Agnico Eagle annonce ses résultats du troisième trimestre de 2013 - Excellent rendement d'exploitation qui se traduit par une production aurifère record pour le trimestre et une révision à la hausse des prévisions pour 2013

(Tous les montants sont exprimés en dollars américains, sauf indication contraire)

Symbole boursier :    AEM (NYSE et TSX)

TORONTO, le 23 oct. 2013 /CNW/ - Mines Agnico Eagle Limitée (NYSE : AEM, TSX : AEM) (« Agnico Eagle » ou la « Société ») a communiqué aujourd'hui un résultat net de 47,3 M$, ou 0,27 $ par action, pour le troisième trimestre de 2013. Ce résultat tient compte d'une perte de change hors trésorerie de 6,5 M$ (0,04 $ par action), d'une charge liée aux options sur actions hors trésorerie de 5,2 M$ (0,03 $ par action) et d'autres charges hors trésorerie et non récurrentes de 1,5 M$ (0,01 $ par action). Exception faite de ces éléments, le résultat net ajusté serait de 60,5 M$, ou 0,35 $ par action. Au troisième trimestre de 2012, la Société avait déclaré un résultat net de 106,3 M$, ou 0,62 $ par action.

Les résultats financiers pour le trimestre à l'étude ont été stimulés par l'excellent rendement d'exploitation enregistré par les mines de la Société, lequel s'est traduit par une production aurifère trimestrielle record. L'une des principales contributions est venue de la mine de Meadowbank qui a connu un débit record, des teneurs aurifères plus élevées que prévu et une augmentation des taux de récupération à l'usine.

Pour les neuf premiers mois de 2013, la Société a déclaré un résultat net de 46,8 M$, ou 0,27 $ par action. En comparaison, le résultat net s'était situé à 228,1 M$, ou 1,33 $ par action, pour les neuf premiers mois de 2012. Pour les neuf premiers mois de 2013, les résultats financiers ont subi les répercussions négatives des prix plus faibles des marchandises et de l'interruption des activités à Kittila au deuxième trimestre de 2013. Les prix réalisés de l'or, de l'argent et du cuivre ont baissé d'environ 15 %, 27 % et 13 %, respectivement d'une période à l'autre.

Pour le troisième trimestre de 2013, les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation se sont chiffrés à 81,0 M$ (154,1 M$ avant les variations des éléments hors trésorerie du fonds de roulement), comparativement aux flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation de 199,5 M$ au troisième trimestre de 2012 (223,9 M$ avant les variations des éléments hors trésorerie du fonds de roulement).

Pour les neuf premiers mois de 2013, les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation se sont chiffrés à 302,4 M$ (352,1 M$ avant les variations des éléments hors trésorerie du fonds de roulement), comparativement aux flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation de 590,0 M$ pour les neuf premiers mois de 2012 (547,2 M$ avant les variations des éléments hors trésorerie du fonds de roulement).

La baisse du résultat net et des flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation enregistrée en 2013 est due principalement à une diminution des prix réalisés des métaux et à l'interruption prolongée des activités à des fins d'entretien à Kittila au deuxième trimestre de 2013. Pour en savoir plus sur l'arrêt de l'exploitation à Kittila, veuillez vous reporter au communiqué du 25 avril 2013.

« À la suite des excellents résultats d'exploitation de notre mine Meadowbank au troisième trimestre, et des contributions positives de nos autres mines, nous sommes heureux d'annoncer une production d'or trimestrielle record ainsi qu'une augmentation de nos prévisions de production pour 2013 et une réduction consécutive de l'estimation du total des coûts décaissés », a déclaré Sean Boyd, président et chef de la direction. « D'autres mesures de réduction des coûts sont prévues dans le cadre de notre processus budgétaire de 2014 et seront indiquées dans nos résultats financiers de fin d'exercice et dans nos prévisions triennales dont la publication est prévue en février prochain », a ajouté M. Boyd.

Voici quelques faits saillants du troisième trimestre de 2013 :

  • D'excellents résultats d'exploitation entraînent une production aurifère trimestrielle record - Production payable1 de 315 828 onces moyennant un total des coûts décaissés2 par once de 591 $.
  • Production trimestrielle record et amélioration des coûts à Meadowbank - Production aurifère de 133 489 onces moyennant un total des coûts décaissés par once de 623 $.
  • Redémarrage des activités à la mine Goldex et mise en service de la mine La India en septembre 2013 - La production commerciale est attendue au début du quatrième trimestre de 2013 à la mine Goldex.
  • Augmentation des prévisions de production pour 2013 moyennant un total des coûts décaissés plus faible - La production de 2013 devrait maintenant atteindre environ 1 060 000 onces d'or moyennant un total des coûts décaissés par once d'environ 690 $.

_____________________
1 La production payable correspond à la quantité de minéraux produite pendant une période et contenue dans des produits qui sont vendus par la Société, que ces produits soient vendus pendant la période ou détenus en stocks à la fin de la période.
2 Le total des coûts décaissés par once d'or produite est une mesure non conforme aux PCGR. Pour un rapprochement de cette mesure et des coûts de production, veuillez vous reporter au tableau « Rapprochement des coûts de production, du total des coûts décaissés par once d'or produite et des coûts des sites miniers par tonne » du présent document.  Veuillez également consulter la rubrique « Remarque concernant certaines mesures du rendement ».

Au troisième trimestre de 2013, la production d'or payable a atteint un record de 315 828 onces (incluant 1 505 onces de la production précommerciale de Goldex), comparativement à 286 971 onces au troisième trimestre de 2012. Le niveau plus élevé de la production pendant la période de 2013 s'explique surtout par un débit record et des teneurs plus élevées à Meadowbank Une description de la production et du rendement quant aux coûts pour chacune des mines est présentée ci-dessous.

Le total des coûts décaissés par once pour le troisième trimestre de 2013 a été de 591 $, comparativement à 556 $ par once au troisième trimestre de 2012. Le coût décaissé par once plus élevé en 2013 a été en grande partie attribuable à la baisse des crédits au titre des produits d'exploitation nets tirés des sous-produits à LaRonde et à Pinos Altos.

Pour les neuf premiers mois de 2013, la production d'or payable a atteint 776 892 onces (incluant 8 801 onces de la production de Kittila, de Creston Mascota et de Goldex qui ne figurent pas dans le calcul du total des coûts décaissés), comparativement à une production d'or payable de 807 276 onces pour les neuf premiers mois de 2012. La production plus faible enregistrée pendant la période de 2013 est liée principalement à l'arrêt prolongé des activités pour des raisons d'entretien à Kittila au deuxième trimestre de 2013, ainsi qu'à l'interruption temporaire de la lixiviation à Creston Mascota du 1er octobre 2012 au 13 mars 2013.

Pour les neuf premiers mois de 2013, le total des coûts décaissés a été de 692 $ par once, comparativement à 602 $ par once pour les neuf premiers mois de 2012. Les facteurs indiqués plus haut sont à l'origine de la production plus faible et des coûts plus élevés enregistrés en 2013.

Compte tenu des excellents résultats d'exploitation obtenus pendant les neuf premiers mois de 2013, en particulier à Meadowbank, Agnico Eagle prévoit maintenant que la production aurifère atteindra environ 1 060 000 onces en 2013. Les chiffres des prévisions précédentes se situaient entre 970 000 et 1 010 000 onces. Le total des coûts décaissés par once devrait être d'environ 690 $, en baisse par rapport aux estimations précédentes qui le situait entre 735 $ et 785 $, malgré la réalisation des produits d'exploitation beaucoup plus faibles tirés des sous-produits. Pour l'exercice 2013, la Société prévoit maintenant que les coûts de maintien tout compris3 atteindront approximativement 1 025 $ par once, en baisse par rapport au montant de 1 100 $ par once indiqué dans les prévisions précédentes.

En 2014, Agnico Eagle prévoit une croissance de la production provenant de LaRonde (en raison d'une amélioration attendue des teneurs), de Goldex (en raison d'un exercice complet d'exploitation prévu) et de La India (en raison de la mise en production commerciale prévue en 2014). Les teneurs plus élevées que prévu observées à Meadowbank en 2013 pourraient être observées de nouveau en 2014, et la Société fournira, en février 2014, une mise à jour sur le potentiel de croissance de Meadowbank avec sa déclaration annuelle des réserves et des ressources et sa prévision triennale habituelle.

_______________________
3 Les coûts de maintien tout compris par once d'or produite ne sont pas une mesure conforme aux PCGR. La Société calcule les coûts de maintien tout compris par once d'or produite en faisant la somme du total des coûts décaissés par once (déduction faite des crédits au titre des sous-produits), des investissements de maintien, des frais généraux et d'administration (déduction faite de la charge liée aux options sur actions) et des dépenses d'exploration. La méthodologie utilisée par la Société pour calculer les coûts de maintien tout compris par once d'or produite pourrait différer de celle qu'utilisent les autres producteurs aurifères qui communiquent des mesures similaires. La Société pourrait à l'avenir  changer la méthodologie qu'elle utilise pour calculer les coûts de maintien tout compris par once d'or produite, notamment si le World Gold Council adopte officiellement des lignes directrices sectorielles pour cette mesure.

Examen des activités de la Société - Nouvelles mesures de réduction des coûts

En cumul annuel, les prix au comptant de l'or et de l'argent ont respectivement baissé d'environ 22 % et 30 %. Ce recul a entraîné une réduction des flux de trésorerie d'approximativement 400 M$ en 2013 comparativement à la génération de liquidités qui aurait été attendue des prix qui prévalaient au début de l'année. Pour préserver sa souplesse financière, Agnico Eagle a décidé de prendre plusieurs mesures de réduction des coûts.

Pour 2013, la Société a annoncé antérieurement une réduction des coûts d'immobilisation et d'exploitation d'environ 50 M$ ainsi qu'une réduction des dépenses d'exploration de 20 M$. En outre, pour 2014, le budget d'immobilisations et les dépenses d'exploration ont également été réduits respectivement d'environ 200 M$ et 50 M$. Pour obtenir plus de détails, veuillez consulter le communiqué du 24 juillet 2013.

