Allégations contre des policiers de la SQ à Val-d'Or - « Nous demandons à la ministre de nommer un observateur indépendant » - Yves Francoeur

MONTRÉAL, le 26 oct. 2015 /CNW Telbec/ - La Fraternité des policiers et policières de Montréal demande à la ministre de la Sécurité publique la nomination d'un observateur indépendant afin d'écarter toute perception de partialité dans l'enquête confiée au SPVM sur les allégations touchant des policiers de la SQ à Val-d'Or. « Nos membres font un travail professionnel et œuvrent rigoureusement dans les règles de l'art, alors quelle que soit l'issue de l'enquête, il faut éviter que son impartialité soit attaquée » a déclaré le président de la Fraternité, Yves Francoeur.   

« Nos membres travaillent de façon exemplaire mais les raisons pour lesquelles le Bureau des enquêtes indépendantes a été créé sont présentes dans ce dossier: il y a un problème de perceptions touchant l'apparence de partialité et le contexte est trop sensible pour que nous puissions nous permettre de telles perceptions» a ajouté Yves Francoeur.

«Devant l'ampleur de la crise sur cette affaire, la ministre doit agir rapidement» a conclu Yves Francoeur.

 

SOURCE Fraternité des policiers et policières de Montréal

Renseignements : Martin Desrochers, Directeur, recherche et communications, 514 527-4161, Cell : 514 913-0708

LIENS CONNEXES
www.fppm.qc.ca

Profil de l'entreprise

Fraternité des policiers et policières de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.