Après plusieurs années de faible croissance, les dépenses des régimes publics d'assurance‑médicaments montent en flèche en 2015‑2016

Augmentation de 1 milliard de dollars par rapport à 2014‑2015 découlant en grande partie des dépenses pour les nouveaux médicaments plus coûteux

OTTAWA, le 24 mai 2017 /CNW/ - Un nouveau rapport rédigé par le Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés (CEPMB) révèle que les dépenses en médicaments d'ordonnance des régimes publics d'assurance‑médicaments du Canada ont atteint 11,3 milliards de dollars en 2015‑2016, ce qui représente une augmentation de 1 milliard de dollars par rapport à l'année précédente. Cette augmentation est principalement attribuable à une hausse de 12 % des coûts des médicaments. Même si les nouveaux traitements curatifs pour l'hépatite C ont contribué de façon importante à cette croissance, d'autres médicaments onéreux ont continué d'exercer une pression à la hausse sur les coûts des régimes d'assurance‑médicaments.

Ce taux relativement élevé de croissance annonce la fin d'une longue période de faible croissance. Les dépenses liées à de nouveaux médicaments plus coûteux ont considérablement excédé les économies occasionnées par la réduction des prix des médicaments génériques et par la concurrence qui se joue entre les médicaments qui ont récemment perdu la protection de leur brevet et les médicaments génériques.

Ces conclusions ont été publiées aujourd'hui par le CEPMB dans la troisième édition du CompasRx, un rapport publié annuellement dans le cadre de l'initiative de recherche du Système national d'information sur l'utilisation des médicaments prescrits. CompasRx donne un aperçu des facteurs qui dictent les dépenses liées aux médicaments d'ordonnance de certains régimes publics d'assurance‑médicaments au Canada. Ce numéro porte sur l'exercice 2015‑2016 et fait un examen rétrospectif des tendances des dépenses en médicaments d'ordonnance depuis 2011‑2012.

CompasRx, 3e édition :  2015‑2016 est disponible sur le site Web du CEPMB en formats PDF et HTML.

Faits en bref

  • Trois grands éléments influent sur les dépenses en médicaments d'ordonnance : les coûts des médicaments (74,7 %), qui ont augmenté de près de 0,9 milliard de dollars en 2015‑2016, les coûts d'exécution (21,8 %) et les marges bénéficiaires (3,1 %).
  • La croissance des coûts liés aux médicaments des régimes publics d'assurance‑médicaments analysés est principalement attribuable à l'utilisation de nouveaux antiviraux à action directe contre l'hépatite C et d'autres médicaments onéreux. D'autres facteurs à coût moindre sont aussi en cause, notamment l'évolution de la démographie et l'utilisation accrue.
  • Les médicaments brevetés, le segment du marché le plus important à 58,5 %, ont connu une croissance de 18,8 % en 2015‑2016. Les médicaments brevetés dépassant 10 000 $ en coûts de traitement annuels ont augmenté de 60,5 %, représentant 27,6 % des coûts des médicaments. Ceux-ci sont toutefois utilisés par moins de 1 % des bénéficiaires des régimes publics d'assurance-médicaments.
  • Les nouveaux traitements curatifs pour l'hépatite C ont coûté aux régimes publics d'assurance-médicaments du Canada 600,6 millions de dollars en 2015‑2016, contribuant à raison de 8,0 % à la croissance totale des coûts des médicaments (12 %).
  • Les économies découlant de la substitution par des médicaments génériques et de la réduction des prix en 2015‑2016 n'ont compensé que partiellement les pressions au niveau des coûts sur les régimes publics d'assurance-médicaments analysés en baissant les niveaux généraux des coûts des médicaments de 4,1 %.
  • Les régimes publics d'assurance-médicaments analysés ont remboursé, en moyenne, 79,7 % des coûts d'ordonnance totaux, soit 285 millions d'ordonnances délivrées à plus de neuf millions de bénéficiaires actifs. Le reste a été payé de la poche de ces derniers ou par des sociétés d'assurance tierces.

Liens connexes

 

Suivez-nous sur Twitter : @PMPRB_CEPMB

 

SOURCE Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés

Renseignements : Sofie McCoy-Astell, Gestionnaire, Communications, Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés, 613-288-9597, Sofie.McCoy-Astell@pmprb-cepmb.gc.ca; ATS (appareil de télécommunication pour malentendants) - 613-957-4373

LIENS CONNEXES
http://www.pmprb-cepmb.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.