Agnico Eagle fait le point sur ses activités d'exploration à deux projets - Prolongement de la zone Whale Tail à Amaruq où des forages intercalaires ont été réalisés; Les forages permettent d'étendre les zones connues à El Barqueno; Conclusion de l'entente visant Soltoro

TORONTO, le 9 juin 2015 /CNW/ - Mines Agnico Eagle Limitée (NYSE : AEM, TSX : AEM) (« Agnico Eagle » ou la « Société ») est heureuse de présenter d'autres résultats de la phase 1 de son programme d'exploration de 2015 au projet aurifère Amaruq situé au Nunavut, dans le nord du Canada. La Société a dévoilé pour la dernière fois les résultats liés à ce projet dans un communiqué daté du 30 avril 2015. La Société communique également les premiers résultats des forages effectués au projet El Barqueno, propriété située dans la région centre-ouest du Mexique qui a été acquise en novembre 2014. Par ailleurs, l'acquisition de Soltoro Ltd. a été conclue.

Voici quelques faits saillants :

  • Les forages réalisés à Amaruq ont permis de combler les lacunes dans la zone située sous Whale Lake avec des teneurs aurifères importantes sur de bonnes épaisseurs - Les forages effectués à Whale Tail sous Whale Lake ont continué de croiser des teneurs aurifères élevées sur des épaisseurs notables, dont 19,8 grammes par tonne (« g/t ») d'or (teneur plafonnée) sur 5,0 m à 130 m de profondeur (trou AMQ15-187) et 15,9 g/t d'or (teneur plafonnée) sur 14,6 m à 126 m de profondeur (trou AMQ15-181).

  • Nouvelle structure aurifère confirmée au nord du gisement Whale Tail à Amaruq - Nouvelle structure minéralisée située à environ 100 m au nord du gisement Whale Tail, dont 6,1 g/t d'or (teneur plafonnée) sur 4,0 m à 284 m de profondeur et 9,7 g/t d'or (teneur plafonnée) sur 3,8 m à 306 m de profondeur (trou AMQ15-177).

  • El Barqueno - Prolongement par forage des zones de minéralisation Azteca et Angostura - Les forages intercalaires réalisés à Azteca ont révélé une teneur de 4,02 g/t d'or, de 4,01 g/t d'argent et de 0,03 % de cuivre (teneur non plafonnée) sur 12,2 m à une profondeur de 31 m (trou BDD0119). La zone Angostura est en voie d'être prolongée en direction sud-ouest et en profondeur, notamment grâce au trou BRQ15-153 qui a croisé une teneur de 1,93 g/t d'or, de 5,84 g/t d'argent et de 0,04 % de cuivre (teneur non plafonnée) sur 5,9 m à 217 m sous la surface.

  • El Barqueno - Prolongement par forage de la zone d'intérêt Peña de Oro en direction sud-ouest - Le trou BRQ15-148 a croisé une teneur de 3,95 g/t d'or, de 15,65 g/t d'argent et de 1,34 % de cuivre (teneur non plafonnée) sur 9,6 m à 135 m sous la surface, ce qui laisse entrevoir la continuité de la minéralisation vers le sud-ouest.

  • Acquisition du projet El Rayo qui est voisin de la propriété El Barqueno - L'acquisition de Soltoro Ltd., en date du 9 juin 2015, a ajouté une superficie de 30 000 hectares aux propriétés détenues par la Société dans l'État du Jalisco, dont le projet or-argent El Rayo situé immédiatement à l'est d'El Barqueno.

  • Mises à jour des ressources à Amaruq et à El Barqueno plus tard cette année selon les prévisions - Les résultats de la première phase du programme de forage de 2015 devraient être intégrés dans une mise à jour de l'estimation des ressources dont la publication est prévue vers la fin de cet été. À El Barqueno, une première estimation des ressources minérales devrait être terminée d'ici la fin de 2015.

« Les résultats des programmes de forage menés à notre projet Amaruq au Nunavut et à notre projet El Barqueno au Mexique demeurent supérieurs à nos attentes. Au cours des prochaines semaines, nous passerons en revue nos programmes menés à ces deux projets en vue d'intensifier nos activités de forage », a déclaré Sean Boyd, chef de la direction. « À Amaruq, les forages montrent un bon potentiel pour compléter et étendre les ressources actuelles à Whale Tail, et nous continuons de rencontrer de nouvelles zones de minéralisation qui pourraient permettre d'accroître les ressources avec le temps. Les travaux réalisés à El Barqueno permettent de prolonger les zones minéralisées connues, et nous attendons avec impatience l'estimation initiale des ressources de la propriété plus tard cette année », a ajouté M. Boyd.

Projet Amaruq - Les forages sous Whale Lake se poursuivent afin de compléter et d'élargir la minéralisation connue

Le projet Amaruq appartient exclusivement à Agnico Eagle. Cette vaste propriété, qui consiste en 114 761 hectares de terres appartenant aux Inuits et à la Couronne fédérale, est située à environ 50 km au nord-ouest de la mine Meadowbank. En février 2015, la Société a communiqué des ressources minérales présumées initiales contenant 1,5 million d'onces d'or (6,6 millions de tonnes titrant 7,07 g/t d'or) pour le projet. La Société a dévoilé pour la dernière fois les résultats liés à ce projet dans un communiqué daté du 30 avril 2015.

Plus de 102 trous (27 750 m) de la première phase du programme de forage 2015 à Amaruq étaient terminés en date du 31 mai 2015, alors que sept appareils de forage étaient en activité à ce projet; on prévoit en ajouter trois d'ici la fin du mois de juin. La plupart des forages ont permis de combler l'ancienne lacune dans le gisement Whale Tail (sous Whale Lake), qui a maintenant été foré avec succès jusqu'à une profondeur de 200 m. De premiers forages de reconnaissance ont également été réalisés à Mammoth Lake et dans le secteur compris entre la zone R et Whale Tail.

Les forages intercalaires à Whale Tail semblent indiquer la présence d'une ressource plus importante

Les plus récents résultats continuent de révéler des intersections aurifères à teneur élevée sur des épaisseurs estimatives appréciables dans le gisement Whale Tail. Jusqu'ici, le gisement Whale Tail a été délimité sur une étendue longitudinale d'au moins 1,2 km et il se prolonge depuis la surface jusqu'à une profondeur de plus de 300 m. Le gisement demeure ouvert en profondeur et en direction sud-ouest. Ces intersections sont présentées dans le tableau ci-dessous, et l'emplacement des colliers de forage est indiqué sur la carte géologique locale du projet Amaruq. Les points de percée sont présentés sur la coupe longitudinale composée de Whale Tail. Selon une interprétation géologique préliminaire qui sera mise à jour lorsque de nouvelles données provenant d'autres forages seront disponibles, tous les points d'intersection signalés pour le projet Amaruq présentent des teneurs plafonnées sur des épaisseurs réelles estimatives.

