Agnico Eagle fait le point sur ses activités d'exploration au Mexique - Les zones minéralisées d'El Barqueno continuent de s'étendre - Potentiel pour des ajouts de réserves et de ressources à Creston Mascota et La India

Symbole boursier : AEM (NYSE et TSX)

TORONTO, le 21 sept. 2015 /CNW/ - Mines Agnico Eagle Limitée (NYSE : AEM, TSX : AEM) (« Agnico Eagle » ou la « Société ») est heureuse de présenter une mise à jour des résultats des forages d'exploration à son projet aurifère El Barqueno situé dans l'État de Jalisco, dans la région du centre-ouest du Mexique, et une mise à jour de ses activités d'exploration au gisement Creston Mascota situé à Pinos Altos (« Creston Mascota ») et à la mine La India dans le nord du Mexique.

Les derniers résultats de forages présentés par la Société pour El Barqueno se trouvent dans son communiqué daté du 9 juin 2015. Le présent communiqué offre un sommaire des résultats d'exploration et d'études techniques au projet à la fin d'août 2015.

À Creston Mascota et à la mine La India, les forages intercalaires en cours et le raffinement des modèles géologiques et métallurgiques devraient aboutir à une expansion des réserves et des ressources minérales dans les deux exploitations à ciel ouvert.

Faits saillants :

  • La zone d'intérêt El Barqueno continue de s'étendre
    • La zone d'intérêt Azteca-Zapoteca s'est étendue à 300 mètres de profondeur - Dans la partie nord-est du gisement, le trou BRQ15-174 a révélé une teneur de 8,04 grammes par tonne (g/t) d'or (non plafonnée) sur 5,0 m à 227 m de profondeur. Dans la partie sud-ouest, le trou BRQ15-226 a croisé quatre lentilles entre 173 m et 303 m de profondeur dont 2,25 g/t d'or (teneur plafonnée) sur 3,6 m à 303 m de profondeur.

    • Angostura révèle des points d'intersection à haute teneur aurifère - Le trou BRQ15-206 a croisé 15,49 g/t d'or (teneur non plafonnée) sur 3,0 m à 87 m sous la surface.

    • L'étendue longitudinale de Peña de Oro s'est prolongée sur plus de 800 m - Le forage a permis d'étendre la longueur longitudinale de la zone d'intérêt Peña de Oro en direction sud-ouest sur 160 m environ. Les résultats récents comprennent le trou BRQ15-172, qui a croisé 10,82 g/t d'or (teneur non plafonnée) sur 4,9 m à 32 m sous la surface et le trou PDO15-086 près du centre de la zone d'intérêt a croisé 2,69 g/t d'or (teneur non plafonnée) sur 27,5 m à la surface.

    • Études de traitement et conceptuelles de mine en cours - Les études conceptuelles préliminaires et les essais métallurgiques ont maintenant commencé à El Barqueno. Ils se concentrent d'abord sur la conception d'une mine à ciel ouvert exploitée par lixiviation en tas ayant certaines ressemblances avec Creston Mascota et la mine La India.
  • Potentiel d'ajouts de réserves et de ressources à Creston Mascota et à La India
    • Le forage intercalaire rencontre des teneurs aurifères élevées au fond du puits à Creston Mascota - Au cours de sa durée de vie minière, Creston Mascota a ajouté environ 50 % (179 000 onces d'or contenu) à ses réserves minérales grâce à des forages intercalaires et à une meilleure compréhension de la géologie du site. Les forages récents ont permis de rencontrer des intersections dont la teneur aurifère et l'épaisseur étaient plus importantes que prévu dans le périmètre absolu du puits, ce qui devrait accroître les réserves minérales.

    • Potentiel de croissance des réserves et des ressources à La India - Le modèle géologique amélioré d'après les forages intercalaires et la réconciliation minière ainsi que les résultats des essais métallurgiques sur la minéralisation du sulfure devraient produire une augmentation des réserves et des ressources minérales d'oxyde ainsi que de sulfure à la fin de l'année 2015.

« Les forages à El Barqueno continuent d'étendre les gisements connus de sorte que nous prévoyons déclarer la première ressource d'ici la mi-février 2016. Compte tenu des résultats obtenus jusqu'à maintenant, nous avons entrepris des études conceptuelles en vue de commencer par développer une mine à ciel ouvert exploitée par lixiviation en tas à El Barqueno », a déclaré Sean Boyd, vice-président et chef de la direction d'Agnico Eagle. « Creston Mascota et La India se sont révélées être des installations exploitées par lixiviation en tas très prometteuses pour Agnico Eagle, et les travaux effectués récemment laissent entrevoir un bon potentiel pour étendre les réserves et les ressources minérales aux deux emplacements. Nous croyons qu'avec le temps, El Barqueno pourrait s'avérer aussi profitable pour nos actionnaires », de poursuivre M. Boyd.

Le programme de forage de l'été étend les gisements connus à El Barqueno

Le projet El Barqueno appartient exclusivement à Agnico Eagle. Cette propriété de 32 840 hectares est située dans le district minier or-argent de Guachinango dans l'État de Jalisco au Mexique, à 150 km environ à l'ouest de Guadalajara, la capitale de l'État. Elle se compose de trois parcelles de terrain : l'ensemble El Barqueno d'origine (El Barqueno I, II et III) acquis auprès de Cayden Resources en novembre 2014, et deux parcelles adjacentes achetées à Soltoro Limited en juin 2015 (El Rayo et El Tecolote). La transaction avec Soltoro a permis d'acquérir trois parcelles supplémentaires non contiguës totalisant 37 195 hectares, soit La Tortuga, Quila et San Pedro. Ces parcelles sont situées entre 10 et 80 km au sud du projet El Barqueno.

