Agnico-Eagle approuve la mise en valeur de la mine La India au Mexique; La production commerciale devrait débuter en 2014

Symbole boursier : (NYSE : AEM) (TSX : AEM)

(Tous les montants sont exprimés en dollars américains, sauf indication contraire)

TORONTO, le 4 sept. 2012 /CNW/ - Mines Agnico-Eagle Limitée (NYSE : AEM) (TSX : AEM) (« Agnico-Eagle » ou la « Société ») est heureuse d'annoncer que son conseil d'administration a approuvé la mise en valeur et la construction de la mine La India dans l'État de Sonora, au Mexique.

Agnico-Eagle a acquis La India, propriété située à environ 70 km de sa mine Pinos Altos, en novembre 2011 dans le cadre de l'opération avec Grayd Resource Corporation. Outre La India, la vaste propriété d'une superficie de 54 981 hectares comprend Tarachi, projet d'exploration en phase préliminaire situé environ 10 km au nord.

Lien vers la carte de localisation de la propriété

La mine La India sera exploitée en tant que mine à ciel ouvert selon la méthode de lixiviation en tas, et la production commerciale devrait débuter au cours du second semestre de 2014.

Les coûts de construction du projet, qui devraient totaliser près de 158 M$, seront financés à même les flux de trésorerie d'exploitation de la Société. Les investissements de maintien devraient totaliser environ 25 M$ pour les huit années de la durée de vie de la mine. De nouvelles dépenses en immobilisations d'approximativement 40 M$ devraient s'ajouter au total engagé par la Société en 2012.

Selon les estimations tirées de l'étude de faisabilité, le projet La India générera un taux de rendement interne d'environ 31 % en fonction d'un cours de l'or de 1 379 $ l'once. Le taux de récupération métallurgique devrait s'établir en moyenne à 80 %, se traduisant par une production aurifère moyenne de 90 000 onces par année. Le coefficient de recouvrement stérile/minerai dans la mine à ciel ouvert devrait se situer à près de 1:1. Le total des coûts décaissés sur la durée de vie de la mine à La India devrait se chiffrer en moyenne à 500 $ par once.

« L'acquisition et la mise en valeur du projet La India cadrent avec la stratégie d'Agnico-Eagle consistant à faire croître la production d'or de qualité de façon modérée et peu risquée dans des zones propices à l'exploitation minière », a déclaré Sean Boyd, président et chef de la direction. « Nous sommes heureux de pouvoir mettre ce projet à rendement élevé en branle dans un délai relativement court. Ce projet devrait générer d'importants flux de trésorerie d'exploitation et nous donner la possibilité de créer plus de valeur tandis que nous explorons notre vaste ensemble de terrains dans les environs des gisements », a ajouté M. Boyd.

Les réserves probables initiales à La India totalisent approximativement 44,6 millions de tonnes titrant 0,65 gramme par tonne (« g/t ») d'or et renfermant 930 000 onces. Ces données sont fondées sur les travaux de forage réalisés avant la fin du mois de mai 2012. Les forages d'exploration intercalaires et d'extension se poursuivront à La India dans le but de mieux délimiter et étendre les ressources et les réserves minérales.

Les travaux de préparation du site ont débuté au troisième trimestre de 2012. Les travaux de construction du projet commenceront immédiatement.

Paramètres prévus du projet La India

Emplacement Ceinture aurifère Mulatos, État de Sonora, Mexique
Réserves probables 44,6 millions de tonnes titrant 0,65 g/t d'or (930 000 onces)
Total des dépenses en immobilisations 183 M$ (dont 158 M$ pour la construction)
Exploitation minière 16 000 tonnes par jour, à ciel ouvert, lixiviation en tas
Coefficient de recouvrement stérile/minerai 1 : 1
Taux de récupération métallurgique Environ 80 %
Production aurifère annuelle Environ 90 000 onces par année
Coûts des sites miniers par tonne Environ 9,00 $
Total des coûts décaissés par once Environ 500 $
Durée de vie de la mine Environ huit ans
Production aurifère commerciale Second semestre de 2014
Taux de rendement interne Environ 31 %*

* Selon les hypothèses suivantes : 1 379 $/once d'or, 26,49 $/once d'argent et 13,00 pesos mexicains par dollar américain.

