Appel à projets Québec-Brésil 2015-2017 : dix nouveaux projets de coopération avec le Brésil sont lancés

Québec, le 3 déc. 2015 /CNW Telbec/ - La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, a annoncé aujourd'hui les résultats de l'appel à projets Québec-Brésil 2015-2017. À l'issue du processus de sélection, 10 projets - sur un total de 54 projets déposés - ont été retenus dans les secteurs de la culture, de l'économie, de l'enseignement supérieur, des sciences et technologies et de la santé. (Voir annexe « Description des projets retenus)

« Un tel succès, inédit depuis le lancement de ce mécanisme de coopération sur le territoire, témoigne éloquemment de la vigueur et de l'intérêt de nos relations avec le Brésil, s'est réjouie la ministre St-Pierre. L'engagement dont font preuve les nombreux acteurs impliqués de part et d'autre ne laisse aucun doute sur la pertinence de nos actions au Brésil, partenaire majeur du Québec en Amérique du Sud. »

L'appui du MRIF a été fixé à 6 000 $ par année, par projet, pour un soutien maximal de 12 000 $ pour la période 2015-2017. Au total, 56 000$ dollars seront investis dans la réalisation de projets concrets entre partenaires québécois et brésiliens au cours des deux prochaines années.


 

Annexe - Description des projets retenus

 

Coordonnateur québécois

Territoire d'application

Titre du projet

Description

Pointe-à-Calière

Rio de Janeiro

Eldorado - Trésors cachés

Pointe-à-Callière, musée d'archéologie et d'histoire de Montréal, désire développer un projet qui comprend une exposition à Montréal, intitulée Eldorado, en collaboration avec le Musée national du Brésil de Rio de Janeiro.

Université de Montréal

Paraná

Rio de Janeiro

Optimisation des réseaux logistiques et de transport multimodal

Le Centre interuniversitaire de recherche sur les réseaux d'entreprise, la logistique et le transport (CIRRELT) du Québec et les universités fédérales de Rio de Janeiro et de Paraná (UFRJ-UFPR), leaders mondiaux dans la planification du transport proposent un projet d'optimisation de réseaux logistiques et de transport multimodal dans le but de contribuer au développement des activités industrielles du Brésil et du Québec. D'une part, le Brésil constate les limites de son système logistique dans l'exploitation de ses ressources naturelles et agricoles, et d'autre part, le Québec s'intéresse aux enjeux liés au développement des ressources forestières et minières dans le Nord.

Fédération des cégeps

São Paulo

Développement d'un partenariat entre cégeps et facultés de technologie

L'agence INOVA souhaite s'inspirer du modèle des centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT) des cégeps pour étendre son réseau de centres de recherche appliquée à ses Facultés de technologies (FATECs) réparties sur tout le territoire de l'État de São Paulo. Ce projet porté par la Fédération des cégeps du Québec s'articule autour du développement de deux partenariats de recherche appliquée auxquels s'ajoute de la mobilité étudiante et enseignante. Ce projet permettra d'accroître le potentiel d'exportation de l'expertise québécoise dans les domaines des technologies propres et du développement durable.

Centre des technologies de l'eau

Paraná

Élaboration d'approches innovantes pour le traitement des effluents industriels

Le Brésil fait face à des problèmes récurrents de contamination de ses eaux de surfaces et souterraines causées par le développement industriel. Dans cette optique, le Service national de l'apprentissage industriel (SENAI) de l'État de Paraná a sollicité les services du Centre des technologies de l'eau (CTE) pour l'accompagner dans une démarche de transfert de connaissances et de technologies.

UQAM

Paraná

Impacts agro-environnementaux des herbicides au glyphosate

Les grandes cultures de soya et de maïs constituent un puissant moteur de développement économique au Québec et au Paraná. L'usage massif d'herbicides à base de glyphosate (Round Up) constitue un enjeu majeur pour les agriculteurs des deux pays, qui rapportent que l'adoption de ces pratiques entraîne des baisses de rendement, une grande prévalence de certaines maladies et l'apparition de mauvaises herbes résistantes. Ce projet conjoint entre l'Université du Québec à Montréal (UQAM) et l'Université d'État de Maringá (UEM) de l'État de Paraná vise à établir une estimation intégrée des incidences agronomiques et environnementales de l'usage de ces herbicides.

