Aménagement de passages à niveau dans l'emprise de la voie du Canadien Pacifique - La Ville de Montréal demande à l'Office des transports du Canada (OTC) de statuer pour permettre l'aménagement de cinq passages à niveau pour piétons et cyclistes

MONTRÉAL, le 31 mai 2017 /CNW Telbec/ - Le maire de Montréal, M. Denis Coderre, M. Aref Salem, responsable du transport au comité exécutif de la Ville de Montréal, M. Marc-André Gadoury, responsable des dossiers vélo au sein de l'Administration Coderre, Mme Elsie Lefebvre, conseillère associée responsable de l'électrification des transports et Mme Anie Samson, vice-présidente du comité exécutif, responsable de la sécurité publique et des services aux citoyens à la Ville de Montréal, annoncent que la Ville de Montréal vient de transmettre un dossier complet à l'Office des transports du Canada dans lequel elle lui demande de statuer sur l'aménagement de cinq passages à niveau pour piétons et cyclistes. L'objectif étant de leur permettre de franchir de façon sécuritaire l'emprise de la voie ferrée du Canadien Pacifique (CP).

« J'ai toujours pris position pour la sécurité des Montréalais, et en ce sens, je demande depuis longtemps au CP d'implanter des passages à niveau. J'ai eu plusieurs rencontres de travail et de médiation avec le CP pour tenter d'en arriver à une entente, mais à ce jour, toutes nos propositions ont été refusées. Aujourd'hui, nous demandons à l'Office de statuer formellement sur le bien-fondé de notre projet et d'enjoindre le CP à collaborer avec la Ville dans l'aménagement de ces cinq passages. Notre proposition répond en tout point aux exigences les plus sévères de Transport Canada», a déclaré le maire de Montréal, M. Denis Coderre.

Depuis plusieurs années, la Ville de Montréal travaille à trouver des solutions pour assurer la sécurité des piétons et des cyclistes qui traversent l'axe ferroviaire du CP de façon non-sécurisée.

« Notre stratégie montréalaise « Vision zéro », en matière de sécurité routière est un engagement à protéger les utilisateurs du réseau routier les plus vulnérables. L'aménagement de passages à niveau protégés pour les piétons et les cyclistes va dans le sens de notre engagement pour la sécurité de tous », a ajouté M. Salem.

Initialement, six emplacements avaient été identifiés. Pour des raisons d'ingénierie et d'opérations, cinq des six passages ont été retenus; le seul qui ne peut être réalisé est celui de la rue Cartier / Dandurand.

Les traverses proposées se situent aux endroits suivants :

  • Avenue Henri-Julien / rue des Carrières;
  • Rues St-Dominique / Bernard;
  • Avenue De l'Épée / futur Campus Outremont;
  • Gare Parc (raccordement des rues Ogilvy et De Castelnau);
  • Gare Bois-de-Boulogne.

La Ville de Montréal souhaite l'implantation rapide de ces cinq passages pour désenclaver les secteurs de la ville limitrophes à la voie ferrée, pour permettre aux piétons et aux cyclistes d'atteindre, plus facilement et de manière sécuritaire, les pôles d'emplois et de services, les stations de métro, ainsi que toutes autres destinations qui se trouvent de part et d'autre de cette emprise.

« Il faut désenclaver la Ville et canaliser les déplacements dans des passages autorisés et sécuritaires. Nous avons préparé des plans, nous sommes prêts, et tous les arrondissements concernés le sont aussi. Les demandes des Montréalais sont légitimes; cette barrière physique importante gêne les déplacements entre les quartiers », de mentionner Mme Samson.

« Les passages à niveau proposés amélioreront la qualité de vie et la mobilité des résidents, incluant les jeunes familles et les personnes à mobilité réduite. Ils profiteront également aux différents projets de développement immobiliers en cours ou prévus à proximité, comme le secteur des anciens ateliers municipaux de Rosemont, Marconi-Alexandra, le futur campus de l'Université de Montréal dans la gare de triage d'Outremont, ainsi que plusieurs pôles d'emplois dans des secteurs en émergence », ajoute Mme Lefebvre.

Par ailleurs, les aménagements proposés par la Ville de Montréal s'inscrivent dans une perspective de cohabitation harmonieuse entre les activités ferroviaires, qui contribuent à la vitalité économique de la métropole, et les besoins en déplacements actifs des Montréalais.

« Nous déployons sans cesse de nouveaux moyens pour favoriser les déplacements des cyclistes, et nos demandes pour des passages aménagés aux abords de la voie ferrée vont en ce sens. Il faut pouvoir traverser les voies ferrées de façon sécuritaire, par un passage au niveau du sol et non par des passerelles », a conclu M. Gadoury.

 

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Renseignements : Source : Marc-André Gosselin, Attaché de presse, Cabinet du maire et du comité exécutif, 514 290-1194; Renseignements : Geneviève Dubé, Relationniste, Division des affaires publiques, 514 868-5934


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.