Résultats des récents forages d'exploration dans le gisement Whale Tail (WT), au projet Amaruq

Trou de forage Emplacement De (m) À (m) Profondeur
du point
milieu sous
la surface
(m)
Épaisseur
réelle
estimative
(m)
Teneur en
or (g/t)
(non
plafonnée)
Teneur en or
(g/t)
(plafonnée)*
AMQ15-176 WT Centre 75,0 79,0 59 3,8 18,7 18,7
  et   132,8 136,5 106 3,5 3,5 3,5
  et   147,0 153,5 117 6,2 4,8 4,8
AMQ15-177 WT Centre 151,5 156,0 131 4,0 5,2 5,2
  et   170,8 174,5 143 3,2 10,2 10,2
  et   182,5 187,0 156 4,1 6,3 6,3
AMQ15-178 WT Ouest 144,2 151,0 117 5,8 3,4 3,4
  et   196,5 200,9 159 3,5 3,6 3,6
  et   265,7 278,4 217 11,2 7,5 7,5
  incluant   265,7 272,5 214 6,2 10,4 10,4
  et   308,0 313,8 248 4,1 5,3 5,3
AMQ15-179 WT Centre 87,0 96,0 74 8,5 5,2 5,2
  et   168,0 177,0 138 8,5 11,3 11,3
AMQ15-181 WT Centre 136,7 160,5 125 22,5 11,7 11,7
  incluant   143,0 158,8 126 14,6 15,9 15,9
AMQ15-184 WT Ouest 349,5 364,5 300 11,5 7,2 7,2
  incluant   356,5 363,5 303 5,4 11,1 11,1
  et   413,0 417,9 351 4,2 4,4 4,4
  et   436,5 442,0 371 4,6 3,6 3,6
AMQ15-185 WT Est 137,0 147,7 113 10,2 7,6 7,6
  Incluant   137,0 145,0 113 7,6 9,5 9,5
AMQ15-186 WT Centre 90,0 96,0 77 4,8 3,5 3,5
AMQ15-187 WT Centre 126,2 130,9 100 4,5 3,7 3,7
  et   165,0 171,0 130 5,0 19,8 19,8
  incluant   166,5 170,0 130 3,1 31,9 31,9
  et   175,2 181,0 137 5,2 3,2 3,2
AMQ15-188 WT Centre 143,6 147,5 118 3,5 9,3 9,3
AMQ15-200 WT Ouest 277,0 281,2 230 3,4 8,9 8,9
AMQ15-208 WT Ouest 259,0 264,0 197 4,3 20,5 18,3

* Une teneur plafonnée de 60 g/t d'or est utilisée pour les trous au projet Amaruq.

Carte géologique locale du projet Amaruq

Projet Amaruq - Coupe longitudinale composée de Whale Tail

Les plus récents résultats continuent de révéler des intersections de teneurs aurifères moyennes à élevées sur des épaisseurs appréciables dans le gisement Whale Tail, entre 60 m et 270 m sous la surface. Les forages sont effectués des deux côtés du gisement d'orientation nord-est afin d'en explorer toute la géométrie en profondeur; l'inclinaison du gisement Whale Tail est variable, de 60 degrés en direction sud-est (près de la surface), elle prend une orientation verticale, puis s'incline à 60 degrés vers le nord-ouest (à de plus grandes profondeurs). Du côté est de Whale Lake, le trou AMQ15-187 a croisé trois lentilles entre 100 m et 137 m de profondeur, dont 19,8 g/t d'or sur 5,0 m à 130 m de profondeur. Environ 200 m au sud-ouest, le trou AMQ15-181 a croisé une lentille titrant 11,7 g/t d'or sur 22,5 m, dont 15,9 g/t d'or sur 14,6 m à 126 m de profondeur. Plus à l'ouest, le trou AMQ15-178 a croisé quatre lentilles entre 117 m et 248 m de profondeur, dont une teneur de 10,4 g/t d'or sur 6,2 m à 214 m de profondeur.

Le programme mené à Whale Tail a permis de délimiter des lentilles de teneurs plus élevées sur des épaisseurs plus grandes qui s'inclinent en direction sud-ouest, comme le trou AMQ15-184 qui a croisé trois lentilles en deçà d'une profondeur de 300 m : 7,2 g/t d'or sur 11,5 m, dont 11,1 g/t d'or sur 5,4 m à 303 m de profondeur, 4,4 g/t d'or sur 4,2 m à 351 m de profondeur; l'intersection la plus profonde jusqu'ici présente une teneur de 3,6 g/t d'or sur 4,6 m à 371 m de profondeur. Le trou AMQ15-208, qui est l'un des forages situés le plus à l'ouest à Whale Lake, a croisé une des meilleures intersections jusqu'ici à Amaruq : 18,3 g/t d'or sur 4,3 m à 197 m de profondeur.

La présence d'une nouvelle structure aurifère a été confirmée au nord du gisement Whale Tail à Amaruq

Les forages réalisés récemment ont également permis de localiser ce que l'on considère être une nouvelle structure minéralisée dans une unité de roche sédimentaire différente. Cette structure se trouve à environ 100 m au nord-ouest de l'enveloppe de ressources actuelle de Whale Tail, et sa direction longitudinale semble s'infléchir en s'éloignant du gisement Whale Tail vers l'ouest. Ces intersections sont présentées dans le tableau ci-dessous, et l'emplacement des colliers de forage est indiqué sur la carte géologique locale du projet Amaruq. Les points de percée sont présentés sur la coupe longitudinale composée de Whale Tail.

Résultats des récents forages d'exploration dans la nouvelle structure aurifère au projet Amaruq

Trou de forage Emplacement De
(m)
À
(m)
Profondeur
du point
milieu sous
la surface
(m)
Épaisseur
réelle
estimative
(m)
Teneur en
or (g/t)
(non
plafonnée)
Teneur en or
(g/t)
(plafonnée)*
IVR14-145** -nouvelle
structure
428,6 433,5 351 2,9 120,7 6,9
IVR14-150** -nouvelle
structure
277,3 284,5 226 5,4 5,9 5,9
AMQ15-165*** -nouvelle
structure
196,0 200,3 157 3,1 29,0 16,8
  AMQ15-177 -nouvelle
structure
333,4 337,9 284 4,0 6,1 6,1
  et -nouvelle
structure
359,5 363,8 306 3,8 14,8 9,7

* Une teneur plafonnée de 60 g/t d'or est utilisée pour les trous au projet Amaruq.
** Les résultats des trous IVR14-145 et IVR14-150 ont déjà été annoncés dans le communiqué de la Société daté du 11 novembre 2014.
*** Les résultats du trou AMQ15-165 ont déjà été annoncés dans le communiqué de la Société daté du 30 avril 2015.

La structure a été croisée jusqu'ici par quatre trous sur une étendue longitudinale de plus de 800 m entre 150 m et 350 m de profondeur. Elle a été croisée pour la première fois en 2014, à l'ouest de Whale Lake, au point d'intersection le plus profond du trou IVR14-145, soit une teneur de 6,9 g/t d'or sur 2,9 m à 351 m de profondeur, et au point d'intersection inférieur du trou IVR14-150, lequel a croisé 5,9 g/t d'or sur 5,4 m à 226 m de profondeur (les résultats de ces deux trous ont été présentés dans le communiqué de la Société daté du 11 novembre 2014). Plus tôt cette année, le trou AMQ15-165 a croisé ce que la Société estime être la même structure minéralisée que celle du point d'intersection inférieur, la teneur entrecoupée étant de 16,8 g/t d'or sur 3,1 m à 157 m de profondeur (ces résultats ont été annoncés dans le communiqué de la Société daté du 30 avril 2015). Le trou AMQ15-177 semble avoir croisé la même structure entre ces deux étendues dans deux intersections rapprochées : 6,1 g/t d'or sur 4,0 m à 284 m de profondeur et 9,7 g/t d'or sur 3,8 m à 306 m de profondeur.

