Allergan célèbre les 20 ans de l'approbation de la toxine botulinique de type
A (BOTOX(R)) au Canada

BOTOX(R) : un produit-phare dans le traitement d'un vaste éventail d'affections au Canada

MARKHAM, ON, le 3 mars /CNW/ - Il y a vingt ans, l'utilisation de BOTOX(R) (toxine botulinique de type A), une neurotoxine largement utilisée pour traiter plusieurs affections qui ont des répercussions sur la vie des personnes qui en sont atteintes, était approuvée au Canada. Dans le cadre des célébrations de ce 20e anniversaire, les professionnels de la santé d'un océan à l'autre se rappellent la découverte, l'aspect scientifique et l'évolution d'un traitement qui a changé la vie de millions de patients dans le monde.

BOTOX(R), une protéine purifiée extraite de la bactérie Clostridium botulinum produite naturellement, a d'abord été approuvé par Santé Canada le 14 mars 1990 pour le traitement du strabisme (yeux qui dévient vers l'intérieur), du blépharospasme (clignement incontrôlable) et des troubles du nerf VII(1). Peu de temps après, BOTOX(R) a été approuvé pour d'autres indications, entre autres:

    
    -   pour atténuer les symptômes subjectifs et les signes objectifs de la
        dystonie cervicale (contractions musculaires dans le cou), le 29 mars
        1995;
    -   pour traiter le pied bot équin dynamique résultant de la spasticité
        chez les enfants atteints d'infirmité motrice cérébrale âgés de deux
        ans ou plus, le 7 juillet 1999;
    -   pour traiter l'hyperhidrose axillaire (transpiration excessive des
        aisselles), le 31 août 2001 et;
    -   pour la prise en charge de la spasticité focale (raideur musculaire
        pouvant toucher plusieurs parties du corps), le 24 octobre 2001(1).
    

Le même produit, commercialisé sous le nom de BOTOX Cosmétique(R), est également approuvé pour le traitement :

    
    -   des sillons intersouciliers (sillons verticaux entre les sourcils),
        approuvé le 4 avril 2001;
    -   des rides de la partie supérieure du visage (rides du front),
        approuvé le 4 novembre 2005 et;
    -   des rides de la commissure externe des paupières (pattes d'oie),
        approuvé le 4 novembre 2005(2).
    

"Il s'agit non seulement d'une étape clé pour Allergan, mais aussi d'une date historique importante pour les patients et les médecins canadiens qui, depuis 20 ans, ont recours à BOTOX(R) comme solution thérapeutique et esthétique", dit Kevin Skule, président-directeur général de Allergan Canada. "Des professionnels de la santé, allant des ophtalmologistes aux neurologues en passant par les physiatres, les dermatologues et les chirurgiens plasticiens, utilisent BOTOX(R) avec grand succès pour traiter des patients atteints de diverses affections. L'un des principaux avantages de BOTOX(R) est son mécanisme d'action très sélectif et son mode d'administration qui procurent aux patients des bienfaits précis et prévisibles."

BOTOX(R) constitue un traitement simple et peu effractif qui permet d'obtenir des résultats efficaces chez un vaste éventail de patients. Aujourd'hui, 21 populations de patients différentes réparties dans environ 80 pays bénéficient de traitements à BOTOX(R), à savoir des patients dont les fonctions sont très altérées aux personnes en santé qui souhaitent se mettre en valeur et se sentir mieux(3).

L'innocuité et l'efficacité de BOTOX(R) ont été bien établies dans plus de 50 essais cliniques à répartition aléatoire contrôlés par placebo et chez plus de 11 000 patients traités à BOTOX(R) et à BOTOX Cosmétique(R). Depuis que le produit a été approuvé pour la première fois au Canada en 1990, de rares effets indésirables graves, considérés ou non comme étant liés à BOTOX(R) et à BOTOX Cosmétique(R), ont été signalés, lesquels varient en fonction de l'indication pour laquelle le produit est utilisé.

Le point de vue du patient et du médecin

"Je suis extrêmement emballée lorsque je pense à l'évolution de BOTOX(R) et de BOTOX Cosmétique(R) et aux progrès que nous avons réalisés au cours des 20 dernières années", déclare la Dre Jean Carruthers, professeure d'enseignement clinique au département d'ophtalmologie et de sciences visuelles de l'université de la Colombie-Britannique et pionnière de l'utilisation de BOTOX(R) à des fins esthétiques. "BOTOX Cosmétique(R) a vraiment permis de mettre la barre très haut en matière d'esthétique et ce produit est aujourd'hui généralement accepté par les femmes comme par les hommes à la fois pour son efficacité prévisible et son innocuité remarquable."

Le Dr Earl Consky, neurologue torontois spécialisé dans les troubles du mouvement, traite des patients par la toxine botulinique depuis 21 ans.

"La toxine botulinique a révolutionné le traitement d'un vaste éventail de troubles neurologiques qui, auparavant, ne répondaient pas aux traitements médicaux et chirurgicaux traditionnels", affirme le Dr Consky. "Elle a eu des répercussions spectaculaires sur la qualité de vie de nombreux patients, particulièrement ceux atteints de dystonie focale, et elle est maintenant acceptée comme norme de soins dans le cas de ces affections."

