Agnico Eagle communique ses résultats financiers et opérationnels du premier trimestre de 2014 - Une production aurifère trimestrielle record tirant parti de la réussite opérationnelle de 2013

(Tous les montants sont en dollars américains, sauf indication contraire)

Symbole boursier : AEM (NYSE et TSX)

TORONTO, le 1er mai 2014 /CNW/ - Mines Agnico Eagle Limitée (NYSE : AEM) (TSX : AEM) (« Agnico Eagle » ou la « Société ») a communiqué aujourd'hui un résultat trimestriel net de 108,9 M$, ou 0,63 $ par action, pour le premier trimestre de 2014. Ce résultat tient compte d'un gain de change hors trésorerie de 8,3 M$ (0,05 $ par action), d'une charge liée aux options sur actions hors trésorerie de 9,5 M$ (0,05 $ par action) et d'autres charges non récurrentes de 3,3 M$ (0,02 $ par action). Exception faite de ces éléments, le résultat net ajusté serait de 106,8 M$, ou 0,61 $ par action.  Au premier trimestre de l'exercice 2013, la Société a déclaré un résultat net de 23,9 M$, ou 0,14 $ par action.

Pour le premier trimestre de 2014, les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation se sont chiffrés à 247,7 M$ (193,7 M$ avant les variations des éléments hors trésorerie du fonds de roulement), comparativement aux flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation de 146,1 M$ au premier trimestre de 2013 (134,5 M$ avant les variations des éléments hors trésorerie du fonds de roulement).

Malgré les prix plus faibles de l'or, la Société a enregistré une hausse du résultat net et des flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation en 2014. Les prix réalisés de l'or au premier trimestre de 2013 ont été de 23 % supérieurs à ceux réalisés au premier trimestre de 2014. La production considérablement plus élevée d'or (55 %), conjuguée à une charge de production plus faible en 2014, explique en grande partie les solides résultats financiers par rapport à ceux du premier trimestre de 2013.

« La production record enregistrée au premier trimestre de 2014 continue de tirer parti de la réussite opérationnelle d'Agnico Eagle en 2013. Une fois encore, Meadowbank a contribué pour une large part à nos résultats de production exceptionnels. Compte tenu des excellents résultats du premier trimestre, nous nous attendons actuellement à dépasser nos prévisions de production les plus élevées et à être en deçà des prévisions de coûts décaissés les plus faibles pour 2014 », a souligné Sean Boyd, président et chef de la direction.

Voici quelques faits saillants opérationnels :

  • Production aurifère trimestrielle record - 366 421 onces moyennant un total des coûts décaissés1 de 537 $ l'once

  • Production aurifère trimestrielle record à Meadowbank -156 444 onces moyennant un total des coûts décaissés de 434 $ l'once

  • Déclaration d'entrée en production commerciale de La India le 1er février 2014

  • Système de ventilation et de refroidissement entièrement opérationnel à présent à LaRonde - il devrait avoir une influence positive sur la souplesse opérationnelle en particulier pendant l'été

  • En 2014, la production devrait dépasser les prévisions les plus élevées et les coûts devraient être inférieurs à ceux prévus

Au premier trimestre de 2014, la production d'or payable2 a atteint 366 421 onces par rapport à 236 975 onces au premier trimestre de 2013. Le niveau plus élevé de la production pendant la période de 2014 a été surtout attribuable aux teneurs plus élevées enregistrées à Meadowbank, à un trimestre complet de production à Goldex, à des teneurs plus élevées et à de meilleurs taux de récupération à LaRonde, ainsi qu'à l'accélération vers la production commerciale à La India, où celle-ci a été atteinte dès février 2014. Une description de la production et du rendement quant aux coûts pour chacune des mines est présentée ci-dessous.

Le total des coûts décaissés par once s'est situé à 537 $ pour le premier trimestre de 2014, comparativement à 740 $ au premier trimestre de 2013. Les coûts plus faibles pour la période de 2014 s'expliquent en grande partie par une production trimestrielle record et des coûts plus faibles à Meadowbank ainsi que par des teneurs plus élevées à LaRonde.

Compte tenu de l'excellente production enregistrée au premier trimestre de 2014, la Société s'attend maintenant à ce que la production aurifère soit supérieure à la fourchette des prévisions la plus élevée de 1 175 000 onces à 1 205 000 onces pour 2014, alors qu'elle prévoit que le total des coûts décaissés par once sera inférieur à la fourchette la moins élevée des prévisions de 670 $ à 690 $ l'once.

Comme l'a noté la Société dans les résultats de l'exercice 2013 (voir le communiqué du 12 février 2014), la production en 2014 devrait être plus élevée pendant le premier semestre en raison surtout des teneurs supérieures attendues à Meadowbank.  Pour l'exercice de 2014, les coûts de maintien tout compris3 devraient être moins élevés que ceux prévus antérieurement de 990 $ l'once.

____________________________________
1 Le total des coûts décaissés par once n'est pas une mesure conforme aux PCGR. Pour un rapprochement de cette mesure aux coûts de production, veuillez vous reporter au tableau « Rapprochement des mesures de la performance financière non conformes aux PCGR » ci-dessous. Veuillez également consulter la rubrique « Remarque concernant certaines mesures du rendement ».
2 La production payable de minéraux correspond à la quantité de minéraux produite pendant une période et contenue dans des produits qui sont ou seront vendus par la Société, que ces produits soient expédiés pendant la période ou détenus en stocks à la fin de la période.
3 Les coûts de maintien tout compris sont une mesure non conforme aux PCGR des États-Unis qui est utilisée pour indiquer le coût total de la production aurifère tirée des activités en cours. La Société calcule les coûts de maintien tout compris par once d'or produite en additionnant le total des coûts décaissés, les dépenses en immobilisations liées aux investissements de maintien (incluant les dépenses d'exploration capitalisées), les frais généraux et d'administration (incluant les options sur actions) et les frais de restauration, et en le divisant  par la quantité d'or produite. La méthodologie utilisée par la Société pour calculer les coûts de maintien tout compris pourrait différer de celle qu'utilisent les autres producteurs qui communiquent des données sur les coûts de maintien tout compris. La Société pourrait changer la méthodologie qu'elle utilise pour calculer les coûts de maintien tout compris à l'avenir, notamment si le World Gold Council adopte officiellement des lignes directrices sectorielles pour cette mesure.

Projet d'acquisition de Coporation Minière Osisko

Le 16 avril 2014, Agnico Eagle et Yamana Gold Inc. (TSX: YRI, NYSE: AUY) (« Yamana ») ont conclu une entente portant sur l'acquisition conjointe de 100 % des actions ordinaires émises et en circulation de Corporation Minière Osisko (TSX: OSK; Deutsche Boerse: EWX) (« Osisko ») pour une contrepartie totale d'environ 3,9 G$ CA, ou 8,15 $ CA $ par action (« l'acquisition d'Osisko »). L'offre totale comprend environ 1,0 G$ CA en espèces, environ 2,33 G$ CA en actions d'Agnico Eagle et de Yamana et des actions dans une nouvelle société d'une valeur implicite d'environ 575 M$ CA.

Après la conclusion de l'acquisition d'Osisko, les actionnaires d'Osisko détiendront environ 16,7 % des actions d'Agnico Eagle. Agnico Eagle prévoit financer sa part de la contrepartie en espèces (environ 500 M$ CA) au moyen de sa facilité de crédit renouvelable de 1,2 G$.

À la conclusion de l'acquisition d'Osisko, Agnico Eagle détiendra indirectement 50 % de la mine Canadian Malartic dans la région de l'Abitibi, au Québec, et des propriétés de Kirkland Lake, Hammond Reef, Pandora et Wood Pandora.

Agnico Eagle exerce des activités depuis longtemps au Québec et l'acquisition d'Osisko cadre bien stratégiquement avec la plateforme de production actuelle de la Société dans la région de l'Abitibi. Cette acquisition devrait renforcer le profil de production actuel de la Société au profit de ses actionnaires tout en améliorant la structure générale des coûts. Son partenariat avec Yamana permet à Agnico Eagle de maintenir un bilan solide et une faible dilution par action. La transaction est en concordance stratégique avec plusieurs des précédentes acquisitions d'Agnico Eagle, mais ne comporte aucun risque lié aux permis, à la construction ou à la mise en production.

Sean Boyd, président et chef de la direction d'Agnico Eagle a déclaré : « Nous avons hâte de conclure l'acquisition d'Osisko et de travailler avec Yamana à l'intégration des actifs dans nos sociétés respectives. Nous nous attendons à ce que l'acquisition proposée d'Osisko améliore la qualité de nos activités nordiques en générant des flux de trésorerie disponibles nets accrus. »

Une assemblée des actionnaires d'Osisko a été fixée pour le 30 mai 2014 et l'acquisition d'Osisko devrait être conclue début juin, après réception de toutes les approbations requises des organismes de réglementation. Pour obtenir plus de détails sur l'acquisition d'Osisko, veuillez consulter le communiqué publié par Agnico Eagle le 16 avril 2014.

La Société prévoit comptabiliser l'acquisition d'Osisko en utilisant la méthode de la mise en équivalence en vertu des PCGR des États-Unis. La Société a commencé le processus de conversion de sa méthode de comptabilité afin de passer des PCGR des États-Unis aux IFRS et prévoit présenter ses résultats selon les IFRS au troisième trimestre de 2014, avec des données comparatives retraitées selon les IFRS. La Société est en train d'évaluer si elle appliquera la consolidation proportionnelle ou la méthode de mise en équivalence pour l'acquisition d'Osisko aux termes des IFRS.