Les premiers forages effectués à Mammoth Lake ont croisé des structures minéralisées

Deux appareils de forage sont entrés en activité dans le secteur de Mammoth Lake au sud-ouest de Whale Tail, à environ 1,3 km à l'ouest de la minéralisation connue de Whale Tail, afin de découvrir la source des trains de blocs aurifères précédemment délimités grâce aux activités de prospection. Les forages initiaux ont permis de repérer près de la surface des structures minéralisées comportant des filons de quartz, des silicifications, des quantités d'arsénopyrite et de pyrrhotite ainsi que des traces visibles d'or sous Mammoth Lake sur une étendue longitudinale de plus de 500 m. Les résultats de titrage des forages effectués à Mammoth Lake sont attendus.

Futurs travaux

Quatre appareils de forage installés sur la glace seront déplacés sur la terre ferme en juin afin de mener à bien le programme de forage de conversion dans la partie ouest de Whale Tail jusqu'à une profondeur de 200 m. Deux autres appareils de forage serviront à explorer le gisement Whale Tail à la recherche de prolongements situés en deçà de 200 m. Les forages dans le secteur de Mammoth Lake se poursuivront sur la terre ferme avec deux appareils de forage dans le but de déterminer si les structures minéralisées près de la surface se prolongent en profondeur. Deux appareils supplémentaires seront ajoutés pour reprendre l'évaluation des structures I, R et V ainsi que d'autres cibles régionales dans cette propriété. La première phase du programme de forage de 50 000 m pour 2015 devrait se terminer d'ici la fin du mois de juin.

La minéralisation à Whale Tail est ouverte en profondeur et en direction sud-ouest. Une mise à jour des ressources est attendue d'ici la fin de l'été après la conclusion de la première phase du programme de forage de 2015. Des études sont en cours afin d'évaluer la possibilité de mettre en valeur le gisement Amaruq en tant qu'exploitation satellite de Meadowbank.

Projet El Barqueno - Le programme d'exploration de 2015 est en cours; les résultats des forages réalisés dans les zones Azteca-Zapoteca, Angostura et Peña de Oro sont positifs

Depuis l'acquisition de Cayden Resources Inc. (« Cayden ») en novembre 2014, Agnico Eagle a compilé les données de précédents forages d'exploration, en plus de planifier et d'entreprendre un nouveau programme d'exploration à la propriété El Barqueno, qui est située dans l'État du Jalisco au Mexique, à environ 150 km à l'ouest de la capitale de cet État, Guadalajara.

Le projet or-argent d'El Barqueno représente une nouvelle et importante propriété pour Agnico Eagle dans le district minier historique de Guachinango. Le projet renferme des zones de minéralisation inexplorées dans des secteurs ayant fait l'objet d'une production à petite échelle par le passé, ainsi que de nombreuses zones d'intérêt et cibles de forage. La Société est d'avis que cette propriété pourrait renfermer un gisement or-argent semblable à celui de Pinos Altos qui pourrait être mis en valeur par la combinaison d'une mine à ciel ouvert et souterraine associée à un traitement par broyeur et par lixiviation en tas.

Le présent communiqué dévoile les résultats des forages réalisés dans les zones d'intérêt Azteca-Zapoteca, Angostura et Peña de Oro depuis la publication du précédent communiqué (Cayden, 10 septembre 2014). Il s'agit notamment des résultats des treize trous (3 398 m) forés par Cayden entre la fin août et novembre 2014, ainsi que des 87 trous (28 744 m) forés par Agnico Eagle entre le mois de décembre 2014 et le 31 mai 2015.

Cinq appareils de forage sont actuellement en activité. Le programme de forage de 2015 vise principalement à établir les limites des zones de minéralisation Azteca-Zapoteca, Angostura et Peña de Oro, ainsi qu'à rechercher d'autres structures minéralisées quasi parallèles ou secondaires. D'autres cibles d'exploration de grande qualité qui ont été définies par des travaux de cartographie et d'échantillonnage, ainsi que par des études géochimiques et géophysiques ailleurs sur le projet seront évaluées à l'aide de deux foreuses au diamant supplémentaires, qui devraient arriver sur le chantier au début de juillet.

Les teneurs en or, en argent et en cuivre des récentes intersections dans ces trois zones d'intérêts sont présentées dans le tableau ci-dessous, et l'emplacement des colliers de forage est indiqué dans un tableau annexe et sur la carte géologique locale du projet. Selon une interprétation géologique préliminaire qui sera mise à jour lorsque de nouvelles données provenant d'autres forages seront disponibles, tous les points d'intersection signalés pour le projet El Barqueno présentent des teneurs non plafonnées sur des épaisseurs réelles estimatives.

Résultats des récents forages d'exploration au projet El Barqueno.

Trou de
forage
Zone d'intérêt De
(m)
À
(m)
Profondeur du
point milieu
sous la
surface
(m)
Épaisseur
réelle
estimative
(m)
Teneur en or
(g/t)
(non
plafonnée)*
Teneur en
argent (g/t)
(non
plafonnée)
Cuivre (%)
(non
plafonné)
BDD0105 Angostura 124,0 128,0 105 3,5 2,37 1,93 0,00
  et   133,0 140,0 112 6,2 1,00 4,26 0,02
BDD0106 Angostura 222,0 234,0 182 10,7 1,07 3,81 0,11
BDD0107 Angostura 167,0 181,0 136 11,8 1,62 2,96 0,04
BDD0119 Azteca-Zapoteca 17,4 44,1 31 12,2 4,02 4,01 0,03
BDD0120 Azteca-Zapoteca 115,5 121,8 86 3,3 3,36 3,48 0,08
BRQ15-121 Azteca-Zapoteca 27,0 30,0 27 2,4 7,80 7,27 0,02
  incluant   27,0 28,5 27 1,2 11,15 9,10 0,02
BRQ15-122 Angostura 180,0 184,0 175 2,8 6,34 12,10 0,05
  et   197,0 203,0 186 4,2 1,39 7,53 0,14
BRQ15-123 Angostura 77,0 80,0 65 2,4 5,20 7,20 0,15
  et   85,0 89,0 74 3,2 1,56 7,00 0,26
  et   94,0 100,0 83 4,8 1,35 3,32 0,08
  et   110,0 112,0 95 1,6 1,58 14,35 0,15
BRQ15-124 Angostura 101,0 108,0 105 4,3 4,41 11,73 0,10
  et   134,0 150,0 140 9,9 1,69 21,15 0,30
BRQ15-132 Peña de Oro 171,0 172,0 162 0,9 4,84 119,00 5,98
BRQ15-133 Peña de Oro 182,0 185,0 138 2,7 1,09 7,67 1,06
BRQ15-139 Azteca-Zapoteca 42,0 46,0 43 3,4 5,38 8,08 0,15
BRQ15-140 Azteca-Zapoteca 22,0 27,0 9 4,3 3,12 7,50 0,04
  et   33,0 40,0 14 6,0 3,14 2,60 0,04
BRQ15-144 Azteca-Zapoteca 9,0 35,0 25 13,0 2,78 4,88 0,05
BRQ15-145 Azteca-Zapoteca 151,0 165,0 155 11,8 3,67 18,27 0,69
BRQ15-148 Peña de Oro 163,0 174,0 135 9,6 3,95 15,65 1,34
BRQ15-153 Angostura 265,0 272,0 217 5,9 1,93 5,84 0,04
BRQ15-156 Azteca-Zapoteca 18,0 20,0 19 1,0 8,01 15,45 0,21
BRQ15-158 Peña de Oro 11,0 12,0 9 0,8 3,18 13,90 1,53

* Seuls les intervalles présentant une teneur de plus de 0,4 g/t d'or ont été inclus dans le calcul des intervalles.