Réserves et ressources minérales de La India

Les résultats d'exploration concluants obtenus en 2012 ont permis d'accroître considérablement les ressources à La India. En plus des réserves aurifères, les ressources indiquées contiennent 436 000 onces d'or (27 243 000 tonnes titrant 0,50 g/t d'or), tandis que les ressources présumées ont plus que doublé et s'établissent à 1 144 300 onces (103 409 000 tonnes titrant 0,34 g/t d'or).

  31 décembre 2011 30 juin 2012
Catégorie Tonnes Teneur
(g/t
d'or)
Tonnes Teneur
(g/t
d'or)
Réserves (diluées)        
Réserves probables - - 44 639 000 0,65
Total - réserves prouvées et probables - - 44 639 000 0,65
Ressources (non diluées)        
Ressources mesurées 3 730 000 1,06    
Ressources indiquées 23 040 000 0,85 27 243 000 0,50
Total - ressources mesurées et indiquées 26 770 000 0,88 27 243 000 0,50
         
Ressources présumées 19 730 000 0,80 103 409 000 0,34

La teneur de coupure utilisée pour les estimations en date du 31 décembre 2011 était de 0,4 g/t d'or. La teneur de coupure utilisée pour les estimations en date du 30 juin 2012 était de 0,2 g/t d'or. Toutes les réserves probables sont en minerai oxydé.

Les hypothèses utilisées pour l'estimation des réserves minérales de La India au 30 juin 2012 sont fondées sur les moyennes des trois dernières années pour la période prenant fin le 30 juin 2012, soit 1 379 $/once d'or, 26,49 $/once d'argent et taux de change peso mexicain/$ US de 13,00.

Les réserves minérales présentées dans le présent tableau sont distinctes des ressources minérales et n'en font pas partie.

Mise à jour sur les activités d'exploration aux gisements de La India et de Tarachi

La Société continue de réaliser des forages d'exploration afin de mieux définir les gisements de La India et de Tarachi. À la fin du mois de juillet 2012, une somme de plus de 8 M$ avait été consacrée aux travaux d'exploration sur les deux gisements.

La India - Les travaux d'exploration permettent d'accroître les ressources aurifères. Les forages intercalaires confirment les teneurs et les épaisseurs indiquées dans le modèle

Les forages intercalaires réalisés récemment par la Société à La India continuent de confirmer les teneurs et les épaisseurs précédemment communiquées. À la fin du mois de juillet 2012, 18 300 m de forages de conversion et intercalaires avaient été réalisés, ainsi que 2 000 m de forages d'exploration. Certains résultats obtenus en juin et en juillet 2012 dans le cadre du programme sont présentés dans les tableaux suivants; ils proviennent tous de trous forés à faible profondeur dans la zone Nord. La plupart des forages intercalaires effectués par la Société jusqu'à maintenant se sont concentrés sur la zone Nord, qui renferme près de la moitié des réserves probables.

Lien vers le plan de La India montrant les zones désignées

À l'extrémité nord de la zone Nord, les forages intercalaires ont produit des résultats qui sont généralement conformes au modèle actuel du gisement, mais ils donnent à penser que l'épaisseur du gisement pourrait augmenter. Par exemple, le trou IN-12-284 a croisé 26,3 m (épaisseur réelle estimative) titrant 1,92 g/t d'or à 12 m de profondeur. Le trou INR-12-723 a croisé 28,0 m (épaisseur réelle estimative) titrant 1,79 g/t d'or à 18 m de profondeur.

Trou de
forage
Zone De
(m)
À
(m)
Profondeur
sous la
surface
(m)
Longueur
de
carotte
(m)
Épaisseur
réelle
estimative
(m)
Teneur
en or
(g/t)
(coupée)*
IN-12-284 Zone Nord 2,0 30,0 12 28,0 26,3 1,92
IN-12-306 Zone Nord 4,0 17,0 10 13,0 10,0 0,80
INR-12-723 Zone Nord 4,6 33,5 18 28,9 28,8 1,79
INR-12-736 Zone Nord 0,0 12,2 6 12,2 11,9 0,65

* Une teneur plafond de 2 g/t à 15 g/t d'or est utilisée pour les trous au gisement La India.