Sauf indication contraire dans le communiqué, les énoncés prospectifs contenus dans les présentes, incluant ceux ayant trait à la production de la Société, aux coûts et à la disponibilité de fonds au titre de sa facilité de crédit renouvelable, ne comprennent pas l'incidence de l'acquisition d'Osisko.

Diffusion Web de la conférence téléphonique portant sur les résultats du premier trimestre de 2014

La haute direction de la Société tiendra une conférence téléphonique le vendredi 2 mai 2014 à 8 h 30 (HE) afin de discuter des résultats financiers et de faire le bilan des activités de la Société.

Par diffusion Web :
L'assemblée sera diffusée en direct, en mode audio, sur le site Web de la Société à l'adresse www.agnicoeagle.com.

Par téléphone :
Les personnes qui préfèrent écouter la conférence au téléphone sont priées de composer le 416-644-3414 ou le numéro sans frais 1-800-814-4859. Afin d'être certain de pouvoir participer à la conférence, veuillez appeler environ cinq minutes avant l'heure fixée.

Version archivée :
Veuillez composer le 416-640-1917 ou le 1-877-289-8525 (numéro sans frais), suivi du code d'accès 4661700. Il sera possible d'écouter l'enregistrement de la conférence téléphonique jusqu'au 2 juin 2014.

La diffusion Web et les diapositives accompagnant la présentation seront archivées pendant 180 jours sur le site Web de la Société.

Assemblée générale annuelle et extraordinaire (« AGA »)

L'AGA commencera à 11 h (HE), le vendredi 2 mai 2014. L'assemblée aura lieu à l'hôtel Sheraton Centre (salle de bal Dominion), au 123, rue Queen Ouest, à Toronto, en Ontario. Pour les personnes qui ne seront pas en mesure d'y assister en personne, l'assemblée sera accessible par Internet ou par téléphone, comme il est indiqué ci-dessous.

Par diffusion Web :
L'assemblée sera diffusée en direct, en mode audio, sur le site Web de la Société à l'adresse www.agnicoeagle.com.

Par téléphone :
Les personnes qui préfèrent écouter l'assemblée au téléphone sont priées de composer le 416-644-3415 ou le 1-877-974-0445 (sans frais). Afin d'être certain de pouvoir participer à l'assemblée, veuillez appeler environ cinq minutes avant l'heure fixée.

Version archivée :
Veuillez composer le 416-640-1917 ou le 1-877-289-8525 (numéro sans frais), suivi du code d'accès 4661715. Il sera possible d'écouter l'enregistrement de la conférence téléphonique jusqu'au 2 juin 2014.

La diffusion Web de l'AGA et les diapositives accompagnant les exposés seront archivées pendant 180 jours sur le site Web de la Société.

La position de trésorerie demeure solide et le niveau d'endettement est réduit

La trésorerie et les équivalents de trésorerie ont totalisé 206,8 M$ au 31 mars 2014, en hausse comparativement au solde de 170,0 M$ au 31 décembre 2013. La hausse du solde de trésorerie s'explique en grande partie par la hausse des prix réalisés des métaux, la baisse des coûts et la production aurifère trimestrielle record. Le solde impayé sur la facilité de crédit de 1,2 G$ a été réduit de 200 M$ au 31 décembre 2013 à 120 M$ au 31 mars 2014.

Au premier trimestre de 2014, les dépenses en immobilisations se sont chiffrées à 98,8 M$, dont 21,9 M$ à Kittila, 15,6 M$ à LaRonde, 11,1 M$ à La India, 10,2 M$ à Meadowbank, 9,5 M$ à Goldex, 7,3 M$ à Pinos Altos, 5,7 M$ à Lapa, et 2,7 M$ à Creston Mascota. Les dépenses en immobilisations pour les projets de mise en valeur comprenaient 9,9 M$ à Meliadine.

La Société prévoit maintenant qu'en 2014 les dépenses en immobilisations atteindront 431 M$, ce qui représente une légère hausse par rapport au montant prévu précédemment qui était de 416 M$ (se reporter au communiqué du 12 février 2014), car plusieurs nouveaux projets ont été approuvés. L'augmentation s'explique en grande partie par le montant d'environ 8,0 M$ affecté au décapage accéléré des stériles au gisement Vault à Meadowbank, un montant d'environ 3,0 M$ pour l'aménagement de la rampe à Goldex, et un montant d'environ 1,5 M$ pour des améliorations de la productivité à La India.  La Société s'attend à ce que ces hausses de coûts des immobilisations soient sans doute contrebalancées par des coûts d'exploitation plus faibles dans ces mines.

Grâce aux soldes de trésorerie actuels de la Société, ainsi qu'aux flux de trésorerie prévus et aux lignes de crédit mises à sa disposition, la direction estime qu'Agnico Eagle détient tout le financement nécessaire pour ses activités de mise en valeur et d'exploration en lien avec ses projets aurifères actuellement approuvés au Canada, en Finlande et au Mexique ainsi que pour l'acquisition d'Osisko.

Revue des activités d'exploitation du Nord

Mine LaRonde - Excellente production et bon résultat au chapitre des coûts - Le nouveau système de ventilation procure une plus grande souplesse en matière d'extraction

La mine LaRonde, propriété exclusive de la Société au nord-ouest du Québec, au Canada, est entrée en activité en 1988.

L'usine de LaRonde a traité en moyenne 6 192 tonnes par jour (« t/j ») au premier trimestre de 2014, comparativement à une moyenne de 6 603 t/j pour la période correspondante de 2013. La diminution du volume traité par l'usine au cours de la période à l'étude est principalement attribuable à l'arrêt temporaire de six jours des activités de la mine souterraine pour enquêter sur une détonation prématurée d'explosif dans une chambre d'abattage. Au cours du premier trimestre de 2014, environ 79 % du minerai extrait provenait de la partie plus profonde de la mine LaRonde, ce qui correspond aux prévisions pour 2014. À mesure que davantage de minerai sera extrait des niveaux plus profonds, la teneur du minerai extrait devrait continuer d'augmenter pour tendre vers la teneur moyenne des réserves au cours des prochaines années.

Les coûts des sites miniers par tonne4 ont été conformes au budget, soit environ 99 $ CA au premier trimestre de 2014. Il s'agit d'une légère augmentation par rapport à 98 $ CA par tonne enregistrés au premier trimestre de 2013. La hausse de ces coûts est due surtout à la fermeture temporaire de la mine souterraine mentionnée ci-dessus.

Calculé par once, déduction faite des crédits au titre des sous-produits, le total des coûts décaissés par once à LaRonde a été de 603 $ au premier trimestre de 2014 pour une production de 59 352 onces d'or. Ce résultat se compare favorablement à celui du premier trimestre de 2013, alors que le total des coûts décaissés par once était de 718 $, pour 39 073 onces d'or produites. La baisse du total des coûts décaissés s'explique principalement par une production plus élevée (attribuable à des teneurs aurifères supérieures et à de meilleurs taux de récupération du circuit CIP) ainsi que par des coûts plus faibles.

Le nouveau système de refroidissement au niveau 262 a commencé à fonctionner en décembre 2013. D'autres composants du nouveau système de ventilation ont été installés et ont été mis en service le mois dernier. Le nouveau système de refroidissement et de ventilation devrait augmenter la productivité dans les parties plus profondes de la mine.

Les travaux d'installation d'un convoyeur de minerai brut qui ira du niveau 293 jusqu'au concasseur au niveau 280 sont en cours. Le nouveau convoyeur, qui devrait être opérationnel à la fin de 2015, devrait contribuer à la baisse des coûts et à la réduction de la congestion dans les parties plus profondes de la mine. En outre, la construction d'un nouvel atelier d'entretien des camions dans la partie plus profonde de la mine est presque terminée.

Un arrêt des activités de trois semaines est prévu à LaRonde en juillet 2014 afin de faciliter l'installation de nouveaux moteurs d'entraînement d'appareils de levage pour remplacer les treuils d'extraction et de service désuets dans le puits Penna. Cet arrêt planifié a été pris en compte dans les prévisions de production de LaRonde pour 2014.

LaRonde devrait accélérer sa production pour atteindre au cours des prochaines années une moyenne de production de plus de 300 000 onces d'or par an pour la durée de vie de la mine en raison des teneurs aurifères plus élevées attendues en profondeur.

Mine Lapa - Maintien du rendement stable et du contrôle des coûts

La mine Lapa, propriété exclusive de la Société au  nord-ouest du Québec, est entrée en production commerciale en mai 2009.

Au premier trimestre de 2014, le circuit de broyage de Lapa, situé à l'usine de LaRonde, a traité en moyenne 1 749 t/j, par rapport à une moyenne de 1 778 t/j au premier trimestre de 2013.

_____________________________________
4 Le coût des sites miniers par tonne est une mesure non conforme aux PCGR. Pour un rapprochement de cette mesure aux coûts de production, veuillez vous reporter au tableau « Rapprochement des mesures de la performance financière non conformes aux PCGR » ci-dessous. Veuillez également consulter la rubrique « Remarque concernant certaines mesures du rendement ».