[lien vers l'emplacement du projet El Barqueno]

Le projet El Barqueno contient un certain nombre de zones minéralisées connues ainsi que plusieurs zones d'intérêt qui nécessitent une évaluation plus poussée. À l'heure actuelle, 10 appareils de forage sont en service pour le projet. De janvier 2015 à la fin août 2015, 148 trous (35 646 m) ont été forés afin de délimiter les zones d'intérêt Azteca-Zapoteca, Angostura et Peña de Oro et de poursuivre l'exploration à la recherche de structures et de prolongements minéralisés supplémentaires. Le forage a débuté afin d'évaluer la zone d'intérêt Zapote-Mixteca, dont les échantillons de roche récents et les résultats de sondage en tranchées ont révélé une teneur aurifère.

On prévoit forer 32 000 m supplémentaires d'ici la fin de 2015, principalement dans les zones d'intérêt Azteca-Zapoteca, Angostura, Peña de Oro et Zapote-Mixteca. Pour l'heure, on prévoit que les coûts d'exploration à El Barqueno en 2015 devraient atteindre environ 22 millions de dollars au total.

[Carte géologique locale du projet El Barqueno]

Les teneurs en or, en argent et en cuivre de récents points d'intersection dans ces trois zones d'intérêt Azteca-Zapoteca, Angostura et Peña de Oro sont présentées dans le tableau ci-dessous, et l'emplacement des colliers de forage est indiqué dans un tableau annexe et sur la carte géologique locale du projet. Selon une interprétation géologique préliminaire qui sera mise à jour lorsque de nouvelles données provenant d'autres forages seront disponibles, tous les points d'intersection signalés pour le projet El Barqueno présentent des teneurs non plafonnées sur des épaisseurs réelles estimatives.

Résultats des récents forages d'exploration au projet El Barqueno

Trou de
forage
Zone d'intérêt  De (m)  À (m)  Profondeur 
du point
milieu
sous la
surface
(m)
 Épaisseur 
réelle
estimative
(m)
Teneur en
or (g/t)
(non
 plafonnée)* 
Teneur en
 argent (g/t) 
(non
plafonnée)
Teneur en
cuivre (%)
(non
 plafonnée) 
BRQ15-154   Peña de Oro 129,0   143,0 101 11,8 2,75 11,9 1,75
y compris   131,0 141,0 101 8,4 3,63 13,6 1,90
BRQ15-160 Peña de Oro 96,0 106,0 84 9,8 1,91 11,1 0,67
y compris   96,0 101,0 82 4,9 2,34 15,8 0,86
BRQ15-166 Azteca-Zapoteca   154,0 163,0 145 7,6 1,29 9,7 0,64
y compris   159,0 163,0 146 3,4 2,22 11,6 0,62
BRQ15-172 Peña de Oro 54,0 59,0 32 4,9 10,82 2,5 0,02
BRQ15-174 Azteca-Zapoteca 253,0 260,0 227 5,0 8,04 41,9 3,83
BRQ15-180 Azteca-Zapoteca 4,0 30,0 13 11,0 4,51 5,9 0,14
BRQ15-181 Azteca-Zapoteca 161,0 170,0 109 3,6 1,10 18,6 0,55
BRQ15-182 Azteca-Zapoteca 78,0 92,0 89 12,1 2,79 10,5 0,24
BRQ15-185 Azteca-Zapoteca 53,0 63,0 33 9,8 4,84 5,1 0,03
BRQ15-187 Azteca-Zapoteca 7,0 12,0 8 4,9 5,82 5,0 0,01
BRQ15-188 Peña de Oro 173,0 179,0 132 5,9 3,22 4,5 0,04
BRQ15-193 Azteca-Zapoteca 52,0 57,0 47 4,2 1,86 4,1 0,01
BRQ15-199 Azteca-Zapoteca 94,0 104,0 95 8,4 0,8 16,7 0,64
y compris   94,0 97,0 93 2,5 1,29 20,7 0,70
BRQ15-203 Azteca-Zapoteca 127,0 142,0 128 6,4 2,18 16,1 0,79
y compris   131,0 138,0 128 3,0 3,98 21,9 1,27
BRQ15-206 Angostura 118,0 121,0 87 3,0 15,49 11,8 0,03
BRQ15-210 Peña de Oro 277,0 282,0 167 4,9 1,83 1,2 0,05
BRQ15-214 Angostura 175,0 182,0 133 7,0 0,81 4,7 0,07
BRQ15-217 Peña de Oro 8,0 11,0 8 3,0 1,14 2,3 0,11
et   33,0 37,0 31 3,9 7,26 17,3 1,60
BRQ15-220 Peña de Oro 124,0 129,0 110 4,9 2,50 3,8 0,40
BRQ15-221 Angostura 270,0 274,0 213 4,0 0,83 8,0 0,30
BRQ15-222 Peña de Oro 85,0 91,0 55 5,8 1,16 3,4 0,49
BRQ15-223 Azteca-Zapoteca 287,0 296,0 192 5,2 1,00 11,7 0,53
BRQ15-226 Azteca-Zapoteca 190,0 209,0 173 6,4 0,41 7,8 0,50
et   236,0 259,0 212 7,6 1,14 8,3 0,58
y compris   240,0 254,0 212 4,6 1,73 8,3 0,62
et   298,0 310,0 256 4,1 0,43 12,8 0,79
et   362,0 372,0 303 3,6 2,25 15,7 0,75
BRQ15-227 Angostura 183,0 187,0 131 3,9 0,54 1,1 0,00
BRQ15-232 Angostura 97,0 100,0 114 3,0 0,97 21,5 0,44
BRQ15-234 Azteca-Zapoteca 63,0 71,0 46 6,9 0,61 11,7 0,71
PDO15-083 Peña de Oro 133,0 151,0 91 18,0 0,91 6,7 0,93
PDO15-086 Peña de Oro 1,0 29,0 13 27,5 2,69 1,5 0,04

* Teneur limite de 0,4 g/t d'or; seuls les intervalles d'une épaisseur réelle supérieure à 2,8 m ont été inclus.

