Aller encore plus loin dans le partage des responsabilités infirmière-médecin

MONTRÉAL, le 5 mai /CNW Telbec/ - "Pour améliorer l'accessibilité et la qualité des soins de santé offerts à la population, il faut accroître davantage la collaboration infirmière-médecin". Tel est le message qu'a lancé aujourd'hui la présidente de l'Ordre des infirmières et des infirmiers du Québec (OIIQ), Mme Gyslaine Desrosiers, alors qu'elle participait à une table ronde sur la collaboration infirmière-médecin, en compagnie du Dr Gaétan Barrette, président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) et du Dr Yves Lamontagne, président du Collège des médecins du Québec (CMQ), ainsi que de Mme Hélène Racine, présidente, Commission infirmière régionale de Montréal et directrice des soins infirmiers - directrice de la qualité, Institut universitaire en santé mentale Douglas.

Ce débat s'inscrit dans le cadre du 15e Colloque des conseils des infirmières et infirmiers du Québec (CII) et des commissions infirmières régionales (CIR), organisé par l'OIIQ sur le thème "La collaboration infirmière-médecin : nouveaux horizons".

    
    Sondage
    -------
    

Au terme de cette table ronde animée par M. Bernard Derome, Mme Desrosiers a conclu qu'au chapitre de la collaboration infirmière-médecin, des pas importants avaient été franchis, mais qu'il y avait encore place à l'amélioration, comme le révèle d'ailleurs un sondage réalisé récemment par la firme SOM, entre les 8 et 16 avril dernier, auprès de 1200 infirmières et infirmiers du Québec.

Parmi les faits saillants, il ressort que près de la moitié (47 %) des infirmières estiment que la collaboration entre les deux professions de la santé s'est améliorée au cours des cinq dernières années. Par contre, près d'une infirmière sur trois (31 %) perçoit le manque ou l'absence de reconnaissance professionnelle comme la plus importante difficulté dans la collaboration infirmière-médecin. Sur le plan des améliorations souhaitées, plus de quatre infirmières sur dix, soit 42 % des répondantes, ont indiqué que la stabilité de l'équipe de soins est le facteur qui contribuerait le plus à enrichir la collaboration entre ces deux professions de la santé.

    
    La collaboration infirmière-médecin profite à la population
    -----------------------------------------------------------
    

"Les ateliers et les conférences au programme du colloque démontrent que les différentes collaborations infirmière-médecin sont bel et bien implantées sur le terrain. Le chemin parcouru ensemble était semé d'embûches, mais nous avons aujourd'hui la preuve que la concertation infirmière-médecin est la source d'initiatives fructueuses pour la population, partout au Québec", estime Gyslaine Desrosiers.

À titre d'exemples de grands progrès réalisés, la présidente de l'OIIQ a cité la mise sur pied d'un nouveau type d'accueil clinique par les infirmières - une solution autre que le service des urgences ; la création de postes d'infirmières pivots en oncologie dans de nombreux hôpitaux ; les soins de première ligne pour les suivis contraceptifs ; et l'évaluation clinique dans les centres d'hébergement. "Mais, on doit aller encore plus loin dans le partage des responsabilités. Je suis convaincue que ce colloque saura inspirer et encourager les infirmières et les médecins à poursuivre dans cette voix prometteuse", affirme la présidente de l'OIIQ.

De son côté, la présidente de l'Association des conseils des infirmières et infirmiers du Québec, Mme Édith Lévesque, explique que : "Dans le contexte actuel du réseau de santé, il ne fait plus de doute que la collaboration entre infirmières et médecins est un gage de succès notamment quant à l'accessibilité et à la qualité des soins de santé offerts à la population. L'interdisciplinarité est essentielle avec les médecins comme avec les autres professionnels, mais le colloque est l'occasion d'analyser de plus près les réalisations de plusieurs équipes infirmières-médecins.

Le président de l'Association des conseils des médecins, dentistes et pharmaciens du Québec (ACMDP), le Dr Martin Arata, considère quant à lui que la collaboration interprofessionnelle est une valeur ajoutée pour les soins et services offerts à la population. "La gestion des soins ne peut se faire sans un leadership clinique au sein des organisations. Cette activité conjointe permet aux membres de deux associations de conseils professionnels de partager la même préoccupation au quotidien, soit la qualité des soins", ajoute le Dr Arata.

Le programme complet du 15e Colloque des conseils des infirmières et infirmiers et des commissions infirmières régionales se trouve sur le site de l'OIIQ et les présentations y seront mises en ligne au fur et à mesure du déroulement du Colloque : http://www.oiiq.org/evenements/evenements_formation/colloque_programme_jour01am.asp.

SOURCE Ordre des infirmières et infirmiers du Québec

Renseignements : Renseignements: Anne-Sylvie Robitaille, Attachée de presse par intérim, Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, (514) 935-2505, poste 225, Cellulaire: (514) 895-1987; Source: Ordre des infirmières et infirmiers du Québec


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.