Coordonnées des colliers de forage d'exploration du projet El Barqueno.

  Coordonnées des colliers de forage*
Trou de
forage
UTM-N UTM-E Élévation
(mètres au-
dessus du
niveau de la
mer)
Azimut
(degrés)
Inclinaison
(degrés)
Longueur
(m)
BDD0105 2280220 553701 1 291 318 -46 253
BDD0106 2280145 553663 1 291 318 -45 290
BDD0107 2280146 553662 1 292 359 -45 218
BDD0119 2279710 554772 1 278 345 -52 198
BDD0120 2279773 555249 1 266 346 -47 178
BRQ15-121 2279740 554571 1 259 359 -51 172
BRQ15-122 2280145 553662 1 291 0 -60 236
BRQ15-123 2280227 553764 1 284 0 -52 165
BRQ15-124 2280226 553764 1 284 1 -71 175
BRQ15-132 2282064 560205 1 328 335 -50 237
BRQ15-133 2282022 560136 1 307 335 -50 261
BRQ15-139 2279709 554577 1 244 335 -50 137
BRQ15-140 2279769 554638 1 276 335 -50 143
BRQ15-144 2279720 554660 1 257 335 -50 134
BRQ15-145 2279660 554687 1 256 335 -50 261
BRQ15-148 2281984 560065 1 305 335 -50 300
BRQ15-153 2280077 553441 1 298 335 -50 317
BRQ15-156 2279714 554754 1 277 335 -50 192
BRQ15-158 2282060 559941 1 298 335 -50 123

* Zone 13N du système NAD WGS des coordonnées UTM.

Carte géologique locale du projet El Barqueno

Les récents forages permettent de compléter les données concernant la zone d'intérêt Azteca-Zapoteca

Il a été précédemment établi que la zone d'intérêt Azteca-Zapoteca s'étend en direction nord-est sur une étendue longitudinale d'environ 1 200 m depuis la surface jusqu'à une profondeur de 200 m. Les récents forages ont permis de compléter les données sur ce gisement. Celui-ci demeure ouvert en profondeur et parallèlement à la direction.

Les intersections de forage de la zone d'intérêt Azteca-Zapoteca qui ont produit des résultats encourageants sont pour la plupart peu profondes. Le trou BDD0119 a révélé des teneurs de 4,02 g/t d'or, de 4,01 g/t d'argent et de 0,03 % de cuivre sur 12,2 m à 31 m de profondeur. Le trou BRQ15-121 a croisé 7,80 g/t d'or, 7,27 g/t d'argent et 0,02 % de cuivre sur 2,4 m à 27 m de profondeur, tandis que le trou BRQ15-139 a produit 5,38 g/t d'or, 8,08 g/t d'argent et 0,15 % de cuivre sur 3,4 m à 43 m de profondeur. Le trou BRQ15-145 est l'un des plus profonds qui ont été forés récemment pour évaluer le secteur; il a croisé des teneurs de 3,67 g/t d'or, de 18,27 g/t d'argent et de 0,69 % de cuivre sur 11,8 m à 155 m sous la surface. Ce forage et d'autres travaux de cartographie mettent en évidence une bonne continuité au nord-est et au sud-ouest, de même qu'en profondeur.

Prolongement du gisement Angostura dans le sens de la direction

Selon ce qui a été précédemment communiqué, la zone d'intérêt Angostura couvrait une étendue longitudinale de 700 m depuis la surface et jusqu'à une profondeur de 200 m. Les forages réalisés dernièrement ont permis de prolonger la zone d'intérêt de 300 m vers le sud-ouest et en profondeur en dessous d'un chapeau d'épanchement basaltique récent. Angostura semble maintenant se prolonger sur environ 1 000 m en direction nord-est et jusqu'à une profondeur verticale de 220 m environ.

Parmi les trous servant à évaluer le secteur situé en dessous du chapeau de basalte récent, mentionnons le trou BRQ15-122, qui a croisé deux lentilles minéralisées : 6,34 g/t d'or, 12,10 g/t d'argent et 0,05 % de cuivre sur 2,8 m à 175 m sous la surface, et 1,39 g/t d'or, 7,53 g/t d'argent et 0,14 % de cuivre sur 4,2 m à 186  m sous la surface. À environ 225 m du trou BRQ15-122 en direction ouest-sud-ouest, le trou BRQ15-153 a révélé des teneurs de 1,93 g/t d'or, de 5,84 g/t d'argent et de 0,04 % de cuivre sur 5,9 m à 217 m sous la surface. Deux autres trous forés à travers ce chapeau de basalte, à environ 100 m au nord0est du trou BRQ15-122 ont rencontré des intersections peu profondes de multiples lentilles. Le trou BRQ15-124 a croisé deux intersections : 4,41 g/t d'or, 11,73 g/t d'argent et 0,10 % de cuivre sur 4,3 m à 105 m de profondeur, et 1,69 g/t d'or, 21,15 g/t d'argent et 0,30 % de cuivre sur 9,9 m à 140 m de profondeur. À proximité, le trou BRQ15-123 a entrecoupé quatre lentilles minéralisées entre 65 m et 95 m de profondeur, dont une titrant 5,20 g/t d'or, 7,20 g/t d'argent et 0,15 % de cuivre sur 2,4 m à 65 m sous la surface. Les études géochimiques et géophysiques de surface donnent à penser que la minéralisation se prolonge vers le nord-est, et ce secteur devra faire l'objet de plus amples sondages d'essai.

Accroissement de l'étendue longitudinale à Peña de Oro

Les travaux réalisés précédemment par Cayden avaient permis de délimiter la zone d'intérêt Peña de Oro sur une étendue longitudinale de plus 400 m et, à certains endroits, jusqu'à une profondeur de 200 m.

