Appropriation du domaine public par les citoyens et carrés d'arbres dans VSMPE - « Faisons confiance à la créativité citoyenne » - Elsie Lefebvre

MONTRÉAL, le 4 juin 2014 /CNW Telbec/ - « Notre arrondissement change maintenant d'approche relativement à l'appropriation citoyenne du domaine public. Autrefois nous tolérions ces aménagements mais cela nous empêchait d'en faire la promotion et de la valoriser puisque le règlement interdit l'appropriation citoyenne du domaine public. Les carrés d'arbre, ces petits espaces qui servent trop souvent de ramasse-déchets, ont le potentiel réel de modifier l'aménagement urbain de nos milieux de vie », a affirmé la conseillère de Villeray, Elsie Lefebvre, qui a déposé à la séance du conseil d'arrondissement de Villeray-St-Michel-Parc-Extension d'hier soir une motion visant l'embellissement des carrés d'arbre par les citoyens.

« Ce sont des mesures peu coûteuses mais qui ont un impact majeur. L'embellissement des carrés d'arbre permet aux citoyens de s'impliquer pour améliorer leur cadre de vie et se réapproprier leur espace de vie. Ils permettent aux citoyens d'exprimer leur créativité, leur passion pour le jardinage, leur amour pour leur quartier tout en favorisant le bon voisinage intergénérationnel », a-t-elle ajouté.

« Des citoyens de Villeray, présents à la séance du conseil d'arrondissement hier soir, ont aménagé trois grands jardins sur un trottoir qui sont sûrement les plus grands jardinets sur rue à Montréal et cela crée beaucoup de vie dans le voisinage. Tous les citoyens sont invités à suivre leur exemple, chacun peut laisser court à sa créativité devant sa porte de maison », a-t-elle souligné.

Faire confiance à la créativité citoyenne
« Il ne s'agit plus de tolérer, mais de valoriser l'appropriation citoyenne de l'espace public. Les citoyens de Villeray-St-Michel-Parc-Extension sont déjà nombreux à spontanément entretenir et fleurir leur carré d'arbre. Je souhaite que l'arrondissement les encourage dans leur démarche, ce qui est loin d'être le cas maintenant. Au cours des dernières années, des citoyens ont reçu la visite d'inspecteurs de l'arrondissement, qui leur ont demandé de démanteler leur aménagement. Cela ne doit plus se reproduire », a dit la conseillère.

« Il faut plutôt encourager les citoyens, en modifiant nos règlements si besoin, pour qu'ils puissent en toute légitimité fabriquer un muret qui favorisera l'aménagement de leur carré d'arbre. Les carrés d'arbre sont souvent trop petits, ce qui fait en sorte que les racines de l'arbre sont découvertes et que l'ajout de terre doit être soutenue par un muret, du moins pendant les premières années », a expliqué Elsie Lefebvre.

Du mobilier urbain pour le bon voisinage - une question en suspens
Dans plusieurs métropoles, ces espaces aménagés fleurissent et se développent. Les citoyens ou les commerçants pourraient aménager un banc ou un espace de repos à même « leur » carré d'arbres. Or, cette proposition a été rejetée par les membres de l'Équipe Coderre et cette question reste donc en suspens.

« Nous pouvons le faire nous aussi, en favorisant l'aménagement, lorsque l'espace le permet, d'un banc ou d'un espace de repos. Cela favorisa la convivialité urbaine et le sentiment d'appartenance à notre quartier, tout en contribuant au bon voisinage », a-t-elle affirmé. (voir notamment le banc surélevé développé par un groupe de citoyens, à l'angle des rues de Castelnau et Drolet)

« L'impact positif des carrés d'arbre sur l'embellissement et le verdissement de nos rues et de nos quartiers est reconnu. Ils permettent de lutter contre les îlots de chaleur urbains et de protéger les arbres, d'améliorer la propreté des trottoirs et des rues », a conclu Elsie Lefebvre.

SOURCE : Ville de Montréal - Cabinet de la deuxième opposition

Renseignements :

Virginie Harvey
Cell. 514 217-7040

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Cabinet de la deuxième opposition

Renseignements sur cet organisme

Communiqués Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.