Coordonnées des colliers de forage d'exploration du projet El Barqueno

  Coordonnées des colliers de forage*
Trou de
forage
UTM-N UTM-E  Élévation (mètres 
au-dessus du
niveau de la mer)
Azimut
 (degrés) 
 Inclinaison 
(degrés)
 Longueur 
(m)
BRQ15-154    2282023   560050  1 304 335 -50 201
BRQ15-160 2282189 560403 1 341 335 -50 125
BRQ15-166 2279740 554923 1 273 335 -50 265
BRQ15-172 2281978 559891 1 322 335 -50 172
BRQ15-174 2279719 555014 1 275 335 -50 331
BRQ15-180 2279794 554978 1 256 335 -50 226
BRQ15-181 2279634 554435 1 211 335 -50 242
BRQ15-182 2279833 554959 1 274 335 -50 185
BRQ15-185 2279888 554934 1 296 335 -50 122
BRQ15-187 2279916 554834 1 273 335 -50 49
BRQ15-188 2281806 559795 1 358 335 -50 327
BRQ15-193 2279897 555018 1 283 335 -50 140
BRQ15-199 2279682 554335 1 200 335 -50 250
BRQ15-203 2279623 554352 1 202 335 -50 345
BRQ15-206 2280222 553597 1 298 335 -50 149
BRQ15-210 2281735 559917 1 376 335 -50 354
BRQ15-214 2280162 553536 1 298 335 -50 265
BRQ15-217 2282202 560275 1 347 335 -50 110
BRQ15-220 2282127 560217 1 344 335 -50 300
BRQ15-221 2280058 553587 1 289 335 -50 342
BRQ15-222 2282018 560002 1 312 335 -50 258
BRQ15-223 2279531 554395 1 250 335 -50 436
BRQ15-226 2279566 554200 1 259 335 -50 511
BRQ15-227 2280178 553314 1 308 335 -50 307
BRQ15-232 2280256 554014 1 170 335 -50 204
BRQ15-234 2279957 555078 1 294 335 -50 120
PDO15-083 2281973 560027 1 317 335 -50 255
PDO15-086 2282195 560141 1 353 335 -50 88

* Zone 13N du système de coordonnées UTM WGS84

Zone d'intérêt Azteca-Zapoteca

Jusqu'à maintenant, la zone d'intérêt Azteca-Zapoteca a été définie sur une étendue longitudinale de plus de 1,2 km en direction nord-est qui a été interceptée à une profondeur atteignant 300 m, soit 100 m de plus que ce qui avait été communiqué précédemment. La zone demeure ouverte en profondeur et parallèlement à la direction. Une bonne partie des forages exploratoires prévus pour cette année sont terminés, et les forages intercalaires ont commencé et devraient se terminer au début de 2016.

La minéralisation semble former un arc peu profond qui s'enfonce modérément en plongeant d'abord en direction sud-ouest dans sa partie sud-ouest, puis vers le nord-est dans la partie nord-est. Deux structures (Azteca et Zapoteca) semblent fusionner à une profondeur de 100 m sous la surface dans une structure presque verticale qui présente des teneurs supérieures à celles des zones séparées.

Du côté nord-est de la zone, de fortes teneurs ont été trouvées autant en profondeur que près de la surface. À ce jour, l'intersection la plus profonde relevée dans le cadre du programme de forage de 2015 dans ce secteur de la zone d'intérêt a été le trou BRQ15-174 qui a révélé des teneurs de 8,04 g/t d'or, 41,9 g/t d'argent et 3,83 % de cuivre sur 5,0 m à une profondeur de 227 m. Les intersections peu profondes comprennent le trou BRQ15-187 qui a révélé des teneurs de 5,82 g/t d'or, de 5,0 g/t d'argent et de 0,01 % de cuivre sur 4,9 m à 8 m de profondeur, tandis que le trou BRQ15-185 a révélé des teneurs de 4,84 g/t d'or, de 5,1 g/t d'argent et de 0,03 % de cuivre sur 9,8 m à une profondeur de 33 m, et le trou BRQ15-180, des teneurs de 4,51 g/t d'or, de 5,9 g/t d'argent et de 0,14 % de cuivre sur 11,0 m à une profondeur de 13 m. À une profondeur intermédiaire, le trou BRQ15-166 a croisé 1,29 g/t d'or, 9,7 g/t d'argent et 0,64 % de cuivre sur 7,6 m à une profondeur de 145 m dont 2,22 g/t d'or, 11,6 g/t d'argent et 0,62 % de cuivre sur 3,4 m.

Dans la partie sud-ouest de la zone d'intérêt, dans laquelle très peu de forages ont eu lieu, les récentes intersections ont été relevées à des profondeurs de 100 m et de 300 m environ. Le trou BRQ15-226 a entrecoupé quatre lentilles minéralisées entre 173 m et 303 m de profondeur, dont une titrant 2,25 g/t d'or, 15,7 g/t d'argent et 0,75 % de cuivre sur 3,6 m à 303 m sous la surface. À proximité, le trou BRQ15-203 a croisé 2,18 g/t d'or, 16,1 g/t d'argent et 0,79 % de cuivre sur 6,4 m à une profondeur de 128 m sous la surface dont 3,98 g/t d'or, 21,9 g/t d'argent et 1,27 % de cuivre sur 3,0 m. L'emplacement des colliers de forage est indiqué sur la carte géologique locale d'Azteca-Zapoteca et d'Angostura ci-dessous.

À ce jour, les forages laissent entrevoir que cette zone d'intérêt présente le meilleur potentiel de ressources aurifères à court terme au projet El Barqueno. Des forages supplémentaires sont nécessaires parallèlement à la direction au nord-est et au sud-ouest afin de mieux définir l'étendue et la géométrie de la zone minéralisée, de rechercher d'autres colonnes modérément plongeantes et d'effectuer des essais à la recherche de zones nourricières à teneurs plus élevées dans la partie sud-ouest de la zone d'intérêt avec pour objectif de développer une mine souterraine. Le potentiel de structures minéralisées parallèles est excellent entre Azteca-Zapoteca et Angostura.