La Société est encore dans son processus de planification budgétaire pour 2014, mais des économies supplémentaires de 40 M$ environ liées aux frais généraux et administratifs et aux coûts de la main-d'œuvre ont déjà été ciblées pour 2014. D'autres économies sont attendues d'ici la finalisation du budget. Ces économies estimatives conjuguées au maintien des excellents résultats de production des mines devraient avoir une incidence nette positive sur les flux de trésorerie en 2013 et en 2014.

Examen de la valeur des actifs

La Société a analysé ses projets de mines en exploitation et de mise en valeur et en a conclu qu'aucune charge de dépréciation n'était requise au 30 septembre 2013. Advenant que le prix de l'or au comptant persiste à demeurer bas et que les attentes en matière de prix réalisables de l'or soient en recul par rapport aux attentes actuelles, la possibilité de futures charges de dépréciation pour les actifs miniers de la Société est à envisager.

Déclaration de dividende trimestriel

Agnico Eagle a versé un dividende en espèces pour la 31e année consécutive. Le conseil d'administration a déclaré le prochain dividende trimestriel de 0,22 $ par action qui sera versé le 16 décembre 2013 aux actionnaires inscrits le 2 décembre 2013.

Conférence téléphonique et diffusion Web sur les résultats du troisième trimestre de 2013 demain

La haute direction de la Société tiendra une conférence téléphonique le jeudi 24 octobre 2013 à 11 h (HE) afin de discuter des résultats financiers et de faire le bilan des activités de la Société.

Par diffusion Web :
L'assemblée sera diffusée en direct, en mode audio, sur le site Web de la Société à l'adresse www.agnicoeagle.com.

Par téléphone :
Les personnes qui préfèrent écouter la conférence au téléphone sont priées de composer le 416-644-3414 ou le 1-800-814-4859 (sans frais). Afin d'être certain de pouvoir prendre part à l'événement, veuillez appeler environ cinq minutes avant l'heure fixée.

Version archivée :
Veuillez composer le 416-640-1917 ou le 1-877-289-8525 (sans frais), puis le code d'accès 4568956, suivi du carré.
Il sera possible d'écouter l'enregistrement de la conférence téléphonique jusqu'au 24 novembre 2013.

La diffusion Web et les diapositives accompagnant la présentation seront archivées pendant 180 jours sur le site Web de la Société.

Dépenses en immobilisations

Pour le troisième trimestre de 2013, les dépenses en immobilisations ont été de 142,3 M$, dont 28,7 M$ à Meadowbank, 23,1 M$ à Kittila, 17,3 M$ à LaRonde, 12,7 M$ à Pinos Altos, 5,7 M$ à Lapa et 3,1 M$ à Creston Mascota. Les dépenses en immobilisations liées à des projets de développement incluaient 23,6 M$ à La India, 14,9 M$ à Meliadine et 12,0 M$ à Goldex .

Les dépenses en immobilisations pour les neuf premiers mois de 2013 ont atteint 444,7 M$. En 2013, les dépenses en immobilisations devraient totaliser environ 600 M$. La majorité des dépenses en immobilisations liées à la croissance en 2013 ont été engagées par la Société aux mines Goldex et La India, qui devraient être en pleine production l'année prochaine.

La Société est en voie d'examiner les besoins en immobilisations futurs, estimés précédemment à environ 600 M$ par an. L'estimation actuelle pour 2014 devrait être d'environ 400 M$ et sera affinée dans le cadre du processus régulier de planification du budget 2014 et des plans miniers à long terme.

Liquidités - Un solde de trésorerie suffisant avec une souplesse financière

La trésorerie et les équivalents de trésorerie totalisaient 141,7 M$ au 30 septembre 2013, légèrement en hausse par rapport au solde de 136,4 M$ au 30 juin 2013.

Au 30 septembre 2013, la Société avait un solde impayé de 150 M$ sur sa facilité de crédit et disposait de lignes de crédit d'environ 1,05 G$. Selon les prix actuels de l'or et les prévisions à ce sujet, la Société reste bien dans les limites de ses clauses restrictives. La dette d'Agnico Eagle comprend cinq séries de billets distinctes, dont les échéances sont étalées sur une période de sept ans, la première échéance étant en 2017 pour un montant de 115 M$.

LaRonde - Le système de refroidissement sera prêt pour la mise en service au quatrième trimestre, démarrage complet début 2014

La mine LaRonde, propriété exclusive de la Société au nord-ouest du Québec, au Canada, est entrée en activité en 1988. Selon les estimations actuelles, la durée de vie de la mine se prolongera jusqu'en 2026.

Le broyeur de LaRonde a traité en moyenne 5 946 tonnes par jour (« t/j ») au troisième trimestre de 2013, comparativement à une moyenne de 6 021 t/j pour la période correspondante de 2012. La diminution du volume traité par le broyeur au cours de la période à l'étude est principalement attribuable à une interruption non prévue de 10 jours en raison d'une panne du transformateur électrique du treuil d'extraction. Les réparations ont été effectuées et un nouvel entraînement de palan sera installé en 2014.

Les travaux liés au système de ventilation et de refroidissement se poursuivent dans les délais prévus, l'installation devant être terminée au cours du quatrième trimestre de 2013. La mise en service complète du système est prévue au cours du premier trimestre de 2014, ce qui devrait procurer plus de souplesse au chapitre de l'extraction et une amélioration de la productivité.

Au troisième trimestre de 2013, environ 69 % du minerai traité venait de la partie la plus profonde de la mine LaRonde, ce qui représente une amélioration constante par rapport à 60 % au deuxième trimestre de 2013. La proportion de la production provenant du minerai le plus profond de la mine devrait continuer d'augmenter à mesure que la souplesse d'extraction s'améliore d'ici la fin de 2013. La teneur aurifère du minerai extrait, qui est actuellement de 2,6 g/t depuis le début de l'exercice, devrait augmenter encore pour tendre vers la teneur aurifère moyenne des réserves de 4,5 g/t au cours des quelques prochaines années. La hausse attendue s'explique par la nature géologique du corps minéralisé alors que s'effectue la transition vers un minerai plus riche en or en profondeur.

Les coûts des sites miniers par tonne4 se sont chiffrés à environ 104 $ CA au troisième trimestre de 2013, en hausse par rapport à 99 $ CA au troisième trimestre de 2012. La hausse des coûts est en grande partie attribuable à l'arrêt non prévu du fonctionnement du treuil.

Pour les neuf premiers mois de 2013, le broyeur de LaRonde a traité en moyenne 6 228 t/j comparativement à 6 466 t/j pour les neuf premiers mois de 2012. Les coûts des sites miniers par tonne se sont élevés à environ 102 $ CA, comparativement à 95 $ CA pour les neuf premiers mois de 2012. La hausse des coûts est attribuable aux facteurs décrits ci-dessus.

Calculé par once, déduction faite des crédits au titre des sous-produits, le total des coûts décaissés par once à LaRonde a été de 746 $ au troisième trimestre de 2013 pour une production de 45 253 onces d'or. Par comparaison, au troisième trimestre de 2012, le total des coûts décaissés par once avait été de 564 $ pour une production de 40 477 onces d'or. Au troisième trimestre de 2013, la production a bénéficié des taux de récupération améliorés liés à l'installation du nouveau circuit de charbon en pulpe. La hausse du total des coûts décaissés par once a été surtout attribuable à la baisse des crédits au titre des sous-produits métalliques et aux coûts des sites miniers par tonne plus élevés (comme on l'a mentionné précédemment). En outre, au troisième trimestre de 2013, la production de zinc a reculé de près de 51 % par rapport au troisième trimestre de 2012. Les prix réalisés de l'argent et du cuivre ont baissé respectivement d'environ 41 % et 19 % au troisième trimestre de 2013 comparativement au troisième trimestre de 2012.

Pendant les neuf premiers mois de 2013, LaRonde a produit 130 445 onces d'or pour un total des coûts décaissés par once de 801 $. En comparaison, pendant les neuf premiers mois de 2012, la mine avait produit 123 964 onces d'or pour un total des coûts décaissés par once de 514 $, la hausse des coûts étant due à la baisse importante des prix des sous-produits et des volumes de production, comme on le décrit plus haut.

Après 2013, LaRonde devrait accélérer sa production pour atteindre, au cours des années suivantes, une production annuelle moyenne de plus de 300 000 onces d'or pour la durée de vie de la mine en raison des teneurs aurifères plus élevées attendues en profondeur.

______________________
4 Le coût des sites miniers par tonne est une mesure non conforme aux PCGR. Pour un rapprochement de cette mesure et des coûts de production, veuillez vous reporter à la note vii) du « Rapprochement des coûts de production, du total des coûts décaissés par once et des coûts des sites miniers par tonne » ci-inclus.  Veuillez également consulter la rubrique « Remarque concernant certaines mesures du rendement ».

Lapa - L'accent reste mis sur la limitation des coûts

La mine Lapa, propriété exclusive de la Société au nord-ouest du Québec, est entrée en production commerciale en mai 2009. On estime actuellement que la durée de vie de la mine se prolongera jusqu'en 2016.

Au troisième trimestre de 2013, le circuit de broyage de Lapa, situé à LaRonde a traité en moyenne 1 675 t/j, en baisse par rapport aux 1 773 t/j traitées au troisième trimestre de 2012. Pendant la période de 2013, de meilleurs taux de récupération et des teneurs plus élevées par rapport à la période de 2012 ont partiellement compensé le débit plus faible.

Les coûts des sites miniers par tonne se sont établis à 108 $ CA au troisième trimestre de 2013, comparativement à 115 $ CA au troisième trimestre de 2012. Les coûts des sites miniers plus faibles pour la période à l'étude s'expliquent en grande partie par les mesures de réduction des coûts en cours, et par la capitalisation de la mise en valeur de la zone profonde.

Pour les neuf premiers mois de 2013, le broyeur de Lapa a traité en moyenne 1 732 t/j, comparativement à 1 751 t/j pour les neuf premiers mois de 2012. Les coûts des sites miniers par tonne se sont situés à environ 111 $ CA, légèrement moins que les 116 $ CA par tonne enregistrés pour la période correspondante de 2012 en raison principalement des facteurs mentionnés précédemment.

