Agressions de femmes autochtones - Une enquête indépendante est nécessaire, estime Pierre Karl Péladeau

QUÉBEC, le 22 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Devant l'ampleur des révélations à propos de possibles agressions sexuelles contre des femmes autochtones, qui auraient été commises par des policiers de la Sûreté du Québec à Val-d'Or, le chef de l'opposition officielle, Pierre Karl Péladeau, exige que le gouvernement libéral déclenche une enquête transparente et indépendante des corps policiers.

« À l'heure actuelle, les huit enquêtes visant des policiers de la Sûreté du Québec sont menées par la Sûreté du Québec. C'est inacceptable. Pour faire preuve de transparence et regagner la confiance de la population, il est évidemment nécessaire que dans ce cas-ci, le gouvernement ordonne une enquête indépendante », a affirmé Pierre Karl Péladeau.

« Des femmes autochtones auraient subi à répétition des sévices sexuels commis par huit individus, en l'occurrence des policiers, soit des personnes en situation d'autorité. C'est une affaire très grave et il est nécessaire de faire preuve de transparence. Comment se fait-il que le gouvernement n'ait pas encore compris que la police qui enquête sur la police, ça ne passe plus au sein de la population québécoise? », a ajouté le chef du Parti Québécois.

C'est au printemps dernier que la ministre de la Sécurité publique, Lise Thériault, a été mise au courant que des crimes sexuels graves auraient été commis contre des femmes autochtones, et ce, à de nombreuses reprises. « Face à cette situation, qu'a fait la vice‑première ministre? Elle a décidé de la traiter comme si c'était une affaire banale. Quel manque de jugement! », a poursuivi Pierre Karl Péladeau.

Bureau des enquêtes indépendantes
Le projet de loi 12, adopté sous un gouvernement du Parti Québécois, a créé le Bureau des enquêtes indépendantes, qui peut recevoir le mandat du ministre « de mener une enquête sur tout événement impliquant un agent de la paix ». « Qu'attend ce gouvernement pour mettre en vigueur cette loi et confier au Bureau des enquêtes indépendantes l'enquête sur les policiers de la Sûreté du Québec qui auraient agressé des femmes autochtones? », a conclu le chef de l'opposition officielle.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Bruno-Pierre Cyr, Attaché de presse, Cabinet du chef de l'opposition officielle, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.