[Géologie locale d'Azteca-Zapoteca et d'Angostura] 

Zone d'intérêt Angostura

La zone d'intérêt Angostura est située à environ 800 m au nord-ouest de la zone Azteca-Zapoteca. L'étendue longitudinale déjà communiquée de la zone Angostura était de 1 000 m depuis la surface jusqu'à une profondeur de 220 m. Plus des trois quarts du forage exploratoire prévu au budget de cette année à El Barqueno ont été effectués à Angostura. À la suite des récents forages, la zone d'intérêt est définie sur une étendue longitudinale de plus de 1 000 m et semble s'enfoncer à faible profondeur vers le sud-ouest. Sur une étendue de 300 m, le segment occidental de la direction est recouvert d'un capuchon de basalte plus jeune d'une épaisseur pouvant atteindre 50 m. La structure est ouverte parallèlement à la direction et en profondeur.

Quatre trous récents ont été forés pour évaluer le secteur sous le capuchon de basalte plus jeune, dont le trou BRQ15-206 qui a croisé 15,49 g/t d'or, 11,8 g/t d'argent et 0,03 % de cuivre sur 3,0 m à 87 m sous la surface. Un autre trou foré à travers le capuchon de basalte, soit le trou BRQ15-227, se trouve à 100 m environ plus loin vers l'ouest que tous les autres trous à Angostura, et a croisé 0,54 g/t d'or, 1,1 g/t d'argent et aucun cuivre sur 3,9 m à une profondeur de 131 m. Le trou BRQ15-221 a croisé 0,83 g/t d'or, 8,0 g/t d'argent et 0,30 % de cuivre sur 4,0 m à une profondeur de 213 m, ce qui donne à penser que la zone d'intérêt est ouverte en profondeur. Le trou BRQ15-232, situé à 260 m environ à l'est du capuchon de basalte, a croisé 0,97 g/t d'or, 21,5 g/t d'argent et 0,44 % de cuivre sur 3,0 m à une profondeur de 114 m. L'emplacement des colliers de forage est indiqué sur la carte géologique locale d'Azteca-Zapoteca et d'Angostura ci-dessous.

À ce jour, les forages donnent à penser qu'Angostura pourrait devenir une exploitation à ciel ouvert à puits multiples et que le gisement à Azteca-Zapoteca est plus important. Des forages supplémentaires sont nécessaires parallèlement à la direction au nord-est et au sud-ouest pour rechercher d'autres colonnes minéralisées qui plongent à faible profondeur ainsi que pour évaluer le potentiel de structures minéralisées parallèles.

Zone d'intérêt Peña de Oro

La zone d'intérêt Peña de Oro est située à 6 km environ en direction est-nord-est par rapport à la zone Azteca-Zapoteca. Les travaux réalisés précédemment avaient permis de délimiter la zone d'intérêt Peña de Oro sur une étendue longitudinale de plus de 640 m et, à certains endroits, jusqu'à une profondeur de 200 m. Des forages récents ont permis de prolonger l'étendue longitudinale de la zone au sud-ouest de 160 m environ pour atteindre au total une étendue de plus de 800 m dans la direction nord-est, localement sur une profondeur de 160 m à 250 m. La minéralisation semble s'enfoncer à faible profondeur, puis à profondeur modérée au sud-ouest. La zone d'intérêt est ouverte parallèlement à la direction et en profondeur. L'étendue nord-est n'a été sondée qu'en profondeur.

Une bonne partie du programme de forage prévu cette année à Peña de Oro a été réalisée, et un programme d'exploration supplémentaire visant à étendre la zone d'intérêt au sud-ouest a commencé.

Le trou PDO15-086 près du centre de la zone d'intérêt a croisé 2,69 g/t d'or, 1,5 g/t d'argent et 0,04 % de cuivre sur 27,5 m à la surface, ce qui suggère que la zone est large dans ce secteur. Les teneurs les plus élevées relevées dans le programme de forage actuel ont été obtenues au trou BRQ15-172 qui a croisé 10,82 g/t d'or, 2,5 g/t d'argent et 0,02 % de cuivre sur 4,9 m à 32 m sous la surface. Ce trou se trouve à 65 m environ au sud-ouest de tous les forages antérieurs.

Deux autres points d'intersection récents ont permis de prolonger la zone d'intérêt plus au sud et à l'ouest. Avec un collier situé à 200 m du trou BRQ15-172 en direction ouest-sud-ouest, le trou BRQ15-188 a révélé des teneurs de 3,22 g/t d'or, de 4,5 g/t d'argent et de 0,04 % de cuivre sur 5,9 m à 132 m sous la surface. Entre les trous BRQ15-172 et BRQ15-188, mais plus au sud, le trou BRQ15-210 a croisé1,83 g/t d'or, 1,2 g/t d'argent et 0,05 % de cuivre sur 4,9 m à 167 m sous la surface. L'emplacement des colliers de forage est indiqué sur la carte géologique locale de Peña de Oro ci-dessous.

Les forages actuels visent à évaluer un prolongement au sud-ouest en profondeur. Des forages supplémentaires sont nécessaires parallèlement à la direction au nord-est à la recherche d'autres colonnes minéralisées qui plongent à faible profondeur. Également, la cartographie et les sondages récents donnent à penser que des structures minéralisées parallèles au nord et au nord-est présentent un excellent potentiel, comme c'est le cas à Peña Blanca. La minéralisation potentielle devra être sondée dans l'éponte supérieure (au sud) et dans l'éponte inférieure (au nord) ainsi qu'en profondeur (zones nourricières potentielles).

[Géologie locale de Peña de Oro]

Zone d'intérêt Zapote-Mixteca

La zone d'intérêt Zapote-Mixteca (anciennement « Zapote » et « Poncho West ») constituée de veines en direction nord-est, est située à un kilomètre environ à l'est d'Azteca-Zapoteca. Un petit programme de forage exploratoire de 13 trous (2 800 m) est en cours pour valider les résultats des échantillonnages encourageants ainsi que les étendues sous la surface de l'altération et de la minéralisation notées à la surface. On devrait recevoir les résultats des essais de forage initiaux effectués dans ce secteur dans les prochaines semaines.