Les coûts des sites miniers par tonne se sont établis à 109 $ CA au premier trimestre de 2014, par rapport à 115 $ CA au premier trimestre de 2013. La baisse enregistrée ce trimestre est attribuable aux coûts plus faibles des produits consomptibles, aux améliorations de la productivité, aux coûts d'aménagement plus faibles et à une baisse de la consommation de ciment (due à un ratio plus élevé de remblais non consolidés par rapport aux remblais cimentés) comparativement à la période correspondante de l'exercice précédent.

Au premier trimestre de 2014, la production payable s'est établie à 23 409 onces d'or moyennant un total des coûts décaissés par once de 666 $. En comparaison, au premier trimestre de 2013, la production était de 26 868 onces d'or moyennant un total des coûts décaissés par once de 680 $. La comparaison de ces deux périodes montre que la baisse de la production aurifère et le total des coûts décaissés par once plus faible en 2014 sont généralement dus au traitement de minerai à teneur aurifère plus faible et à des coûts inférieurs comme il est indiqué ci-dessus.

Mine Goldex - L'optimisation continue de générer des coûts opérationnels plus faibles

La mine Goldex, propriété exclusive de la Société dans le nord-ouest du Québec, est entrée en activité en 2008, mais les activités d'extraction dans le corps minéralisé de la zone de prolongement de Goldex (« GEZ ») initiale ont été suspendues en octobre 2011 (voir le communiqué du 19 octobre 2011). Les activités d'extraction dans la zone GEZ demeurent interrompues. En juillet 2012, les zones satellites M et E ont été approuvées à des fins de mise en valeur.

La mine Goldex est entrée en production commerciale pour les zones satellites M et E en octobre 2013.

Au premier trimestre de 2014, l'usine de Goldex a traité en moyenne 5 393 t/j et le débit devrait augmenter pour atteindre environ 5 500 t/j au deuxième semestre de 2014.

À la mine Goldex, les coûts des sites miniers par tonne se sont établis à environ 31 $ CA au premier trimestre de 2014. Étant donné que le redémarrage des activités est récent, l'estimation des coûts des sites miniers par tonne pour 2014 demeure inchangée, soit 37 $ CA. Les coûts des sites miniers par tonne ont été sensiblement plus bas que prévu initialement en raison du tonnage plus élevé que prévu, des améliorations de la productivité et des coûts de remblayage plus faibles que prévu.

Au premier trimestre de 2014, la production d'or payable s'est établie à 19 430 onces d'or moyennant un total des coûts décaissés par once de 707 $. Le total des coûts décaissés par once à été plus faible que celui indiqué dans les prévisions pour les raisons mentionnées ci-dessus.

Les activités de mise en valeur progressent dans les zones satellites MX et E2. Par ailleurs, l'aménagement accéléré de la rampe d'exploration dans la zone DX (partie supérieure de la zone Deep) est en cours. Cette rampe fournira un accès pour effectuer des forages d'exploration additionnels.

Ces zones satellites pourraient offrir le potentiel nécessaire pour prolonger davantage la durée de vie de la mine. Des économies d'échelle pourraient en outre être obtenues si d'autres zones sont mises en valeur puisque l'usine a la capacité nécessaire pour traiter plus de 8 000 t/j. Des études sont en cours pour faire une évaluation complète du potentiel de ces zones.

Mine Meadowbank - Production trimestrielle record et coûts opérationnels plus faibles

La mine Meadowbank, propriété exclusive de la Société, est située au Nunavut, au Canada.

Au premier trimestre de 2014, l'usine de Meadowbank a traité en moyenne 11 047 t/j comparativement à 11 320 t/j au premier trimestre de 2013. Le débit plus faible d'une période à l'autre s'explique par des travaux de maintenance qui étaient prévus à l'usine pour remplacer le blindage du broyeur à boulets et du broyeur semi-autogène.

Les coûts des sites miniers par tonne se sont établis à 75 $ CA au premier trimestre de 2014, par rapport à 87 $ CA par tonne au premier trimestre de 2013. Ils sont plus faibles pour la période de 2014 en raison de la baisse des dépenses en produits consomptibles, des améliorations de la productivité et des efforts de réduction des coûts en cours.

Au premier trimestre de 2014, la production payable s'est établie à 156 444 onces d'or moyennant un total des coûts décaissés par once de 434 $. En comparaison, la production payable au premier trimestre de 2013 était de 81 818 onces d'or moyennant un total des coûts décaissés par once de 1 069 $. L'amélioration de la production au premier trimestre de 2014 a été due en grande partie à une augmentation des teneurs (hausse de 89 %) et des taux de récupération (hausse de 3,9 %). Les coûts pour la période à l'étude ont diminué surtout en raison du nombre plus élevé d'onces et pour les raisons décrites ci-dessus.

Comme la Société l'a mentionné dans les résultats de l'exercice 2013 (se reporter au communiqué de la Société en date du 12 février 2014), Meadowbank devrait afficher une forte production au premier semestre de 2014 (environ 60 % de la prévision pour l'exercice), car des séquences de teneurs plus élevées dans le plan minier sont attendues pour les gisements Portage et Goose. Le puits Goose devrait arriver à épuisement au cours du deuxième semestre et sa production sera remplacée par du minerai à plus faible teneur provenant du puits Vault. Pendant le reste de 2014, la teneur moyenne à Meadowbank devrait correspondre à la teneur des réserves.

Mine Kittila - Le débit de l'usine continue de tendre vers des niveaux records

La mine Kittila, propriété exclusive de la Société dans le nord de la Finlande, est entrée en production commerciale en mai 2009.

Au premier trimestre de 2014, l'usine de la mine Kittila a traité en moyenne environ 3 414 t/j, comparativement à 2 966 t/j au premier trimestre de 2013. Le débit a été supérieur pour la période de 2014 en raison du report des travaux de maintenance de l'usine du premier au deuxième trimestre de 2014.

Les coûts relatifs aux sites miniers par tonne à Kittila ont atteint 73 € au premier trimestre de 2014, comparativement à 77 € au premier trimestre de 2013. La baisse des coûts des sites miniers s'explique surtout par le débit accru, comme il est indiqué plus haut.

Au premier trimestre de 2014, la production d'or à Kittila s'est établie à 38 552 onces moyennant un total des coûts décaissés par once de 795 $. Au premier trimestre de 2013, la mine avait produit 43 145 onces d'or moyennant un total des coûts décaissés par once de 624 $. La baisse de la production et l'augmentation du total des coûts décaissés pour la période de 2014 résultent surtout des teneurs et des taux de récupération plus faibles ainsi que de la dilution légèrement plus élevée du minerai, comparativement au premier trimestre de 2013.

En février 2013, le conseil d'administration de la Société a approuvé une expansion de la capacité de traitement du minerai à l'usine de Kittila de 750 t/j, laquelle devrait être achevée mi-2015. Selon les estimations, les dépenses pour ce projet devraient totaliser environ 103 M$ sur trois ans, dont une tranche de quelque 65 M$ devrait être engagée en 2014.

Les travaux d'expansion progressent comme prévu et les tests de fabrication sont en cours sur un certain nombre de nouveaux composants de l'usine. On s'attend à ce que l'expansion permette de réduire le total des coûts décaissés par once et de compenser l'incidence sur la production de la réduction graduelle des teneurs réalisées qui s'approcheront ainsi de la teneur moyenne des réserves au cours des prochaines années.

Par ailleurs, une étude actuellement en cours porte sur la construction d'un puits de production à Kittila. Ce puits permettrait de réaliser des économies au chapitre des coûts d'exploitation et de soutenir la production à long terme à des débits plus élevés dans plusieurs zones, particulièrement à des profondeurs de plus de 700 m. Il fournirait également un accès pour des activités d'exploration et des forages intercalaires. En outre, une étude est en cours pour évaluer la faisabilité de la  mise en valeur de la zone Rimpi en tant que source de minerai potentielle. Une mise à jour sur ces activités devrait être faite plus tard cette année.

Meliadine - Poursuite des travaux d'aménagement de la galerie et des activités d'exploration et d'obtention de permis

Les activités d'aménagement souterrain, d'exploration, d'obtention de permis et de réalisation d'études techniques se sont poursuivies au cours du premier trimestre de 2014 dans le cadre du projet de mise en valeur aurifère Meliadine, propriété exclusive d'Agnico Eagle, situé près de Rankin Inlet, au Nunavut. Le projet Meliadine recèle le complément de réserves et de ressources à teneur élevée le plus important et ayant la croissance la plus rapide de la Société. (Se reporter aux Données détaillées sur les réserves et les ressources minérales dans le communiqué du 12 février 2014.)

À la fin de 2013, on a achevé la construction d'une entrée permanente pour la galerie d'exploration existante, au nord de la zone Tiriganiaq, et on a prolongé la galerie de 80 m. On a poursuivi les travaux d'aménagement de la galerie pendant le premier trimestre de 2014, la prolongeant de 226 m. Le budget de l'exercice prévoit l'aménagement de la galerie sur environ 1,4 km (à une profondeur de 275 m sous la surface).

