Amaya fait le point sur le différend en cours dans le Kentucky

MONTRÉAL, le 22 févr. 2016 /CNW/ - Amaya Inc. (NASDAQ : AYA; TSX : AYA), par l'intermédiaire de certaines filiales, a déposé aujourd'hui un avis d'appel de l'ordonnance en dommages-intérêts, déjà annoncée, rendue par le tribunal de première instance du Kentucky en date du 23 décembre 2015 à l'encontre de ces filiales et a constitué un cautionnement de 100 millions de dollars américains en vue de suspendre l'exécution de l'ordonnance pendant la durée du processus d'appel. Le cautionnement exigeait la remise d'un nantissement en espèces de 35 millions de dollars américains et de lettres de crédit d'un montant global de 30 millions de dollars américains. Amaya continuera d'opposer une défense vigoureuse à l'ordonnance du tribunal de première instance.

Vers la fin du mois de janvier, conformément à la procédure prévue dans la convention de fusion régissant l'acquisition de l'entreprise PockerStars, une filiale d'Amaya a remis un avis de réclamation au représentant et agent d'entiercement des vendeurs en vue d'être indemnisée des pertes qu'elle a subies et qu'elle pourrait subir par suite de la violation de la convention de fusion, dans lequel elle demandait, entre autres choses, que l'agent d'entiercement conserve le solde des sommes qu'il détient toujours dans le fonds d'entiercement d'environ 300 millions de dollars américains qui a été constitué aux termes de la convention de fusion. Depuis, Amaya a reçu du représentant des vendeurs un avis dans lequel, au départ, on contestait toutes les demandes qu'elle a indiquées dans son avis de réclamation. Les demandes d'indemnisation et de libération des fonds entiercés contestées seront résolues conformément à la convention de fusion et à la convention d'entiercement.

Rien ne garantit que l'appel d'Amaya sera accueilli, que son avis de réclamation lui permettra de toucher quelque tranche que ce soit du solde du fonds d'entiercement ni que les vendeurs ou d'autres personnes lui rembourseront les pertes que, selon ses estimations, elle subira.

À propos d'Amaya

Amaya est un fournisseur de premier plan de produits et de services fondés sur la technologie dans le secteur du jeu et du divertissement interactif mondial. Amaya est propriétaire d'entreprises et de marques grand public dans le domaine du jeu et dans des domaines connexes comme PokerStars, Full Tilt, BetStars, StarsDraft, European Poker Tour, PokerStars Caribbean Adventure, Latin American Poker Tour et Asia Pacific Poker Tour. Ces marques sont commercialisées auprès de plus de 100 millions de clients inscrits au total à l'échelle mondiale et forment collectivement la plus grande entreprise de poker à l'échelle mondiale, qui englobe des jeux et des tournois de poker en ligne, des compétitions de poker en direct, des salles de poker portant ces marques dans des casinos importants de grandes villes du monde entier, ainsi que des émissions de poker destinées à être diffusées à la télévision et sur le Web. Par l'intermédiaire de certaines de ces marques, Amaya offre également des produits de jeu non liés au poker, dont des jeux de casino, de paris sportifs et de ligues sportives imaginaires d'un jour. Amaya a obtenu divers permis ou approbations à l'égard de produits de jeu et de produits liés au jeu dans le monde entier, notamment du Royaume-Uni, de l'Italie, de la France, de l'Espagne, de l'Estonie, de la Belgique, du Danemark, de la Bulgarie, de la Grèce, de l'Irlande, de la Roumanie, de l'île de Man, de la République de Malte, de l'État du Schleswig-Holstein en Allemagne, de la province de Québec et de la province d'Ontario au Canada et de l'État du New Jersey aux États‑Unis.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué renferme des énoncés prospectifs (forward-looking statements) au sens de la loi intitulée Private Securities Litigation Reform Act of 1995 et de la législation en valeurs mobilières applicable, qui portent notamment sur certaines attentes et projections liées à la poursuite judiciaire et à la demande d'indemnisation. On reconnaît souvent, mais pas toujours, les énoncés prospectifs à l'emploi de mots comme « chercher à », « proposer », « prévoir », « planifier », « continuer », « estimer », « s'attendre à », « pouvoir », « projeter », « prédire », « éventuel », « cible », « avoir l'intention de », « devoir », « croire », « objectif » et « continu » et d'expressions similaires renvoyant à des périodes futures, utilisés à la forme positive ou négative. Ces énoncés, sauf ceux qui portent sur des faits passés, sont fondés sur les attentes actuelles de la direction et sont assujettis à un certain nombre de risques, d'incertitudes et d'hypothèses, notamment la conjoncture des marchés et de l'économie, les perspectives ou occasions d'affaires, les plans et stratégies futurs, les projections, les développements technologiques, les événements et tendances prévus et les modifications apportées à la réglementation qui nous touchent et touchent nos clients et nos secteurs d'activité. Bien qu'Amaya et la direction estiment que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables et fondées sur des hypothèses et estimations raisonnables, rien ne garantit que ces hypothèses ou estimations sont exactes ou que ces attentes se matérialiseront. De par leur nature, les énoncés prospectifs comportent des risques, des incertitudes et des éventualités d'ordre commercial, économique et concurrentiel importants qui pourraient faire en sorte que les événements réels diffèrent sensiblement de ceux dont il est question, expressément ou implicitement, dans ces énoncés. Ces risques et incertitudes comprennent notamment ceux qui sont mentionnés à la rubrique « Facteurs de risque et incertitudes » de la notice annuelle d'Amaya pour l'exercice clos le 31 décembre 2014 et dans le rapport de gestion d'Amaya pour la période close le 30 septembre 2015, qui sont tous deux affichés sur SEDAR, à www.sedar.com, sur EDGAR, à www.sec.gov et sur le site Web d'Amaya, à www.amaya.com et dans d'autres documents qu'Amaya a déposés et pourrait déposer auprès des autorités de réglementation des valeurs mobilières compétentes dans l'avenir. Les investisseurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont valides à la date des présentes, et Amaya décline toute obligation de les corriger ou de les mettre à jour pour tenir compte, notamment, de nouveaux renseignements ou d'événements futurs, sauf si les lois applicables l'y obligent.

SOURCE Amaya Inc.

Renseignements : Les investisseurs sont priés de communiquer avec Tim Foran, au +1 416 545‑1325 ou à ir@amaya.com; Les représentants des médias sont priés de communiquer avec Eric Hollreiser, à Press@amaya.com.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.