Agnico Eagle annonce l'accroissement de 13 % des ressources minérales présumées à Amaruq, qui s'établissent à 3,7 millions d'onces d'or, dont une hausse de 33 % des ressources exploitables par fosse à ciel ouvert qui se sont établies à 2,4 millions d'onces; Confirmation d'une deuxième source potentielle de minerai exploitable par fosse à ciel ouvert dans la zone V

Symbole boursier : AEM (NYSE et TSX)

TORONTO, le 30 sept. 2016 /CNW/ - Mines Agnico Eagle Limitée (NYSE: AEM, TSX: AEM) (« Agnico Eagle » ou la « Société ») est heureuse de faire le point sur les résultats des forages d'exploration à son projet aurifère Amaruq situé au Nunavut, dans le nord du Canada. La Société continue d'accorder une attention particulière à ce gisement en croissance, compte tenu de son potentiel et de sa proximité à la mine et au broyeur Meadowbank d'Agnico Eagle. La présente mise à jour comprend une estimation des ressources minérales élargies du projet reposant sur les forages effectués jusqu'au 30 juin 2016.

En voici les faits saillants :

  • Augmentation de 13 % des ressources minérales globales du projet Amaruq - Les forages réalisés au premier semestre 2016 ont entraîné une révision de l'estimation des ressources minérales présumées, qui s'établissent à 3,71 millions d'onces d'or (19,4 millions de tonnes à une teneur de 5,97 grammes par tonne [g/t] d'or) au 30 juin 2016. Il s'agit d'un accroissement de 432 000 onces (d'après l'or contenu) par rapport à l'estimation en date du 31 décembre 2015.

  • Progression de 33 % des ressources minérales exploitables par fosse à ciel ouvert - Cette estimation révisée comprend une augmentation de 598 000 onces (d'après l'or contenu) des ressources minérales exploitables par fosse à ciel ouvert présumées, qui se sont établies à 2,42 millions d'onces d'or (13,6 millions de tonnes à une teneur de 5,53 g/t), par rapport à l'estimation en date du 31 décembre 2015.

  • Expansion de 319 % des ressources minérales du gisement IVR; confirmation d'une deuxième source potentielle de minerai exploitable par fosse à ciel ouvert dans la zone V - L'or contenu dans les ressources minérales présumées du gisement IVR a augmenté de 649 000 onces (une hausse de 319 %) pour atteindre 852 000 onces (3,9 millions de tonnes à une teneur de 6,84 g/t d'or) par rapport à l'estimation en date du 31 décembre 2015. Le gisement IVR contient 549 000 onces d'or (2,5 millions de tonnes à une teneur de 6,71 g/t d'or) de l'ensemble des ressources minérales exploitables par fosse à ciel ouvert -- ces ressources minérales sont principalement concentrées dans la zone V, qui a été délimitée jusqu'à 542 m sous la surface et qui demeure ouverte en profondeur.

« En 2016, le programme d'exploration au projet Amaruq a donné lieu à une augmentation des ressources aurifères et à la délimitation d'une deuxième source potentielle de minerai exploitable par fosse à ciel ouvert dans la zone V. En peu de temps, la propriété Amaruq est passée d'une découverte en surface à un projet de mise en valeur important comptant 3,7 millions d'onces de ressources aurifères », a déclaré Sean Boyd, vice-président et chef de la direction d'Agnico Eagle. « Une mise à jour de l'estimation des ressources minérales est prévue en février 2017. Nous nous attendons à ce que la propriété Amaruq devienne une nouvelle source de minerai pour le broyeur Meadowbank dès 2019 », a-t-il ajouté.  

Accroissement des ressources minérales du projet Amaruq

Le projet Amaruq appartient en exclusivité à Agnico Eagle. Cette vaste propriété, d'une superficie de 116 717 hectares, est située à environ 50 km au nord-ouest de la mine Meadowbank. Les zones minéralisées I, V et R ont été découvertes en 2013 peu après l'acquisition par la Société de la propriété Amaruq, et le gisement Whale Tail a été découvert en 2014, au sud de la zone R.