Trois engins de forage sont en activité dans le cadre d'un programme de forage en surface lancé fin février, un mois avant le calendrier prévu. Les engins de forage ont foré 27 trous (7 107 m) de forage de conversion (zone Wesmeg/Normeg) et de forage d'exploration (zones Wesmeg/Normeg et Pump) jusqu'à la fin mars. D'autres forages de condamnation/géotechniques dans la zone des installations proposées pour le site minier sont aussi prévus. Alors qu'aucun résultat n'est encore disponible, une nouvelle minéralisation aurifère importante a été découverte dans le prolongement vers l'ouest de la zone Pump, indiquant la possibilité de renfermer des ressources additionnelles à teneur élevée. En mars, le programme de forage de délimitation souterraine a commencé en utilisant une seule foreuse à 75 m de profondeur. Ce programme contribue à rendre plus précis le modèle géologique de la zone Tiriganiaq.

Le travail se poursuit pour la mise à jour du rapport technique qui doit être terminé à la fin de 2014. L'équipe des permis prépare les documents pour l'étude d'impact environnemental finale, la date d'achèvement ciblée se situant au cours du deuxième trimestre de 2014.

Revue des activités d'exploitation du Sud

Mine Pinos Altos - Le rendement demeure excellent

La mine Pinos Altos, propriété exclusive de la Société dans le nord du Mexique, est entrée en production commerciale en novembre 2009.

L'usine de Pinos Altos a traité 5 382 t/j au premier trimestre de 2014, comparativement à 5 250 t/j au premier trimestre de 2013. Pendant le premier trimestre de 2014, environ 139 100 tonnes de minerai ont été placées sur le remblai de lixiviation à Pinos Altos, par rapport à 253 500 tonnes pendant la période comparable de 2013.

À Pinos Altos, les coûts des sites miniers par tonne se sont établis à 47 $ au premier trimestre de 2014 par rapport à 41 $ pour la période comparable de 2013. L'augmentation des coûts des sites miniers est principalement due à la proportion plus faible de minerai ayant été déposée sur le remblai en 2014 pour être traitée par la méthode de lixiviation relativement moins coûteuse.

Au premier trimestre de 2014, la production payable s'est établie à 45 217 onces d'or moyennant un total des coûts décaissés par once de 450 $, comparativement à une production de 44 164 onces moyennant un total des coûts décaissés par once de 300 $ au premier trimestre de 2013. La production plus élevée en 2014 s'explique surtout par les teneurs légèrement plus élevées du minerai traité pendant la période comparable du dernier exercice. L'augmentation du total des coûts décaissés par once d'un exercice à l'autre est principalement due au recul de 25 % de la production d'argent exploité comme sous-produit et aux prix réalisés de l'argent plus faibles par rapport à la période de l'exercice précédent.

Au cours du trimestre, les travaux du projet de fonçage du puits à Pinos Altos ont été principalement centrés sur la mise en service de l'appareil de levage et sur les changements opérationnels en préparation de la poursuite du fonçage du puits. Ce projet permettra de mieux harmoniser la capacité de l'usine et la capacité d'extraction future à Pinos Altos lorsque l'exploitation à ciel ouvert commencera à prendre fin comme prévu dans les prochaines années.

Creston Mascota - Construction du remblai de lixiviation de la phase 3 terminée

Creston Mascota, dont le minerai est traité par lixiviation en tas, est une exploitation satellite de la mine Pinos Altos depuis la fin de 2010. Les activités ont repris à Creston Mascota en avril 2013 après un arrêt temporaire ayant permis d'apporter des modifications au remblai de lixiviation. Depuis la reprise des activités, la production est conforme aux attentes de la Société et aux prévisions.

Au cours du premier trimestre de 2014, environ 378 900 tonnes de minerai ont été placées sur le remblai de lixiviation de Creston Mascota, comparativement à environ 230 400 tonnes au premier trimestre de 2013. Les coûts des sites miniers par tonne à Creston Mascota se sont chiffrés à 17 $ au premier trimestre de 2014. Il n'y a pas lieu de faire une comparaison avec les coûts des sites miniers par tonne pour la période comparable de 2013 en raison d'une interruption temporaire des activités pour apporter des modifications au remblai de lixiviation.

Au premier trimestre de 2014, la production d'or payable à Creston Mascota s'est établie à 10 317 onces d'or moyennant un total des coûts décaissés par once de 613 $, comparativement à 1 907 onces au premier trimestre de 2013. La production plus faible pendant la période de 2013 est due à l'interruption des activités mentionnée plus haut.  Pour la période comparable de 2013, le total des coûts décaissés par once n'est pas représentatif en raison de l'interruption temporaire des activités susmentionnée.

La construction du remblai de lixiviation de la phase 3 à Creston Mascota a été achevée à la fin du mois d'avril 2014. La production à Creston Mascota devrait augmenter pendant le deuxième semestre de 2014, car le nouvel agglomérateur, dont l'installation doit avoir lieu au deuxième trimestre de 2014, permettra d'accroître la capacité de traitement du minerai concassé.

Mine La India - Entrée en production commerciale au premier trimestre de 2014

La mine La India, à Sonora, au Mexique, est située à environ 70 km de la mine Pinos Altos de la Société. Elle a été achetée en novembre 2011 lors de l'acquisition de Grayd Resources, ce qui incluait une propriété de 56 000 hectares dans la ceinture aurifère Mulatos. La mise en service de la mine a commencé plus tôt que prévu au cours du troisième trimestre de 2013. Les activités de conception, d'obtention des permis, de construction et de démarrage de la mine La India ont été réalisées dans les 22 mois suivant l'acquisition, et le projet a respecté le budget prévu en ce qui a trait aux dépenses en immobilisations de 157,6 M$. La India est entrée en production commerciale le 1er février 2014.

Au cours du premier trimestre de 2014, approximativement 1 018 900 tonnes  de minerai ont été placées sur le remblai de lixiviation de La India, ce qui a produit 3 492 onces de production aurifère précommerciale. Au cours du trimestre, environ 11 321 t/j de minerai en moyenne ont été placées sur le remblai. Un montant supplémentaire de 1,5 M$ de dépenses en immobilisations a été inscrit au budget pour permettre des améliorations de la productivité.

Au premier trimestre de 2014, la production commerciale d'or payable s'est établie à 10 208 onces d'or moyennant un total des coûts décaissés par once de 426 $. Les prévisions pour l'exercice 2014 sont de 50 000 onces moyennant un total des coûts décaissés par once de 743 $. Pendant la phase d'accélération, le total des coûts décaissés par once était favorable en raison des teneurs légèrement supérieures et des coûts de décapage plus faibles par rapport aux niveaux prévus. Le total actuel des coûts décaissés par once peut faire l'objet d'une vérification à la lumière d'autres données d'exploitation et à ce titre, les prévisions de coûts pour 2014 demeurent inchangées.

Dates de clôture des registres et de paiement des dividendes pour le deuxième trimestre de 2014

Le conseil d'administration de la Société a approuvé le paiement d'un dividende en espèces trimestriel de 0,08 $ par action ordinaire. Le prochain de ces dividendes sera payé le 16 juin 2014 aux actionnaires inscrits en date du 2 juin 2014.

Autres dates prévues pour la clôture des registres et le paiement des dividendes en 2014

Date de clôture des registres Date de paiement
2 septembre 16 septembre
1er décembre 15 décembre

Régime de réinvestissement des dividendes

Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous pour obtenir de l'information sur le régime de réinvestissement des dividendes de la Société.

Régime de réinvestissement des dividendes (en anglais)

Agnico Eagle

Agnico Eagle est une grande société canadienne d'exploitation aurifère qui produit des métaux précieux depuis 1957. Ses sept mines sont situées au Canada, en Finlande et au Mexique, et elle exerce des activités d'exploration et de mise en valeur dans chacune de ces régions ainsi qu'aux États-Unis. La Société et ses actionnaires sont en mesure de profiter pleinement du cours de l'or en raison de sa décision de longue date de ne pas vendre d'or à terme. Agnico Eagle a déclaré un dividende en espèces à chaque exercice depuis 1983.

Mise en garde concernant certaines mesures du rendement

Le présent communiqué divulgue certaines mesures, notamment le « total des coûts décaissés par once » et les « coûts des sites miniers par tonne », qui ne sont pas des mesures reconnues selon les PCGR des États-Unis. Ces données peuvent ne pas être comparables à celles qui sont présentées par d'autres producteurs aurifères. Pour faire un rapprochement de ces mesures avec les données financières les plus directement comparables présentées dans les états financiers consolidés préparés conformément aux PCGR des États-Unis et pour comprendre comment la direction utilise ces mesures, veuillez vous reporter au tableau « Rapprochement des mesures de la performance financière non conformes aux PCGR » ci-dessous. La société est d'avis que les mesures généralement acceptées au sein de l'industrie fournissent des indications réalistes sur les résultats d'exploitation et qu'elles s'avèrent utiles pour comparer les données d'une année sur l'autre. Toutefois, les mesures non conformes aux PCGR des États-Unis doivent être prises en compte conjointement avec d'autres données établies selon les PCGR des États-Unis et, si elles sont prises isolément, elles ne correspondent pas nécessairement aux mesures des frais d'exploitation et du résultat établies selon les PCGR des États-Unis. Le présent communiqué contient également des données sur l'estimation future du total des coûts décaissés par once, des coûts de maintien tout inclus et des coûts des sites miniers par tonne. Ces estimations se fondent sur le total des coûts décaissés par once, les coûts de maintien tout inclus et les coûts relatifs aux sites miniers par tonne que la Société prévoit engager pour extraire l'or dans ses mines et ses projets et, conformément aux rapprochements de ces coûts réels mentionnés ci-dessus, elles ne tiennent pas compte des frais de production attribuables à la charge de désactualisation et aux autres coûts liés à la mise hors service de biens, lesquels varieront au fur et à mesure que chaque projet sera mis en valeur et exploité. Il n'est par conséquent pas possible de rapprocher ces mesures financières prospectives non conformes aux PCGR des États-Unis et les mesures les plus directement comparables des PCGR des États-Unis.

