Anheuser-Busch InBev répond au communiqué de SABMiller

BRUXELLES, 9 octobre 2015  /CNW/ -- Anheuser-Busch InBev (« AB InBev ») (Euronext : ABI) (NYSE : BUD) prend note de l'annonce faite par le Conseil d'administration de SABMiller plc (« SABMiller ») (LES : SAB) (JSE : SAB) de refuser la proposition d'AB InBev de 42,15 livres sterling par action en numéraire, avec une alternative de titres partiels.

AB InBev est surprise que le Conseil d'administration de SABMiller (à l'exception des directeurs nommés par le plus grand actionnaire de SABMiller, Altria Group, Inc., qui étaient en désaccord) continue à affirmer que cette proposition « sous-évalue encore considérablement SABMiller ».

Ceci manque de crédibilité, car :

  • La proposition en numéraire représente une prime d'environ 44 % par rapport au cours de clôture de l'action de SABMiller de 29,34 livres sterling au 14 septembre 2015 (soit le dernier jour ouvré précédant la spéculation renouvelée d'une approche d'AB InBev); et
  • Altria Group, Inc., qui détient 27 % de SABMiller et a trois représentants au Conseil d'administration, a déclaré publiquement qu'il soutient notre proposition et « exhorte le Conseil d'administration de SABMiller à engager le dialogue rapidement et constructivement avec AB InBev pour se mettre d'accord sur les conditions de l'offre recommandée ».

Le Conseil d'administration de SABMiller a aussi évoqué la nature extrêmement conditionnelle des propositions, notamment les obstacles réglementaires aux États-Unis et en Chine, « sur lesquels AB InBev n'a pas encore rassuré SABMiller ». De concert avec ses conseillers, AB InBev a fait un travail important sur les questions de réglementation et a identifié des solutions qui offrent une voie claire vers la clôture. AB InBev a l'intention de travailler de façon proactive avec les régulateurs pour résoudre tout type de préoccupations. AB InBev a offert à plusieurs reprises de partager cette analyse avec SABMiller et ses conseillers. À chaque fois, le Conseil d'administration de SABMiller a refusé de s'engager.

Carlos Brito, président-directeur général d'Anheuser-Busch InBev, a déclaré :

« Malgré nos efforts de bonne foi, le Conseil d'administration de SABMiller a refusé de s'engager significativement à nos côtés. Notre proposition crée une valeur importante pour tout le monde. Dans combien de temps les actionnaires reverront-ils une valeur supérieure à 42 livres sterling en l'absence d'une offre d'AB InBev? Si les actionnaires s'accordent sur le fait que nous devrions entamer un véritable débat, ils devraient faire entendre leurs points de vue et ne devraient pas permettre au Conseil d'administration de SABMiller de contrecarrer ce processus et de laisser l'opportunité s'envoler. »  

Lazard agit exclusivement à titre de conseiller financier pour AB InBev et pour personne d'autre relativement aux questions décrites dans le présent communiqué et n'est pas, ni ne sera, responsable vis-à-vis de tout autre qu'AB InBev de fournir les protections accordées aux clients de Lazard, ou d'apporter des conseils liés aux questions décrites dans ce communiqué. À ces fins, « Lazard » signifie Lazard Frères & Co. LLC et Lazard & Co., Limited. Lazard & Co., Limited est autorisé et réglementé par l'Autorité de bonne conduite financière du Royaume-Uni. Ni Lazard ni aucune de ses filiales ne détiennent ni n'acceptent les moindres obligations, engagements ou responsabilités (que celles-ci soient directes ou indirectes, contractuelles, délictuelles, en vertu de la loi ou autrement) vis-à-vis de toute personne n'étant pas un client de Lazard, relativement à ce communiqué ou aux questions décrites dans ce communiqué.

Deutsche Bank AG est autorisée en vertu de la loi bancaire allemande (autorité compétente : la Banque centrale européenne) et, au Royaume-Uni, par l'Autorité de régulation prudentielle. Elle est soumise au contrôle de la Banque centrale européenne et de la BaFin, l'Autorité fédérale de régulation des marchés financiers en Allemagne, et est soumise à la régulation limitée au Royaume-Uni par l'Autorité de régulation prudentielle et l'Autorité de bonne conduite financière. Des précisions sur l'étendue de cette autorisation et de cette régulation par l'Autorité de régulation prudentielle, et de la régulation par l'Autorité de bonne conduite financière sont disponibles sur demande ou sur www.db.com/en/content/eu_disclosures.htm

Deutsche Bank AG, agissant à travers sa succursale de Londres (« DB »), agit à titre de courtier d'entreprise pour AB InBev et pour personne d'autre relativement aux questions décrites dans le présent communiqué et n'est pas, ni ne sera responsable vis-à-vis de tout autre qu'AB InBev de fournir les protections accordées aux clients de DB, ni d'apporter des conseils liés aux questions décrites dans ce communiqué. Sans limiter la responsabilité d'une personne pour fraude, ni DB ni aucune de ses entreprises affiliées, succursales ou filiales, ni aucun de leurs dirigeants, administrateurs, représentants, employés, conseillers ou agents respectifs ne détiennent ni n'acceptent les moindres obligations, engagements ou responsabilités (que celles-ci soient directes ou indirectes, contractuelles, délictuelles, en vertu de la loi ou autrement) vis-à-vis de toute personne n'étant pas un client de DB, relativement à ce communiqué ou aux questions décrites dans ce communiqué ou autrement.

