Amiante présent dans des établissements de santé - La CSN vigilante

MONTRÉAL, le 26 mars 2013 /CNW Telbec/ - À la suite des révélations concernant la présence d'amiante dans de nombreux établissements de santé du Québec, la CSN demande à nouveau au gouvernement de divulguer la liste de tous les établissements qui sont sous sa responsabilité et dans lesquels on retrouve de l'amiante : établissements de la santé et des services sociaux, commissions scolaires, cégeps et organismes gouvernementaux. Sans céder à la panique, il est du droit des travailleuses et des travailleurs de savoir si de l'amiante est présente dans leur milieu de travail afin de prendre les mesures de prévention nécessaires. Il faut faire tout notre possible afin d'assurer que les travailleuses et les travailleurs ne soient, en aucun cas, exposés à la poussière d'amiante.

La centrale syndicale demande aussi au gouvernement de mettre en application, le plus rapidement possible, le règlement prônant une gestion sécuritaire de l'amiante. Ce règlement, touchant tous les milieux de travail, obligera les employeurs à localiser les matériaux susceptibles de contenir de l'amiante, à vérifier la présence d'amiante dans ces matériaux et produits, à apporter les actions correctives qui s'imposent, ainsi qu'à enregistrer et rendre disponible ces renseignements aux travailleuses et aux travailleurs.

Pour Jean Lacharité, vice-président de la CSN et responsable du dossier de la santé et de la sécurité du travail, ce règlement est un pas en avant. « La CSN accueille très favorablement ce nouveau règlement et demande au gouvernement de donner l'exemple. Même si elles ne sont pas parfaites, ces nouvelles règles forceront tous les employeurs à prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l'intégrité physique de ses travailleurs face à l'amiante. » La CSN développe présentement des outils de formation et de communication destinés à ses membres, afin de rendre le plus efficace possible l'application des nouvelles dispositions réglementaires. « Nous espérons que les employeurs se soumettront au règlement en collaboration avec nos syndicats, car nous avons tous intérêt à faire le travail de façon diligente et vigilante, puisque c'est la santé de tout un chacun dont il est question ici », précise Jean Lacharité.

Rappelons que la CSN prône le bannissement de l'amiante et demande au gouvernement du Canada son inclusion dans la liste des produits dangereux prévue dans la convention de Rotterdam.

SOURCE : CSN

Renseignements :

Noémi Desrochers, Service des communications de la CSN
Cellulaire : 514 216-1825 ; bureau : 514 598-2162.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.