Approbation par Santé Canada de la toute première association de deux agents immuno-oncologiques pour le traitement du mélanome métastatique

Santé Canada a approuvé le schéma OPDIVOMD + YERVOYMD de Bristol-Myers Squibb pour le traitement du mélanome métastatique ou non résécable.

Le schéma OPDIVOMD + YERVOYMD peut cibler simultanément deux voies immunitaires distinctes et complémentaires.

MONTRÉAL, le 31 oct. 2016 /CNW/ - Les Canadiens atteints de mélanome métastatique se voient offrir une nouvelle option thérapeutique, soit la toute première association de deux agents immuno-oncologiques, laquelle a le potentiel d'accroître la survie sans progression chez certains patients. Le schéma OPDIVOMD + YERVOYMD a été approuvé par Santé Canada, avec conditions, pour le traitement des adultes atteints de mélanome métastatique ou non résécable qui n'ont reçu aucun traitement antérieur1.

Santé Canada a également émis un avis de conformité avec conditions pour OPDIVOMD en monothérapie dans le traitement du mélanome non résécable ou métastatique chez les adultes porteurs d'une mutation BRAF V600 qui n'ont reçu aucun traitement antérieur1.   

On n'a pas encore établi s'il y a amélioration de la survie pour l'une ou l'autre de ces indications1.

Cette dernière approbation est fondée sur les données de l'essai pivot CheckMate-067, qui comparait la survie sans progression et la survie globale observées avec OPDIVOMD en monothérapie et OPDIVOMD en association avec YERVOYMD à celles observées avec YERVOYMD en monothérapie chez des sujets atteints de mélanome métastatique ou non résécable n'ayant jamais été traités. Le taux de réponse globale faisait partie des critères d'évaluation secondaires1.

L'essai CheckMate-067 a démontré qu'OPDIVOMD en monothérapie et l'association OPDIVOMD et YERVOYMD étaient associés à une survie sans progression significativement plus longue ainsi qu'à des taux de réponse objective plus élevés que YERVOYMD en monothérapie1. L'association OPDIVOMD et YERVOYMD a produit une amélioration de la survie sans progression uniquement chez les patients présentant une faible expression tumorale de PD-L1 (selon le degré d'expression prédéfini de < 5 %), comparativement à OPDIVOMD administré en monothérapie1

« L'approbation du schéma OPDIVOMD + YERVOYMD marque une autre première pour la recherche de Bristol-Myers Squibb en immuno-oncologie.  Dans le cadre de notre engagement continu à transformer le traitement du cancer et à améliorer les résultats chez les patients, nous faisons progresser la science des traitements d'association dans le but d'offrir la prochaine vague de schémas d'association destinés au traitement de différents cancers avancés, explique la Dre Nawal Peacock, présidente et directrice générale de Bristol-Myers Squibb Canada. Nous ouvrons la voie depuis 2012, alors que notre agent d'immuno-oncologie YERVOYMD était approuvé en tant que premier inhibiteur de point de contrôle immunitaire à produire une amélioration significative de la survie chez les patients atteints de mélanome avancé. Notre deuxième agent d'immuno-oncologie, OPDIVOMD, a ensuite été approuvé en 2015, permettant d'accroître la survie de plus de patients. »

« L'arrivée au Canada des traitements immuno-oncologiques contre le mélanome métastatique a permis d'accroître l'espérance de survie de plus de personnes atteintes de cette maladie mortelle, affirme le Dr Joël Claveau, dermatologue à la Clinique du mélanome du CHU de Québec. Une nouvelle option thérapeutique associant deux agents qui stimulent le système immunitaire représente une autre importante avancée, la recherche démontrant que cette option a le potentiel de prolonger la survie sans progression. Il s'agit d'une nouvelle très encourageante pour les patients atteints de mélanome métastatique. »