Les forages récents ont prolongé l'étendue longitudinale de la zone d'intérêt sur une distance d'environ 640 m le long d'une tendance orientée vers le nord-est. Près de la limite sud-ouest de la zone d'intérêt, le trou BRQ15-148 a croisé 3,95 g/t d'or, 15,65 g/t d'argent et 1,34 % de cuivre sur 9,6 m à 135 m sous la surface, ce qui laisse entrevoir une bonne continuité de la minéralisation vers le sud-ouest. Plus loin en direction nord-est, deux trous ont révélé des teneurs favorables en profondeur. Le trou BRQ15-132 a croisé 4,84 g/t d'or, 119,00 g/t d'argent et 5,98 % de cuivre sur 0,9 m à 162 m sous la surface, alors que le trou BRQ15-133 a entrecoupé 1,09 g/t d'or, 7,67 g/t d'argent et 1,06 % de cuivre sur 2,7 m à 138 m sous la surface. En général, selon les premières données de forage recueillies jusqu'ici dans ce secteur, lesquelles sont en nombre limité, les teneurs en or et en cuivre semblent augmenter en direction sud-ouest.

Essais métallurgiques préliminaires

Des essais métallurgiques préliminaires sur des échantillons composites du projet El Barqueno ont été réalisés au cours du premier semestre de 2014 (communiqué de Cayden daté du 29 avril 2014). Les résultats indiquaient un bon potentiel de récupération de l'or et de l'argent contenus dans le minerai à plus faible teneur avec un traitement par lixiviation en tas, ainsi que la possibilité de traiter le minerai à teneur plus élevée avec un broyeur afin de maximiser les taux de récupération de l'or et de l'argent. Par la suite, la Société a mené des essais métallurgiques et minéralogiques sur certains échantillons, lesquels ont permis d'étayer les résultats initiaux de Cayden. Des essais métallurgiques approfondis seront effectués dans le cadre d'une étude initiale de l'étendue d'El Barqueno afin de confirmer la possibilité de soumettre le minerai à faible teneur à un traitement par lixiviation en tas et le minerai à teneur élevée à un traitement par broyeur.

Futurs travaux

Le programme de forage initial pour 2015 devrait se terminer d'ici la fin du deuxième trimestre de cette année. Un programme de forage supplémentaire est actuellement envisagé pour compléter les zones minéralisées et pour évaluer les prolongements des minéralisations connues. Cette année, une étude minéralogique permettra d'étudier le comportement de l'or en relation avec la minéralisation oxydée et sulfurée, en vue d'acquérir une meilleure compréhension des gisements. Une estimation des ressources minérales présumées et indiquées devrait être réalisée d'ici la fin de l'année pour les zones Peña de Oro et Azteca-Zapoteca jusqu'à des profondeurs exploitables à ciel ouvert (de la surface jusqu'à 300 m de profondeur). La zone d'intérêt Angostura fait également l'objet d'une évaluation, et une estimation des ressources présumées pourrait être réalisée d'ici la fin de l'année.

Par ailleurs, on projette d'entreprendre un programme de forage de reconnaissance supplémentaire de 10 000 m au cours du troisième trimestre de l'année. Le programme aura comme objectif d'évaluer les cibles prioritaires dans les zones Azteca-Zapoteca, Peña de Oro, Zapote, Poncho Est et Ouest, Esperanza et Falco qui ont été définies l'an dernier grâce à des activités de prospection, de cartographie et de sondage géologiques, ainsi que des études géochimiques (sédiments des cours d'eau et études des sols) et des levés géophysiques (magnétiques, radiométriques et ME), dont les résultats ont été ensuite passés en revue et compilés par Agnico Eagle.

Conclusion de l'acquisition de Soltoro, ajout de propriétés voisines d'El Barqueno

Aujourd'hui, le plan d'arrangement précédemment annoncé relatif à Soltoro Ltd. (l'« arrangement ») a été conclu, et Agnico Eagle a ainsi acquis la totalité des actions émises et en circulation de Soltoro Ltd. (« Soltoro »). Juste avant la conclusion de l'arrangement, Soltoro avait au total 97 155 037 actions ordinaires émises et en circulation, et Agnico Eagle n'en détenait aucune. Soltoro est maintenant une filiale en propriété exclusive d'Agnico Eagle.

Par cette transaction, Agnico Eagle se portera acquéreur d'une propriété de plus de 30 000 hectares dans l'État du Jalisco, ce qui comprend le projet argent-or El Rayo et une autre propriété, voisine de la propriété El Barqueno d'Agnico Eagle et située à l'est de cette dernière.

L'arrangement a été approuvé par environ 99,95 % des voix exprimées par les porteurs de titres de Soltoro réunis dans le cadre d'une assemblée extraordinaire le 4 juin 2015. L'arrangement a reçu l'approbation finale de la Cour supérieure de justice de l'Ontario (Rôle commercial) le 8 juin 2015.

Les actions ordinaires de Soltoro seront radiées de la cote de la Bourse de croissance TSX (« TSX-V »), et Agnico Eagle présentera une demande aux commissions des valeurs mobilières compétentes afin que Soltoro cesse d'être un émetteur assujetti en vertu des lois canadiennes sur les valeurs mobilières.

En vertu de l'arrangement, chaque action ordinaire de Soltoro a été échangée contre une tranche de 0,00793 des actions ordinaires d'Agnico Eagle, un montant en espèces de 0,01 $ CA et une action ordinaire d'une entreprise de l'Ontario nouvellement constituée sous la dénomination de Palamina Corp. (« Palamina ») dont la valeur est de 0,02 $ CA par action.

Tous les renseignements sur l'arrangement et certaines autres questions sont présentés dans la circulaire d'information de la direction de Soltoro datée du 5 mai 2015 (la « circulaire d'information »). La circulaire d'information, l'entente d'arrangement en date du 10 avril 2015 conclue entre la Société et Soltoro ainsi que certaines ententes de principe liées à l'arrangement peuvent être consultées sous le profil de Soltoro sur le site SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.

Une déclaration selon le système d'alerte sera déposée par Agnico Eagle conformément aux lois sur les valeurs mobilières applicables. Pour obtenir une copie de cette déclaration selon le système d'alerte, veuillez communiquer avec Agnico Eagle à l'adresse ou au numéro de téléphone indiqués ci-dessus.

Changements au sein du conseil d'administration

C'est avec regret que la Société a accepté au cours du trimestre la démission de Bernard Kraft pour des raisons de santé. Administrateur depuis 1992, M. Kraft était associé à Paul Penna (le fondateur d'Agnico Eagle) et aux sociétés affiliées d'Agnico Eagle depuis 1965. « Monsieur Kraft a joué, en tant que membre actif, un rôle fort utile au sein du conseil d'administration et des divers comités, dont celui de l'audit, pendant de nombreuses années. Ses connaissances, son expertise, ses contributions et, surtout, son amitié nous manqueront, et nos meilleurs vœux l'accompagnent », a déclaré James D. Nasso, président du conseil d'administration.

Afin de doter le poste laissé vacant par la démission de M. Kraft, Agnico Eagle annonce la nomination de Jamie Sokalsky au sein du conseil d'administration. M. Sokalsky est une figure bien connue et respectée du secteur de l'exploitation aurifère, ayant agi jusqu'à tout récemment à titre de président et chef de la direction de Barrick Gold Corporation, où il a exercé diverses fonctions sur une période de plus de 20 ans. Il est titulaire d'un baccalauréat spécialisé en commerce de l'Université Lakehead et porte le titre de comptable agréé depuis 1982. « Monsieur Sokalsky est un nouvel atout exceptionnel pour notre conseil d'administration, et nous bénéficierons grandement de ses connaissances approfondies et de sa vaste expérience du secteur de l'exploitation aurifère », a déclaré M. Nasso.