D'autres résultats obtenus dans la zone Nord, comme le trou IN-12-306 qui a croisé 10,0 m (épaisseur réelle estimative) titrant 0,80 g/t d'or à 10 m de profondeur, ont permis d'étendre la ressource d'environ 250 m vers le sud.

Tarachi - Les intersections des forages plus profonds permettent d'étendre les ressources aurifères connues latéralement et en profondeur

Des travaux d'exploration sont également en cours sur le réseau aurifère de Tarachi, à 10 km au nord du gisement La India. Le gisement Tarachi continue de croître à mesure que de nouvelles intersections permettent de relier entre elles les zones aurifères connues du gisement. Ce gisement demeure ouvert parallèlement à la direction et en profondeur.

Lien vers le plan de Tarachi

À la fin du mois de juillet 2012, 14 600 m de forages avaient été réalisés à Tarachi, et certains résultats récents sont présentés dans le tableau ci-dessous.

Trou de
forage
De
(m)
À
(m)
Profondeur
sous la
surface
(m)
Longueur
de
carotte
(m)**
Teneur
en or
(g/t)
(non coupée)
Teneur
en or
(g/t)
(coupée)*
TA-12-021 167,0 184,0 159 17,0 0,60 0,60
et 207,0 235,0 200 28,0 0,52 0,52
et 247,0 260,0 230 13,0 0,50 0,50
TA-12-024 130,0 135,0 115 5,0 1,07 1,07
TA-12-025 92,0 112,0 96 20,0 0,66 0,66
TA-12-026 91,0 132,0 108 41,0 0,47 0,47
TA-12-028 84,0 98,0 88 14,0 0,98 0,98
et 108,0 149,0 124 41,0 0,48 0,48
TAR-12-016 138,8 173,8 147 35,0 0,58 0,58
TAR-12-020 222,6 230,3 160 7,7 6,82 1,84
TAR-12-022 146,3 158,5 108 12,2 1,15 1,15

*Une teneur plafond de 5,0 g/t d'or est utilisée pour les trous au projet Tarachi.
Il s'agit de résultats préliminaires qui seront vérifiés dans le cadre du programme AQ/CQ.

Du côté nord du gisement, le trou TAR-12-020 a croisé 7,7 m (longueur de carotte) titrant 1,84 g/t d'or (teneur coupée) à 160 m sous la surface. Le trou TA-12-024 a croisé 5,0 m titrant 1,07 g/t d'or à 115 m de profondeur, et le trou TA-12-028 a croisé 14,0 m titrant 0,98 g/t d'or à 88 m de profondeur.

Du côté sud du gisement, le trou TAR-12-022 a croisé 12,2 m titrant 1,15 g/t d'or à 108 m sous la surface.

Les résultats des travaux d'exploration serviront à mettre à jour les déclarations de réserves et de ressources à La India et à Tarachi à la fin de l'année 2012. Ces données devraient être communiquées à la mi-février 2013.

Agnico-Eagle

Agnico-Eagle, un producteur d'or canadien établi de longue date, compte des exploitations au Canada, en Finlande et au Mexique et exerce des activités d'exploration et de mise en valeur au Canada, en Finlande, au Mexique et aux États-Unis. La Société est en mesure de profiter entièrement de la hausse du cours de l'or en raison de sa décision de ne pas vendre d'or à terme et elle maintient sa stratégie permettant aux actionnaires de profiter davantage du cours de l'or, sur une base par action. La Société a versé un dividende en espèces pour chacune des 30 dernières années.
www.agnico-eagle.com

Annexe : Résultats de forage choisis, propriété La India

Propriété Cible Trou de
forage
Est* Nord* Élévation Azimut Inclinaison
(degrés)
La India La India IN-12-284 706250 3179160 1743 90 -50
La India La India IN-12-306 706635 3177995 1647 90 -70
La India La India INR-12-723 705963 3179280 1610 90 -70
La India La India INR-12-736 706390 3178920 1702 90 -74
La India Tarachi TA-12-021 699943 3185727 1359 170 -65
La India Tarachi TA-12-024 700391 3185708 1472 190 -60
La India Tarachi TA-12-025 700224 3185339 1428 45 -70
La India Tarachi TA-12-026 700199 3185573 1438 225 -75
La India Tarachi TA-12-028 699947 3185601 1375 45 -75
La India Tarachi TAR-12-016 699825 3185124 1321 45 -70
La India Tarachi TAR-12-020 699239 3186073 1225 75 -45
La India Tarachi TAR-12-022 700135 3185161 1362 45 -45