Au troisième trimestre de 2013, la production payable s'est établie à 24 361 onces d'or moyennant un total des coûts décaissés par once de 662 $. En comparaison, au troisième trimestre de 2012, la production était de 24 914 onces d'or moyennant un total des coûts décaissés par once de 760 $. Pour la période à l'étude, les coûts plus faibles s'expliquent surtout par les coûts des sites miniers plus faibles et par les teneurs et les taux de récupération légèrement plus élevés.

Pendant les neuf premiers mois de 2013, Lapa a produit 74 407 onces d'or moyennant un total des coûts décaissés par once de 687 $, comparativement à une production de 81 570 onces d'or moyennant un total des coûts décaissés par once de 683 $ pour les neuf premiers mois de 2012. La baisse de la production aurifère est surtout attribuable aux plus faibles teneurs du minerai extrait.

Les activités d'exploration se poursuivent sur la zone 8 dans la zone de Zulapa (située en parallèle à environ 150 m des gisements de Lapa), tandis qu'en 2014 on prévoit la mise en valeur de la zone 7 à Zulapa et de la zone 100. Des résultats positifs de cette exploration pourraient mener à une prolongation de la durée de vie de la mine à Lapa.

Mine Goldex - Production commerciale attendue au début du quatrième trimestre de 2013

La mine Goldex, propriété exclusive de la Société dans le nord-ouest du Québec, est entrée en activité en 2008, mais les activités d'extraction dans le corps minéralisé GEZ initial ont été suspendues en octobre 2011 (voir le communiqué du 19 octobre 2011). En juillet 2012, les zones satellites M et E ont été approuvées à des fins de mise en valeur. Les activités d'extraction dans la zone GEZ demeurent interrompues.

L'extraction a commencé dans les zones satellites M et E en septembre 2013. La mise à l'essai initiale du broyeur, qui a eu lieu à la fin du troisième trimestre de 2013, a donné lieu à 1 505 onces de production aurifère précommerciale. Plus tôt ce mois-ci, le redémarrage de la production à Goldex a été souligné par une coulée d'or officielle.

Les zones M et E sont forées au moyen de méthodes d'exploitation par longs trous avec remblayage par pâte. La mise en service de la nouvelle usine de pâte s'est déroulée avec succès, et les coûts des sites miniers par tonne devraient se situer à environ 40 $ CA.

À la fin du mois de septembre 2013, trois chambres étaient en production, et des travaux de forage étaient réalisés dans une quatrième en vue d'un abattage à l'explosif. Par ailleurs, 165 000 tonnes de minerai étaient entreposées en surface et pouvaient servir à accroître la production de la mine. La production commerciale devrait débuter pendant le trimestre. Les prévisions font état d'une production d'environ 15 000 onces pour l'année. La production annuelle moyenne devrait s'établir à environ 85 000 onces, moyennant un total des coûts décaissés par once de 900 $.

Des études techniques sont en cours dans plusieurs autres zones satellites de la mine, et les résultats sont attendus d'ici la fin de 2013. Si elles sont mises en valeur, ces zones satellites pourraient contribuer à optimiser la capacité installée, tout en réduisant les coûts de production.

Meadowbank - Production aurifère trimestrielle record

La mine Meadowbank, propriété exclusive de la Société, est située au Nunavut, au Canada. On prévoit actuellement que la production s'y poursuivra jusqu'en 2018.

Le broyeur de Meadowbank a traité en moyenne 11 379 t/j au cours du troisième trimestre de 2013, comparativement à 10 902 t/j pendant le troisième trimestre de 2012. L'augmentation du volume traité sur douze mois est essentiellement le fait des travaux en cours visant l'optimisation du circuit de broyage.

Les coûts des sites miniers par tonne se sont chiffrés à 82 $ CA pour le troisième trimestre de 2013, par rapport à 81 $ CA au troisième trimestre de 2012. Les coûts ont été stables au cours de la période de 2013.

Au cours des neuf premiers mois de 2013, le broyeur de Meadowbank a traité en moyenne 11 334 t/j, comparativement à 10 186 t/j pendant les neuf premiers mois de 2012. Les coûts des sites miniers par tonne ont été d'environ 84 $ CA pour les neuf premiers mois de 2013, soit moins que les coûts de 87 $ CA par tonne pour la période comparable de 2012, en raison de l'augmentation du nombre de tonnes de minerai traitées en 2013 par rapport à 2012, de l'amélioration de la productivité (grâce au système de gestion de flotte), de la disponibilité accrue de l'équipement ainsi que des mesures de réduction des coûts.

Pour le troisième trimestre de 2013, la production payable a atteint le niveau record de 133 489 onces d'or, moyennant un total des coûts décaissés par once de 623 $. En comparaison, pour le troisième trimestre de 2012, la production payable s'était établie à 110 988 onces d'or, moyennant un total des coûts décaissés par once de 734 $. La hausse de la production et le déclin du total des coûts décaissés sur douze mois sont principalement liés au fait que le tonnage et les teneurs ont été meilleurs que ceux prévus par les modèles de blocs, ainsi qu'aux débits toujours élevés du concasseur et aux taux de récupération en légère progression.

Au niveau actuel d'élévation du puits Portage B, les teneurs plus élevées que prévu sont surtout liées à la présence d'une plus grande quantité d'or libre que ce qui avait été modélisé. En outre, au niveau actuel d'élévation du puits Portage E, le tonnage et les teneurs dépassent de près de 30 % le modèle de bloc. Il semble que la complexité géologique (plissement) de la minéralisation dans cette partie du corps minéralisé ait été sous-estimée. Au puits Goose, la teneur limite utilisée pour le titrage et l'interprétation du modèle de bloc ont minimisé la continuité des zones à teneurs élevées, ce qui a également mené à un rapprochement des teneurs plus important. Les teneurs se sont aussi améliorées, car moins de matériaux ont été prélevés dans les stocks de réserves de teneurs plus faibles.

Pendant les neuf premiers mois de 2013, Meadowbank a produit 307 180 onces d'or, moyennant un total des coûts décaissés par once de 828 $, alors que la mine avait produit 288 792 onces d'or, moyennant un total des coûts décaissés par once de 836 $, au cours des neuf premiers mois de 2012. Les résultats pour la période de 2013 ont été meilleurs en raison des éléments mentionnés précédemment.

Selon les prévisions, les teneurs devraient demeurer élevées au quatrième trimestre de 2013 alors que l'exploitation se poursuit dans les puits Goose et Portage E. Pour le premier semestre de 2014, les teneurs pourraient demeurer plus élevées que celles qui ont été modélisées, et Agnico Eagle prévoit fournir une mise à jour des teneurs prévues à Meadowbank au moment de la publication de ses résultats de fin d'exercice à la mi-février 2014.

Mine Kittila - L'exploitation du minerai à teneur élevée du pilier du puits influence positivement la production

La mine Kittila, propriété exclusive de la Société dans le nord de la Finlande, est entrée en production commerciale en mai 2009. Selon les estimations actuelles, la durée de vie de la mine se prolongera jusqu'en 2037.

Le broyeur de Kittila a traité en moyenne 3 341 t/j au troisième trimestre de 2013, soit plus que le volume de 2 948 t/j traité pendant le troisième trimestre de 2012. L'amélioration du débit pour la période de 2013 est largement le fait du meilleur rendement offert par le broyeur semi-autogène (SAG) et du fonctionnement simplifié de l'autoclave résultant du regarnissage qui a été réalisé au deuxième trimestre de 2013.

Les coûts des sites miniers par tonne se sont élevés à 71 € pour le troisième trimestre de 2013, comparativement à 66 € au troisième trimestre de 2012. L'augmentation des coûts des sites miniers s'explique surtout par le fait que la mine traite maintenant exclusivement le minerai des parties souterraines, plutôt qu'un mélange de minerai du puits à ciel ouvert et de l'exploitation souterraine comme c'était le cas pour la période comparable de 2012.

Pour les neuf premiers mois de 2013, le broyeur de Kittila a traité en moyenne 2 293 t/j, comparativement à 2 962 t/j pour la période correspondante de 2012. La baisse du volume traité en 2013 s'explique par l'arrêt du broyeur à des fins d'entretien au deuxième trimestre. Les coûts des sites miniers par tonne ont atteint 74 € pour les neuf premiers mois de 2013, par rapport à 69 € pour la période comparable de 2012. La hausse des coûts pour la période de 2013 découle de la fermeture et de la transition vers l'exploitation du minerai souterrain en 2013.

Pour le troisième trimestre de 2013, la production d'or à Kittila a atteint le niveau record de 56 177 onces, moyennant un total des coûts décaissés par once de 518 $. Au cours du troisième trimestre de 2012, la mine avait produit 48 619 onces, moyennant un total des coûts décaissés par once de 478 $. La hausse de la production en 2013 est principalement liée à l'augmentation du volume traité, aux teneurs plus élevées du minerai provenant du pilier du puits et aux meilleurs taux de récupération aurifère par rapport à la période de 2012. La hausse du total des coûts décaissés en 2013 s'explique par le coût plus élevé de l'exploitation souterraine, ce qui a été en partie annulé par la production aurifère accrue comparativement à 2012.

Au cours des neuf premiers mois de 2013, Kittila a produit 104 711 onces d'or (ce qui comprend 5 389 onces dont il n'a pas été tenu compte dans le calcul du total des coûts décaissés), moyennant un total des coûts décaissés par once de 564 $. En comparaison, pendant les neuf premiers mois de 2012, la mine avait produit 130 605 onces d'or, moyennant un total des coûts décaissés par once de 564 $. La baisse de la production en 2013 est surtout attribuable à l'arrêt prolongé des activités durant le deuxième trimestre.

En février 2013, le conseil d'administration de la Société a approuvé une expansion de 750 t/j à Kittila, laquelle devrait porter la capacité à 3 750 t/j à partir du second semestre de 2015. Le projet continue de se dérouler selon le budget et l'échéancier prévus, et les travaux de conception et d'ingénierie sont presque terminés. De plus, le processus d'acquisition des éléments à long délai de livraison est en cours, et les travaux de génie civil et de construction mécanique progressent conformément aux plans.

