Anciens ateliers du CN: Une cohabitation harmonieuse des secteurs résidentiel
et industriel est nécessaire selon l'OCPM

MONTRÉAL, le 14 janv. /CNW Telbec/ - L'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) rend aujourd'hui disponible le rapport de la consultation sur le projet de re-développement du site des anciens ateliers du CN dans le quartier Pointe Saint-Charles de l'arrondissement du Sud-Ouest. La commission qui a examinée ce projet était composée de M. André Beauchamp qui la présidait et de M. Michel Hamelin.

Le promoteur, le Groupe Mach, propose trois volets au redéveloppement de ce site. Il s'est associé à l'entreprise Samcon pour construire 854 unités de logement, dont 25 % de logements social et communautaire et de 15 % à 25 % de logements abordables. Il se réserve la partie centrale à des fins industrielles et commerciales. Par ailleurs, l'Agence métropolitaine de transport de Montréal (AMT) souhaite occuper la partie nord du site pour y établir un centre d'entretien de son matériel ferroviaire.

Rappelons que le re-développement du site des anciens ateliers du CN a suscité énormément d'intérêt et a fait l'objet de beaucoup d'efforts de planification de la part des citoyens, des organismes communautaires de Pointe-Saint-Charles, des promoteurs ainsi que de l'Arrondissement du Sud-Ouest. Le site a été l'objet d'une opération populaire d'aménagement qui s'est échelonnée sur plusieurs années. De plus, en 2008, suite à un mandat du comité exécutif demandé par l'Arrondissement, l'OCPM a tenu une consultation publique dans le cadre d'une démarche participative visant à élaborer les principes directeurs d'un plan d'ensemble du site. Plus de 300 personnes ont participé à cet exercice. Le rapport de consultation a été déposé et rendu public en mars 2009.

Au terme du présent exercice, plus de 700 présences aux séances publiques ont été enregistrées. La seconde commission de l'Office a reçu 31 mémoires et entendu quatre présentations orales. Les participants se sont montrés en général assez satisfaits de l'aménagement proposé dans la partie résidentielle. Les participants sont également heureux que l'AMT fasse revivre la vocation ferroviaire historique du site et souhaitent, par ailleurs, que l'organisme revienne en consultation publique lorsque son projet se précisera.

Toutefois, certains aspects du volet résidentiel du projet présenté par le Groupe Mach et la compagnie Samcon, son partenaire, sont demeurés sources de préoccupations, notamment concernant la part de logement social, la réhabilitation des terrains contaminés et le verdissement. Par ailleurs, de sérieuses réserves ont été émises au sujet des usages que l'Arrondissement suggère d'autoriser sur la partie industrielle et commerciale du site, à la demande du promoteur, le Groupe Mach et au sujet des accès au site. La commission a énoncé des suggestions et des recommandations sur ces questions tout au long du rapport dont les principales sont rappelées ici.

Au chapitre du logement social, la commission est consciente que les sommes allouées par le gouvernement du Québec à la Ville de Montréal sont limitées et qu'elles doivent répondre à d'importants besoins dans tous les arrondissements de la ville. Dans ce contexte, elle considère convenable le taux de 25 % proposé par le promoteur puisqu'il s'agit presque du double de ce qui est suggéré par la Stratégie d'inclusion de la Ville. La commission propose également d'inscrire à l'accord de développement entre le promoteur et la Ville, l'atteinte d'un nombre minimal de logements abordables sur l'ensemble du complexe résidentiel. Afin de donner de meilleures garanties de sécurité à long terme dans la gestion des terrains contaminés, la commission recommande la pose d'une membrane entre le sol propre et les sols contaminés sur toute l'étendue du site résidentiel.

Le volet industriel et commercial du projet présente encore beaucoup d'inconnues sur l'usage réel qui sera fait de la partie du site adjacente au complexe résidentiel. Le promoteur demande d'élargir de façon importante l'éventail des usages permis sur cette partie du site, passant d'un usage quasi unique à une multitude d'usages industriel et commercial. Certains de ces usages sont incompatibles ou difficiles d'insertion à proximité d'un secteur résidentiel. Ils pourraient être générateurs de nuisances significatives à moins que l'Arrondissement ne s'assure que ses exigences sont suivies à la lettre par le promoteur et tous ses locataires. Dans cet environnement hypothétique, la commission considère qu'il serait plus prudent de restreindre les usages demandés dans le but de favoriser une meilleure cohabitation des secteurs industriel et résidentiel. Elle recommande de plus de ne pas autoriser les activités qui impliqueraient un fort volume de camionnage jusqu'à ce que l'accès au site par la rue Marc-Cantin soit fonctionnel.

Des copies du rapport sont disponibles en version papier aux bureaux de l'Office et dans son site internet au www.ocpm.qc.ca. Toute l'information disponible sur cette consultation peut se trouver aux bureaux de l'Office, à la Direction du greffe de la Ville de Montréal, 275, rue Notre-Dame Est ou au bureau de l'arrondissement du sud-Ouest situé au 815 rue Bel-Air. Cette documentation est aussi disponible sur le site internet de l'Office au www.ocpm.qc.ca. Pour toute information contacter le 514 872-8510.

SOURCE Office de consultation publique de Montréal

Renseignements : Renseignements: Luc Doray, (514) 872-3568, Cell.: (514) 977-8365


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.