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été approuvé par une « personne qualifiée » aux fins de la NC 43-101, à savoir Alain Blackburn, Ing., vice-président principal, Exploration.

Énoncés prospectifs

Les renseignements contenus dans le présent communiqué ont été rédigés en date du 1er mai 2014. Certains des énoncés de ce document sont des « énoncés prospectifs » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act de 1995 des États-Unis et des lois provinciales régissant la vente des valeurs mobilières au Canada. Dans ce document, les mots « anticiper », « s'attendre à », « estimer », « prévoir », « planifier » et d'autres expressions semblables servent à désigner les énoncés ou les renseignements prospectifs. Ces énoncés et renseignements comprennent sans s'y limiter : les énoncés relatifs au calendrier et à la clôture de l'acquisition d'Osisko; les énoncés au sujet des synergies résultant de l'acquisition d'Osisko; les énoncés au sujet de l'incidence de l'acquisition d'Osisko sur la génération de flux de trésorerie disponibles, la production, les réserves, les ressources et les profils de coûts d'Agnico Eagle; les énoncés sur le nombre d'actions détenues par les actionnaires d'Osisko après l'acquisition d'Osisko; les énoncés sur les méthodes de comptabilité qui seront utilisées par la Société pour tenir compte de l'acquisition d'Osisko; les énoncés sur le calendrier et les montants des dépenses en immobilisations et d'autres hypothèses; les estimations des futures réserves, des ressources, de la production de minerai, des efforts d'optimisation et des ventes; les estimations de la durée de vie des mines; les estimations des futurs taux de rendement internes, des coûts d'extraction, du total des coûts décaissés, des coûts des sites miniers, des coûts de maintien tout compris et d'autres dépenses; les estimations des futures dépenses en immobilisations et des autres besoins de trésorerie, ainsi que les attentes quant à leur financement; les énoncés et les renseignements sur les prévisions de mise en valeur de certains gisements de minerai, notamment les estimations des coûts d'exploration, de mise en valeur et de production et autres dépenses en immobilisations, et les estimations quant à l'échéancier de ces travaux d'exploration, de mise en valeur et de production ou aux décisions les concernant; les estimations sur les réserves et les ressources et les énoncés et renseignements sur les résultats futurs des travaux d'exploration; l'occurrence prévue d'événements futurs liés aux sites miniers de la Société; les énoncés et les renseignements concernant le caractère suffisant des ressources de trésorerie de la Société. Ces énoncés et renseignements, qui reflètent le point de vue de la Société au moment de la préparation du présent document, sont soumis à certains risques, incertitudes et hypothèses, et il convient de ne pas se fier outre mesure à ces déclarations et renseignements. Les énoncés prospectifs sont nécessairement fondés sur un certain nombre de facteurs et d'hypothèses qui, tout en étant considérés comme raisonnables par Agnico Eagle à la date à laquelle ils sont formulés, sont assujettis de façon inhérente à d'importants impondérables et incertitudes d'ordre commercial, économique et concurrentiel. Les facteurs et hypothèses importants utilisés dans la préparation des énoncés prospectifs et des renseignements contenus dans le présent document, qui peuvent s'avérer incorrects, comprennent, entre autres, les hypothèses susmentionnées et celles figurant dans le Rapport de gestion et dans la notice annuelle de la Société pour l'exercice clos le 31 décembre 2013 déposés auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières du Canada et qui sont inclus dans le rapport  annuel de la Société sur formulaire 40-F pour l'exercice clos le 31 décembre 2013 (« formulaire 40-F ») déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (la « SEC ») des États-Unis. La Société suppose également que l'acquisition d'Osisko sera conclue selon les conditions et le calendrier prévus, qu'aucune perturbation importante de ses activités ne se produira; que la production, l'octroi de permis et l'expansion de chacune des propriétés d'Agnico Eagle se dérouleront conformément aux attentes et aux plans actuels; que les prix des métaux pertinents, les taux de change et les prix des fournitures clés utilisées dans l'extraction et la construction seront conformes aux attentes d'Agnico Eagle; que les estimations actuelles d'Agnico Eagle au sujet des réserves minérales, des ressources minérales, des teneurs du minerai et des taux de récupération du minerai s'avéreront exactes; il ne se produira aucun retard important dans la réalisation des projets de croissance en cours; que les plans actuels de la Société pour optimiser la production seront menés à bien et aucune modification importante ne sera apportée aux taux d'imposition et au cadre réglementaire actuels. De nombreux facteurs, connus et inconnus, pourraient entraîner un écart important entre les résultats réels et ceux exprimés ou sous-entendus par ces énoncés prospectifs. Ces risques comprennent notamment, mais sans s'y limiter, la volatilité des prix de l'or et des autres métaux; l'incertitude des estimations concernant les réserves minérales, les ressources minérales, les teneurs de minerai et les taux de récupération du minerai; l'incertitude entourant la production, les dépenses en immobilisations et les autres coûts futurs; les fluctuations monétaires; le financement des autres besoins en capitaux; le coût des programmes d'exploration et de mise en valeur; les risques miniers; les protestations de la communauté; les risques associés aux activités internationales; la réglementation gouvernementale et environnementale; la volatilité du cours des actions de la Société; ainsi que les risques associés aux stratégies de la Société en matière d'instruments dérivés sur les sous-produits métalliques. Pour obtenir plus de précisions au sujet de ces risques et des autres facteurs qui pourraient empêcher la Société d'atteindre les objectifs énoncés dans les énoncés prospectifs du présent document, veuillez vous reporter à la Notice annuelle et au rapport de gestion de la Société déposés sur SEDAR à www.sedar.com et inclus dans le formulaire 40-F déposé sur EDGAR à www.sec.gov, de même qu'aux autres rapports déposés par la Société auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières et de la SEC. La Société n'entend pas mettre à jour ces énoncés et renseignements prospectifs et n'assume aucune obligation à cet égard. Pour obtenir une ventilation détaillée de la position de la Société en matière de réserves et de ressources, veuillez consulter la notice annuelle ou le formulaire 40-F.

MINES AGNICO EAGLE LIMITÉE
SOMMAIRE DES PRINCIPAUX INDICATEURS DU RENDEMENT D'EXPLOITATION
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)
(non audité)

  Trimestres clos les
31 mars
  2014   2013
Marge d'exploitation (i) par mine :        
Mine LaRonde    43 117 $   33 295 $
Mine Lapa    15 237   21 788
Mine Goldex (ii)   10 579   -
Mine Meadowbank   119 971   36 503
Mine Kittila    19 037   44 956
Mine Pinos Altos   38 597     56 038
Dépôt Creston Mascota à Pinos Altos   7 511     (2 211)
Mine La India (iii)   13 627     -
Marge d'exploitation totale (i)   267 676     190 369
Amortissement des immobilisations de production et mise en valeur des mines   73 537     70 071
Exploration, siège social et autres   40 234     71 690
Résultat avant impôts sur le résultat et impôts miniers   153 905     48 608
Impôts sur le résultat et impôts miniers   45 053     24 749
Résultat net pour la période   108 852 $     23 859 $
Résultat net par action - de base ($ US)   0,63 $     0,14 $
Résultat net par action - dilué ($ US)   0,62 $     0,14 $
Flux de trésorerie :          
Flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation   247 729 $     146 072 $
Flux de trésorerie affectés aux activités d'investissement   (105 621)$     (141 479)$
Flux de trésorerie affectés aux activités de financement   (98 087)$     (69 504)$
Prix réalisés ($ US) :          
Or (par once)   1 308 $     1 611 $
Argent (par once)   20,62 $     28,70 $
Zinc (par tonne)   2 027 $     2 002 $
Cuivre (par tonne)   6 386 $     7 570 $
Production payable (iv) :          
Or (onces) :          
  Mine LaRonde   59 352     39 073
  Mine Lapa   23 409     26 868
  Mine Goldex (ii)   19 430     -
  Mine Meadowbank   156 444     81 818
  Mine Kittila   38 552     43 145
  Mine Pinos Altos   45 217     44 164
  Gisement Creston Mascota à Pinos Altos   10 317     1 907
  Mine La India (iii)   13 700     -
Total - or (onces)   366 421     236 975
Argent (en milliers d'onces) :          
  Mine LaRonde    349     611
  Mine Meadowbank    26     22
  Mine Kittila   2     2
  Mine Pinos Altos   460     613
  Gisement Creston Mascota à Pinos Altos   16     3
  Mine La India (iii)   27     -
Total - Argent (en milliers d'onces)   880     1 251
Zinc (tonnes)   2 060     8 239
Cuivre (tonnes)   1 554     1 082
           
           
Métal payable vendu :          
Or (onces) :          
  Mine LaRonde    58 100     39 588
  Mine Lapa    23 451     23 939
  Mine Goldex (ii)   19 607     -
  Mine Meadowbank   147 502     80 012
  Mine Kittila   37 429     44 340
  Mine Pinos Altos   46 810     44 523
  Gisement Creston Mascota à Pinos Altos   10 228     587
  Mine La India (iii)   14 632     -
Total - Or (onces)   357 759     232 989
Argent (en milliers d'onces) :          
  Mine LaRonde   340     583
  Mine Meadowbank   28     22
  Mine Kittila   2     1
  Mine Pinos Altos   507     586
  Gisement Creston Mascota à Pinos Altos   14     -
  Mine La India (iii)   26     -
Total - Argent (en milliers d'onces) :   917     1 192
Zinc (tonnes)   1 673     6 999
Cuivre (tonnes)   1 542     1 067
Total des coûts décaissés par once d'or produite ($ US) (v) :          
Mine LaRonde    603 $     718 $
Mine Lapa    666     680
Mine Goldex (ii)   707     -
Mine Meadowbank    434     1 069
Mine Kittila    795     624
Mine Pinos Altos   450     300
Gisement Creston Mascota à Pinos Altos (vi)   613     -
Mine La India (iii)   426     -
Moyenne pondérée du total des coûts décaissés par once d'or produite   537 $     740 $

Notes :  
   
(i) La marge d'exploitation est calculée en soustrayant les coûts de production des produits d'exploitation tirés des activités minières.
   