* Les colliers de forage figurent dans le système NAD27 des coordonnées UTM

Énoncés prospectifs

Les renseignements contenus dans le présent communiqué ont été rédigés en date du 4 septembre 2012. Certains des énoncés du présent communiqué sont des « énoncés prospectifs » au sens attribué au terme « forward-looking statements » dans la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et au terme « information prospective » dans les dispositions des lois provinciales régissant la vente des valeurs mobilières au Canada. Dans le présent document, les mots « approximativement », « anticiper », « s'attendre à », « estimer », « prévoir », « prévu », « probablement », les verbes au futur et d'autres expressions semblables servent à désigner les énoncés prospectifs.

Ces énoncés comprennent notamment ce qui suit : les prévisions de production de la Société, y compris les estimations concernant les teneurs de minerai, les échéanciers de projet, les résultats de forage, les configurations des gisements de minerai, la production de métaux, la durée de vie des mines, la date estimative du démarrage de la production, les délais prévus pour les études de délimitation entre autres, les taux de récupération, la capacité du broyeur et les dépenses d'exploration et en immobilisations prévues, y compris les coûts et les autres estimations sur lesquels ces projections sont fondées; l'objectif de la Société visant l'augmentation de ses réserves et ressources minérales, ainsi que d'autres énoncés et renseignements se rapportant aux tendances prévues à l'égard des activités d'exploration et d'exploitation de la Société, de même qu'à leur financement. Ces énoncés reflètent les opinions de la Société en date du présent communiqué et sont associés à des risques, à des incertitudes et à des hypothèses. Les énoncés prospectifs sont nécessairement fondés sur un certain nombre de facteurs et d'hypothèses qui, tout en étant considérés comme raisonnables par Agnico-Eagle à la date à laquelle ils sont formulés, sont par nature assujettis à d'importants impondérables et à d'importantes incertitudes d'ordre commercial, économique et concurrentiel. Dans le présent communiqué, les facteurs et les hypothèses retenus par Agnico-Eagle qui pourraient se révéler inexacts, comprennent notamment les hypothèses susmentionnées, y compris celles figurant dans le rapport de gestion et dans le rapport annuel sur formulaire 20-F pour l'exercice terminé le 31 décembre 2011 (le « formulaire  20-F »), de même que les hypothèses suivantes : les activités de la Société ne subiront aucune perturbation importante, que ce soit en raison de conflits de travail, de problèmes d'approvisionnement, de dommages au matériel, de phénomènes naturels, de défectuosités du matériel, d'accidents, de changements politiques, de problèmes relatifs à des titres de propriété ou d'autres facteurs; l'obtention des permis, la production et l'expansion à chacun des projets de croissance et de mine d'Agnico-Eagle se dérouleront conformément aux attentes actuelles, et Agnico-Eagle ne modifiera pas ses plans relativement à ces projets; les taux de change entre le dollar canadien, l'euro, le peso mexicain et le dollar américain demeureront près des niveaux actuels ou s'établiront aux niveaux prévus dans le présent communiqué; les prix de l'or, de l'argent, du zinc, du cuivre et du plomb concorderont avec les attentes d'Agnico-Eagle; les prix des fournitures clés utilisées dans l'extraction et la construction ainsi que le coût de la main-d'œuvre demeureront conformes aux attentes actuelles d'Agnico-Eagle; les estimations actuelles d'Agnico-Eagle au sujet des réserves minérales, des ressources minérales, des teneurs du minerai et des taux de récupération des métaux s'avéreront exactes; il ne se produira aucun retard important dans la réalisation des projets de croissance en cours; les plans actuels de la Société pour optimiser la production seront menés à bien et aucune modification importante ne sera apportée aux taux d'imposition et au cadre réglementaire actuels. De nombreux facteurs, connus et inconnus, pourraient entraîner un écart important entre les résultats réels et ceux mentionnés de façon explicite ou implicite dans ces énoncés prospectifs. Ces risques comprennent notamment, mais sans s'y limiter, la volatilité des cours de l'or et des autres métaux; l'incertitude des estimations concernant les réserves minérales, les ressources minérales, les teneurs du minerai et les taux de récupération des métaux; l'incertitude entourant la production, les dépenses en immobilisations et les autres coûts futurs; les fluctuations monétaires; le financement des autres besoins en capitaux; le coût des programmes d'exploration et de mise en valeur; les risques miniers; les risques associés aux activités menées à l'étranger; la réglementation gouvernementale et environnementale; la volatilité du cours des actions de la Société; ainsi que les risques associés aux stratégies de la Société en matière d'instruments dérivés sur les sous-produits métalliques. Pour obtenir plus de précisions au sujet de ces risques et d'autres facteurs, veuillez vous reporter au rapport annuel sur le formulaire 20-F de la Société, de même qu'aux autres rapports déposés par la Société auprès des Autorités canadiennes en valeurs mobilières et de la Securities and Exchange Commission des États-Unis (« SEC »). À moins que la loi ne l'exige, la Société n'entend pas mettre à jour ces énoncés prospectifs et elle n'assume aucune obligation à cet égard. Par conséquent, la Société tient à aviser les lecteurs de ne pas se fier outre mesure aux énoncés prospectifs. Certains des énoncés prospectifs susmentionnés, principalement ceux formulés au sujet des projets, sont fondés sur les opinions préliminaires de la Société en ce qui a trait, notamment, à la teneur, au tonnage, au traitement, aux taux de récupération, aux méthodes d'extraction, aux dépenses en immobilisations, au total des coûts décaissés, aux coûts des sites miniers et à l'emplacement des infrastructures de surface. Les résultats réels et les décisions finales pourraient être sensiblement différents de ceux actuellement anticipés.