Cartographie de surface et programme d'échantillonnage

Des travaux de cartographie et d'échantillonnage sont en cours dans des secteurs choisis de la propriété d'El Barqueno, notamment dans les secteurs de Tarasca, Huichol (La Luz), Zapote-Mixteca et Olmeca, pour définir de nouvelles cibles de forage. Le travail sur le terrain comprend l'échantillonnage en tranchée et en rainure à plusieurs endroits.

Les résultats de l'échantillonnage en tranchée dans le secteur de Tarasca (anciennement « Falco ») ont été obtenus notamment sur une bande de 5,0 m présentant des teneurs de 0,70 g/t d'or, 10,5 g/t d'argent et 0,14 % de cuivre. Une autre tranchée à 130 m à l'est a révélé sur 3,0 m des teneurs de 3,81 g/t d'or, 63,4 g/t d'argent et 0,67 % de cuivre. Une troisième tranchée à 1,7 km en direction est-nord-est par rapport à la première tranchée a révélé sur 3,0 m des teneurs de 10,40 g/t d'or, 28,6 g/t d'argent et 0,10 % de cuivre.

Même si la cartographie détaillée est en cours à Olmeca, l'échantillonnage en tranchée a produit des résultats encourageants, dont 4,0 m présentant une teneur de 5,72 g/t d'or. À 600 m approximativement à l'ouest, une tranchée séparée a révélé sur 3,0 m une teneur de 3,44 g/t d'or.

Travaux supplémentaires

Une étude minéralogique indique que l'or et l'argent à El Barqueno se présentent sous forme d'électrum. Les analyses récentes de 79 échantillons effectuées au laboratoire KCA à Reno (Nevada) étayent les essais antérieurs indiquant que l'or et l'argent se prêtent à la lixiviation par cyanuration et présentent un potentiel de lixiviation en tas. Les résultats préliminaires ont révélé un potentiel d'extraction d'or moyen de 80,5 % avec une consommation modérée de réactifs. Des essais plus approfondis seront réalisés pour valider ces résultats au fur et à mesure de l'évolution du projet.

Le forage se poursuivra à El Barqueno jusqu'à la fin de l'année. Une estimation initiale des ressources minérales présumées devrait être terminée d'ici la fin de l'année pour les secteurs d'Azteca-Zapoteca, Angostura et Peña de Oro à des profondeurs d'exploitation à ciel ouvert. On prévoit communiquer les ressources à la mi-février 2016.

Les études conceptuelles et les essais métallurgiques supplémentaires sont en cours à El Barqueno. Le projet pourrait renfermer des gisements auro-argentifères susceptibles d'être développés en une série de mines à ciel ouvert faisant appel au procédé de lixiviation en tas, comme à Creston Mascota et à la mine La India.

Il est trop tôt pour estimer l'étendue des ressources minérales et le nombre de gisements présentant un potentiel économique à El Barqueno, mais la Société possède déjà de l'expérience en matière de développement d'exploitations minières rentables au Mexique, qu'elle agrandit en menant des travaux d'exploration fructueux et en privilégiant l'innovation dans le domaine de la métallurgie. Ces connaissances seront mises en application alors qu'El Barqueno continuera à faire l'objet de travaux d'exploration et d'études.

Les forages confirment la minéralisation sous le puits Creston Mascota

Comme l'indiquait le communiqué du 29 juillet 2015 émis par la Société, les forages intercalaires réalisés depuis avril 2015 ont révélé une minéralisation présentant une teneur supérieure dans la mine Creston Mascota. Les teneurs en or et en argent des récents points d'intersection dans le gisement Creston Mascota sont présentées dans le tableau ci-dessous, et l'emplacement des colliers de forage est indiqué dans un tableau annexe et sur la carte géologique locale ci-dessous. Tous les points d'intersection signalés pour le projet Creston Mascota indiquent des teneurs plafonnées sur des épaisseurs réelles estimatives.

Résultats de forages intercalaires récents dans le gisement Creston Mascota

Trou de
forage
 De (m)  À (m)  Profondeur du 
point milieu
sous la
surface (m)
 Épaisseur 
réelle
estimative
(m)
Teneur en
 or (g/t) (non 
plafonnée)
Teneur en
or (g/t)
 (plafonnée)* 
Teneur en
 argent (g/t) 
(non
plafonnée)
Teneur en
argent (g/t)
 (plafonnée)** 
CM15-445   96,5   102,0 71 5,5 1,06 1,06 2,8 2,8
CM15-448 80,5 85,0 83 4,5 1,20 1,20 1,7 1,7
CM15-449 71,0 80,0 52 9,0 1,76 1,76 15,6 15,6
CM15-451 12,0 21,0 15 9,0 5,05 3,00 77,0 50,5
CM15-452 25,2 60,5 42 23,0 5,70 4,15 33,1 29,6
y compris 25,2 41,0 33  10,0 5,38 3,59  21,3 21,3
y compris 44,5 60,5 53 10,0 7,23 5,82 51,9 44,1
CM15-453 3,0 13,5 8 10,0 8,78 4,44 81,6 47,6
CM15-469 40,0 44,0 35 4,0 1,55 1,11 11,0 11,0
CM15-471 15,0 21,7 18 6,0 2,28 2,28 20,8 20,8

* Les trous dans le gisement Creston Mascota font l'objet d'un facteur de plafonnement de 9 g/t d'or et 88 g/t d'argent.

Coordonnées des colliers de forage à Creston Mascota

  Coordonnées des colliers de forage*
 Trou de forage  UTM-N UTM-E  Élévation (mètres 
au-dessus du
niveau de la mer)
Azimut
 (degrés) 
 Inclinaison 
(degrés)
 Longueur 
(m)
CM15-445  3136490   760608  1885 090 -54 130
CM15-448 3136350 760656 1913 000 -90 111
CM15-449 3136430 760665 1892 090 -56 116
CM15-451 3135781 760799 1913 090 -70 45
CM15-452 3136350 760756 1899 000 -90 78
CM15-453 3135760 760781 1913 090 -75 63
CM15-469 3136474 760689 1871 090 -60 81
CM15-471 3136250 760685 1900 000 -90 69

* Zone Z12 du système de coordonnées UTM NAD27

[Carte de Creston Mascota]

[Coupe transversale composite de Creston Mascota]

Le forage intercalaire a révélé des teneurs supérieures et/ou des intersections plus longues que prévu, certaines sortant du modèle de blocs, mais tout de même dans les limites extrêmes de la mine à ciel ouvert. Dans la partie centrale nord du puits, le trou CM15-452 a croisé 4,15 g/t d'or et 29,6 g/t d'argent sur 23,0 m à 42 m sous la surface, dont 5,82 g/t d'or et 44,1 g/t d'argent sur 10,0 m. Cette intersection est montrée sur la coupe transversale du gisement Creston Mascota.

