Après cinq ans à la direction générale des Musées de la civilisation, « mission accomplie » pour Michel Côté

QUÉBEC, le 16 avril 2015 /CNW Telbec/ - La présidente du conseil d'administration des Musées de la civilisation, madame Margaret F. Delisle, annonce avec regret le départ du directeur général de l'institution muséale nationale, M. Michel Côté. Après le mandat de cinq ans auquel il s'était engagé en 2010, M. Côté quittera ses fonctions lorsque l'actuel processus de sélection de la personne qui le remplacera sera dûment complété.

Un volet international consolidé
Madame Delisle ne tarit pas d'éloges envers son directeur général. « Michel Côté est un visionnaire créatif, un muséologue engagé, un leader inspirant et mobilisateur. Dès son arrivée, il a su imposer sa vision par l'intégration de grandes expositions internationales, les unes aux thèmes forts, telles que Rome, capitale d'Italie et Paris en scène, 1889-1914, les autres, axées sur de grandes collections : Les maîtres de l'Olympe, Samouraï, L'art du Nigéria et Haïti in Extremis. Toutes ces manifestations auront permis de renforcer le positionnement de chef de file de notre institution muséale à l'étranger. Le plus récent exemple est la venue à Québec de l'original du traité de Paris de 1763 qui, pour la toute première fois, quittait le sol français. Ajoutons tous les prêts d'institutions très prestigieuses (le Rijksmuseum van Oudheden de Leiden (Pays-Bas), le musée du Louvre à Paris, le British Museum à Londres, le Museo delle Antichità Egizie de Turin) pour Égypte magique qui sera présentée cet été. »

Pour sa part, Michel Côté a déclaré que « de quitter une institution à laquelle je suis profondément attaché n'est pas chose facile, mais je le fais en toute sérénité. Je demeure satisfait du travail accompli au sein de l'ensemble du complexe muséal en réactualisant le projet culturel. Le temps est venu pour moi d'explorer de nouveaux territoires, après avoir consacré plus de 25 ans de ma vie professionnelle à l'univers de la muséologie tant québécoise que française. En effet, de 1999 à 2010, j'ai œuvré activement à la création du nouveau musée des Confluences à Lyon. Ici, au Québec, j'ai eu l'immense privilège d'avoir contribué, à divers titres, à la création et au développement du complexe muséal des Musées de la civilisation, une institution extrêmement dynamique qui est aujourd'hui profondément ancrée dans sa communauté et reconnue sur la scène nationale et internationale. J'ai toujours pu compter sur la compétence et le dynamisme d'une équipe extraordinaire et sur la complicité de nombreux collaborateurs et partenaires pour le diriger. Je laisse à mon successeur une institution qui a le vent dans les voiles et qui est en constante évolution dans la muséologie contemporaine », a conclu M. Côté.

Comprendre les aspirations des autres cultures tout en donnant la parole aux créateurs d'ici
Toujours au sein de la programmation, Michel Côté a accordé une place prioritaire à la découverte des autres peuples et au partage des cultures. Ainsi, le discours de l'exposition sur les nations autochtones du Québec a été actualisé, et surtout, élaboré dans un esprit de collaboration et de partenariat tandis que des ponts ont été jetés avec l'autochtonie à travers le monde comme en témoignait E TŪ AKE - MĀORI DEBOUT et bientôt Lignes de vie. Art contemporain des Autochtones d'Australie.

Les grands créateurs québécois (Michel Tremblay, Pierre Gauvreau, Michel Dallaire) ont également trouvé en Michel Côté un ardent diffuseur de leur travail, permettant une lecture nouvelle de leur contribution à l'évolution de la société québécoise, grâce à des expositions marquantes, dont certaines circulent au Québec.

Des axes de collectionnement bien définis
Michel Côté a toujours affirmé qu'« un musée sans collections, n'existe pas »; ce pourquoi, il s'est fait un devoir de mieux définir les grands axes de développement de la collection nationale faisant place notamment à l'art contemporain et au spectacle vivant
(Claude Léveillée, Lady Alys Robi, Théâtre de sable) par le biais de grandes donations. On doit également à Michel Côté des gestes de sauvegarde du patrimoine dont l'exceptionnel sauvetage d'une vente aux enchères du calvaire d'Oka, grâce à l'appui de la Fondation des Musées de la civilisation. Il a aussi eu l'audace d'amorcer l'immense chantier de numérisation des collections et d'agir pour la protection et la conservation des archives du Séminaire de Québec. Finalement, sous sa gouverne, toute la notion de complexe muséal des Musées de la civilisation s'est consolidée autour d'une nouvelle signature.

Émerveiller, réfléchir et enchanter
Madame Delisle a tenu à souligner la constante préoccupation de Michel Côté de diffuser et de partager les savoirs et les connaissances avec le plus grand nombre par le biais d'une solide programmation d'activités de médiation culturelle et éducative composée notamment d'événements populaires tels Les Folles soirées, d'événements sur des thèmes aussi variés que celui de la liberté ou de l'amour. Il a le souci de démocratiser des contenus scientifiques et muséologiques par la tenue d'événements destinés aux communautés scientifiques comme l'Université d'été internationale ou par la voie du numérique comme le font les revues Thema et Variations. Il souhaite aussi que le grand public puisse explorer les grandes questions qui animent l'humanité lors du rendez-vous Décoder le monde, en compagnie de chercheurs, de communicateurs et d'artistes. Par ailleurs, pour Michel Côté, la diffusion passe également par la publication d'ouvrages de qualité portant sur les sujets des expositions ainsi que sur les collections sous la responsabilité des Musées de la civilisation.

Michel Côté
Muséologue d'exception, Michel Côté a été honoré à plusieurs reprises. Au cours des cinq dernières années, il a été nommé officier de l'Ordre des arts et des lettres de la République française, a reçu le prix Samuel de Champlain 2012 décerné par l'Institut France-Canada et a été nommé membre de l'Académie des Grands Québécois. Sous sa direction, les Musées de la civilisation ont obtenu de nombreuses distinctions tant à l'échelle nationale qu'internationale dont le Prix du Gouverneur général « Histoire vivante » pour l'exposition C'est notre histoire. Premières Nations et Inuit du XXIe siècle en novembre dernier.

 

SOURCE Musée de la Civilisation

Renseignements : Relations de presse : Québec - Agnès Dufour; 418 528-2358; courriel : adufour@mcq.org; Montréal - Rosemonde Gingras; 514 458-8355; courriel : rosemonde@rosemondecommunications.com

LIENS CONNEXES
http://www.mcq.org

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.