École de technologie supérieure

Paraná

Systèmes adaptatifs pour la vérification des signatures manuscrites

Ce projet de collaboration scientifique s'inscrit dans le cadre d'un accord de coopération entre l'École de technologie supérieure (ÉTS) et l'Université Fédérale du Paraná (UFPR) dans le domaine de l'intelligence artificielle. On constate un besoin important pour des systèmes de vérification biométriques robustes, spécialement dans le domaine de l'authentification des documents manuscrits. Sous la coordination de l'ÉTS, ce projet conjoint vise à étudier les réseaux de neurones profonds pour l'extraction et la sélection des caractéristiques pertinentes pour l'authentification des signatures manuscrites.

INRS

Rio de Janeiro

Valorisation de déchets agro-industriels comme alternative verte aux antibiotiques

Ce projet porté par l'Institut national de la recherche scientifique (INRS) vise à développer une alternative économique, efficace et écologique à l'utilisation d'antibiotiques dans l'élevage intensif de poulets grâce à l'expertise des chercheurs québécois et brésiliens. Le projet s'intéresse plus spécifiquement à la production d'une formulation à base de levures, d'enzymes et d'acides organiques agissant comme prebiotiques et probiotiques et augmentant la résistance naturelle des animaux envers les maladies tout en fournissant un apport de nutriments de bonne qualité.

Université Laval

Paraná

São Paulo

Réseau de recherche en phytotechnologies de la restauration minière

Par ce projet, l'Université Laval vise à créer un réseau (consortium) de recherche en phytotechnologies de la restauration minière Québec-Brésil qui permettra le développement de projets conjoints de recherche en écogénomique et restauration phytobienne des sites miniers du Brésil et du Québec. La portée de ce projet est immense pour le développement durable du secteur minier du Québec et du Brésil visant la prospérité économique, sociale tout en conservant la biodiversité et la qualité de l'environnement. La mise en œuvre de ces projets de facilitera également une mobilité accrue des étudiants, du personnel enseignant et scientifique et le développement de connaissances dont les percées scientifiques seront potentiellement brevetables.

UQTR

São Paulo

Nouveaux matériaux pour le développement de nouvelles sources d'énergie

Le projet entre l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) et l'Université Fédérale de l'ABC (UFABC) vise la création de polymères organiques cristallins pouvant servir à remplacer le graphite de l'électrode anodique des batteries lithium ions. Il a pour but d'améliorer la capacité de stockage en énergie de ces batteries qui se retrouvent dans la plupart de nos appareils portables et dans nos véhicules électriques hybrides.

Université de Sherbrooke

Paraná

Nouvelles technologies pour évaluer précocement les personnes à risque de chute

Au Canada, les chutes se retrouvent au deuxième rang des causes de décès liés aux blessures non-intentionnelles, et au premier rang des causes d'hospitalisations, des visites à l'urgence et des incapacités permanentes. Le coût économique lié à ces blessures s'élève, chaque année au pays, à plus de 6 milliards de dollars. Les chercheurs brésiliens et québécois s'entendent sur l'urgence de mettre en place des stratégies et des programmes de réadaptation, basés sur des données probantes, visant le dépistage et le traitement des troubles de l'équilibre. Dans le cadre de ce projet, l'Université de Sherbrooke et l'Université du Nord du Paraná (UNOPAR) détermineront s'il est possible de simplifier certains paradigmes complexes et coûteux en utilisant des technologies plus simples.

 

 

SOURCE Ministère des Relations internationales et de la Francophonie

Renseignements : SOURCE : François Caouette, Attaché de presse, Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Tél. : 418-649-2319; Information : Bruno Sarra-Bournet, Conseiller, Ministère des Relations internationales et de la Francophonie, Tél. : 418-649-2400, poste 57090

RELATED LINKS
http://www.mri.gouv.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.