À environ 570 m plus au sud, à l'extrémité sud du puits, le trou CM15-453 a croisé 4,44 g/t d'or et 47,6 g/t d'argent sur 10,0 m presque à la surface, alors que le trou CM15-451 à proximité a croisé 3,00 g/t d'or et 50,5 g/t d'argent sur 9,0 m à 15 m sous la surface. Ces résultats devraient accroître aussi bien le tonnage que la teneur des réserves minérales du gisement.

Grâce aux forages intercalaires et à une meilleure compréhension de la géologie, on a pu ajouter environ 50 % aux réserves minérales de la mine Creston Mascota (179 000 onces d'or contenu) pour toute sa durée de vie. Lorsque le développement du projet a reçu le feu vert au milieu de 2009, on estimait ses réserves minérales à 6,7 millions de tonnes avec une teneur de 1,65 g/t d'or (contenant 357 000 onces d'or). À la fin de 2014, les réserves minérales de Creston Mascota s'élevaient à 5,8 millions de tonnes avec une teneur de 1,25 g/t d'or (contenant 235 800 onces d'or), comme le décrivait le communiqué de la Société daté du 30 avril 2015. Au cours de cette période (de 2010 à 2014), l'exploitation avait extrait 300 423 onces d'or sur place (171 932 onces de production d'or).

Les résultats de forages intercalaires récents dans le puits et le potentiel de gisements satellites à proximité pourraient prolonger l'exploitation de Creston Mascota au-delà de 2018.

Potentiel de croissance des ressources de La India - Oxydes et sulfures

L'exploitation commerciale de la mine La India a débuté en février 2014 et a atteint une production de 75 095 onces d'or à la fin de cette même année. Les forages intercalaires et les données comparatives favorables de la première année complète d'exploitation ont permis d'améliorer le modèle géologique des oxydes de la zone principale. En outre, les études métallurgiques en cours et l'expérience de production éprouvée sur le terrain avec les sulfures de la zone nord ont démontré qu'une certaine partie de la matière de transition et de la matière sulfurée dans la zone principale et dans la zone de La India pourraient aussi se prêter à la lixiviation en tas. L'inclusion de la matière sulfurée dans le tracé de la mine à ciel ouvert de La India offre la possibilité de développer davantage les oxydes ainsi que les sulfures dans la prochaine estimation des réserves et des ressources minérales, ce qui pourrait permettre de prolonger la durée de vie de la mine au-delà de 2020.

Agnico Eagle

Agnico Eagle est une grande société canadienne d'exploitation aurifère qui produit des métaux précieux depuis 1957. Ses huit mines sont situées au Canada, en Finlande et au Mexique, et elle exerce des activités d'exploration et de mise en valeur dans chacun de ces pays ainsi qu'aux États-Unis et en Suède. La Société et ses actionnaires sont en mesure de profiter pleinement du cours de l'or en raison de sa décision de longue date de ne pas vendre d'or à terme. Agnico Eagle a déclaré un dividende en espèces à chaque exercice depuis 1983.

Énoncés prospectifs

Les renseignements contenus dans le présent communiqué ont été rédigés en date du 21 septembre 2015. Certains des énoncés du présent document sont des « énoncés prospectifs » au sens attribué au terme « forward-looking statements » figurant dans la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et au terme « information prospective » figurant dans les dispositions des lois provinciales régissant la vente des valeurs mobilières au Canada. Dans le présent document, les mots « anticiper », « s'attendre à », « estimer », « prévoir », « planifier » et d'autres expressions semblables servent à désigner les énoncés ou les renseignements prospectifs.

Ces énoncés comprennent, sans s'y limiter : les estimations des teneurs du minerai, les estimations concernant l'étendue et l'échéancier des futures activités d'exploration; les résultats de l'interprétation future des données géologiques; la possibilité que les résultats de ces activités permettent d'estimer les réserves ou les ressources minérales; l'échéancier de ces estimations; ainsi que la nature et l'échéancier des travaux nécessaires à l'obtention des permis pour le projet El Barqueno et l'éventuelle transformation du projet en mine. Ces énoncés prospectifs, qui reflètent le point de vue de la Société au moment de la préparation du présent document, sont soumis à certains risques, incertitudes et hypothèses, et il convient de ne pas se fier outre mesure à ces déclarations et renseignements. De nombreux facteurs, connus et inconnus, pourraient entraîner un écart important entre les résultats réels et ceux qui sont mentionnés de façon explicite ou implicite dans ces énoncés prospectifs. Ces risques comprennent notamment, mais sans s'y limiter, la volatilité des cours de l'or et d'autres métaux; l'incertitude entourant les teneurs de minerai; le coût des programmes d'exploration et de mise en valeur; la réglementation gouvernementale et environnementale; et la volatilité du cours des actions de la Société. Les facteurs et hypothèses importants utilisés dans la préparation des énoncés prospectifs contenus dans le présent document, qui pourraient se révéler incorrects, comprennent, entre autres, les hypothèses susmentionnées et celles figurant dans le rapport de gestion et dans la notice annuelle de la Société pour l'exercice clos le 31 décembre 2014 déposés auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières du Canada et qui sont inclus dans le rapport annuel de la Société sur formulaire 40-F pour l'exercice clos le 31 décembre 2014 (« formulaire 40-F ») déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (la « SEC ») des États-Unis. La Société suppose également qu'aucune perturbation importante de ses activités d'exploration ne se produira; que l'octroi de permis et l'exploration à El Barqueno se dérouleront conformément aux attentes et aux plans actuels; que les estimations actuelles d'Agnico Eagle au sujet des teneurs en minerai s'avéreront exactes; et qu'il ne se produira aucun retard important dans la réalisation du programme d'exploration à El Barqueno.