On s'attend à ce que l'expansion permette de réduire les coûts des sites miniers par tonne et de compenser l'incidence sur la production et le total des coûts décaissés de la réduction graduelle des teneurs réalisées qui s'approcheront ainsi de la teneur des réserves au cours des prochaines années.

Pinos Altos - Débit trimestriel record du broyeur

La mine Pinos Altos, propriété exclusive de la Société dans le nord du Mexique, est entrée en production commerciale en novembre 2009. On estime actuellement que la durée de vie de la mine se prolongera jusqu'en 2029.

Le broyeur de Pinos Altos a traité un volume record de 5 458 t/jc au troisième trimestre de 2013, comparativement à 4 955 t/j au troisième trimestre de 2012, ce qui est en grande partie attribuable à la nouvelle conception du blindage du broyeur et à la disponibilité accrue de l'équipement mécanique. Au cours du troisième trimestre de 2013, on a empilé environ 158 800 tonnes de minerai sur le remblai de lixiviation à Pinos Altos, par rapport à 219 500 tonnes pour la période comparable de 2012. Les coûts des sites miniers par tonne à Pinos Altos ont été de 45 $ au troisième trimestre de 2013, comparativement à 41 $ pour le troisième trimestre de 2012, cet écart étant surtout lié aux variations de la proportion de minerai du remblai de lixiviation par rapport au minerai traité.

Au cours des neuf premiers mois de 2013, le broyeur de Pinos Altos a traité 5 244 t/j en moyenne, par rapport à 4 986 t/j durant les neuf premiers mois de 2012. Pendant les neuf premiers mois de 2013, environ 620 900 tonnes de minerai ont été placées sur le remblai de lixiviation de Pinos Altos, comparativement à 765 800 tonnes au cours de la même période en 2012. Les coûts des sites miniers par tonne à Pinos Altos ont été d'environ 45 $ pour les neuf premiers mois de 2013, par rapport à 40 $ au cours de la période correspondante du dernier exercice, l'écart découlant principalement des raisons évoquées précédemment.

Pour le troisième trimestre de 2013, la production payable s'est située à 43 736 onces d'or, moyennant un total des coûts décaissés par once de 404 $, comparativement à une production de 46 131 onces, moyennant un total des coûts décaissés par once de 189 $ au troisième trimestre de 2012. L'augmentation du total des coûts décaissés par once sur douze mois s'explique essentiellement par la baisse de 31 % du prix réalisé de l'argent par rapport à la période de l'exercice précédent.

Pendant les neuf premiers mois de 2013, Pinos Altos a produit 135 283 onces d'or, moyennant un total des coûts décaissés par once de 402 $, comparativement à une production de 134 730 onces d'or, moyennant un total des coûts décaissés par once de 269 $, pour les neuf premiers mois de 2012. La hausse des coûts décaissés par once est surtout le fait de la diminution susmentionnée du prix réalisé de l'argent.

Le projet de fonçage de puits de 106 M$ à Pinos Altos continue de se dérouler selon l'échéancier et le budget prévus, environ 50 % du budget total ayant été engagé jusqu'à maintenant. La construction des infrastructures de surface est presque terminée, et le fonçage du puits devrait débuter au cours du quatrième trimestre de 2013 pour se poursuivre jusqu'en 2015. Ce puits permettra de mieux harmoniser la capacité du broyeur et la capacité d'extraction future à Pinos Altos lorsque l'exploitation à ciel ouvert commencera à prendre fin comme prévu dans les prochaines années.

Creston Mascota - La production s'accélère comme prévu

Creston Mascota, dont le minerai est traité par lixiviation en tas, est une exploitation satellite de la mine Pinos Altos depuis la fin de 2010. Les activités ont repris à Creston Mascota en avril 2013 après un arrêt temporaire ayant permis d'apporter des modifications au remblai de lixiviation. Depuis la reprise des activités, la production est conforme aux attentes de la Société et aux prévisions.

Environ 334 600 tonnes de minerai ont été empilées sur le remblai de lixiviation de Creston Mascota au cours du troisième trimestre de 2013, comparativement à environ 466 000 tonnes durant le troisième trimestre de 2012. Les coûts des sites miniers par tonne à Creston Mascota ont atteint 18 $ au troisième trimestre de 2013, comparativement à 12 $ pour le troisième trimestre de 2012. La hausse des coûts des sites miniers par tonne s'explique en majeure partie par la baisse du tonnage empilé pendant les travaux de construction ayant permis de réaliser la transition de la phase un à la phase deux du remblai de lixiviation.

Au troisième trimestre de 2013, la production d'or payable à Creston Mascota s'est chiffrée à 11 307 onces moyennant un total des coûts décaissés par once de 523 $, ce qui se compare à la production de 15 842 onces moyennant un total des coûts décaissés par once de 281 $ pendant le deuxième trimestre de 2012. La baisse de la production pour la période de 2013 découle du nombre réduit de tonnes d'une teneur moins élevée qui ont été empilées ainsi que de l'arrêt des activités durant le premier trimestre de 2013, ces éléments ayant contribué à diminuer le nombre d'onces provenant du drainage de chambres de lixiviation moins récentes. L'augmentation des coûts décaissés est principalement liée à la baisse de production mentionnée précédemment.

Pour les neuf premiers mois de l'exercice 2013, la production d'or payable a totalisé 23 361 onces (ce qui comprend 1 907 onces dont il n'a pas été tenu compte dans le calcul du total des coûts décaissés), moyennant un total des coûts décaissés par once de 511 $, comparativement à 47 615 onces moyennant un total des coûts décaissés par once de 326 $ pour les neuf premiers mois de 2012. La baisse de la production et la hausse des coûts par once pour la période de 2013 s'expliquent par l'arrêt temporaire des activités de janvier à avril 2013. Pour les neuf premiers mois de l'exercice 2013, les coûts des sites miniers par tonne à Creston Mascota se sont établis à 16 $, par rapport à 12 $ par tonne pour la période correspondante de 2012. La principale cause de cette augmentation est la diminution du tonnage empilé, conformément à ce qui a été mentionné précédemment.

La India - Mise en service en cours; la lixiviation devrait commencer en novembre

La mine La India, à Sonora, au Mexique, est située à environ 70 km de la mine Pinos Altos de la Société. Elle a été achetée en novembre 2011 lors de l'acquisition de Grayd Resources, ce qui incluait une propriété de 56 000 hectares dans la ceinture aurifère Mulatos. La mise en service de la mine a commencé plus tôt que prévu au cours du troisième trimestre. Les activités de conception, d'obtention des permis, de construction et de démarrage de la mine La India ont été réalisées dans les 22 mois suivant l'acquisition.

Le circuit de broyage est opérationnel, et la mise en service des convoyeurs empileurs et terrestres est en cours. Environ 125 000 tonnes de minerai ont été empilées à ce jour (y compris le matériel de la couche supérieure), et la lixiviation devrait débuter en novembre. La production d'or initiale est attendue au cours du quatrième trimestre de 2013, et la production commerciale, au premier trimestre de 2014. Les dépenses en immobilisations prévues au budget du projet sont toujours de 157,6 M$.

En moyenne, la production aurifère devrait être d'environ 90 000 onces par an et le total des coûts décaissés par once d'environ 500 $. Dans son communiqué du 13 février 2013, la Société a estimé que la production d'or atteindrait 40 000 onces en 2014 et 81 000 onces en 2015.

Les essais métallurgiques des sulfures de La India et de la minéralisation de Tarachi se poursuivent, et les résultats sont attendus plus tard cette année.

Projet Meliadine - La campagne de forage de 2013 démontre le potentiel d'expansion des gisements existants

Situé près de Rankin Inlet, au Nunavut, au Canada, le projet Meliadine a été acquis en juillet 2010. Il représente un des plus importants projets aurifères d'Agnico Eagle pour ce qui est des ressources. La propriété de 65 000 hectares appartient exclusivement à la Société.

Le budget du projet Meliadine pour 2013 a été réduit de 10 M$ en juillet, le faisant passer à environ 80 M$, ce qui comprend 20 M$ en coûts d'exploration (80 000 m de forage au diamant) et 60 M$ pour la construction d'une route, l'aménagement d'une galerie, l'obtention des permis, l'exploitation du camp et l'étude technique (voir le communiqué du 24 juillet 2013).

Le programme d'exploration a été mené à bien le 1er août 2013, et 79 959 m ont été forés en tout. Ce total comprend 26 887 m (152 trous) de forages de conversion, 47 687 m (156 trous) de forages d'exploration autour des gisements connus (Tiriganiaq, Wesmeg/Normeg, zone F, Pump et Discovery), ainsi que 5 385 m (29 trous) sur des cibles d'exploration régionales.

Parmi les faits saillants du programme, mentionnons les nouvelles intersections en profondeur qui ont révélé le potentiel d'expansion des gisements Pump, zone F et Discovery. Les forages ont également permis de délimiter à l'intérieur du gisement Wesmeg des colonnes à teneur élevée qui sont semblables à celles des gisements Tiriganiaq et Normeg. Ces résultats seront inclus dans la déclaration des réserves et des ressources pour l'ensemble de l'exercice 2013.

La construction des 24 km de route praticable en toute saison pour relier le projet au hameau et au port de Rankin Inlet s'est terminée à la fin du troisième trimestre. La route permettra de réduire considérablement les frais de transport et de logistique liés aux travaux d'exploration et de mise en valeur.

La construction d'une entrée permanente dotée d'une infrastructure améliorée pour la galerie d'exploration a maintenant pris fin. Au cours du quatrième trimestre de 2013, la galerie existante sera prolongée sur une longueur d'environ 150 m à 200 m. Une tranche importante du budget de Meliadine pour 2014 (45 M$) sera affectée à d'autres travaux d'aménagement de la galerie. À terme, cette galerie permettra de réaliser de façon rentable des forages d'exploration et de conversion dans les parties plus profondes des zones Tiriganiaq et Wesmeg/Normeg.

La version révisée de l'étude technique est en cours de rédaction et devrait être terminée en 2014. L'échéancier des dépenses en immobilisations pour le projet après 2014 dépendra de l'approbation du conseil et des conditions qui prévaudront sur le marché.

Régime de réinvestissement des dividendes

Veuillez cliquer sur le lien ci-dessous pour obtenir de l'information sur le régime de réinvestissement des dividendes de la Société.