Agnico Eagle

Agnico Eagle est une grande société canadienne d'exploitation aurifère qui produit des métaux précieux depuis 1957. Ses huit mines sont situées au Canada, en Finlande et au Mexique, et elle exerce des activités d'exploration et de mise en valeur dans chacune de ces régions ainsi qu'aux États-Unis. La Société et ses actionnaires sont en mesure de profiter pleinement du cours de l'or en raison de sa décision de longue date de ne pas vendre d'or à terme. Agnico Eagle a déclaré un dividende en espèces à chaque exercice depuis 1983.

Énoncés prospectifs

Les renseignements contenus dans le présent communiqué ont été rédigés en date du 9 juin 2015. Certains des énoncés du présent document sont des « énoncés prospectifs » au sens attribué au terme « forward-looking statements » figurant dans la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et au terme « information prospective » figurant dans les dispositions des lois provinciales régissant la vente des valeurs mobilières au Canada. Dans le présent document, les mots « anticiper », « s'attendre à », « estimer », « prévoir », « planifier » et d'autres expressions semblables servent à désigner les énoncés ou les renseignements prospectifs.

Ces énoncés comprennent, sans s'y limiter : les estimations des teneurs du minerai, les estimations concernant l'étendue et l'échéancier des futures activités d'exploration; les résultats de l'interprétation future des données géologiques; la possibilité que les résultats de ces activités permettent d'estimer les réserves ou les ressources; l'échéancier de ces estimations; ainsi que la nature et l'échéancier des travaux nécessaires à l'obtention des permis et à la construction d'un camp ou d'une route d'accès pour le projet Amaruq. Ces énoncés prospectifs, qui reflètent le point de vue de la Société au moment de la préparation du présent document, sont soumis à certains risques, incertitudes et hypothèses, et il convient de ne pas se fier outre mesure à ces déclarations et renseignements. De nombreux facteurs, connus et inconnus, pourraient entraîner un écart important entre les résultats réels et ceux qui sont mentionnés de façon explicite ou implicite dans ces énoncés prospectifs. Ces risques comprennent notamment, mais sans s'y limiter, la volatilité des cours de l'or et des autres métaux; l'incertitude entourant les teneurs du minerai; le coût des programmes d'exploration et de mise en valeur; la réglementation gouvernementale et environnementale; la volatilité du cours des actions de la Société; et les résultats des activités d'exploration. Les facteurs et hypothèses importants utilisés dans la préparation des énoncés prospectifs contenus dans le présent document, qui pourraient s'avérer incorrects, comprennent, entre autres, les hypothèses susmentionnées et celles figurant dans le rapport de gestion et dans la notice annuelle de la Société pour l'exercice clos le 31 décembre 2014 déposés auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières du Canada et qui sont inclus dans le rapport annuel de la Société sur formulaire 40-F pour l'exercice clos le 31 décembre 2014 (« formulaire 40-F ») déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (la « SEC ») des États-Unis. La Société suppose également qu'aucune perturbation importante de ses activités ne se produira; que l'octroi de permis et l'exploration à Amaruq et à El Barqueno se dérouleront conformément aux attentes et aux plans actuels; que les estimations actuelles d'Agnico Eagle au sujet des teneurs en minerai s'avéreront exactes; et qu'il ne se produira aucun retard important dans la réalisation des projets d'exploration Amaruq ou El Barqueno.

Pour obtenir plus de précisions au sujet de ces risques et des autres facteurs qui pourraient empêcher la Société d'atteindre les objectifs énoncés dans les énoncés prospectifs du présent document, veuillez vous reporter à la notice annuelle, au rapport de gestion et au formulaire 40-F de la Société, de même qu'aux autres documents déposés par la Société auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières et de la SEC. La Société n'entend pas mettre à jour ces énoncés et renseignements prospectifs et n'assume aucune obligation à cet égard. Pour obtenir une ventilation détaillée de la position de la Société en matière de réserves et de ressources, veuillez consulter la notice annuelle ou le formulaire 40-F.

Remarque à l'intention des investisseurs concernant l'emploi du terme « ressources »

Mise en garde à l'intention des investisseurs concernant les estimations des ressources mesurées et indiquées

Dans le présent communiqué, on retrouve les termes « ressources mesurées » et « ressources indiquées ». La Société avise les investisseurs que, bien qu'ils soient reconnus et exigés en vertu de la réglementation canadienne, ces termes ne sont pas reconnus par la SEC. Les investisseurs ne doivent donc pas supposer qu'une partie ou l'ensemble d'un gisement minéral classé dans l'une ou l'autre de ces catégories sera converti en réserves.

Mise en garde à l'intention des investisseurs concernant les estimations des ressources présumées

Dans le présent communiqué, on retrouve également le terme « ressources présumées ». La Société avise les investisseurs que, bien que ce terme soit reconnu et exigé par la réglementation canadienne, la SEC ne le reconnaît pas. Le terme « ressources présumées » est associé à une grande incertitude quant à l'existence de ces ressources et à leur faisabilité économique et légale. On ne peut supposer qu'une partie ou l'ensemble d'une ressource minérale présumée passera à une catégorie supérieure. Selon les règles canadiennes, sauf en de rares exceptions, les estimations des ressources minérales présumées ne peuvent servir de fondement aux études de faisabilité ou aux études préliminaires de faisabilité. Les investisseurs ne doivent donc pas supposer qu'une partie ou l'ensemble d'une ressource minérale présumée existe, ou est économiquement ou légalement exploitable.

Données scientifiques et techniques

Mise en garde à l'intention des investisseurs des États-Unis - La SEC permet aux sociétés minières des États-Unis de ne divulguer, dans les documents qu'elles déposent auprès d'elle, que les gisements minéraux qu'elles peuvent économiquement et légalement extraire ou produire. Agnico Eagle communique les estimations de ressources et de réserves minérales conformément aux lignes directrices de l'ICM relatives à l'estimation, à la classification et à la divulgation des ressources et des réserves, conformément à la Norme canadienne 43-101 - Information concernant les projets miniers (« NC 43-101 ») des Autorités canadiennes en valeurs mobilières (les « ACVM »). Ces normes sont généralement semblables à celles utilisées par l'Industry Guide 7 de la SEC, selon l'interprétation du personnel de la SEC (« Guide 7 »). Toutefois, les définitions figurant dans la NC 43-101 sont différentes, à certains égards, de celles contenues dans le Guide 7. Par conséquent, les renseignements portant sur les réserves minérales contenus dans le présent document peuvent ne pas être comparables à des renseignements similaires divulgués par des sociétés des États-Unis. Conformément aux exigences de la SEC, la minéralisation ne peut être classée dans la catégorie « réserve » à moins qu'il ait été déterminé que la minéralisation pourrait être économiquement et légalement produite ou extraite au moment de la détermination des réserves. Une étude de faisabilité « finale » ou « susceptible d'un concours bancaire » est nécessaire pour se conformer aux exigences relatives à la mention des réserves en vertu de l'Industry Guide 7 de la SEC. Agnico Eagle emploie dans le présent communiqué certains termes, comme « ressources mesurées », « ressources indiquées » et « ressources présumées » ainsi que « ressources », que la SEC, dans ses lignes directrices, interdit formellement aux entreprises constituées aux États-Unis d'inclure dans les documents qu'elles déposent auprès d'elle.