Pour obtenir plus de précisions au sujet de ces risques et des autres facteurs qui pourraient empêcher la Société d'atteindre les objectifs décrits dans les énoncés prospectifs du présent document, veuillez vous reporter à la notice annuelle, au rapport de gestion et au formulaire 40-F de la Société, de même qu'aux autres documents déposés par la Société auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières et de la SEC. À moins que la loi ne l'exige, la Société n'entend pas mettre à jour ces énoncés et renseignements prospectifs et n'assume aucune obligation à cet égard. Pour obtenir une ventilation détaillée de la position de la Société en matière de réserves et de ressources, veuillez consulter la notice annuelle ou le formulaire 40-F de la Société.

Mise en garde à l'intention des investisseurs concernant l'emploi du terme « ressources »

Mise en garde à l'intention des investisseurs concernant les estimations des ressources mesurées et indiquées

Dans le présent communiqué, on emploie les termes « ressources mesurées » et « ressources indiquées ». Bien que ces termes soient reconnus et imposés par la réglementation canadienne, la SEC ne les reconnaît pas. Les investisseurs ne doivent donc pas supposer qu'une partie ou l'ensemble d'un gisement minéral classé dans l'une ou l'autre de ces catégories sera converti en réserves.

Mise en garde à l'intention des investisseurs concernant les estimations des ressources présumées

Dans le présent document, on emploie également le terme « ressources présumées ». La Société avise les investisseurs que, bien que ce terme soit reconnu et exigé par la réglementation canadienne, la SEC ne le reconnaît pas. Le terme « ressources présumées » est associé à une grande incertitude quant à l'existence de ces ressources et à leur faisabilité économique et légale. On ne peut supposer qu'une partie ou l'ensemble d'une ressource minérale présumée passera à une catégorie supérieure. Selon les règles canadiennes, sauf en de rares exceptions, les estimations des ressources minérales présumées ne peuvent servir de fondement aux études de faisabilité ou aux études préliminaires de faisabilité. Les investisseurs ne doivent donc pas supposer qu'une partie ou l'ensemble d'une ressource présumée existe, ou qu'elle est économiquement ou légalement exploitable.

Données scientifiques et techniques

Mise en garde à l'intention des investisseurs des États-Unis — La SEC permet aux sociétés minières des États-Unis de ne divulguer, dans les documents qu'elles déposent auprès d'elle, que les gisements minéraux qu'elles peuvent économiquement et légalement extraire ou produire. Agnico Eagle communique les estimations de ressources et de réserves minérales conformément aux lignes directrices de l'ICM relatives à l'estimation, à la classification et à la divulgation des ressources et des réserves, en conformité avec le Règlement 43-101 — Information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 ») des Autorités canadiennes en valeurs mobilières (les « ACVM »). Ces normes sont similaires à celles publiées dans l'Industry Guide no 7 de la SEC, telles qu'elles sont interprétées par le personnel de la SEC (le « Guide no 7 »). Toutefois, les définitions du Règlement 43-101 diffèrent, à certains égards, de celles du Guide no 7. Par conséquent, l'information concernant les réserves minérales contenue dans les présentes pourrait ne pas être comparable à l'information similaire publiée par des sociétés américaines. Aux termes des exigences de la SEC, une minéralisation ne peut être classée dans les « réserves », à moins qu'il n'ait été établi qu'elle peut être économiquement et légalement mise en production ou extraite au moment de l'établissement des réserves.  Une étude de faisabilité « finale » ou « susceptible d'un concours bancaire » est nécessaire pour se conformer aux exigences relatives à la mention des réserves en vertu de l'Industry Guide no 7 de la SEC. Agnico Eagle emploie certains termes dans le présent communiqué, comme « ressources mesurées », « ressources indiquées » et « ressources présumées » ainsi que « ressources », que la SEC, dans ses lignes directrices, interdit formellement aux entreprises constituées aux États-Unis d'inclure dans les documents qu'elles déposent auprès d'elle.

Avant 2013, les réserves minérales et les ressources minérales pour toutes les propriétés étaient généralement estimées à l'aide de la moyenne historique sur trois ans des prix des métaux et des taux de change, conformément aux lignes directrices de la SEC. Ces lignes directrices exigent que les prix utilisés reflètent la conjoncture économique courante au moment de l'établissement des réserves, c'est-à-dire, selon l'interprétation du personnel de la SEC, les prix moyens historiques sur trois ans. Compte tenu du contexte actuel des prix réduits des marchandises, Agnico Eagle a décidé d'utiliser des hypothèses de prix inférieures aux moyennes sur trois ans. Les hypothèses ayant servi à estimer les réserves et ressources minérales communiquées par la Société le 30 avril 2015 sont les suivantes : 1 150 $ l'once d'or, 18,00 $ l'once d'argent, 1,00 $ la livre de zinc, 3,00 $ la livre de cuivre, 0,91 $ la livre de plomb et des taux de change de 1,08 $ CA/$ US, 1,30 $ US/euro et 13,00 MXN/$ US.

Le Règlement 43-101 exige que les sociétés minières présentent les réserves et les ressources à l'aide des sous-catégories « réserves prouvées », « réserves probables », « ressources mesurées », « ressources indiquées » et « ressources présumées ». Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont pas de viabilité économique démontrée.

Les réserves minérales désignent la partie économiquement exploitable des ressources minérales mesurées et/ou indiquées. Elles comprennent les matériaux de dilution et les provisions pour pertes pouvant être subies durant l'exploitation ou l'extraction de la matière, et sont définies, selon le cas, par des études de préfaisabilité ou de faisabilité, lesquelles nécessitent l'application de facteurs modificateurs. De telles études démontrent qu'au moment de la rédaction du rapport, l'extraction peut être rentable.

