Apprendre des erreurs passées dans la formulation d'un nouvel Accord sur la santé - Institut C.D. Howe

TORONTO, le 22 juill. 2016 /CNW/ - Le gouvernement fédéral devrait reconnaître le succès limité des tentatives précédentes de réforme des soins de santé par l'entremise de transferts conditionnels aux provinces et se pencher plutôt sur des initiatives indépendantes, selon un nouveau rapport de l'Institut C.D. Howe. Dans « Le rapport Naylor et les politiques en matière de santé : le Canada a besoin d'un nouveau modèle », les auteurs Åke Blomqvist et Colin Busby suggèrent une variété d'initiatives incluant favoriser une meilleure diffusion de la technologie de l'information aux fournisseurs et aux patients, et une évaluation plus systématique du rapport coût-efficacité de nouveaux médicaments et de nouveaux appareils.

« Le partage conditionnel des coûts est davantage un obstacle à la mise en œuvre qu'une solution : les discussions sur les transferts conditionnels sont pleines d'occasions de se distraire des priorités, d'éviter ses responsabilités et de retarder les changements », affirment les auteurs.

Le gouvernement fédéral participe à des discussions avec les provinces concernant un nouvel Accord sur la santé. Le résultat de ces discussions pourrait mettre les provinces sur la voie d'une réforme des soins de santé ou retarder le changement.

Il existe de nombreuses façons pour le gouvernement de contribuer à l'amélioration du système de santé en prenant des mesures innovantes dans ses domaines de compétences, telles que les services de santé aux Premières Nations. Il devrait soutenir les initiatives provinciales principalement en publiant et en évaluant leurs résultats, et peut-être également en établissant un fonds d'innovation du type recommandé par le rapport Naylor.

Les tentatives faites par le gouvernement fédéral pour négocier une nouvelle série de transferts pour un seul régime d'assurance-médicaments à l'échelle nationale, semblable à la façon dont nous payons les médecins et les hôpitaux, pourraient se révéler contreproductives et retarder les réformes requises - les provinces qui souhaitent offrir une couverture d'assurance-médicaments améliorée pour leurs citoyens pourraient prendre l'initiative et donner l'exemple.

Les auteurs concluent que du point de vue du public, la question de l'ordre de gouvernement qui paie les soins de santé n'a que peu d'importance : la plupart des gens se moquent de savoir si les soins de santé sont payés à même la partie fédérale ou la partie provinciale de leur facture d'impôt. Toutefois, le public se soucie d'un système où chacun a facilement accès à des soins de santé de qualité lorsqu'ils en ont besoin et dont les coûts sont maintenus à l'intérieur de limites raisonnables.

Pour lire le rapport, cliquez ici.

L'Institut C. D. Howe est un institut de recherche indépendant à but non lucratif dont la mission est d'élever le niveau de vie en favorisant l'adoption de politiques publiques saines sur le plan économique. L'Institut est une source indispensable de savoir en matière de politiques au Canada; il se distingue par sa recherche non partisane, fondée sur des preuves et revue systématiquement par un groupe d'experts. Nombreux sont ceux qui le considèrent comme le plus influent centre de recherche au Canada.

SOURCE Institut C.D. Howe

RELATED LINKS
http://www.cdhowe.org

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.