Remarque à l'intention des investisseurs concernant l'emploi du terme « ressources »

Mise en garde à l'intention des investisseurs concernant les estimations des ressources mesurées et indiquées

Dans le présent communiqué, on retrouve les termes « ressources mesurées » et « ressources indiquées ». La Société avise les investisseurs que, bien que ces termes soient reconnus et imposés par la réglementation canadienne, la SEC ne les reconnaît pas. Les investisseurs ne doivent donc pas supposer qu'une partie ou l'ensemble d'un gisement minéral classé dans l'une ou l'autre de ces catégories sera converti en réserves.

Mise en garde à l'intention des investisseurs concernant les estimations des ressources présumées

Dans le présent communiqué, on emploie également le terme « ressources présumées ». La Société avise les investisseurs que, bien que ce terme soit reconnu et imposé par la réglementation canadienne, la SEC ne le reconnaît pas. Le terme « ressources présumées » est associé à une grande incertitude quant à l'existence de ces ressources et à leur faisabilité économique et légale. On ne peut supposer qu'une partie ou l'ensemble d'une ressource minérale présumée passera à une catégorie supérieure. Selon les règles canadiennes, sauf en de rares exceptions, les estimations des ressources minérales présumées ne peuvent servir de fondement aux études de faisabilité ou aux études préliminaires de faisabilité. Les investisseurs ne doivent donc pas supposer qu'une partie ou l'ensemble d'une ressource minérale présumée existe, ou est économiquement ou légalement exploitable.

Données scientifiques et techniques

Mines Agnico-Eagle Limitée communique les estimations de ressources et de réserves minérales conformément aux lignes directrices de l'ICM relatives à l'estimation, à la classification et à la divulgation des ressources et des réserves.