Conformément à l'article 2.6 (a) du Code, AB InBev doit, au plus tard à 17 h le mercredi 14 octobre 2015, soit annoncer sa ferme intention de faire une offre à SABMiller conformément à l'article 2.7 du Code, soit annoncer qu'elle n'a pas l'intention de faire une offre à SABMiller, auquel cas l'annonce sera considérée comme une déclaration à laquelle l'article 2.8 du Code s'applique. Ce délai ne sera prolongé qu'avec le consentement de SABMiller et le Takeover Panel conformément à l'article 2.6 (c) du Code.

Des versions en anglais, néerlandais et français du présent communiqué de presse sont disponibles sur www.ab-inbev.com. 

Exigences de divulgation du Code

Conformément à l'article 8.3 (a) du Code, toute personne détenant au moins 1 % d'une quelconque catégorie de titres d'une société visée par une offre ou d'un initiateur rémunérant son offre en titres (soit tout initiateur autre qu'un initiateur pour lequel il a été annoncé que son offre est ou est susceptible d'être rémunérée exclusivement en numéraire) doit effectuer une Déclaration de détention initiale (Opening Position Disclosure) dès l'ouverture de la période d'offre et, si cet évènement est postérieur, suite à l'annonce aux termes de laquelle un initiateur rémunérant son offre en titres a été préalablement identifié. La Déclaration de détention initiale doit fournir le détail de la détention et des positions courtes des personnes concernées sur les titres et droits donnant accès aux titres (i) de la société visée et (ii) de tout initiateur rémunérant son offre en titres. La Déclaration de détention initiale d'une personne visée par l'article 8.3 (a) doit être effectuée au plus tard à 15 h 30 (heure de Londres) le 10e jour ouvré à compter du début de la période d'offre et, le cas échéant, au plus tard à 15 h 30 (heure de Londres) le 10e jour ouvré à compter de l'annonce aux termes de laquelle un initiateur rémunérant son offre en titres a été préalablement identifié. Si les personnes concernées viennent à effectuer des opérations sur les titres de la société visée, ou sur ceux d'un initiateur rémunérant l'offre en titres, avant la date limite à laquelle la Déclaration de détention initiale doit être effectuée, elles devront effectuer une Déclaration d'opération (Dealing Disclosure) à la place.

Conformément à l'article 8.3 (b) du Code, toute personne détenant, ou venant à détenir, au moins 1 % d'une quelconque catégorie de titres d'une société visée ou d'un initiateur rémunérant l'offre en titres doit effectuer une Déclaration d'opération si la personne traite le moindre titre concerné de la société visée ou de tout initiateur rémunérant l'offre. La Déclaration d'opération doit fournir le détail de l'opération effectuée et le détail de la détention et des positions courtes de la personne concernée sur les titres et droits donnant accès aux titres (i) de la société visée et (ii) de tout initiateur rémunérant l'offre en titres, sauf si ces informations ont déjà été divulguées en application de l'article 8. La Déclaration d'opération faite par les personnes visées à l'article 8.3 (b) doit être effectuée au plus tard à 15 h 30 (heure de Londres) le jour ouvré suivant le jour où l'opération concernée a été effectuée.

Si deux ou plusieurs personnes agissent ensemble en vertu d'un accord ou d'une entente, soit-il/elle formel (le) ou tacite, en vue d'acquérir ou de contrôler une participation de titres quels qu'ils soient d'une société visée par une offre ou d'un initiateur rémunérant l'offre en titres, elles seront considérées comme une seule et même personne pour les besoins de l'article 8.3.

Les Déclarations de détention initiale doivent également être effectuées par la société visée ainsi que par tout initiateur. Les Déclarations d'opération doivent, quant à elles, être effectuées par la société visée, par tout initiateur, ainsi que par toute personne agissant de concert avec l'un ou l'autre d'entre eux (conformément aux articles 8.1, 8.2 et 8.4).