Les cellules cancéreuses peuvent exploiter des voies « régulatrices », comme les points de contrôle, afin de se cacher du système immunitaire et de protéger la tumeur d'une attaque immunitaire. OPDIVOMD et YERVOYMD sont des inhibiteurs de points de contrôle immunitaires qui ciblent des points de contrôle distincts et complémentaires (PD-1 et CTLA-4)1. Ils exercent une double inhibition des points de contrôle immunitaires, laquelle accroît l'activité antitumorale1. D'un côté, l'inhibition du CTLA-4 par YERVOYMD augmente l'activation et la prolifération des lymphocytes T. De l'autre, OPDIVOMD rétablit la réponse antitumorale des lymphocytes T actifs1

« Grâce aux avancées thérapeutiques comme l'immuno-oncologie, nous voyons de plus en plus de personnes survivre au mélanome métastatique, une maladie mortelle, déclare Kathy Barnard, fondatrice de la Fondation Sauve Ta Peau, elle-même une survivante du mélanome métastatique. Ce nouveau traitement d'association est une autre belle percée qui pourrait aider encore plus de patients à vivre plus longtemps, à passer plus de temps avec leur famille et à garder espoir pour l'avenir. »

L'incidence du mélanome au Canada a augmenté au cours des dernières décennies7. On estime à près de 7 000 le nombre de Canadiens qui recevront un diagnostic de cette maladie en 20162.

« La communauté des personnes touchées par le mélanome vit une période excitante, se réjouit Annette Cyr, présidente et fondatrice du Réseau mélanome Canada. L'immuno-oncologie a une incidence significative sur la vie des patients atteints de mélanome métastatique. Maintenant, grâce à ces nouvelles approches thérapeutiques, nous avons bon espoir d'améliorer les résultats cliniques et de prolonger la survie des patients. »

À propos du mélanome
Le mélanome est un type de cancer prenant naissance dans les mélanocytes, les cellules qui produisent la mélanine (un pigment qui donne à la peau sa couleur)3. Le mélanome compte parmi les types de cancer de la peau les plus graves, parce qu'il est susceptible de former des métastases et de se propager vers les ganglions lymphatiques ou d'autres organes éloignés4.

Lorsqu'il est détecté à un stade précoce, le mélanome est associé à un taux de guérison parmi les plus élevés, tous cancers confondus, soit plus de 90 %5. S'il n'est pas détecté ou traité, le mélanome peut commencer à envahir la peau et former des métastases4. Le mélanome métastatique est associé à un taux de survie à cinq ans de seulement 10 à 19 %6.

On estime que plus de 6 800 Canadiens recevront un diagnostic de mélanome en 2016 et que 1 200 Canadiens mourront de cette maladie2. Parmi les nouveaux cas de cancer détectés chez les jeunes adultes âgés de 15 à 29 ans, le mélanome est l'un des plus courants7.

Bristol-Myers Squibb et l'immuno-oncologie : faire avancer la recherche en oncologie
Chez Bristol-Myers Squibb, les patients sont au cœur de tout ce que nous faisons. Notre vision de l'avenir en ce qui concerne le traitement du cancer est axée sur la recherche et la mise au point d'agents immuno-oncologiques révolutionnaires qui élèveront les attentes en matière de survie des patients atteints d'un cancer difficile à traiter tout en améliorant leur quotidien.

Nous sommes un chef de file pour ce qui est de la compréhension scientifique de l'immuno-oncologie grâce à notre gamme complète de produits expérimentaux et approuvés, y compris la toute première association de deux agents immuno-oncologiques pour le traitement du mélanome métastatique, ainsi qu'à notre programme de développement clinique distinctif qui porte sur de vastes populations de patients, plus de 20 types de cancer et 11 molécules au stade clinique de développement ciblant différentes voies du système immunitaire. Notre grande expertise et nos méthodologies d'essais cliniques novatrices nous placent dans une position de choix pour faire avancer la science des traitements d'association contre de multiples tumeurs et éventuellement offrir la prochaine génération d'associations immuno-oncologiques, et ce, le plus rapidement possible. Nous demeurons également les pionniers de la recherche sur les biomarqueurs immunitaires, ce qui nous permettra de mieux comprendre leur rôle et de cibler les patients qui bénéficieraient le plus des traitements immuno-oncologiques.