Mise en garde à l'intention des investisseurs des États-Unis. La SEC permet aux sociétés minières des États-Unis de ne divulguer, dans les documents qu'elles déposent auprès d'elle, que les gisements minéraux qu'elles peuvent économiquement et légalement extraire ou produire. Agnico-Eagle utilise dans le présent communiqué certaines expressions, comme « ressources mesurées », « ressources indiquées » et « ressources présumées », que la SEC, dans ses lignes directrices, interdit formellement aux entreprises constituées aux États-Unis d'inclure dans les documents qu'elles déposent auprès d'elle. Les investisseurs des États-Unis sont priés de lire attentivement le formulaire 20-F de la Société, qu'ils peuvent se procurer en s'adressant à Agnico-Eagle ou en consultant le site Web de la SEC à l'adresse http://sec.gov/edgar.shtml. Une étude de faisabilité « finale » ou « susceptible d'un concours bancaire » est nécessaire pour se conformer aux exigences relatives à la mention des réserves en vertu de l'Industry Guide 7 de la SEC.

Les estimations pour le projet La India ont été calculées en fonction des prix des métaux et des taux de change moyens des trois dernières années, conformément à l'Industry Guide 7 de la SEC. L'Industry Guide 7 exige l'utilisation de prix qui reflètent la conjoncture économique existant au moment du calcul des réserves, ce qui selon le personnel de la SEC correspond aux prix moyens des trois dernières années. Les hypothèses ayant servi à estimer les ressources minérales de La India au 30 juin 2012 se fondaient sur les prix moyens de la période de trois ans terminée le 1er mai 2012, soit 1 342 $ l'once d'or et 25,00 $ l'once d'argent, ainsi que sur un taux de change de 12,73 pesos mexicains pour 1,00 dollar américain.

Selon la Norme canadienne 43-101 (« NC 43-101 ») des Autorités canadiennes en valeurs mobilières, les sociétés minières sont tenues de présenter les données sur les réserves et les ressources en les classant dans les sous-catégories suivantes : « réserves prouvées », « réserves probables », « ressources mesurées », « ressources indiquées » et « ressources présumées ». Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont pas de viabilité économique démontrée. Un rapport technique conforme à la NC 43-101 décrivant les réserves minérales et les ressources minérales du projet La India sera réalisé sous peu.

Les réserves minérales s'entendent de la partie économiquement exploitable d'une ressource minérale mesurée ou indiquée, démontrée par au moins une étude de faisabilité préliminaire. Cette étude doit inclure les informations adéquates relatives à l'exploitation minière, au traitement, à la métallurgie, aux aspects économiques et aux autres facteurs pertinents démontrant qu'il est possible, au moment de la rédaction du rapport, de justifier l'extraction économique. Les réserves minérales comprennent les matériaux de dilution et les provisions allouées pour les pertes pouvant être encourues durant l'extraction. Les réserves minérales prouvées s'entendent de la partie économiquement exploitable d'une ressource minérale mesurée, démontrée par au moins une étude de faisabilité préliminaire. Les réserves minérales probables s'entendent de la partie économiquement exploitable d'une ressource indiquée et, dans certaines circonstances, d'une ressource minérale mesurée démontrée par au moins une étude de faisabilité préliminaire.

Les ressources minérales sont des concentrations ou indices minéralisés d'une substance naturelle solide présente au sein de la croûte terrestre ou sur celle-ci, qu'il s'agisse d'une substance inorganique ou d'une substance organique fossilisée (notamment des métaux communs et précieux), dont la forme, la quantité et la teneur ou qualité sont telles qu'elles présentent des perspectives raisonnables d'extraction économique. L'emplacement, la quantité, la teneur, les caractéristiques géologiques et la continuité d'une ressource minérale sont connus, estimés ou interprétés à partir d'observations et de connaissances géologiques spécifiques. Les ressources minérales mesurées s'entendent de la partie économiquement exploitable des ressources minérales dont la quantité et la teneur ou qualité, la densité, la forme et les caractéristiques physiques sont si bien établies que l'on peut les estimer avec suffisamment de confiance pour permettre l'application appropriée de paramètres techniques et économiques pour appuyer la planification minière et l'évaluation de la viabilité économique du gisement. L'estimation est basée sur des informations détaillées et fiables relatives à l'exploration, à l'échantillonnage et aux essais, recueillies à l'aide de techniques appropriées à partir d'emplacements tels des affleurements, des tranchées, des puits, des chantiers et des sondages dont l'espacement est assez serré pour confirmer à la fois la continuité de la géologie et des teneurs. Les ressources minérales indiquées désignent la partie des ressources minérales dont on peut estimer la quantité et la teneur ou qualité, la densité, la forme et les caractéristiques physiques avec un niveau de confiance suffisant pour permettre l'application appropriée de paramètres techniques et économiques pour appuyer la planification minière et l'évaluation de la viabilité économique du gisement. L'estimation est basée sur des renseignements détaillés et fiables relativement à l'exploration et aux essais, recueillis à l'aide de techniques appropriées à partir d'emplacements, tels des affleurements, des tranchées, des puits, des chantiers et des sondages dont l'espacement est assez serré pour donner lieu à une hypothèse raisonnable sur la continuité de la géologie et des teneurs. Les ressources minérales présumées s'entendent de la partie d'une ressource minérale dont on peut estimer la quantité et la teneur ou qualité sur la base d'observations géologiques et d'un échantillonnage restreint et dont on peut raisonnablement présumer, sans toutefois la vérifier, la continuité de la géologie et des teneurs. L'estimation est basée sur des informations et un échantillonnage restreints, recueillis à l'aide de techniques appropriées à partir d'emplacements, tels des affleurements, des tranchées, des puits, des chantiers et des sondages. Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont aucune viabilité économique démontrée.

