Allégations de fabrication de preuves au SPVM : Projet Montréal exige une réunion d'urgence de la Commission de la sécurité publique

MONTRÉAL, le 22 févr. 2017 /CNW Telbec/ - Projet Montréal s'inquiète des allégations d'irrégularités qui planent sur le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Selon trois ex-policiers cités par TVA, le SPVM n'hésiterait pas à « fabriquer de la preuve pour faire taire ses employés ». « La confiance des Montréalais et Montréalaises envers leur corps de police est en jeu. Une révision de ces cas par la Sureté du Québec est nécessaire, mais il faut aller plus loin », a déclaré Alex Norris, vice-président de la Commission de la sécurité publique.

Projet Montréal exige une réunion d'urgence de la Commission de la sécurité publique (CSP) afin d'entendre Philippe Pichet, directeur du SPVM, et les cadres de la haute direction identifiés dans cette affaire. « Les personnes visées par ces allégations doivent venir s'expliquer en commission. Au cours des derniers mois, le service de police de M. Pichet aurait aussi été impliqué dans des affaires d'espionnage de journalistes, ce qui a entraîné la création d'une commission d'enquête sur la protection de la confidentialité des sources journalistiques. Les membres de la CSP, qui ont le mandat, au nom des citoyens de Montréal, de superviser les affaires policières, doivent avoir l'occasion de poser toutes les questions qui s'imposent », a affirmé Alex Norris.

Alex Norris demande également qu'un rapport sur les éventuelles audiences de la CSP soit rendu public afin de contribuer à rétablir la confiance de la population envers son service de police. Rappelons que, contrairement aux autres grandes villes canadiennes, la CSP tient la quasi-totalité de ses rencontres à huis clos. « Il y a un lien direct entre la culture du secret qui règne au SPVM et qui entoure les rencontres de la Commission de la sécurité publique et les allégations qui fusent de toutes parts depuis trop longtemps. L'administration Coderre doit faire son examen de conscience et prendre les moyens qui s'imposent pour accroître la transparence du SPVM et de l'instance chargée de superviser son travail, soit la Commission de la sécurité publique », a conclu M. Norris.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marc-André Viau, Attaché de presse, Opposition officielle à la Ville de Montréal, 514 872-1108 / 514 245-6838, marc-andre.viau@ville.montreal.qc.ca

LIENS CONNEXES
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.