AluQuébec participe à la consultation publique sur L'avenir du secteur manufacturier à Montréal et dépose son plus récent mémoire concernant « Les facteurs de succès des entreprises transformatrices d'aluminium »

MONTRÉAL, le 15 sept. 2016 /CNW/ - AluQuébec, la Grappe industrielle de l'aluminium du Québec,  présente son mémoire concernant « Les facteurs de succès des entreprises transformatrices d'aluminium » à la consultation publique portant sur L'avenir du secteur manufacturier à Montréal organisée par la Commission sur le développement économique et urbain et l'habitation de la Ville de Montréal.

Au dire du président d'AluQuébec, Jean-Luc Trahan, « nous nous devions de répondre à l'invitation faite par la Commission et prendre part à cette consultation. L'aluminium est au cœur des activités de plus de 1 400 manufacturiers et fournisseurs québécois qui le transforment ou l'assemblent en tirant profit de ses qualités incomparables dans des usages multiples et grandissants. Notre industrie emploie près de 15 000 personnes et représente la plus importante grappe après celle de l'aérospatiale. Elle réalise chaque année pour 5,5 milliards $ de livraisons. Notre objectif est de doubler ce chiffre dans les 10 prochaines années. Bien que les entreprises utilisatrices sont actives sur l'ensemble du territoire québécois, c'est 46% de celles-ci qui se trouvent dans la grande région de Montréal ».

FAITS SAILLANTS

Dans la première partie de son mémoire, l'organisme ressort les conclusions d'une étude publiée en mai dernier, le « Baromètre de la transformation de l'aluminium », qui documente la réalité et les enjeux propres aux entreprises transformatrices d'aluminium. L'étude de Sous-traitance industrielle Québec (STIQ) conclut à trois comportements gagnants adoptés par les entrepreneurs les plus performants : planification, investissement et partenariat. Avec exemples à l'appui, la démonstration du bien-fondé des conclusions de l'étude est démontrée.

La deuxième partie du mémoire soulève l'importance du rôle des donneurs d'ordres gouvernementaux et municipaux et des politiques d'approvisionnement dans l'atteinte des objectifs en matière de développement économique.

Quelques solutions sont avancées, dont celle de revoir le critère du « plus bas soumissionnaire conforme » appliqué par la plupart des administrations publiques et qui peut être contre-productif. En accordant autant d'importance au critère du coût initial d'un projet, on omet d'autres critères d'importances, comme les frais d'entretien à long terme d'une infrastructure, son poids allégé ou l'empreinte environnementale d'un matériau; des variables souvent sous-pondérées dans les appels d'offres publics. Par ailleurs, les propriétés écologiques de l'aluminium d'ici, produit à partir de l'hydroélectricité et recyclable à l'infini, ne sont pas prises en compte par cette même règle du plus bas soumissionnaire. La possibilité de récupération du matériau à la fin de la durée de vie utile d'une infrastructure en aluminium en fait un choix conforme aux préoccupations grandissantes des populations en ce qui a trait au développement durable. La métropole québécoise devrait saisir l'occasion pour se donner la capacité d'innover et de créer de la richesse sur son territoire.

CITATION

« AluQuébec est donc d'avis que la Ville de Montréal doit appliquer des règles d'acquisition susceptibles de maximiser la création de richesse sur son territoire, ainsi que des choix éclairés dans une perspective de développement durable ».

Jean-Luc Trahan, président-directeur général, AluQuébec

À propos d'AluQuébec, la Grappe industrielle de l'aluminium du Québec  

AluQuébec regroupe les producteurs, les transformateurs, les équipementiers, fournisseurs spécialisés ainsi que les centres de recherche, de développement et de formation autour de projets concrets et structurants, avec pour objectif de doubler la transformation de l'aluminium québécois sur une période de dix ans. Elle coordonne des chantiers d'affaires qui créent des synergies entre les clients-utilisateurs et les acteurs de l'industrie de l'aluminium actifs sur le territoire québécois.

 

SOURCE AluQuébec - Grappe industrielle de l'aluminium du Québec

Renseignements : Marie-Élaine Jacome, 514.905.4836, marie-elaine.jacome@aluquebec.com

RELATED LINKS
http://aluquebec.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.