Aujourd'hui âgée de 34 ans, Joelle Cooper n'avait que 15 ans lorsqu'un accident vasculaire cérébral lui a complètement paralysé le côté gauche. Cet accident a entraîné une dystonie, un trouble du mouvement qui a provoqué dans sa jambe une raideur musculaire qui a bouleversé sa vie. Depuis, Joelle et son physiatre ont réussi à traiter cette raideur grâce à BOTOX(R) ainsi qu'à d'autres modalités thérapeutiques, y compris un schéma physiothérapeutique rigoureux.

"Je ne porte plus d'orthèse depuis plus d'un an et demie, et cela grâce aux traitements à BOTOX(R)", dit Joelle à la suite de son expérience du traitement par la toxine botulinique. "J'ai maintenant beaucoup plus d'énergie et je peux pratiquer les activités que j'aime."

La recherche et le développement de BOTOX(R)

Au cours des 20 dernières années, la société Allergan, chef de file mondial de la science des neurotoxines et de la mise au point de produits à base de toxine botulinique, a travaillé avec quelques-uns des scientifiques et des médecins les plus éminents du monde dans le but de mener des essais cliniques clés qui ont permis de démontrer l'efficacité et l'innocuité de BOTOX(R) dans le traitement d'affections graves ou ayant des répercussions sur la vie des personnes qui en sont atteintes et de BOTOX Cosmétique(R) utilisé à des fins esthétiques. Aujourd'hui, Allergan continue de collaborer avec des établissements universitaires, des chercheurs, des scientifiques et des médecins de premier plan afin de développer le plein potentiel thérapeutique de BOTOX(R) en concentrant ses efforts dans les domaines où il existe un besoin de nouveaux traitements sûrs et efficaces qui amélioreront la vie d'un grand nombre de patients qui ne disposent d'aucun autre choix en matière de traitement. En particulier, Allergan a participé à des essais cliniques visant à étudier l'utilisation de BOTOX(R) pour le traitement préventif des céphalées chez l'adulte atteint de migraine chronique. La société étudie également l'utilisation de BOTOX(R) comme traitement possible contre les troubles des muscles lisses dans le domaine de l'urologie, comme l'hyperactivité vésicale et l'hyperplasie bénigne de la prostate (également appelée HBP).

Les toxines botuliniques sont uniques

Chaque toxine botulinique a son propre profil d'innocuité et d'efficacité et nécessite pour chaque indication un schéma posologique particulier dont le médecin et son patient doivent toujours discuter avant le début du traitement. Comme les idées fausses selon lesquelles les produits sont interchangeables peuvent poser un risque important pour les patients, les monographies de produit de BOTOX(R) et de BOTOX Cosmétique(R) insistent particulièrement sur le fait que les "unités Allergan" utilisées pour décrire l'activité de BOTOX(R) diffèrent des unités de mesure utilisées pour décrire l'activité des autres préparations de toxine botulinique et, qu'à ce titre, elles ne sont pas interchangeables avec celles d'autres produits.

20e anniversaire : pour aider à améliorer la vie des patients

Des professionnels de la santé et des patients de tout le pays sont prêts à vous faire part de leurs commentaires dans les villes suivantes :

    
    -   Colombie-Britannique - Vancouver et Victoria
    -   Alberta - Edmonton et Calgary
    -   Saskatchewan - Saskatoon
    -   Manitoba - Winnipeg
    -   Ontario - Toronto, Ottawa, London, Hamilton, Windsor
    -   Québec - Montréal
    -   Nouveau-Brunswick - Fredericton, Sackville
    -   Nouvelle-Écosse - Halifax
    

De plus, une séance d'information à l'intention des médias, présentée en direct sur le Web, se tiendra aujourd'hui (3 mars) à 10 h., heure normale de l'Est. Pour y accéder, il suffit de se rendre à l'adresse http://webcast.streamlogics.com/audience/index.asp?eventid=94614808. Cette séance sera suivie d'une période de questions en direct. La séance sera archivée et pourra être visionnée après sa diffusion originale en direct.

À propos de Allergan Inc.

Fondée en 1950, la société Allergan Inc., dont le siège social est situé à Irvine, en Californie, est une entreprise de soins de santé multi-spécialités qui découvre, met au point et commercialise des produits phamaceutiques, des médicaments biologiques et des dispositifs médicaux innovateurs qui permettent aux patients de vivre pleinement leur vie, c'est-à-dire de voir plus clair, de retrouver une plus grande liberté et de s'exprimer pleinement. Allergan emploie environ 8 500 personnes à l'échelle mondiale et exploite des établissements de recherche et développement à la fine pointe de la technologie ainsi que des usines de fabrication de classe mondiale. Outre ses activités de recherche allant de la découverte de nouvelles molécules à la mise au point de nouveaux produits, Allergan mène des activités de commercialisation et de vente à l'échelle mondiale dans plus de 100 pays. Au Canada, Allergan compte plus de 170 employés et son siège social se situe à Markham, en Ontario.

    
    RÉFÉRENCES :
    -------------------------------
    (1) Monographie de produit canadienne de BOTOX(R). Allergan Canada. 2008.
    (2) Monographie de produit canadienne de BOTOX Cosmétique(R). Allergan
        Canada. 2008.
    (3) Données internes de Allergan.
    

SOURCE Allergan Inc.

Renseignements : Renseignements: ou pour organiser une entrevue avec un médecin ou un patient de votre région, veuillez communiquer avec les personnes suivantes: Allergan Canada, Amanda Mills Sirois, (905) 940-7066, mills-sirois_amanda@allergan.com; Le Cabinet de relations publiques NATIONAL, Lynn Bessoudo, (416) 848-1426, lbessoudo@national.ca

Profil de l'entreprise

Allergan Inc.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.