Les informations relatives aux sociétés visées et sociétés initiatrices pour lesquelles les Déclarations de détention initiale et Déclarations d'opération doivent être effectuées sont fournies dans le Tableau de déclaration (Disclosure Table) disponible sur le site du Takeover Panel à l'adresse www.thetakeoverpanel.org.uk, y compris les informations relatives au nombre de titres concernés en circulation à la date d'ouverture de la période d'offre et à la date à laquelle l'identité de tout nouvel initiateur a été révélée. Pour toute question relative aux obligations de Déclaration de détention initiale et de Déclaration d'opération qui vous seraient applicables, vous pouvez communiquer avec l'Unité de surveillance du marché (Market Surveillance Unit) du Panel au numéro suivant : +44 (0) 20 7638 0129.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des « énoncés prospectifs ». Ces énoncés sont fondés sur les attentes actuelles et les perspectives sur les évènements à venir et de futurs développements de la direction d'AB InBev, et ils sont naturellement soumis à des incertitudes et à des changements de circonstances. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué comprennent des énoncés relatifs à la proposition faite par AB InBev au Conseil d'administration de SABMiller, et d'autres énoncés qui diffèrent des faits historiques. Les énoncés prospectifs comprennent des déclarations contenant généralement des termes tels que « fera », « peut », « devrait », « croit », « à l'intention de », « espère », « anticipe », « cible », « estime que », « probablement », « prévoit de » et autres termes similaires. Ces énoncés prospectifs peuvent inclure des énoncés concernant : les caractéristiques attendues de la nouvelle société fusionnée; la propriété attendue de la société fusionnée par les actionnaires d'AB InBev et de SABMiller; la clientèle que la société fusionnée devrait atteindre; les bénéfices attendus de la transaction proposée; et le financement de la transaction proposée. Tous les énoncés autres que les énoncés de faits historiques sont des énoncés prospectifs. Il ne faudrait pas accorder une confiance indue à ces énoncés prospectifs, qui reflètent les vues actuelles de la direction d'AB InBev, sont soumis à de nombreux risques et incertitudes sur AB InBev et SABMiller et dépendent de nombreux facteurs, dont certains échappent au contrôle d'AB InBev. Il existe d'importants facteurs, risques et incertitudes qui pourraient entraîner une variation sensible entre les résultats réels et les prévisions, notamment le fait qu'il ne peut y avoir aucune certitude que l'approche à l'égard de la transaction proposée, ici décrite, se conclura par une offre ou un accord, ou quant aux conditions d'un tel accord, ainsi que les risques liés à AB InBev décrits dans l'article 3.D de son rapport annuel sur le formulaire 20-F (« Form 20-F ») déposé auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis (la « SEC ») le 24 mars 2015. D'autres facteurs inconnus ou imprévisibles pourraient entraîner un écart important entre les résultats réels et ceux des énoncés prospectifs.

Les énoncés prospectifs doivent être lus conjointement aux autres mises en garde qui figurent ailleurs, notamment sur le formulaire 20-F le plus récent d'AB InBev, les rapports consignés sur le formulaire 6-K, et tous les autres documents qu'AB InBev ou SABMiller ont rendu publics. Tous les énoncés prospectifs faits dans cette communication doivent être lus dans leur intégralité à la lumière de ces mises en garde, et il se peut qu'il n'y ait aucune garantie que les résultats réels ou les développements prévus par AB InBev soient atteints, ou que même s'ils le sont en grande partie, ils aient les conséquences ou les effets attendus sur AB InBev ou ses activités ou opérations. À moins que la législation n'en dispose autrement, AB InBev décline toute obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement tout énoncé prospectif, que ce soit dans le but de refléter de nouvelles informations, des évènements à venir ou autrement.

Avis aux investisseurs des États-Unis

Si AB InBev faisait une offre pour SABMiller, les détenteurs américains d'actions de SABMiller devraient savoir que les étapes de toute transaction demandant l'approbation des actionnaires de SABMiller peuvent être mises en œuvre en vertu d'un plan d'accord au Royaume-Uni prévu par le droit anglais des sociétés. Dans ce cas, il est prévu que les actions devant être émises aux actionnaires de SABMiller en vertu de la transaction soient émises sur le fondement de la dispense des exigences d'inscription auprès de l'US Securities Act de 1933, prévue par le paragraphe 3(a) (10) de celui-ci et qu'elles soient assujetties aux obligations de divulgation du Royaume-Uni (qui sont différentes de celles des États-Unis). La transaction peut autrement être mise en œuvre au moyen d'une offre publique d'achat en vertu du droit anglais. Dans ce cas, les valeurs mobilières à émettre aux actionnaires de SABMiller en vertu de la transaction seront enregistrées conformément à l'US Securities Act, en l'absence d'une dispense d'inscription applicable. Si la transaction est mise en œuvre par le biais d'une offre publique d'achat au Royaume-Uni, elle sera faite en conformité avec les règles applicables en vertu de l'US Exchange Act de 1934, y compris les exemptions applicables prévues par la Règle 14 d-1 (d) qui en découlent.

