Aide sociale - Le Parti Québécois demande le retrait du projet de loi 70

QUÉBEC, le 31 mai 2016 /CNW Telbec/ - Le député de Saint-Jean et porte-parole du Parti Québécois en matière d'emploi, de solidarité sociale, de lutte contre la pauvreté, de formation professionnelle, d'éducation des adultes, d'alphabétisation et de jeunesse, Dave Turcotte, a demandé au ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, de retirer le projet de loi 70, soutenant, à l'instar de nombreux experts, que les mesures punitives sont inefficaces et rétrogrades.

« Depuis le dépôt du projet de loi 70, qui oblige les nouveaux demandeurs d'aide sociale à adhérer au programme Objectif emploi, sous peine de sanctions, les critiques fusent de toutes parts. Imaginez : un prestataire peut voir son chèque amputé de 224 $ par mois, sur un total de 624 $. Mais qui peut vivre avec seulement 400 $ par mois? », a demandé le député de Saint‑Jean.

Mentionnons au passage que même le patronat a des doutes quant aux mesures punitives imposées par ce projet de loi. De plus, 300 ex-collègues du ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, des universitaires, ont demandé son retrait.

Le porte-parole indique par ailleurs qu'après plus de 65 heures de commission parlementaire et de nombreuses questions en Chambre, il est toujours impossible de connaître les résultats des études qui ont été menées sur le projet de loi 70 quant aux impacts qu'il pourrait avoir sur les nouveaux demandeurs d'aide sociale. « Chose certaine, la partie punitive du projet de loi doit être retirée, car elle entraînera assurément de graves conséquences pour eux », a-t-il ajouté.

« Plusieurs solutions ont été proposées en commission parlementaire. Il ne faut pas limiter la situation à un simple programme d'aide à l'emploi; comme société, au lieu de pénaliser les nouveaux demandeurs d'aide sociale, nous devons investir davantage dans la lutte contre le décrochage scolaire, dans la francisation et dans l'alphabétisation. Et, si le gouvernement veut réellement faire baisser le nombre de nouveaux demandeurs, il doit présenter un projet de loi incitatif, et non punitif », a conclu Dave Turcotte.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Bruno-Pierre Cyr, Attaché de presse, Cabinet du chef de l'opposition officielle, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.