Appui à une plus grande transparence à la pharmacie

MONTRÉAL, le 10 nov. 2016 /CNW/ - L'industrie des assurances de personnes se réjouit de la présentation aujourd'hui, par le ministre Gaétan Barrette, des amendements au projet de loi 92 visant à réduire et donner plus de détails sur la facture du médicament. De manière plus particulière, la facture indiquera, distinctement, les honoraires professionnels du pharmacien pour chaque service rendu, le prix assumé par le régime général pour chaque médicament ou fourniture qu'il fournit, ainsi que la marge bénéficiaire du grossiste le cas échéant.  « Au nom des travailleurs et travailleuses du Québec qui bénéficient d'une assurance médicaments privée, soit près de 60 % de la population de la province, de même que de leurs employeurs, les sociétés d'assurances de personnes saluent la proposition du ministre Gaétan Barrette d'imposer aux pharmaciens plus de transparence, comme c'est le cas ailleurs au pays. Nous encourageons donc vivement les parlementaires à appuyer ces amendements », a déclaré Lyne Duhaime, présidente de l'Association canadienne des compagnies d'assurances de personnes (ACCAP) pour le Québec.

Au cours des derniers mois, l'ACCAP-Québec a déployé des efforts considérables pour dénoncer l'iniquité entre les honoraires facturés par les pharmaciens aux travailleurs et travailleuses assurés au privé et ceux assurés au public. N'étant pas réglementés, les honoraires des pharmaciens sont parfois le double, voire le triple, de ceux facturés au régime public, pour exactement le même médicament et le même service, précise la présidente. Les employés et employeurs paieraient ainsi chaque année près de 400 millions de dollars de plus pour les honoraires des pharmaciens. 

Contenir les coûts et assurer la pérennité du régime
Un sondage nous a révélé cet été que 80 % des Québécoises et des Québécois ne savent pas que les pharmaciens perçoivent des honoraires, ni à combien s'élèvent ces honoraires. « Une fois l'information disponible, le consommateur sera plus avisé, ce qui contribuera à contenir les coûts des régimes d'assurance collective. Les assureurs supportent également toutes les autres mesures qui viendraient réduire la facture des médicaments », conclut Lyne Duhaime.

Au sujet de l'ACCAP
L'ACCAP est une association à adhésion libre dont les membres détiennent 99 p. 100 des affaires d'assurances vie et maladie en vigueur au Canada. L'industrie canadienne des assurances de personnes fournit à plus de 28 millions de Canadiens une large gamme de produits assurant la sécurité financière, comme l'assurance vie, les rentes et l'assurance maladie complémentaire. Elle administre plus des deux tiers des régimes de retraite des petites et des moyennes entreprises au pays ainsi que la vaste majorité des REER collectifs.

SOURCE Association canadienne des compagnies d'assurances de personnes inc.

Renseignements : Contact médias : Suzie Pellerin, vice-présidente adjointe, Affaires publiques et gouvernementales (Québec) , Bur. 514-375-5076 -- Cell. 514-235-3766, Courriel : spellerin@clhia.ca

LIENS CONNEXES
http://www.clhia.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.