Régime de réinvestissement des dividendes (en anglais)

Agnico Eagle

Agnico Eagle, un producteur d'or canadien établi de longue date, compte des exploitations au Canada, en Finlande et au Mexique et exerce des activités d'exploration et de mise en valeur au Canada, en Finlande, au Mexique et aux États-Unis. La Société est en mesure de profiter entièrement de la hausse du cours de l'or en raison de sa décision de ne pas vendre d'or à terme et elle maintient sa stratégie permettant aux actionnaires de profiter davantage du cours de l'or, sur une base par action. La Société a déclaré un dividende en espèces pour chacun des 31 derniers exercices.

MINES AGNICO EAGLE LIMITÉE
SOMMAIRE DES PRINCIPAUX INDICATEURS DU RENDEMENT D'EXPLOITATION
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)
(non audité)
  Trimestres clos les
30 septembre
  Périodes de neuf mois closes les
30 septembre
  2013   2012   2013   2012
Marge d'exploitation(i) par mine :              
  Mine LaRonde 26 136 $   45 625 $   73 803 $   138 233 $
  Mine Lapa 15 859   25 723   54 290   79 622
  Mine Kittila 39 019   52 655   83 863   133 193
  Mine Pinos Altos (ii) 48 865   87 167   149 880   236 189
  Mine Meadowbank 82 906   104 258   151 791   225 745
Marge d'exploitation totale  212 785   315 428   513 627   812 982
Amortissement des immobilisations de production et mise en valeur des mines 76 054   68 318   216 253   199 181
Exploration, siège social et autres 57 940   94 763   193 435   276 768
Résultat avant impôts sur le résultat et impôts miniers  78 791   152 347   103 939   337 033
Impôts sur le résultat et impôts miniers  31 480   46 021   57 149   108 887
Résultat net pour la période  47 311 $   106 326 $   46 790 $   228 146 $
Résultat net par action - de base ($ US) 0,27 $   0,62 $   0,27 $   1,33 $
               
Flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation  80 982 $   199 464 $   302 352 $   590 043 $
               
Prix réalisés ($ US) :              
Or (par once)  1 333 $   1 695 $   1 418 $   1 661 $
Argent (par once)  21,84 $   33,91 $   23,11 $   31,80 $
Zinc (par tonne) 1 874 $   1 836 $   1 891 $   1 968 $
Cuivre (par tonne)  7 330 $   9 046 $   7 122 $   8 184 $
               
Production payable (iii)  :              
  Or (onces):              
      Mine LaRonde 45 253   40 477   130 445   123 964
      Mine Goldex 1 505   -   1 505   -
      Mine Lapa 24 361   24 914   74 407   81 570
      Mine Kittila  56 177   48 619   104 711   130 605
      Mine Pinos Altos (ii) 55 043   61 973   158 644   182 345
      Mine Meadowbank 133 489   110 988   307 180   288 792
  Total - or (onces) 315 828   286 971   776 892   807 276
  Argent (en milliers d'onces) :              
      Mine LaRonde 571   475   1 606   1 697
      Mine Kittila 2   -   4   -
      Mine Pinos Altos (ii) 614   639   1 849   1 683
      Mine Meadowbank  26   26   71   70
  Total - argent (en milliers d'onces) 1 213   1 140   3 530   3 450
  Zinc (tonnes)  3 648   7 379   15 342   29 915
  Cuivre (tonnes)  1 241   982   3 603   3 312
               
Métal payable vendu :              
  Or (onces) :              
      Mine LaRonde 47 185   37 466   133 726   121 097
      Mine Lapa 24 306   24 772   73 889   80 462
      Mine Kittila 48 027   45 155   105 119   123 858
      Mine Pinos Altos (ii) 57 315   61 265   159 307   179 783
      Mine Meadowbank 132 010   116 341   299 820   284 254
  Total - or (onces) 308 843   284 999   771 861   789 454
  Argent (en milliers d'onces) :              
      Mine LaRonde  584   467   1 654   1 667
      Mine Kittila 1   -   4   -
      Mine Pinos Altos (ii) 604   635   1 844   1 653
      Mine Meadowbank  26   26   71   68
  Total - argent (en milliers d'onces) 1 215   1 128   3 573   3 388
      Zinc (tonnes)  3 030   10 120   15 309   33 531
      Cuivre (tonnes)  1 253   937   3 611   3 315
               
Total des coûts décaissés par once d'or produite ($ US) (iv)(v)              
Mine LaRonde  746 $   564 $   801 $   514 $
Mine Lapa 662   760   687   683
Mine Kittila (vi) 518   478   564   564
Mine Pinos Altos (ii) 428   212   418   284
Mine Meadowbank 623   734   828   836
Moyenne pondérée du total des coûts décaissés par once d'or produite 591 $   556 $   692 $   602 $
               

(i)      La marge d'exploitation est calculée en soustrayant les coûts de production des produits d'exploitation tirés des activités minières.
(ii)      Inclut le gisement Creston Mascota à Pinos Altos, sauf pour le total des coûts décaissés par once d'or produite au premier trimestre de 2013 en raison de l'interruption temporaire de la lixiviation active au gisement Creston Mascota à Pinos Altos entre le 1er octobre 2012 et le 13 mars 2013.
(iii)     La production payable correspond à la quantité de minéraux produite pendant une période et contenue dans des produits qui sont ou seront vendus par la Société, que ces produits soient vendus pendant la période ou détenus en stocks à la fin de la période.
(iv)    Le total des coûts décaissés par once d'or produite est calculé après déduction des crédits au titre des produits d'exploitation tirés de l'argent, du cuivre, du zinc et des autres sous-produits. La moyenne pondérée du total des coûts décaissés par once d'or produite est fondée sur les onces de production commerciale. Le total des coûts décaissés par once d'or produite est une mesure non conforme aux PCGR que la Société utilise pour surveiller la performance de ses activités. Voir le tableau « Rapprochement des coûts de production, du total des coûts décaissés par once d'or produite par mine » ci-inclus pour obtenir de plus amples renseignements.
(v)   Ne tient pas compte des résultats de la mine Goldex pour le troisième trimestre de 2013. La première production non commerciale d'or payable de 1 505 onces a été obtenue au cours du troisième trimestre de 2013 à la mine Goldex.
(vi)    Ne tient pas compte des résultats de la mine Kittila pour le deuxième trimestre de 2013. En raison des travaux d'entretien prévus, la mine Kittila n'a été exploitée que pendant 14 jours au deuxième trimestre de 2013.

 

MINES AGNICO EAGLE LIMITÉE
BILANS CONSOLIDÉS
(en milliers de dollars américains, selon les PCGR des États-Unis)
(non audité)
      Au
30 septembre 2013
    Au  
31 décembre 2012
             
             
ACTIF            
Actif à court terme            
  Trésorerie et équivalents de trésorerie     141 668 $     332 008 $
  Comptes clients      64 171     67 750
  Stocks :            
      Stocks de minerai     71 263     52 342
      Concentrés et lingots d'argent aurifère     55 990     69 695
      Fournitures     270 580     222 630
  Impôts à recouvrer     13 909     19 313
  Titres disponibles à la vente     83 098     44 719
  Juste valeur des instruments financiers dérivés      9 305     1 835
  Autres actifs à court terme      142 967     92 977
Total de l'actif à court terme     852 951     903 269
Autres actifs      39 992     55 838
Goodwill      235 414     229 279
Immobilisations de production et mise en valeur de mines     4 311 713     4 067 456
      5 440 070 $     5 255 842 $
PASSIF ET CAPITAUX PROPRES            
Passif à court terme            
  Créditeurs et charges à payer     232 565 $     185 329 $
  Provision pour restauration des lieux      8 503     16 816
  Dividendes à payer     -     37 905
  Intérêts à payer     21 019     13 602
  Impôts à payer     2 687     10 061
  Obligations découlant de contrats de location-acquisition     10 887     12 955
  Juste valeur des instruments financiers dérivés      484     -
Total du passif à court terme     276 145     276 668
Dette à long terme      950 000     830 000
Provision pour restauration des lieux et autres passifs      121 748     127 735
Passifs d'impôts et impôts miniers différés     632 740     611 227
CAPITAUX PROPRES            
  Actions ordinaires :            
      Autorisées - nombre illimité            
      Émises - 173 730 785 (172 296 610 au 31 décembre 2012)     3 279 648     3 241 922
  Options sur actions     169 720     148 032
  Bons de souscription      24 858     24 858
  Surplus d'apport     15 665     15 665
  Résultats non distribués (déficit)     (22 345)     7 046
  Cumul des autres éléments du résultat global      (8 109)     (27 311)
Total des capitaux propres     3 459 437     3 410 212
      5 440 070 $     5 255 842 $

MINES AGNICO EAGLE LIMITÉE
ÉTATS CONSOLIDÉS DES RÉSULTATS
(en milliers de dollars américains, sauf les données sur les actions et les montants par action, selon les PCGR des États-Unis)
(non audité)
      Trimestres clos les 30 septembre     Périodes de neuf mois closes les 30 septembre
             
          2013     2012     2013   2012
PRODUITS                      
Produits d'exploitation tirés des activités minières     444 320 $     535 836 $     1 201 166 $   1 468 331 $
                       
COÛTS, CHARGES ET AUTRES RÉSULTATS                      
Production(i)     231 535     220 408     687 539   655 349
Exploration et expansion de l'entreprise     15 550     36 023     35 447   93 417
Amortissement des immobilisations de production et mise en valeur des mines     76 054     68 318     216 253   199 181
Frais d'administration     24 205     25 416     89 910   91 359
Perte de valeur liée aux titres disponibles à la vente     299     600     28 607   12 181
Impôt provincial sur le capital     -     -     (1 504)   4 001
Charge d'intérêt     14 924     14 933     42 575   43 600
Intérêt et charges (revenus) divers     (141)     3 200     3 805   2 954
(Gain) perte sur les instruments financiers dérivés     (3 404)     (1 674)     (4 450)   1 752
Perte sur la vente de titres disponibles à la vente     -     -     -   6 731
Perte (gain) de change      6 507     16 265     (955)   20 773
Résultat avant impôts sur le résultat et impôts miniers     78 791     152 347     103 939   337 033
Impôts sur le résultat et impôts miniers     31 480     46 021     57 149   108 887
Résultat net de la période     47 311 $     106 326 $     46 790 $   228 146 $
                         
Résultat net par action - de base     0,27 $     0,62 $     0,27 $   1,33 $
Résultat net par action - dilué     0,27 $     0,62 $     0,27 $   1,33 $
                       
Nombre moyen pondéré d'actions ordinaires en circulation (en milliers) :                      
De base       173 102     171 341     172 652   171 055
Dilué     173 452     171 596     173 030   171 297

(i)    Excluant l'amortissement indiqué séparément.