Dans les périodes antérieures, les estimations de réserves pour toutes les propriétés étaient habituellement calculées en se fondant sur les prix des métaux et les taux de change moyens des trois années précédentes, conformément aux lignes directrices de la SEC. Ces lignes directrices exigent l'utilisation de prix qui reflètent la conjoncture économique au moment du calcul des réserves, ce qui selon le personnel de la SEC correspond aux prix moyens des trois dernières années. Dans le contexte actuel des prix réduits des marchandises, Agnico Eagle a décidé d'utiliser, en ce qui a trait aux prix, des hypothèses inférieures aux moyennes des trois dernières années. Les hypothèses ayant servi à estimer les réserves et ressources minérales communiquées par la Société le 11 février 2015 sont les suivantes : 1 150 $ l'once d'or, 18,00 $ l'once d'argent, 1,00 $ la livre de zinc, 3,00 $ la livre de cuivre, 0,91 $ la livre de plomb et des taux de change de 1,08 $ CA/$ US, 1,30 $ US/euro et 13,00 MXN/$ US, respectivement.

Selon la NC 43-101, les sociétés minières sont tenues de présenter les données sur les réserves et les ressources en les classant dans les sous-catégories suivantes : « réserves prouvées », « réserves probables », « ressources mesurées », « ressources indiquées » et « ressources présumées ». Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont pas de viabilité économique démontrée.

Les réserves minérales désignent la partie économiquement exploitable des ressources minérales mesurées et/ou indiquées. Elles comprennent les matériaux de dilution et les provisions pour pertes pouvant être subies durant l'exploitation ou l'extraction de la matière, et sont définies, selon le cas, par des études de préfaisabilité ou de faisabilité, lesquelles nécessitent l'application de facteurs modificateurs. De telles études montrent qu'au moment de la communication de l'information, l'extraction pouvait être raisonnablement justifiée.

Les facteurs modificateurs sont ceux utilisés pour convertir les ressources minérales en réserves minérales. Ce sont, entre autres, les facteurs miniers, les facteurs propres au traitement, à la métallurgie ou à l'infrastructure, les facteurs économiques, commerciaux, juridiques, environnementaux, sociaux et gouvernementaux.

Les réserves minérales prouvées désignent la partie économiquement exploitable des ressources minérales mesurées. Les réserves minérales prouvées supposent un niveau élevé de confiance dans les facteurs modificateurs. Les réserves minérales probables s'entendent de la partie économiquement exploitable d'une ressource indiquée et, dans certaines circonstances, d'une ressource minérale mesurée. Le niveau de confiance dans les facteurs modificateurs qui s'appliquent aux réserves minérales probables est inférieur à celui s'appliquant aux réserves minérales prouvées.

Les ressources minérales s'entendent des concentrations ou indices minéralisés d'une substance solide d'intérêt économique présente au sein de la croûte terrestre ou sur celle-ci, dont la forme, la quantité et la teneur ou la qualité sont telles qu'elles présentent des perspectives raisonnables d'extraction économique. L'emplacement, la quantité, la teneur ou la qualité, la continuité et d'autres caractéristiques géologiques d'une ressource minérale sont connus, estimés ou interprétés à partir de preuves et de connaissances géologiques spécifiques, y compris des prélèvements d'échantillons.

Les ressources minérales mesurées s'entendent de la partie des ressources minérales dont on peut estimer la quantité, la teneur ou la qualité, la densité, la forme et les caractéristiques physiques avec suffisamment de confiance pour permettre la mise en application de facteurs modificateurs pour appuyer la planification minière détaillée et l'évaluation finale de la viabilité économique du gisement. Les preuves géologiques sont obtenues à partir de travaux d'exploration, de prélèvements d'échantillons et d'essais détaillés et fiables; elles sont suffisantes pour confirmer la continuité géologique et celle de la teneur ou de la qualité entre différents points d'observation. Les ressources minérales indiquées désignent la partie des ressources minérales dont on peut estimer la quantité, la teneur ou la qualité, la densité, la forme et les caractéristiques physiques avec un niveau de confiance suffisant pour permettre l'application de facteurs modificateurs à un niveau de précision suffisant pour appuyer la planification minière et l'évaluation de la viabilité économique du gisement. Les preuves géologiques sont obtenues à partir de travaux d'exploration, de prélèvements d'échantillons et d'essais suffisamment détaillés et fiables; elles sont suffisantes pour supposer la continuité géologique et celle de la teneur ou de la qualité entre différents points d'observation. Les ressources minérales présumées s'entendent de la partie des ressources minérales dont la quantité, la teneur ou la qualité sont estimées sur la base de preuves géologiques et d'échantillonnages limités. Les preuves géologiques sont suffisantes pour supposer, sans toutefois vérifier, la continuité de la géologie, de la teneur ou de la qualité.

Les investisseurs ne doivent donc pas supposer qu'une partie ou l'ensemble d'une ressource minérale présumée existe, ou est économiquement ou légalement exploitable.

Une étude de faisabilité est une étude technique et économique exhaustive portant sur l'option de développement retenue pour un projet minier incluant des évaluations suffisamment détaillées des facteurs modificateurs applicables et de tout autre facteur opérationnel pertinent, ainsi qu'une analyse financière détaillée qui sont nécessaires pour démontrer au moment de la communication de l'information que l'extraction est raisonnablement justifiée (économiquement exploitable). Les résultats de l'étude peuvent raisonnablement servir de fondement à une décision finale de la part d'un promoteur ou d'une institution financière en vue du développement ou du financement du projet. Le niveau de confiance acquis au terme de l'étude sera supérieur à celui qu'offre une étude de préfaisabilité.

Guy Gosselin, vice-président, Exploration, Mines Agnico Eagle Limitée, a approuvé les informations de nature scientifique et technique contenues dans le présent communiqué. M. Gosselin a procédé à la vérification de l'information qui figure dans le présent communiqué, y compris celle des données liées aux échantillonnages, aux analyses et aux essais qui la sous-tendent. La vérification a notamment consisté en l'examen et la validation des bases de données de titrage applicables ainsi que des analyses des certificats de titrage. M. Gosselin, qui porte le titre d'ingénieur (« ing. ») attribué par l'Ordre des ingénieurs du Québec, est une « personne qualifiée » conformément à la NC 43-101.

Système d'assurance et de contrôle de la qualité des échantillons d'essai pour le projet Amaruq

Le programme d'assurance de la qualité/contrôle de la qualité (AQ/CQ) utilisé dans le cadre du projet Amaruq est conforme à la NC 43-101 et aux pratiques exemplaires de l'industrie. Tous les échantillons sont analysés dans un laboratoire indépendant, soit ALS Chemex (ALS) à Val-d'Or, au Québec, et leur préparation a lieu à Thunder Bay, en Ontario, ainsi qu'à Val-d'Or. Un sous-ensemble des échantillons (environ 10 %) est envoyé au laboratoire de SGS à Vancouver, en Colombie-Britannique, à des fins d'analyse de vérification.