Ce dépôt ne constitue pas une offre de vente ni la demande d'une offre d'achat de titres, et il n'y aura aucune vente de titres dans une quelconque juridiction où une telle offre, demande ou vente serait illégale avant l'enregistrement ou la qualification en vertu des lois sur les valeurs mobilières de ladite juridiction. Aucune offre de titres ne sera faite si ce n'est au moyen d'une brochure répondant aux exigences du paragraphe 10 du Securities Act de 1933, tel qu'il est amendé.

PERSONNES-RESSOURCES ANHEUSER-BUSCH INBEV






Médias


Investisseurs



Marianne Amssoms

Tél : +1-212-573-9281

Courriel : marianne.amssoms@ab-inbev.com


Graham Staley

Tél : +1-212-573-4365

Courriel : graham.staley@ab-inbev.com



Karen Couck

Tél : +1-212-573-9283

Courriel : karen.couck@ab-inbev.com


Christina Caspersen

Tél : +1-212-573-4376

Courriel : christina.caspersen@ab-inbev.com




Kathleen Van Boxelaer

Tél : +32-16-27-68-23

Courriel : kathleen.vanboxelaer@ab-inbev.com


Heiko Vulsieck

Tél : +32-16-27-68-88

Courriel : heiko.vulsieck@ab-inbev.com




Steve Lipin, Brunswick Group États-Unis

Tél : +1-212-333-3810

Courriel : slipin@brunswickgroup.com






Richard Jacques, Brunswick Group Royaume-Uni

Tél : +44-20-7404-5959

Courriel : rjacques@brunswickgroup.com





Conseiller financier - Lazard


Courtier d'entreprise - Deutsche Bank



William Rucker/Charlie Foreman

Tél : +44 20 7187 2000


Ben Lawrence/Simon Hollingsworth

Tél : +44 20 7545 8000

À propos d'Anheuser-Busch InBev

Anheuser-Busch InBev est une entreprise cotée en bourse (Euronext : ABI) basée à Louvain, en Belgique, qui a des certificats américains d'actions étrangères sur le New York Stock Exchange (NYSE : BUD). Elle est le plus grand brasseur à l'échelle du globe et l'un des cinq plus grands groupes de produits de consommation au monde. La bière, premier réseau social, rassemble les personnes depuis des milliers d'années et notre portefeuille de plus de 200 marques de bières continue de tisser des liens forts avec les consommateurs. On compte parmi les marques mondiales Budweiser®, Corona® et Stella Artois®, et parmi les marques internationales Beck's®, Leffe® et Hoegaarden®, ainsi que les championnes locales Bud Light®, Skol®, Brahma®, Antarctica®, Quilmes®, Victoria®, Modelo Especial®, Michelob Ultra®, Harbin®, Sedrin®, Klinskoye®, Sibirskaya Korona®, Chernigivske®, Cass® et Jupiler®. L'engagement d'Anheuser-Busch InBev à l'égard de la qualité trouve ses origines dans des traditions brassicoles qui datent de plus de 600 ans, du temps de la brasserie Den Hoorn à Louvain en Belgique, ainsi que dans l'esprit innovateur de la brasserie Anheuser & Co., dont les origines remontent à 1852, à Saint-Louis aux États-Unis. Géographiquement diversifiée avec une exposition équilibrée sur les marchés émergents et développés, Anheuser-Busch InBev tire parti des forces collectives de ses quelque 155 000 collaborateurs basés dans 25 pays du monde entier. En 2014, AB InBev a réalisé un chiffre d'affaires de 47,1 milliards de dollars US. La société s'efforce de devenir la Meilleure entreprise brassicole qui réunit les gens pour faire un Monde meilleur. Vous en saurez plus en cliquant sur ab-inbev.com, sur notre page facebook.com/ABInBev ou sur Twitter par le biais de @ABInBevNews.

NE PAS DIFFUSER, PUBLIER OU DISTRIBUER EN TOTALITÉ OU EN PARTIE DANS OU À PARTIR D'UNE JURIDICTION OÙ UNE TELLE ACTION CONSTITUERAIT UNE VIOLATION DES LOIS ET DES RÉGLEMENTATIONS EN VIGUEUR DANS LADITE JURIDICTION.

CE COMMUNIQUÉ NE CONSTITUE PAS L'ANNONCE D'UNE FERME INTENTION DE FAIRE UNE OFFRE CONFORMÉMENT À L'ARTICLE 2.7 DU CITY CODE ON TAKEOVERS AND MERGERS ET IL NE PEUT Y AVOIR AUCUNE CERTITUDE QU'UNE OFFRE SERA FAITE.

SOURCE Anheuser-Busch InBev

Profil de l'entreprise

Anheuser-Busch InBev

Renseignements sur cet organisme

SABMiller plc

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.