ou les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse à la lumière de nouveaux renseignements, subséquents ou autres, sauf dans les cas prévus par les lois applicables.

 

SOURCE Argex Titane inc.

Renseignements : Société : Sophy Cesar, Directrice, Relations avec les investisseurs, Communications d'entreprise, Argex Titane, Inc., 514-843-5959, poste 128, sophy.cesar@argex.ca ; Relations avec les investisseurs aux États-Unis : Liolios Group Inc., Chris Tyson, Tél. : 949-574-3860, RGX@liolios.com ; Relations avec les investisseurs canadiens : The Howard Group, Dave Burwell, Tél. : 888-221-0915, dave@howardgroupinc.com

LIENS CONNEXES
http://www.argex.ca/

Profil de l'entreprise

Argex Titane inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.