(ii) Les zones M et E de la mine Goldex sont entrées en production commerciale le 1er octobre 2013.
   
(iii) La mine La India est entrée en production commerciale le 1er février 2014. Une production d'or payable de 3 492 onces a été exclue du calcul du total des coûts décaissés par once d'or produite au premier trimestre de 2014, car elle était antérieure à l'entrée en production commerciale. 
   
(iv) La production payable correspond à la quantité de minéraux produite pendant une période et contenue dans des produits qui sont ou seront vendus par la Société, que ces produits soient vendus pendant la période ou détenus en stocks à la fin de la période.
   
(v) Le total des coûts décaissés par once d'or produite n'est pas une mesure reconnue selon les PCGR des États-Unis. Ces données peuvent ne pas être comparables aux données présentées par d'autres producteurs aurifères. Cette mesure est calculée en ajustant les coûts de production, tels qu'ils figurent dans les états consolidés des résultats, pour tenir compte des produits d'exploitation tirés des sous-produits, des coûts de production liés aux stocks de concentrés invendus, des provisions hors trésorerie pour restauration des lieux, des frais de décapage reportés et des autres ajustements, puis en divisant par le nombre d'onces d'or produites. La Société est d'avis que cette mesure généralement acceptée par le secteur permet d'évaluer le rendement de l'exploitation de façon réaliste et est utile pour effectuer des comparaisons d'un exercice à l'autre. Le total des coûts décaissés par once d'or produite vise à fournir aux investisseurs des renseignements sur la capacité des activités minières de la Société de générer des flux de trésorerie. La direction utilise également cette mesure pour suivre le rendement des activités minières de la Société. Puisque les cours du marché de l'or sont cotés par once, l'utilisation de cette mesure permet à la direction d'évaluer les capacités d'une mine de générer des flux de trésorerie à divers prix de l'or. La direction est consciente que cette mesure par once est soumise aux répercussions des fluctuations des prix des sous-produits métalliques et des taux de change. La direction atténue ces limites inhérentes en utilisant cette mesure en combinaison avec les coûts des sites miniers par tonne et les autres données préparées selon les PCGR des États-Unis. La direction effectue également des analyses de sensibilité pour quantifier les effets des fluctuations des prix des métaux et des taux de change. Se reporter au tableau « Rapprochement des mesures financières non conformes aux PCGR des États-Unis » contenu dans le présent document pour plus de précisions.
   
(vi) Exclut le total des coûts décaissés par once d'or produite pour le gisement Creston Mascota à Pinos Altos au premier trimestre de 2013 en raison d'un mouvement imprévu du minerai placé sur le remblai de lixiviation de la phase I, ce qui a entraîné une interruption temporaire de la lixiviation active du 1er octobre 2012 au 13 mars 2013.

MINES AGNICO EAGLE LIMITÉE
BILANS CONSOLIDÉS
(en milliers de dollars américains, sauf les données par action, selon les PCGR des États-Unis)
(non audité)

    Au
31 mars
  Au
31 décembre
    2014   2013
         
ACTIF        
À court terme        
  Trésorerie et équivalents de trésorerie   181 775 $   139 101 $
  Placements à court terme   2 217   2 217
  Trésorerie soumise à restrictions   22 779   28 723
  Comptes clients   74 411   67 300
  Stocks :        
    Minerai en stock et sur les remblais de lixiviation   56 850   51 826
    Concentrés et barres d'argent aurifère   50 364   46 658
    Fournitures   227 542   253 160
  Impôts à recouvrer   -   18 682
  Titres disponibles à la vente   105 818   74 581
  Juste valeur des instruments financiers dérivés   11 677   5 590
  Autres actifs à court terme   101 779   116 993
Total de l'actif à court terme   835 212   804 831
Autres actifs   63 270   66 394
Goodwill   39 017   39 017
Immobilisations et mise en valeur des mines   4 057 627   4 049 117
    4 995 126 $   4 959 359 $
PASSIF ET CAPITAUX PROPRES        
À court terme        
  Créditeurs et charges à payer   145 501 $   173 374 $
  Provision pour restauration des lieux   1 855   3 452
  Intérêts à payer   20 981   13 803
  Impôts à payer   19 300   7 523
  Obligations découlant de contrats de location-acquisition   10 004   12 035
  Juste valeur des instruments financiers dérivés   1 878   467
Total du passif à court terme   199 519   210 654
Dette à long terme   920 000   1 000 000
Provision pour restauration des lieux et autres passifs   172 657   178 236
Passifs d'impôts et impôts miniers différés   597 345   593 320
CAPITAUX PROPRES        
  Actions ordinaires :        
    En circulation - 174 449 937 actions ordinaires émises, moins 397 996 actions détenues
en fiducie
  3 298 010   3 294 007
  Options sur actions   183 178   174 470
  Surplus d'apport   37 254   37 254
  Déficit   (418 532)   (513 441)
  Cumul des autres éléments du résultat global   5 695   (15 141)
Total des capitaux propres   3 105 605   2 977 149
      4 995 126 $   4 959 359 $

MINES AGNICO EAGLE LIMITÉ
ÉTATS CONSOLIDÉS DES RÉSULTATS
(en milliers de dollars américains, sauf les données sur les actions, selon les PCGR des États-Unis)
(non audité)

    Trimestres clos les
31 mars
    2014   2013
         
PRODUITS        
Produits d'exploitation tirés des activités minières   491 767 $   420 422 $
         
COÛTS, CHARGES ET AUTRES PRODUITS        
Production(i)   224 091   230 053
Exploration et expansion de l'entreprise   9 418   8 571
Amortissement des immobilisations de production et mise en valeur des mines   73 537   70 071
Frais généraux et d'administration   27 239   37 320
Perte de valeur liée aux titres disponibles à la vente   -   10 995
Charge d'intérêts   15 935   13 916
Intérêt et charges diverses (produits divers)   (417)   212
Profit sur les instruments financiers dérivés   (3 328)   (2 982)
Profit sur la vente de titres disponibles à la vente   (273)   -
(Gain) perte de change   (8 340)   3 658
Résultat avant impôts sur le résultat et impôts miniers   153 905   48 608
Charge d'impôts sur le résultat et d'impôts miniers   45 053   24 749
Résultat net de la période   108 852 $   23 859 $
Résultat net par action - de base   0,63 $   0,14 $
Résultat net par action - dilué   0,62 $   0,14 $
         
Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation (en milliers) :        
De base   173 972   172 280
Dilué   174 285   172 623
         
Note :  
(i)    Déduction faite de l'amortissement, qui est présenté séparément.

MINES AGNICO EAGLE LIMITÉE
ÉTATS CONSOLIDÉS DES FLUX DE TRÉSORERIE
(en milliers de dollars américains, selon les PCGR des États-Unis)
(non audité)

    Trimestres clos les
31 mars
    2014   2013
         
ACTIVITÉS D'EXPLOITATION        
Résultat net de la période   108 852 $   23 859 $
Ajouter (déduire) les éléments sans effet sur la trésorerie :        
  Amortissement des immobilisations de production et mise en valeur des mines   73 537   70 071
  Impôts sur le résultat et impôts miniers différés   6 732   7 026
  Profit sur la vente de titres disponibles à la vente   (273)   -
  Rémunération à base d'actions   13 903   16 277
  Perte de valeur liée aux titres disponibles à la vente   -   10 995
  (Gain) perte de change   (8 340)   3 658
  Autres   260   5 131
Ajustement pour règlement de mesures environnementales correctives   (934)   (2 552)
Variations des soldes hors trésorerie du fonds de roulement :        
  Comptes clients   (7 111)   (2 776)
  Impôts sur le résultat   30 459   (3 908)
  Stocks   25 512   27 992
  Autres actifs à court terme   15 520   (5 765)
  Créditeurs et charges à payer   (17 405)   (10 102)
  Intérêts à payer   7 017   6 166
Flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation   247 729     146 072
         
