Amir Khadir appuie le projet de loi 491 interdisant les frais accessoires

QUÉBEC, le 23 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Le docteur Amir Khadir de Québec solidaire appuie le projet de loi 491 visant à interdire les frais accessoires en santé, déposé par la députée de Taillon et porte-parole de l'opposition officielle en matière de santé, Diane Lamarre. Le député de Mercier invite son collègue de la Coalition avenir Québec, François Paradis, à faire de même afin de créer un front commun des oppositions à l'Assemblée nationale et pousser Gaétan Barrette, à rectifier le tir et interdire les frais accessoires, seule décision digne d'un ministre de la Santé.

« Plutôt que d'encadrer les frais accessoires imposés illégalement aux patients par les médecins en cliniques privées, le ministre doit les interdire. Il est odieux de banaliser les frais accessoires comme le gouvernement compte le faire! La gratuité est un principe fondamental de notre système de santé. Ce principe est déjà trop malmené au détriment du public. Il importe que nous mettions de côté la partisanerie pour forcer le premier ministre Philippe Couillard à rappeler à l'ordre son ministre. Si ce dernier refuse d'entendre tous les intervenants qui se sont prononcés contre la légalisation forcée des frais accessoires, alors il est temps que son patron se lève », s'exclame le député solidaire.

Le docteur Khadir invite également le nouveau premier ministre canadien, Justin Trudeau, à se prononcer clairement sur cet enjeu, invoquant l'interdiction dans la Loi canadienne sur la santé de charger des frais pour des soins médicalement requis. « Est-ce que M. Trudeau compte faire appliquer la loi si le ministre Barrette permet les frais accessoires en soustrayant des transferts au Québec la même somme que le gouvernement Couillard irait chercher dans les poches des Québécoises et des Québécois? La solution serait plutôt de rappeler à son homologue québécois que son intention de légaliser les frais accessoires va à l'encontre à la fois de la loi, mais aussi d'un large consensus social qui veut que l'accès à la santé ne doit pas être déterminé par l'épaisseur de ton portefeuille », affirme le député solidaire.

Amir Khadir précise que le projet de loi péquiste est une étape, mais non une finalité en soi : « Plusieurs brèches à la gratuité en santé ont été faites ces dernières années. À Québec solidaire, nous souhaitons aller plus loin. Contrairement au ministre Barrette qui voudrait restreindre le panier de services offerts gratuitement aux Québécois et Québécoises, nous souhaitons plutôt l'élargir. Est-ce que le Parti québécois est prêt à en débattre et à nous appuyer si je déposais un projet de loi en ce sens? »

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Stéphanie Guévremont, Attachée de presse | Aile parlementaire de Québec solidaire, sguevremont@assnat.qc.ca, (418) 473-2579

RELATED LINKS
http://www.quebecsolidaire.net

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.