MINES AGNICO EAGLE LIMITÉE
ÉTATS CONSOLIDÉS DES FLUX DE TRÉSORERIE
(en milliers de dollars américains, selon les PCGR des États-Unis)
(non audité) 
    Trimestres clos les
30 septembre 
  Périodes de neuf mois
closes les
30 septembre 
    2013              2012    2013      2012 
                                 
ACTIVITÉS D'EXPLOITATION                        
Résultat net de la période    47 311 $     106 326 $   46 790 $     228 146 $
Ajouter (déduire) les éléments sans  effet sur la trésorerie :                      
  Amortissement des immobilisations de production et mise en valeur des mines   76 054     68 318     216 253     199 181
  Impôts sur le résultat et impôts miniers différés     16 232     21 398     22 696     46 787
  Rémunération à base d'actions     10 221     10 630     35 830     37 698
  Perte sur la vente de titres disponibles à la vente    -     -   -     6 731
  Perte de valeur liée aux titres disponibles à la vente   299     600     28 607     12 181
  Perte (gain) de change   6 507     16 265     (955)     20 773
  Autres   303     3 812     11 311     11 422
Ajustement pour règlement de mesures environnementales correctives   (2 845)     (3 476)     (8 387)     (15 767)
Variations des soldes hors trésorerie du fonds de roulement :                      
  Comptes clients       (4 170)     (1 152)     3 579     (1 145)
  Impôts sur le résultat         6 137     (891)     (1 970)     42 991
  Stocks         (76 719)     (53 210)     (44 938)     (50 956)
  Autres actifs à court terme       (29 081)     1 898     (49 937)     11 753
  Créditeurs et charges à payer   23 464     17 265     37 645     28 622
  Intérêts à payer       7 269     11 681     5 828     11 626
Flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation     80 982     199 464     302 352     590 043
                                   
ACTIVITÉS D'INVESTISSEMENT                            
Acquisitions d'immobilisations de production et mise en valeur de mines   (142 287)     (113 344)     (444 694)     (293 707)
Acquisitions et investissements     (2 769)     (710)     (65 079)     (12 035)
Produits nets tirés de la vente de titres disponibles à la vente   -     -     -     30 732
Flux de trésorerie affectés aux activités d'investissement     (145 056)     (114 054)     (509 773)     (275 010)
                                   
ACTIVITÉS DE FINANCEMENT                          
Dividendes versés         (32 618)     (27 992)     (94 267)     (88 790)
Remboursement d'obligations découlant de contrats de location-acquisition   (2 582)     (2 933)     (8 644)     (8 789)
Produits tirés de la dette à long terme     150 000     -     240 000     255 000
Remboursement de la dette à long terme     (50 000)     (230 000)     (120 000)     (575 000)
Émission de billets         -     200 000    -     200 000
Coûts de financement de la dette à long terme     -     (2 806)     -     (3 133)
Rachat d'actions ordinaires pour le régime d'unités d'actions restreintes   -     -     (19 000)     (12 031)
Actions ordinaires émises       3 945     8 325     19 829     16 001
Flux de trésorerie tirés des (affectés aux) activités de financement   68 745     (55 406)     17 918     (216 742)
                                   
Incidence des variations des taux de change sur la trésorerie et les équivalents de trésorerie   634     1 751     (837)     1 058
                                   
Augmentation (diminution) nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie  pendant la période    5 305     31 755     (190 340)     99 349
Trésorerie et équivalents de trésorerie au début de la période   136 363     289 052     332 008     221 458
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de la période   141 668 $     320 807 $   141 668 $     320 807 $
                                   
RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES SUR LES FLUX DE TRÉSORERIE :                      
Intérêts payés    7 344 $     2 344 $    35 891 $     30 324 $
Impôts sur le résultat et impôts miniers payés   8 983 $     21 398 $   39 983 $     26 989 $

 

MINES AGNICO EAGLE LIMITÉE
RAPPROCHEMENT DES COÛTS DE PRODUCTION, DU TOTAL DES COÛTS DÉCAISSÉS
PAR ONCE D'OR PRODUITE ET DES COÛTS DES SITES MINIERS PAR TONNE
(non audité)
  Total des coûts de production par mine                        
      Trimestre
clos le
  Trimestre
clos le
  Période de neuf mois
close le
  Période de neuf mois
close le
  30 sept. 2013   30 sept. 2012   30 sept. 2013   30 sept. 2012
  (en milliers de dollars américains)                    
  Coûts  de production d'après les résultats consolidés intermédiaires                     
  non audités des résultats et du résultat global     231 535 $     220 408 $     687 539 $     655 349 $
                           
  Mine LaRonde      57 264     53 878     175 791     167 541
  Mine Lapa      16 663     16 787     51 367     53 894
  Mine Kittila (i)     25 414     23 086     52 596     72 631
  Mine Pinos Altos     32 564     31 301     98 727     95 012
  Gisement Creston Mascota à Pinos Altos(ii)      7 020     5 616     11 447     17 885
  Mine Meadowbank     92 610     89 740     276 335     248 386
  Total      231 535 $     220 408 $     666 263 $     655 349 $
                           
                           
  Rapprochement des coûts de production et du total des coûts décaissés par once d'or produite par mine                
                           
  Mine LaRonde - Total des coûts décaissés par once d'or produite                         
      Trimestre
clos le
  Trimestre
clos le
  Période de neuf mois
close le
  Période de neuf mois
close le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   30 sept. 2013   30 sept. 2012   30 sept. 2013   30 sept. 2012
  Coûts de production       57 264 $     53 878 $     175 791 $     167 541 $
  Ajustements :                        
    Produits d'exploitation tirés des sous-produits métalliques, déduction faite des frais de fonte, d'affinage et de commercialisation     (20 993)     (31 684)     (63 212)     (102 536)
    Stocks et autres ajustements (iii)      (2 001)     1 231     (6 435)     474
    Provision hors trésorerie pour restauration des lieux      (526)     (608)     (1 602)     (1 811)
  Coûts d'exploitation décaissés      33 744 $     22 817 $     104 542 $     63 668 $
  Production d'or (en onces)     45 253     40 477     130 445     123 964
  Total des coûts décaissés par once d'or produite ($/oz) )(iv)      746 $     564 $     801 $     514 $
                           
                           
  Mine Lapa - Total des coûts décaissés par once d'or produite                          
    Trimestre
clos le
  Trimestre
clos le
  Période de neuf mois
close le
  Période de neuf mois
close le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   30 sept. 2013   30 sept. 2012   30 sept. 2013   30 sept. 2012
  Coûts de production      16 663 $     16 787 $     51 367 $     53 894 $
  Ajustements :                        
    Produits d'exploitation tirés des sous-produits métalliques, déduction faite des frais de fonte, d'affinage et de commercialisation     129     170     298     346
    Stocks et autres ajustements (iii)      (645)     1 996     (526)     1 294
    Provision hors trésorerie pour restauration des lieux      (17)     (15)     (51)     206
  Coûts d'exploitation décaissés      16 130 $     18 938 $     51 088 $     55 740 $
  Production d'or (onces)      24 361     24 914     74 407     81 570
  Total des coûts décaissés par once d'or produite ($/oz)(iv)      662 $     760 $     687 $     683 $
                           
                           
  Mine Kittila - Total des coûts décaissés par once d'or produite(i)                        
      Trimestre
clos le
  Trimestre
clos le
  Période de neuf mois
close le
  Période de neuf mois
close le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   30 sept. 2013   30 sept. 2012   30 sept. 2013   30 sept. 2012
  Coûts de production      25 414 $     23 086 $     52 596 $     72 631 $
  Ajustements :                        
    Produits d'exploitation tirés des sous-produits métalliques, déduction faite des frais de fonte, d'affinage et de commercialisation     64     73     221     326
    Stocks et autres ajustements (iii)      3 759     246     3 465     1 132
    Provision hors trésorerie pour restauration des lieux      (130)     (147)     (250)     (403)
  Coûts d'exploitation décaissés     29 107 $     23 258 $     56 032 $     73 686 $
  Production d'or (onces)        56 177     48 619     99 322     130 605
  Total des coûts décaissés par once d'or produite ($/oz)(iv)      518 $     478 $     564 $     564 $
                           
                           
  Mine Pinos Altos - Total des coûts décaissés par once d'or produite                        
      Trimestre
clos le
  Trimestre
clos le
  Période de neuf mois
close le
  Période de neuf mois
close le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   30 sept. 2013   30 sept. 2012   30 sept. 2013   30 sept. 2012
  Coûts de production      32 564 $     31 301 $     98 727 $     95 012 $
  Ajustements :                        
    Produits d'exploitation tirés des sous-produits métalliques, déduction faite des frais de fonte, d'affinage et de commercialisation     (12 286)     (19 311)     (38 338)     (48 714)
    Stocks et autres ajustements (iii)      (868)     32     (1 498)     526
    Provision hors trésorerie pour restauration des lieux      (74)     (51)     (222)     (154)
  Frais de décapage (v)      (1 684)     (3 274)     (4 254)     (10 471)
  Coûts d'exploitation décaissés     17 652 $     8 697 $     54 415 $     36 199 $
  Production d'or (onces)      43 736     46 131     135 283     134 730
  Total des coûts décaissés par once d'or produite ($/oz)iv)      404 $     189 $     402 $     269 $
                           