ACTIVITÉS D'INVESTISSEMENT        
Acquisitions d'immobilisations de production et mise en valeur de mines   (98 793)   (130 634)
Baisse des placements à court terme   -     1 304
Produit net tiré de la vente de titres disponibles à la vente   613   -
Achat de titres et de bons de souscription disponibles à la vente   (13 385)   (12 675)
Baisse de la trésorerie soumise à restrictions   5 944   526
Flux de trésorerie affectés aux activités d'investissement   (105 621)   (141 479)
         
ACTIVITÉS DE FINANCEMENT        
Dividendes versés   (11 973)   (29 890)
Remboursement d'obligations découlant de contrats de location-acquisition   (4 252)   (2 553)
Financement par cession-bail   1 027   -
Produit tiré de la dette à long terme   -   40 000
Remboursement de la dette à long terme   (80 000)   (70 000)
Rachat d'actions ordinaires pour le régime d'unités d'actions restreintes   (7 518)   (19 000)
Actions ordinaires émises   4 629   11 939
Flux de trésorerie affectés aux activités de financement   (98 087)   (69 504)
Incidence des variations des taux de change sur la trésorerie et les équivalents de
trésorerie
  (1 347)   (872)
Augmentation (diminution) nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie pendant la
période
  42 674   (65 783)
Trésorerie et équivalents de trésorerie au début de la période   139 101   298 068
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de la période   181 775 $   232 285 $
         
RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES SUR LES FLUX DE TRÉSORERIE        
Intérêts payés   8 151 $     6 832 $
         
Impôts sur le résultat et impôts miniers payés   8 149 $   21 633 $

MINES AGNICO EAGLE LIMITÉE
RAPPROCHEMENT DES MESURES DE LA PERFORMANCE FINANCIÈRE NON CONFORMES AUX PCGR DES
ÉTATS-UNIS
(non audité)

Total des coûts de production par mine        
    Trimestre clos le   Trimestre clos le
    31 mars 2014   31 mars 2013
(en milliers de dollars américains)        
Coûts de production selon les états consolidés des résultats intermédiaires         
non audités   224 091 $   230 053 $
         
Mine LaRonde    49 587   57 903
Mine Lapa    15 453   16 610
Mine Goldex (i)   14 791   -
Mine Meadowbank    71 069   93 589
Mine Kittila    29 425   27 182
Mine Pinos Altos    31 886   31 652
Gisement de Creston Mascota à Pinos Altos (ii)   6 028   -
Mine La India (iii)   5 852   -
Total   224 091 $   226 936 $
         
         
Rapprochement des coûts de production et du total des coûts décaissés par once d'or
produite (iv) par mine
       
         
Mine LaRonde - Total des coûts décaissés par once d'or produite (iv)        
    Trimestre clos le   Trimestre clos le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   31 mars 2014   31 mars 2013
Coûts de production   49 587 $   57 903 $
Ajustements :        
  Produits d'exploitation tirés des sous-produits métalliques, déduction faite des
frais de fonte, d'affinage et de commercialisation
  (14 175)   (29 556)
  Stocks et autres ajustements (v)   940   262
  Provision hors trésorerie pour restauration des lieux   (577)   (542)
Coûts d'exploitation décaissés   35 775 $   28 067 $
Production d'or (onces)   59 352   39 073
Total des coûts décaissés par once d'or produite ($/oz)(iv)   603 $   718 $
           
           
Mine Lapa - Total des coûts décaissés par once d'or produite (iv)        
    Trimestre clos le   Trimestre clos le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   31 mars 2014   31 mars 2013
Coûts de production   15 453 $   16 610 $
Ajustements :        
  Produits d'exploitation tirés des sous-produits métalliques, déduction faite des
frais de fonte, d'affinage et de commercialisation
  108   77
  Stocks et autres ajustements (v)   49   1 610
  Provision hors trésorerie pour restauration des lieux   (17)   (17)
Coûts d'exploitation décaissés   15 593 $   18 280 $
Production d'or (onces)   23 409   26 868
Total des coûts décaissés par once d'or produite ($/oz) (iv)   666 $   680 $
           
           
Mine Goldex - Total des coûts décaissés par once d'or produite (i)(iv)        
    Trimestre clos le   Trimestre clos le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   31 mars 2014   31 mars 2013
Coûts de production   14 791 $   -
Ajustements :        
  Produits d'exploitation tirés des sous-produits métalliques, déduction faite des
frais de fonte, d'affinage et de commercialisation
  43   -
  Stocks et autres ajustements (v)   (1 087)   -
  Provision hors trésorerie pour restauration des lieux   (3)   -
Coûts d'exploitation décaissés   13 744 $   -
Production d'or (onces)   19 430   -
Total des coûts décaissés par once d'or produite ($/oz)(iv)   707 $   -
           
           
Mine Meadowbank - Total des coûts décaissés par once d'or produite (iv)        
    Trimestre clos le   Trimestre clos le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   31 mars 2014   31 mars 2013
Coûts de production   71 069 $   93 589 $
Ajustements :        
  Produits d'exploitation tirés des sous-produits métalliques, déduction faite des
frais de fonte, d'affinage et de commercialisation
  (252)   (563)
  Stocks et autres ajustements (v)   1 012   992
  Provision hors trésorerie pour restauration des lieux   (572)   (393)
  Frais de décapage (vi)   (3 312)   (6 124)
Coûts d'exploitation décaissés   67 945 $   87 501 $
Production d'or (onces)    156 444   81 818
Total des coûts décaissés par once d'or produite ($/oz)(iv)   434 $   1 069 $
           
           
Mine Kittila - Total des coûts décaissés par once d'or produite (iv)        
    Trimestre clos le   Trimestre clos le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   31 mars 2014   31 mars 2013
Coûts de production   29 425 $   27 182 $
Ajustements :        
  Produits d'exploitation tirés des sous-produits métalliques, déduction faite des
frais de fonte, d'affinage et de commercialisation
  114   157
  Stocks et autres ajustements (v)   1 081   (294)
  Provision hors trésorerie pour restauration des lieux   34   (120)
Coûts d'exploitation décaissés   30 654 $   26 925 $
Production d'or (onces)   38 552   43 145
Total des coûts décaissés par once d'or produite ($/oz)(iv)   795 $   624 $
           
           
Mine Pinos Altos - Total des coûts décaissés par once d'or produite (iv)        
    Trimestre clos le   Trimestre clos le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   31 mars 2014   31 mars 2013
Coûts de production   31 886 $   31 652 $
Ajustements :        
  Produits d'exploitation tirés des sous-produits métalliques, déduction faite des
frais de fonte, d'affinage et de commercialisation
  (9 074)   (16 566)
  Stocks et autres ajustements (v)   (648)   (430)
  Provision hors trésorerie pour restauration des lieux   (93)   (74)
  Frais de décapage (vi)   (1 730)   (1 319)
Coûts d'exploitation décaissés   20 341 $   13 263 $
Production d'or (onces)   45 217   44 164
Total des coûts décaissés par once d'or produite ($/oz)(iv)   450 $   300 $
           
           
Gisement Creston Mascota à Pinos Altos - Total des coûts décaissés par once d'or produite(ii)(iv)        
      Trimestre clos le   Trimestre clos le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   31 mars 2014   31 mars 2013
Coûts de production   6 028 $   -
Ajustements :        
  Produits d'exploitation tirés des sous-produits métalliques, déduction faite des
frais de fonte, d'affinage et de commercialisation
  (236)   -
  Stocks et autres ajustements (v)   583   -
  Provision hors trésorerie pour restauration des lieux   (49)   -
Coûts d'exploitation décaissés   6 326 $   -
Production d'or (onces)   10 317   -
Total des coûts décaissés par once d'or produite ($/oz)(iv)   613 $   -
           
           
Mine La India - Total des coûts décaissés par once d'or produite (iii)(iv)        
      Trimestre clos le   Trimestre clos le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   31 mars 2014   31 mars 2013
Coûts de production   5 852 $   -
Ajustements :        
  Produits d'exploitation tirés des sous-produits métalliques, déduction faite des
frais de fonte, d'affinage et de commercialisation
  (520)   -
  Stocks et autres ajustements (v)   (939)   -
  Provision hors trésorerie pour restauration des lieux   (42)   -
Coûts d'exploitation décaissés   4 351 $   -
Production d'or (onces)   10 208   -
Total des coûts décaissés par once d'or produite ($/oz)(iv)   426 $   -
           
           
Rapprochement des coûts de production et des coûts des sites miniers par tonne (vii) par mine            
           
Mine LaRonde - Coûts des sites miniers par tonne (vii)        
      Trimestre clos le   Trimestre clos le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   31 mars 2014   31 mars 2013
Coûts de production   49 587 $   57 903 $
Ajustements :        
  Ajustement des stocks (viii)   1 148   434
  Provision hors trésorerie pour restauration des lieux   (577)   (542)
Coûts d'exploitation des sites miniers   50 158   57 795
Coûts d'exploitation des sites miniers (k$ CA)   55 081 $ CA    58 420 $ CA 
Tonnes de minerai traitées (en milliers)   557   594
Coûts des sites miniers par tonne ($ CA)(vii)   99 $ CA    98 $ CA 
           