Tous les échantillons de forage (calibre NQ) font l'objet d'un concassage fin jusqu'à ce qu'au moins 70 % de l'échantillon passe à travers un tamis de 2 mm. Une fraction de l'échantillon (préparé à l'aide d'un séparateur rotatif) d'un poids maximum de 250 g est pulvérisé jusqu'à ce qu'au moins 85 % de l'échantillon passe à travers un tamis de 75 µm.

Les principaux éléments du programme AQ/CQ sont les suivants : insertion systématique d'échantillons de référence et types dans le lot d'échantillons; analyses d'échantillons répétés et analyses de confirmation par un deuxième laboratoire. Environ 12 % de tous les échantillons soumis à des fins d'analyse sont des échantillons témoins. L'insertion de tous les échantillons témoins se fait selon les proportions suivantes : un échantillon type sur mesure, un échantillon de référence et un échantillon répété de matériaux grossiers pour chaque lot de 24 échantillons de carotte.

La non-conformité d'un étalon de contrôle correspond à une teneur aurifère indiquée se situant à l'extérieur d'un écart-type de 2 par rapport à la teneur aurifère certifiée à l'aide d'un étalon de référence. La non-conformité d'un étalon de contrôle entraîne la tenue d'une étude pour en déterminer les causes. La non-conformité d'un échantillon de référence correspond à une teneur aurifère indiquée qui est trois fois supérieure à la limite de détection de la méthode.

La teneur en or de tous les échantillons a été calculée par une pyroanalyse avec finition par absorption atomique, suivie d'une deuxième analyse avec finition gravimétrique (30 g) pour les échantillons présentant une teneur aurifère de plus de 3 g/t. La teneur en argent est également communiquée, et les échantillons sont traités par digestion à l'eau régale avec finition par spectroscopie d'absorption atomique.

La conception et la gestion du programme AQ/CQ sont régies par les groupes d'Agnico Eagle responsables de l'exploration et de la mise en valeur des réserves et des ressources pour lesquels Daniel Doucet, directeur corporatif principal, Développement des réserves, agit à titre de personne qualifiée de la Société. La vérification des données du programme AQ/CQ a été réalisée par une employée d'Agnico Eagle, à savoir Mirela Saraci, P. Geo., géologue principale, Données géologiques et protocole AQ/CQ.

Système d'assurance et de contrôle de la qualité des échantillons d'essai pour le projet El Barqueno (forages historiques réalisés par Cayden Resources Inc.)

Tous les carottages réalisés par Cayden dont les résultats sont présentés dans ce communiqué (trous dont les numéros vont jusqu'à BDD0117, inclusivement) ont été forés en diamètre PQ3 ou HQ3, puis sciés ou séparés en deux parties égales sur place. Tous les échantillons ont été analysés par le procédé standard de pyroanalyse avec finition par absorption atomique sur échantillon de 30 g par Acme Labs à Vancouver. Les programmes AQ/CQ reposant sur l'utilisation d'échantillons types internes, de réplicats de terrain et de laboratoire, de nouvelles analyses et d'échantillons de référence ont indiqué une bonne exactitude et une bonne précision dans la grande majorité des échantillons analysés. On n'a signalé aucune intersection présentant une teneur moyenne inférieure à 0,5 g/t d'or ou à 0,2 % de cuivre, ni aucune intersection ayant plus de six mètres consécutifs d'une teneur inférieure à 0,2 g/t d'or ou 0,2 % de cuivre ou commençant ou finissant par des teneurs inférieures à 0,2 g/t d'or ou 0,2 % de cuivre.

Système d'assurance et de contrôle de la qualité des échantillons d'essai pour le projet El Barqueno (forages actuels réalisés par Mines Agnico Eagle Limitée)

Tous les carottages réalisés par Agnico Eagle dont les résultats sont présentés dans ce communiqué (trous dont les numéros débutent par BDD0118 et tous les trous dont le numéro débute par BRQ) ont été forés en diamètres PQ3, HQ3 et PQ, puis sciés ou séparés en deux parties égales sur place. Le programme AQ/CQ utilisé dans le cadre du projet El Barqueno est conforme à la NC 43-101 et aux pratiques exemplaires de l'industrie. Tous les échantillons sont analysés dans un laboratoire indépendant, soit ALS à Vancouver, et leur préparation a lieu aux installations d'ALS à Guadalajara, dans l'État du Jalisco, au Mexique. Un sous-ensemble des échantillons (environ 10 %) est envoyé au laboratoire de SGS à Vancouver, à des fins d'analyse de vérification.

Tous les échantillons de forage font l'objet d'un concassage fin jusqu'à ce qu'au moins 70 % de l'échantillon passe à travers d'un tamis de 2 mm. Une fraction de l'échantillon (préparé à l'aide d'un séparateur rotatif) d'un poids maximum de 250 g est pulvérisé jusqu'à ce qu'au moins 85 % de l'échantillon passe à travers d'un tamis de 75 µm.

Les principaux éléments du programme AQ/CQ sont les suivants : insertion systématique d'échantillons de référence et types dans le lot d'échantillons; analyses d'échantillons répétés et analyses de confirmation par un deuxième laboratoire. Environ 12 % de tous les échantillons soumis à des fins d'analyse sont des échantillons témoins. L'insertion de tous les échantillons témoins se fait selon les proportions suivantes : un échantillon type commercial, un réplicat de terrain (1/4 de la carotte) et un échantillon répété de matériaux grossiers pour chaque lot de 24 échantillons de carotte.

La non-conformité d'un étalon de contrôle correspond à une teneur aurifère indiquée se situant à l'extérieur d'un écart-type de 2 par rapport à la teneur aurifère certifiée à l'aide d'un étalon de référence. La non-conformité d'un étalon de contrôle entraîne la tenue d'une étude pour en déterminer les causes. La non-conformité d'un échantillon de référence correspond à une teneur aurifère indiquée qui est trois fois supérieure à la limite de détection de la méthode.

La teneur en or de tous les échantillons a été calculée par une pyroanalyse avec finition par absorption atomique, suivie d'une deuxième analyse avec finition gravimétrique (30 g) pour les échantillons présentant une teneur aurifère de plus de 3 g/t. Les teneurs en argent et en cuivre sont également communiquées, et les échantillons sont traités par digestion à l'eau régale avec finition par spectroscopie d'émission atomique avec plasma couplé par induction.

La conception et la gestion du programme AQ/CQ sont régies par les groupes d'Agnico Eagle responsables de l'exploration et de la mise en valeur des réserves et des ressources pour lesquels Daniel Doucet, directeur corporatif principal, Développement des réserves, agit à titre de personne qualifiée de la Société. La vérification des données du programme AQ/CQ a été réalisée par une employée d'Agnico Eagle, à savoir Mirela Saraci, P. Geo., géologue principale, Données géologiques et protocole AQ/CQ. 

 

SOURCE Mines Agnico Eagle Limitée

Renseignements :

Pour obtenir de plus amples renseignements sur Agnico Eagle, veuillez communiquer avec le service des Relations avec les investisseurs, en écrivant à info@agnicoeagle.com ou en appelant au 416-947-1212.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.