Les investisseurs ne doivent donc pas supposer qu'une partie ou l'ensemble d'une ressource minérale présumée existe, ou est économiquement ou légalement exploitable.

Une étude de faisabilité est une étude technique et économique exhaustive portant sur l'option de développement retenue pour un projet de prospection des minéraux. Elle comprend des évaluations suffisamment détaillées de facteurs examinés de façon réaliste et ayant notamment trait à l'extraction, au traitement, à la métallurgie, au marketing, à des aspects économiques, juridiques, environnementaux, sociaux et gouvernementaux, en plus d'autres facteurs pertinents ayant trait à l'exploitation et aux analyses financières détaillées qui sont nécessaires pour démontrer au moment de la communication d'information que l'extraction est raisonnablement justifiée (économiquement exploitable). Les résultats de l'étude peuvent raisonnablement servir de fondement à une décision finale de la part d'un promoteur ou d'une institution financière en vue du développement ou du financement du projet. Le niveau de confiance acquis au terme de l'étude sera supérieur à celui qu'offre une étude de faisabilité préliminaire.

Les réserves minérales dont il est question dans le présent rapport sont distinctes des ressources minérales et n'en font pas partie.

Nom et emplacement
de la propriété/du projet
Personne qualifiée
chargée de
l'estimation
actuelle des
ressources et des
réserves minérales
et son lien avec
Agnico-Eagle
Personne
qualifiée chargée
de l'exploration
et son lien avec
Agnico-Eagle
Date du plus
récent rapport technique (NC 43-101) déposé sur SEDAR
La India, État de Sonora, Mexique Projet La India : Tim Haldane, P.Eng., premier vice-président, Amérique latine;
Daniel Doucet, Ing., directeur corporatif, développement des réserves
Projet La India : Daniel Doucet, Ing., directeur corporatif, développement des réserves
Projet Tarachi : Manuel Padilla, responsable de l'exploration technique, Mexique
Le 6 décembre 2010

La date d'entrée en vigueur des estimations de ressources minérales et de réserves minérales de La India contenues dans le présent communiqué est le 30 juin 2012. Les autres renseignements concernant chacun des projets d'exploitation minérale requis en vertu des articles 3.2 et 3.3 et des paragraphes 3.4 a), c) et d) de la NC 43-101 sont présentés dans les rapports techniques susmentionnés et accessibles à l'adresse www.sedar.com. D'autres renseignements importants relatifs à l'exploitation sont présentés dans le formulaire 20-F de la Société et dans son communiqué daté du 15 février 2012.

Le contenu du présent communiqué a été préparé sous la supervision d'une « personne qualifiée » aux fins de la NC 43-101, à savoir Alain Blackburn, P.Eng., premier vice-président, Exploration, qui l'a également passé en revue.

SOURCE : Agnico-Eagle Mines Limited

Renseignements :

Relations avec les investisseurs 
416-947-1212

Profil de l'entreprise

Agnico-Eagle Mines Limited

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.