Les facteurs modificateurs sont ceux utilisés pour convertir les ressources minérales en réserves minérales. Ils comprennent, sans s'y limiter, l'extraction, le traitement, la métallurgie, l'infrastructure et certains facteurs économiques, commerciaux, juridiques, environnementaux, sociaux et gouvernementaux.

Les réserves minérales prouvées désignent la partie économiquement exploitable des ressources minérales mesurées. Les réserves minérales prouvées supposent un niveau de confiance élevé à l'égard des facteurs modificateurs. Les réserves minérales probables s'entendent de la partie économiquement exploitable des ressources minérales indiquées et, dans certains cas, des ressources minérales mesurées. Le niveau de confiance à l'égard des facteurs modificateurs qui s'appliquent aux réserves minérales probables est inférieur à celui s'appliquant aux réserves minérales prouvées.

Les ressources minérales s'entendent des concentrations ou de l'occurrence d'une substance solide d'intérêt économique dans l'écorce terrestre ou sur celle-ci, dont la forme, la quantité et la teneur ou la qualité sont telles qu'elles présentent des perspectives raisonnables d'extraction rentable. L'emplacement, la quantité, la teneur ou la qualité, la continuité et d'autres caractéristiques géologiques d'une ressource minérale sont connus, estimés ou interprétés à partir de preuves et de connaissances géologiques spécifiques, y compris des prélèvements d'échantillons.

Les ressources minérales mesurées s'entendent de la partie d'une ressource minérale dont on peut estimer la quantité, la teneur ou la qualité, la densité, la forme et les caractéristiques physiques avec suffisamment de confiance pour permettre la mise en application de facteurs modificateurs pour appuyer la planification minière détaillée et l'évaluation finale de la viabilité économique du gisement. Les preuves géologiques sont obtenues à partir de travaux d'exploration, de prélèvements d'échantillons et d'essais détaillés et fiables; elles sont suffisantes pour confirmer la continuité géologique et celle de la teneur ou de la qualité entre différents points d'observation. Les ressources minérales indiquées désignent la partie d'une ressource minérale dont on peut estimer la quantité, la teneur ou la qualité, la densité, la forme et les caractéristiques physiques avec un niveau de confiance suffisant pour permettre l'application de facteurs modificateurs à un niveau de précision suffisant pour appuyer la planification minière et l'évaluation de la viabilité économique du gisement. Les preuves géologiques sont obtenues à partir de travaux d'exploration, de prélèvements d'échantillons et d'essais suffisamment détaillés et fiables; elles sont suffisantes pour supposer la continuité géologique et celle de la teneur ou de la qualité entre différents points d'observation. Les ressources minérales présumées s'entendent de la partie d'une ressource minérale dont la quantité, la teneur ou la qualité sont estimées sur la base de preuves géologiques et d'échantillonnages limités. Les preuves géologiques sont suffisantes pour supposer, sans toutefois vérifier, la continuité de la géologie, de la teneur ou de la qualité.

Les investisseurs ne doivent donc pas supposer qu'une partie ou l'ensemble d'une ressource présumée existe, ou qu'elle est économiquement ou légalement exploitable.

Une étude de faisabilité est une étude technique et économique exhaustive de la méthode de développement choisie pour un projet minier, qui comporte des évaluations suffisamment détaillées des facteurs modificateurs applicables et de tout autre facteur opérationnel pertinent, ainsi qu'une analyse financière détaillée qui sont nécessaires pour démontrer, au moment de la communication de l'information, que l'extraction est raisonnablement justifiée (c.-à-d. que l'exploitation minière est rentable). Les résultats de l'étude peuvent raisonnablement être utilisés comme fondement d'une décision finale d'un promoteur ou d'une institution financière d'entreprendre le développement du projet ou de le financer. Une étude de faisabilité est plus fiable qu'une étude de préfaisabilité.

Guy Gosselin, vice-président, Exploration, Mines Agnico Eagle Limitée, a approuvé les informations de nature scientifique et technique concernant l'exploration à El Barqueno contenues dans le présent communiqué. M. Gosselin a procédé à la vérification de l'information qui figure dans le présent communiqué, y compris celle des données liées aux échantillonnages, aux analyses et aux essais qui la sous-tendent. La vérification a notamment consisté en l'examen et la validation des bases de données de titrage applicables ainsi que des analyses des certificats de titrage. M. Gosselin, P.Eng., membre de l'Ordre des ingénieurs du Québec, est une « personne qualifiée » conformément au Règlement 43-101.

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué concernant la géologie et les réserves minérales dans les mines de Creston Mascota et La India a été approuvé par Daniel Doucet, directeur corporatif principal, Développement des réserves. M. Doucet, qui porte le titre d'ingénieur (« ing. ») attribué par l'Ordre des ingénieurs du Québec, est une « personne qualifiée » conformément à la NC 43-101.

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué concernant les essais métallurgiques effectués à la mine La India a été approuvé par Tim Haldane, vice-président principal, Exploitation - États-Unis et Amérique latine. M. Haldane porte le titre d'ingénieur (P.Eng.) attribué par la Professional Engineers of Arizona et est une « personne qualifiée » aux fins de la NC 43-101.

Les autres renseignements concernant le gisement Creston Mascota et la mine La India requis en vertu des articles 3.2 et 3.3 et des paragraphes 3.4 a), c) et d) de la NC 43-101 sont présentés dans les derniers rapports techniques concernant le projet Pinos Altos déposés sur www.sedar.com le 25 mars 2009 et la mine La India déposés sur www.sedar.com le 31 août 2012. D'autres renseignements importants relatifs à l'exploitation sont présentés dans la notice annuelle ou dans le formulaire 40-F de la Société.

SOURCE Mines Agnico Eagle Limitée

Renseignements :

Pour obtenir de plus amples renseignements sur Agnico Eagle, veuillez communiquer avec le service des Relations avec les investisseurs, en écrivant à info@agnicoeagle.com ou composer le 416-947-1212.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.