Nous comprenons que, pour concrétiser la promesse des traitements immuno-oncologiques pour les nombreux patients qui pourraient en profiter, il nous faut non seulement faire preuve d'innovation, mais aussi collaborer étroitement avec les plus grands experts du milieu. Nous travaillons en partenariat avec les universités, les gouvernements, les groupes de défense des intérêts des patients et les entreprises biotechnologiques dans le but d'atteindre notre objectif commun, soit d'offrir de nouvelles options thérapeutiques qui feront évoluer les normes de pratique clinique.

À propos de Bristol-Myers Squibb Canada
Bristol-Myers Squibb Canada est une filiale indirecte appartenant en propriété exclusive à Bristol-Myers Squibb Company, une société biopharmaceutique d'envergure mondiale dont la mission est de découvrir, de mettre au point et de fournir des médicaments novateurs ayant pour but d'aider les patients à combattre des maladies graves. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les activités de Bristol-Myers Squibb à l'échelle mondiale, visitez le site www.bms.com. Depuis plus de 80 ans, Bristol-Myers Squibb Canada offre des médicaments novateurs pour le traitement des patients canadiens atteints d'une maladie grave dans les domaines de la santé cardiovasculaire, de l'oncologie, de la neuroscience, de l'immunoscience et de la virologie. Bristol-Myers Squibb Canada compte plus de 300 employés à l'échelle du pays. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter le site www.bmscanada.ca.

1 Bristol-Myers Squibb. OPDIVO® Canadian Product Monograph. 2016.
2 Société canadienne du cancer. (n.d.). Statistiques sur le mélanome. Consulté en octobre 2016. Accessible à l'adresse : http://www.cancer.ca/fr-ca/cancer-information/cancer-type/skin-melanoma/statistics/?region=on
3 Société canadienne du cancer. (n.d.). Qu'est-ce que le mélanome? Consulté en octobre 2016. Accessible à l'adresse : http://www.cancer.ca/fr-ca/cancer-information/cancer-type/skin-melanoma/melanoma/?region=on
4 Melanoma Research Foundation. 2016. Understand Melanoma. Consulté en octobre 2016. Accessible à l'adresse https://www.melanoma.org/understand-melanoma
5 Association canadienne de dermatologie. (n.d.). Le mélanome malin. Consulté en octobre 2016. Accessible à l'adresse : http://www.dermatology.ca/fr/peau-cheveux-ongles/la-peau/cancer-de-la-peau/le-melanome-malin/
6 Société canadienne du cancer. (n.d.). Statistiques de survie pour le mélanome. Consulté en octobre 2016. Accessible à l'adresse : http://www.cancer.ca/fr-ca/cancer-information/cancer-type/skin-melanoma/prognosis-and-survival/survival-statistics/?region=on
7 Société canadienne du cancer, Satistique Canada et Agence de la santé publique du Canada. Juin 2015. Statistiques canadiennes sur le cancer 2015. Consulté en octobre 2016. Accessible à l'adresse : https://www.cancer.ca/~/media/cancer.ca/CW/cancer%20information/cancer%20101/Canadian%20cancer%20statistics/Canadian-Cancer-Statistics-2015-FR.pdf

SOURCE Bristol-Myers Squibb Canada

Bas de vignette : "Bristol-Myers Squibb (Groupe CNW/Bristol-Myers Squibb Canada)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20161031_C1280_PHOTO_FR_807815.jpg

Renseignements : Les représentants des médias doivent s'adresser à : Monica Flores, Chef, Affaires publiques, Bristol-Myers Squibb Canada, 514-333-3845, monica.flores@bms.com; Aislinn Mosher, Gestionnaire, Affaires publiques, Bristol-Myers Squibb Canada, 514-333-2530, aislinn.mosher@bms.com

Profil de l'entreprise

Bristol-Myers Squibb Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.