Après 1 an de loi 10 : Le CISSS Chaudière-Appalaches, un employeur contre les travailleuses et les travailleurs

LÉVIS, QC, le 11 avril 2016 /CNW Telbec/ - Depuis la fusion des CSSS, les relations de travail se dégradent au CISSS Chaudière-Appalaches. Le Syndicat québécois des employées et des employés de service (SQEES-FTQ) le vit tous les jours dans le secteur Alphonse-Desjardins.

« Les rencontres de relations de travail sont toujours reportées. Il n'y a pas moyen de régler de petits dossiers rapidement comme c'était le cas avant la création du CISSS. Tout est compliqué, c'est à l'image de la nouvelle structure. Des représentants de l'employeur nous répondent de déposer des griefs pour qu'on se revoie dans six mois pour des dossiers simples. Des ententes faites depuis novembre ne sont toujours pas signées. On a l'impression de se faire niaiser », affirme Carl Reinhardt, conseiller syndical au SQEES-FTQ.

« En agissant de la sorte, l'administration du CISSS Chaudière-Appalaches dépense l'argent des contribuables.  En effet, en agissant de la sorte, il y a plus de dossiers qui se retrouvent devant des tribunaux administratifs et l'administration fait appel à outrance à des avocats de l'externe qui chargent le gros prix », continue M. Reinhardt.

Près de 500 000 $ contre les travailleuses et les travailleurs

Les travailleuses et les travailleurs sont épuisés. Ils sont toujours en situation de surplus de travail. « Le nombre d'arrêts de travail monte en flèche. Plutôt que de s'attaquer aux causes de ces arrêts, l'employeur conteste sans relâche l'expertise des médecins qui prescrivent des arrêts de travail. Suite à une demande d'accès à l'information, nous constatons qu'en 2014-2015, c'est 294 575 $ que le CISSS a dépensé pour des expertises médicales contre les travailleuses et les travailleurs du seul secteur Alphonse-Desjardins afin de contester l'avis d'autres médecins. Pour les six premiers mois de l'exercice 2015-2016, on est déjà rendu à 166 096 $ », déplore Josée Jenkins, présidente du syndicat local du SQEES-FTQ du CISSS, secteur Alphonse-Desjardins.

« On ne comprend pas que malgré la commande de couper 25 millions de dollars, le CISSS puisse procéder à des dépenses aussi futiles. Des avocats, des médecins, de la main-d'œuvre indépendante… Un climat de travail sain permettrait déjà de sauver quelques centaines de milliers de dollars », conclut Mme Jenkins.

Le SQEES-FTQ représente 25 000 membres partout au Québec, majoritairement dans le secteur de la santé et des services sociaux. Il est affilié à la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec, la plus grande centrale syndicale québécoise, avec plus de 600 000 membres.

 

SOURCE Syndicat québécois des employées et employés de service, section locale 298 (FTQ)

Renseignements : Benoit Hamilton, Conseiller aux communications, SQEES-FTQ, 514.347-9836

RELATED LINKS
www.sqees.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.