           
Mine Lapa - Coûts des sites miniers par tonne (vii)        
      Trimestre clos le   Trimestre clos le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   31 mars 2014   31 mars 2013
Coûts de production   15 453 $   16 610 $
Ajustements :        
  Ajustement des stocks (viii)   118   1 671
  Provision hors trésorerie pour restauration des lieux   (17)   (17)
Coûts d'exploitation des sites miniers   15 554   18 264
Coûts d'exploitation des sites miniers (k$ CA)   17 126 $ CA    18 445 $ CA 
Tonnes de minerai traitées (en milliers)   157   160
Coûts des sites miniers par tonne ($ CA)(vii)   109 $ CA    115 $ CA 
           
           
Mine Goldex - Coûts des sites miniers par tonne (i)(vii)        
      Trimestre clos le   Trimestre clos le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   31 mars 2014   31 mars 2013
Coûts de production   14 791 $   -
Ajustements :        
  Ajustement des stocks (viii)   (1 018)   -
  Provision hors trésorerie pour restauration des lieux   (3)   -
Coûts d'exploitation des sites miniers   13 770 $   -
Coûts d'exploitation des sites miniers (k$ CA)   15 168 $ CA    -
Tonnes de minerai traitées (en milliers)   485   -
Coûts des sites miniers par tonne ($ CA)(vii)   31 $ CA    -
           
           
Mine Meadowbank - Coûts des sites miniers par tonne (vii)        
      Trimestre clos le   Trimestre clos le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   31 mars 2014   31 mars 2013
Coûts de production   71 069 $   93 589 $
Ajustements :        
  Ajustement des stocks (viii)   1 389   902
  Provision hors trésorerie pour restauration des lieux   (572)   (393)
  Frais de décapage (vi)   (3 312)   (6 124)
Coûts d'exploitation des sites miniers   68 574 $   87 974 $
Coûts d'exploitation des sites miniers (k$ CA)   74 896 $ CA    88 601 $ CA 
Tonnes de minerai traitées (en milliers)   994   1 019
Coûts des sites miniers par tonne ($ CA)(vii)   75 $ CA   87 $ CA 
           
           
Mine Kittila - Coûts des sites miniers par tonne (vii)        
      Trimestre clos le   Trimestre clos le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   31 mars 2014   31 mars 2013
Coûts de production   29 425 $   27 182 $
Ajustements :        
  Ajustement des stocks (viii)   1 081   (294)
  Provision hors trésorerie pour restauration des lieux   34   (120)
Coûts d'exploitation des sites miniers   30 540 $   26 768 $
Coûts d'exploitation des sites miniers (k€)   22 544 €   20 580 €
Tonnes de minerai traitées (en milliers)   307   267
Coûts des sites miniers par tonne (€)(vii)   73 €   77 €
           
           
Mine Pinos Altos - Coûts des sites miniers par tonne (vii)        
      Trimestre clos le   Trimestre clos le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   31 mars 2014   31 mars 2013
Coûts de production   31 886 $   31 652 $
Ajustements :        
  Ajustement des stocks (viii)   (562)   (403)
  Provision hors trésorerie pour restauration des lieux   (93)   (74)
  Frais de décapage (vi)   (1 730)   (1 319)
Coûts d'exploitation des sites miniers   29 501 $   29 856 $
Tonnes de minerai traitées (en milliers)   624   726
Coûts des sites miniers par tonne ($ US)(vii)   47 $   41 $
           
           
Gisement Creston Mascota à Pinos Altos - Coûts des sites miniers par tonne (ii)(vii)        
      Trimestre clos le   Trimestre clos le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   31 mars 2014   31 mars 2013
Coûts de production   6 028 $   -
Ajustements :        
  Ajustement des stocks (viii)   583   -
  Provision hors trésorerie pour restauration des lieux   (49)   -
Coûts d'exploitation des sites miniers   6 562 $   -
Tonnes de minerai traitées (en milliers)   379   -
Coûts des sites miniers par tonne ($ US)(vii)   17 $   -
           
           
Mine La India - Coûts des sites miniers par tonne (iii)(vii)        
      Trimestre clos le   Trimestre clos le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   31 mars 2014   31 mars 2013
Coûts de production   5 852 $   -
Ajustements :        
  Ajustement des stocks (viii)   (939)   -
  Provision hors trésorerie pour restauration des lieux   (42)   -
Coûts d'exploitation des sites miniers   4 871 $   -
Tonnes de minerai traitées (en milliers)   687   -
Coûts des sites miniers par tonne ($ US)(vii)   7 $   -

Notes:
   
(i) Les zones M et E de la mine Goldex sont entrées en production commerciale le 1er octobre 2013.
   
(ii) Ne tient pas compte des résultats du gisement Creston Mascota à Pinos Altos pour le premier trimestre de 2013 en raison d'un mouvement imprévu du minerai placé sur le remblai de lixiviation de la phase I, ce qui a entraîné une interruption temporaire de la lixiviation active entre le 1er octobre 2012 et le 13 mars 2013. Le gisement Creston Mascota à Pinos Altos a engagé des coûts de production de 3 117 000 $ au premier trimestre de 2013, lesquels ont été exclus du total des coûts décaissés par once d'or produite et des coûts des sites miniers par tonne.
   
(iii) La mine La India est entrée en production commerciale le 1er février 2014. Une production d'or payable de 3 492 onces a été exclue du calcul du total des coûts décaissés par once d'or produite au premier trimestre de 2014, car elle était antérieure à l'entrée en production commerciale. 
   
(iv) Le total des coûts décaissés par once d'or produite n'est pas une mesure reconnue selon les PCGR des États-Unis. Ces données peuvent ne pas être comparables aux données présentées par d'autres producteurs aurifères. Cette mesure est calculée en ajustant les coûts de production, tels qu'ils figurent dans les états consolidés des résultats, pour tenir compte des produits d'exploitation tirés des sous-produits, des coûts de production liés aux stocks de concentrés invendus, des provisions hors trésorerie pour restauration des lieux, des frais de décapage reportés et des autres ajustements, puis en divisant par le nombre d'onces d'or produites. La Société est d'avis que cette mesure généralement acceptée par le secteur permet d'évaluer le rendement de l'exploitation de façon réaliste et est utile pour effectuer des comparaisons d'un exercice à l'autre. Le total des coûts décaissés par once d'or produite vise à fournir aux investisseurs des renseignements sur la capacité des activités minières de la Société de générer des flux de trésorerie. La direction utilise également cette mesure pour suivre le rendement des activités minières de la Société. Puisque les cours du marché de l'or sont cotés par once, l'utilisation de cette mesure permet à la direction d'évaluer les capacités d'une mine de générer des flux de trésorerie à divers prix de l'or. La direction est consciente que cette mesure par once est soumise aux répercussions des fluctuations des prix des sous-produits métalliques et des taux de change. La direction atténue ces limites inhérentes en utilisant cette mesure en combinaison avec les coûts des sites miniers par tonne et les autres données préparées selon les PCGR des États-Unis. La direction effectue également des analyses de sensibilité pour quantifier les effets des fluctuations des prix des métaux et des taux de change.
   
(v) En vertu de la méthode comptable de la Société relative à la comptabilisation des produits, les produits d'exploitation tirés des concentrés sont comptabilisés lorsque le titre de propriété et le risque sont transférés. Comme le total des coûts décaissés par once d'or produite est calculé en fonction de la production, cet ajustement des stocks représente les marges sur ventes liées à la partie de la production de concentrés qui n'a pas encore été comptabilisée à titre de produits d'exploitation.
   
vi) La Société comptabilise le total des coûts décaissés par once d'or produite et les coûts des sites miniers par tonne au moyen de la méthode sectorielle courante qui consiste à reporter certains frais de décapage pouvant être attribués à la production future. L'ajustement de ces frais de décapage a pour objectif de faciliter la comparaison du total des coûts décaissés par once d'or produite et des coûts des sites miniers par tonne de la Société avec ceux de ses pairs dans l'industrie minière.
   
(vii) Les coûts des sites miniers par tonne ne sont pas une mesure reconnue selon les PCGR des États-Unis, et ces données peuvent ne pas être comparables à celles qui sont présentées par d'autres producteurs aurifères. Cette mesure est calculée en ajustant les coûts de production, tels qu'ils figurent dans les états consolidés des résultats, pour tenir compte des coûts de production liés aux stocks de concentrés invendus, des provisions hors trésorerie pour restauration des lieux, des frais de décapage reportés et des autres ajustements, puis en divisant par le nombre de tonnes de minerai traitées. Puisque les données sur le total des coûts décaissés par once d'or produite peuvent être soumises aux fluctuations des prix des sous-produits métalliques et des taux de change, la direction croit que les coûts des sites miniers par tonne fournissent des renseignements supplémentaires sur le rendement des activités minières en éliminant l'incidence des divers niveaux de production. La direction utilise aussi cette mesure pour déterminer la rentabilité des blocs d'exploitation. Comme chaque bloc d'exploitation est évalué en fonction de la valeur de réalisation nette de chaque tonne extraite, de façon à être économiquement viable, les produits d'exploitation estimatifs par tonne doivent être supérieurs aux coûts des sites miniers par tonne. La direction est consciente que cette mesure par tonne de la performance peut être influencée par les fluctuations des niveaux de minerai traité et atténue cette limite inhérente en utilisant cette mesure en combinaison avec les coûts de production préparés selon les PCGR des États-Unis.
   
viii) Cet ajustement de stocks reflète les coûts de production liés aux concentrés invendus.

 

 

SOURCE : Mines Agnico Eagle Limitée

Renseignements :


Relations avec les investisseurs
416-947-1212


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.