                           
  Mine Creston Mascota - Total des coûts décaissés par once d'or produite(ii)                     
      Trimestre
clos le
  Trimestre
clos le
  Période de neuf mois
close le
  Période de neuf mois
close le
  (en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   30 sept. 2013   30 sept. 2012   30 sept. 2013   30 sept. 2012
  Coûts de production      7 020 $     5 616 $     11 447 $     17 885 $
  Ajustements :                        
    Produits d'exploitation tirés des sous-produits métalliques, déduction faite des frais de fonte, d'affinage et de commercialisation     (213)     (962)     (349)     (1 758)
    Stocks et autres ajustements (iii)      (605)     (171)     522     (60)
    Provision hors trésorerie pour restauration des lieux      (36)     (34)     (73)     (559)
  Frais de décapage (v)      (249)     -     (581)     -
  Coûts d'exploitation décaissés      5 917 $     4 449 $     10 966 $     15 508 $
  Production d'or (onces)        11 307     15 842     21 454     47 615
  Total des coûts décaissés par once d'or produite ($/oz)(iv)      523 $     281 $     511 $     326 $
                           
                           
  Mine Meadowbank - Total des coûts décaissés par once d'or produite                      
      Trimestre
clos le
  Trimestre
clos le
  Période de neuf mois
close le
  Période de neuf mois
close le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   30 sept. 2013   30 sept. 2012   30 sept. 2013   30 sept. 2012
  Coûts de production      92 610 $     89 740 $     276 335 $     248 386 $
  Ajustements :                        
    Produits d'exploitation tirés des sous-produits métalliques, déduction faite des frais de fonte, d'affinage et de commercialisation     (265)     (527)     (1 173)     (1 645)
    Stocks et autres ajustements (iii)      (3 179)     (2 570)     (843)     2 498
    Provision hors trésorerie pour restauration des lieux      (381)     (416)     (1 161)     (1 205)
  Frais de décapage (v)      (5 667)     (4 802)     (18 712)     (6 465)
  Coûts d'exploitation décaissés     83 118 $     81 425 $     254 446 $     241 569 $
  Production d'or (onces)      133 489     110 988     307 180     288 792
  Total des coûts décaissés par once d'or produite ($/oz)(iv)      623 $     734 $     828 $     836 $
                           
                           
                           
                           
  Rapprochement des coûts de production et des coûts des sites miniers par tonne par mine                    
                           
  Mine LaRonde - Coûts des sites miniers par tonne                        
      Trimestre
clos le
  Trimestre
clos le
  Période de neuf mois
close le
  Période de neuf mois
close le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   30 sept. 2013   30 sept. 2012   30 sept. 2013   30 sept. 2012
  Coûts de production     57 264 $     53 878 $     175 791 $     167 541 $
  Ajustements :                        
    Ajustement des stocks (vi)      (1 666)     1 278     (5 772)     1 266
    Provision hors trésorerie pour restauration des lieux      (526)     (608)     (1 602)     (1 811)
  Coûts d'exploitation des sites miniers     55 072 $     54 548 $     168 417 $     166 996 $
  Coûts d'exploitation des sites miniers (k$ CA)      57 088 $ CA      54 625 $ CA      172 842 $ CA      167 879 $ CA 
  Tonnes de minerai traitées (en milliers)     547     554     1 700     1 772
  Coûts des sites miniers par tonne ($ CA) (vii)     104 $ CA     99 $ CA      102 $ CA      95 $ CA 
                           
                           
  Mine Lapa - Coûts des sites miniers par tonne                        
      Trimestre
clos le
  Trimestre
clos le
  Période de neuf mois
close le
  Période de neuf mois
close le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   30 sept. 2013   30 sept. 2012   30 sept. 2013   30 sept. 2012
  Coûts de production     16 663 $     16 787 $     51 367 $     53 894 $
  Ajustements :                        
    Ajustement des stocks (vi)      (547)     2 012     (310)     1 397
    Provision hors trésorerie pour restauration des lieux      (17)     (15)     (51)     206
  Coûts d'exploitation des sites miniers     16 099 $     18 784 $     51 006 $     55 497
  Coûts d'exploitation des sites miniers (k$ CA)      16 672 $ CA      18 799 $ CA      52 515 $ CA      55 671 $ CA 
  Tonnes de minerai traitées (en milliers)     154     163     473     480
  Coûts des sites miniers par tonne ($ CA) (vii)     108 $ CA     115 $ CA      111 $ CA      116 $ CA 
                           
                           
  Mine Kittila - Coûts des sites miniers par tonne (i)                         
      Trimestre
clos le
  Trimestre
clos le
  Période de neuf mois
close le
  Période de neuf mois
close le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   30 sept. 2013   30 sept. 2012   30 sept. 2013   30 sept. 2012
  Coûts de production     25 414 $     23 086 $     52 596 $     72 631 $
  Ajustements :                        
    Ajustement des stocks (vi)      3 759     246     3 465     1 137
    Provision hors trésorerie pour restauration des lieux      (130)     (147)     (250)     (403)
  Coûts d'exploitation des sites miniers     29 043 $     23 185 $     55 811 $     73 365 $
  Coûts d'exploitation des sites miniers (en milliers d'euros)     21 893 €     17 970 €     42 473 €     56 157 €
  Tonnes de minerai traitées (en milliers)     307     271     574     811
  Coûts des sites miniers par tonne (euros)(vii)     71 €     66 €     74 €     69 €
                           
                           
  Mine Pinos Altos - Coûts des sites miniers par tonne                        
      Trimestre
clos le
  Trimestre
clos le
  Période de neuf mois
close le
  Période de neuf mois
close le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   30 sept. 2013   30 sept. 2012   30 sept. 2013   30 sept. 2012
  Coûts de production     32 564 $     31 301 $     98 727 $     95 012 $
  Ajustements :                        
    Ajustement des stocks (vi)      (986)     32     (1 492)     567
    Provision hors trésorerie pour restauration des lieux      (74)     (51)     (222)     (154)
  Frais de décapage (v)      (1 684)     (3 274)     (4 254)     (10 471)
  Coûts d'exploitation des sites miniers     29 820 $     28 008 $     92 759 $     84 954 $
  Tonnes de minerai traitées (en milliers)     661     675     2 052     2 132
  Coûts des sites miniers par tonne ($ US) (vii)     45 $     41 $     45 $     40 $
                           
                           
  Mine Creston Mascota - Coûts des sites miniers par tonne (ii)                        
      Trimestre
clos le
  Trimestre
clos le
  Période de neuf mois
close le
  Période de neuf mois
close le
  (en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   30 sept. 2013   30 sept. 2012   30 sept. 2013   30 sept. 2012
  Coûts de production     7 020 $     5 616 $     11 447 $     17 885 $
  Ajustements :                        
    Ajustement des stocks (vi)      (605)     (171)     520     (60)
    Provision hors trésorerie pour restauration des lieux      (36)     (34)     (73)     (559)
  Frais de décapage (v)      (249)     -     (581)     -
  Coûts d'exploitation des sites miniers     6 130 $     5 411 $     11 313 $     17 266 $
  Tonnes de minerai traitées (en milliers)     335     466     698     1 454
  Coûts des sites miniers par tonne ($ US) (vii)     18 $     12 $     16 $     12 $
                           
                           
  Mine Meadowbank - Coûts des sites miniers par tonne                        
      Trimestre
clos le
  Trimestre
clos le
  Période de neuf mois close le   Période de neuf mois close le
(en milliers de dollars américains, sauf indication contraire)   30 sept. 2013   30 sept. 2012   30 sept. 2013   30 sept. 2012
  Coûts de production     92 610 $     89 740 $     276 335 $     248 386 $
  Ajustements :                        
    Ajustement des stocks (vi)      (3 120)     (2 879)     (991)     2 601
    Provision hors trésorerie pour restauration des lieux      (381)     (415)     (1 161)     (1 204)
  Frais de décapage (v)      (5 667)     (4 802)     (18 712)     (6 465)
  Coûts d'exploitation des sites miniers     83 442 $     81 644 $     255 471 $     243 318 $
  Coûts d'exploitation des sites miniers (k$ CA)     86 091 $ CA      81 552 $ CA     260 444 $ CA     243 960 $ CA
  Tonnes de minerai traitées (en milliers)     1 047     1 003     3 095     2 791
  Coûts des sites miniers par tonne ($ CA) (vii)     82 $ CA     81 $ CA     84 $ CA     87 $ CA

(i)     Ne tient pas compte des résultats de la mine Kittila pour le deuxième trimestre de 2013. En raison des travaux d'entretien prévus, la mine Kittila n'a été exploitée que pendant 14 jours au deuxième trimestre de 2013.
(ii)   Ne tient pas compte des résultats pour le premier trimestre de 2013 en raison de l'interruption temporaire de la lixiviation active au gisement de Creston Mascota à Pinos Altos entre le 1er octobre 2012 et le 13 mars 2013.
(iii)   En vertu de la méthode comptable de la Société relative à la comptabilisation des produits, les produits d'exploitation tirés des concentrés sont comptabilisés lorsque le titre de propriété est cédé. Comme le total des coûts décaissés par once d'or produite est calculé en fonction de la production, cet ajustement des stocks représente les marges sur ventes liées à la partie de la production de concentrés qui n'a pas encore été comptabilisée à titre de produits d'exploitation.
(iv)    Le total des coûts décaissés par once d'or produite n'est pas une mesure reconnue selon les PCGR des États-Unis. Ces données peuvent ne pas être comparables aux données présentées par d'autres producteurs aurifères. Cette mesure est calculée en ajustant les coûts de production, tels qu'ils figurent dans les états consolidés intermédiaires non audités des résultats et du résultat global, pour tenir compte des produits d'exploitation tirés des sous-produits, des coûts de production liés aux stocks de concentrés invendus, des provisions hors trésorerie pour restauration des lieux, des frais de décapage reportés et des autres ajustements, puis en divisant par le nombre d'onces d'or produites. La Société est d'avis que cette mesure généralement acceptée par le secteur permet d'évaluer le rendement de l'exploitation de façon réaliste et est utile pour effectuer des comparaisons d'un exercice à l'autre. Le total des coûts décaissés par once d'or produite vise à fournir aux investisseurs des renseignements sur la capacité des activités minières de la Société de générer des flux de trésorerie. La direction utilise également cette mesure pour suivre le rendement des activités minières de la Société. Puisque les cours du marché de l'or sont cotés par once, l'utilisation de cette mesure permet à la direction d'évaluer les capacités d'une mine de générer des flux de trésorerie à divers prix de l'or. La direction est consciente que cette mesure par once est soumise aux répercussions des fluctuations des prix des sous-produits métalliques et des taux de change. La direction atténue ces limites inhérentes en utilisant cette mesure en combinaison avec les coûts des sites miniers par tonne (présentée ci-dessous) et les autres données préparées selon les PCGR des États-Unis. La direction effectue également des analyses de sensibilité pour quantifier les effets des fluctuations des prix des métaux et des taux de change.
(v)    La Société comptabilise le total des coûts décaissés par once d'or produite et les coûts des sites miniers par tonne au moyen de la méthode sectorielle courante qui consiste à reporter certains frais de décapage pouvant être attribués à la production future. L'ajustement de ces frais de décapage a pour objectif de faciliter la comparaison du total des coûts décaissés par once d'or produite et des coûts des sites miniers par tonne de la Société avec ceux de ses pairs dans l'industrie minière.
(vi)   Cet ajustement de stocks reflète les coûts de production liés aux concentrés invendus.
(vii)   Les coûts des sites miniers par tonne ne sont pas une mesure reconnue selon les PCGR des États-Unis, et ces données peuvent ne pas être comparables à celles qui sont présentées par d'autres producteurs aurifères. Cette mesure est calculée en ajustant les coûts de production, tels qu'ils figurent dans les états consolidés intermédiaires non audités des résultats et du résultat global, pour tenir compte des coûts de production liés aux stocks de concentrés invendus, des provisions hors trésorerie pour restauration des lieux, des frais de décapage reportés et des autres ajustements, puis en divisant par le nombre de tonnes de minerai traitées. Puisque les données sur le total des coûts décaissés par once d'or produite peuvent être soumises aux fluctuations des prix des sous-produits métalliques et des taux de change, la direction croit que les coûts des sites miniers par tonne fournissent des renseignements supplémentaires sur le rendement des activités minières en éliminant l'incidence des divers niveaux de production. La direction utilise aussi cette mesure pour déterminer la rentabilité des blocs d'exploitation. Comme chaque bloc d'exploitation est évalué en fonction de la valeur de réalisation nette de chaque tonne extraite, de façon à être économiquement viable, les produits d'exploitation estimatifs par tonne doivent être supérieurs aux coûts des sites miniers par tonne. La direction est consciente que cette mesure par tonne de la performance peut être influencée par les fluctuations des niveaux de minerai traité et atténue cette limite inhérente en utilisant cette mesure en combinaison avec les coûts de production préparés selon les PCGR des États-Unis.

Mise en garde concernant certaines mesures du rendement

Le présent communiqué contient certaines mesures de la performance financière, notamment le « total des coûts décaissés par once d'or produite », les « coûts des sites miniers par tonne » et les « coûts de maintien tout compris », qui ne sont pas des mesures reconnues selon les PCGR des États-Unis. Ces données peuvent ne pas être comparables à celles qui sont présentées par d'autres producteurs aurifères. La Société est d'avis que ces mesures sectorielles généralement reconnues constituent des indicateurs du rendement de l'exploitation réalistes et sont utiles pour comparer les résultats d'un exercice à l'autre. Toutefois, toutes ces mesures non conformes aux PCGR des États-Unis doivent être prises en compte conjointement avec d'autres données établies selon les PCGR des États-Unis et, si elles sont prises isolément, elles ne correspondent pas nécessairement aux mesures des frais d'exploitation et des flux de trésorerie établies selon les PCGR des États-Unis. Les rapprochements des mesures de la performance financière de la Société concernant le total des coûts décaissés par once d'or produite et les coûts des sites miniers par tonne avec les mesures financières les plus directement comparables, calculées et présentées conformément aux PCGR des États-Unis, sont indiqués ci-dessus.

Le contenu du présent communiqué a été passé en revue par une « personne qualifiée » aux fins de la NC 43-101, à savoir Alain Blackburn, Ing., vice-président principal, Exploration.

Énoncés prospectifs

Les renseignements contenus dans le présent communiqué ont été rédigés en date du 23 octobre 2013. Certains des énoncés du présent communiqué sont des « énoncés prospectifs » au sens attribué au terme « forward-looking statements » dans la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et au terme « information prospective » dans les dispositions des lois provinciales régissant la vente des valeurs mobilières au Canada. Dans le présent document, les mots « anticiper », « s'attendre à », « estimer », « prévoir », « prévu », « possible », « probable », « échéancier », les verbes au futur et d'autres expressions semblables servent à désigner les énoncés prospectifs.

Ces énoncés comprennent notamment ce qui suit : les prévisions de production de la Société, y compris les estimations concernant les teneurs de minerai, les échéanciers de projet, les résultats de forage, les configurations des gisements de minerai, la production de métaux, les estimations de la durée de vie des mines, les estimations de la production, les estimations du total des coûts décaissés par once, des coûts des sites miniers par tonne et des coûts de maintien tout compris, les flux de trésorerie, les délais prévus pour les études de délimitation et autres, les méthodes qui seront utilisées pour extraire ou traiter le minerai, les projets d'expansion, les taux de récupération, le débit du broyeur et les dépenses d'exploration et d'immobilisations prévues, y compris les coûts et les autres estimations sur lesquelles ces projections sont fondées; la capacité de la Société à financer son portefeuille actuel de projets; l'incidence des fermetures à des fins d'entretien; l'objectif de la Société concernant la construction d'une mine à Meliadine; la capacité de la Société à terminer la construction des mines Goldex et La India et à les faire entrer en production; ainsi que d'autres énoncés et renseignements se rapportant aux tendances prévues à l'égard des activités d'exploitation et d'exploration de la Société, de même qu'à leur financement. Ces énoncés reflètent le point de vue de la Société au moment de la publication du présent communiqué et ils sont assujettis à des risques, à des incertitudes et à des hypothèses. Les énoncés prospectifs sont nécessairement fondés sur un certain nombre de facteurs et d'hypothèses qui, tout en étant considérés comme raisonnables par Agnico Eagle à la date à laquelle ils sont formulés, sont assujettis de façon inhérente à d'importants impondérables et incertitudes d'ordre commercial, économique et concurrentiel. Dans le présent communiqué, les facteurs et les hypothèses retenus par Agnico Eagle qui pourraient se révéler inexacts, comprennent notamment les hypothèses susmentionnées, y compris celles figurant dans le rapport de gestion et dans le rapport annuel sur formulaire 20-F pour l'exercice terminé le 31 décembre 2012 (le « formulaire 20-F »), de même que les hypothèses suivantes : les activités de la Société ne subiront aucune perturbation importante, que ce soit en raison de conflits de travail, de problèmes d'approvisionnement, de dommages au matériel, de phénomènes naturels, de défectuosités du matériel, d'accidents, de changements politiques, de problèmes relatifs à des émissions de titres de propriété ou d'autres facteurs; l'obtention des permis, la production et l'expansion à chacun des projets de croissance et à chacune des mines d'Agnico Eagle se dérouleront conformément aux attentes actuelles, et Agnico Eagle ne modifiera pas ses plans de mise en valeur relativement à ces projets; les taux de change entre le dollar canadien, l'euro, le peso mexicain et le dollar américain demeureront près des niveaux actuels ou s'établiront aux niveaux prévus dans le présent communiqué; les prix de l'or, de l'argent, du zinc, du cuivre et du plomb concorderont avec les attentes d'Agnico Eagle; les prix des fournitures clés utilisées dans l'extraction et la construction ainsi que le coût de la main-d'œuvre demeureront conformes aux attentes actuelles d'Agnico Eagle; les estimations actuelles d'Agnico Eagle au sujet des réserves minérales, des ressources minérales, des teneurs du minerai et des taux de récupération du minerai s'avéreront exactes; il ne se produira aucun retard important dans la réalisation des projets de croissance actuellement en cours; les plans actuels de la Société visant à optimiser la production réussiront et aucune modification importante ne sera apportée aux taux d'imposition et au cadre réglementaire actuels. De nombreux facteurs, connus et inconnus, pourraient entraîner un écart important entre les résultats réels et ceux mentionnés de façon explicite ou implicite dans ces énoncés prospectifs. Ces risques comprennent notamment, mais sans s'y limiter, la volatilité des cours de l'or et des autres métaux; l'incertitude des estimations concernant les réserves minérales, les ressources minérales, les teneurs du minerai et les taux de récupération des métaux; l'incertitude entourant la production, les dépenses en immobilisations et les autres coûts futurs; les fluctuations monétaires; le financement des autres besoins en capitaux; le coût des programmes d'exploration et de mise en valeur; les risques miniers; les risques associés aux activités menées à l'étranger; la réglementation gouvernementale et environnementale; la volatilité du cours des actions de la Société; ainsi que les risques associés aux stratégies de la Société en matière d'instruments dérivés sur les sous-produits métalliques.

Pour obtenir plus de précisions au sujet de ces risques et facteurs, veuillez vous reporter au rapport annuel sur le formulaire 20-F de la Société de même qu'aux autres rapports déposés par la Société auprès des Autorités canadiennes en valeurs mobilières et de la Securities and Exchange Commission des États-Unis (« SEC »). À moins que la loi ne l'exige, la Société n'entend pas mettre à jour ces énoncés prospectifs et elle n'assume aucune obligation à cet égard. Par conséquent, la Société tient à aviser les lecteurs de ne pas se fier outre mesure aux énoncés prospectifs. Certains des énoncés prospectifs susmentionnés, principalement ceux formulés au sujet des projets, sont fondés sur les opinions préliminaires de la Société en ce qui a trait, notamment, à la teneur, au tonnage, au traitement, aux taux de récupération, aux méthodes d'extraction, aux dépenses en immobilisations, au total des coûts décaissés, aux coûts des sites miniers et à l'emplacement des infrastructures de surface. Les résultats réels et les décisions finales pourraient être sensiblement différents de ceux actuellement anticipés.  

SOURCE : Mines Agnico Eagle Limitée

Renseignements :

Relations avec les investisseurs
416-947-1212


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.