[Carte géologique locale du projet Amaruq]

En février 2016, la Société a annoncé des ressources minérales présumées en date du 31 décembre 2015. Le présent communiqué donne une estimation révisée des ressources minérales présumées des gisements Whale Tail et IVR au 30 juin 2016. La mise à jour des ressources minérales tient compte des forages effectués de 2013 jusqu'au 30 juin 2016 dans les gisements Whale Tail et IVR. Les résultats précédents du programme 2016 d'exploration au projet Amaruk ont été présentés dans les communiqués que la Société a publiés le 28 avril 2016 et le 27 juillet 2016.

Le tableau suivant présente l'estimation révisée des ressources minérales des gisements Whale Tail et IVR au 30 juin 2016. Cette estimation reprend les hypothèses de prix des métaux et de taux de change utilisées pour établir l'estimation des ressources minérales au 31 décembre 2015, soit un prix de 1 100 $ US l'once d'or et un taux de change de 1,16 $ US/$ CA. La Société est d'avis que ces hypothèses sont prudentes lorsqu'on les compare au prix de l'or moyen des trois dernières années ainsi qu'au prix au comptant de l'or et au taux de change $ US/$ CA actuels. Les teneurs limites moyennes pondérées des gisements Whale Tail et IVR sont de 2,2 g/t d'or pour les ressources minérales exploitables par fosse à ciel ouvert et de 4,5 g/t d'or pour les ressources minérales souterraines.

Comparaison des estimations des ressources minérales dans les gisements Whale Tail et IVR du projet Amaruq en date du 31 décembre 2015 et du 30 juin 2016

Catégorie/Zone

31 décembre 2015

30 juin 2016


Or (onces)

Tonnes

Teneur en
or (g/t)

Or (onces)

Tonnes

Teneur en
or (g/t)
 

Ressources présumées







Whale Tail*







   À ciel ouvert

1 732 000

9 889 000

5,45

1 874 000

11 084 000

5,26

   Souterraines

1 347 000

6 041 000

6,93

988 000

4 403 000

6,98

Whale Tail -- Total des
ressources présumées

3 079 000

15 930 000

6,01

2 862 000

15 487 000

5,75

Gisement IVR







   À ciel ouvert

93 000

475 000

6,09

549 000

2 542 000

6,71

   Souterraines

111 000

474 000

7,26

304 000

1 335 000

7,07

IVR -- Total des

ressources présumées

204 000

949 000

6,67

852 000

3 877 000

6,84

Total -- Ressources
présumées exploitables
par fosse à ciel ouvert

1 825 000

10 365 000

5,48

2 423 000

13 626 000

5,53

Total -- Ressources
présumées souterraines

1 457 000

6 515 000

6,96

1 292 000

5 738 000

7,00

Total des ressources
présumées

3 283 000

16 880 000

6,05

3 714 000

19 364 000

5,97

* Les ressources minérales de Whale Tail présentées dans le tableau ci-dessus regroupent les ressources minérales de Whale Tail et de la zone Mammoth; ces deux zones ont été présentées séparément dans l'estimation des ressources minérales incluse dans le communiqué de la Société daté du 10 février 2016.

La teneur limite moyenne pondérée des gisements Whale Tail et IVR est de 2,2 g/t d'or pour les ressources minérales exploitables par fosse à ciel ouvert et de 4,5 g/t d'or pour les ressources minérales souterraines. Les montants étant arrondis, leur somme pourrait ne pas correspondre au total indiqué dans ce tableau.

Les montants en tonne et les montants de métal contenu inclus dans ce tableau ont été arrondis au millier le plus près; par conséquent, les totaux pourraient différer des montants présentés dans la colonne des totaux. Veuillez consulter le communiqué de presse de la Société en date du 10 février 2016 ainsi que la notice annuelle de la Société pour l'exercice clos le 31 décembre 2015 afin d'obtenir un complément d'information sur les réserves et ressources minérales.

Dans le présent communiqué, les ressources minérales exploitables par fosse à ciel ouvert et les ressources minérales souterraines désignent le minerai que la Société pense pouvoir extraire au moyen d'une méthode d'exploitation minière à ciel ouvert ou souterraine, respectivement.

Le tableau suivant montre la sensibilité de l'estimation des ressources minérales aux variations des teneurs limites de l'or. Le tableau montre que les ressources minérales à Amaruq ne sont pas très sensibles aux variations des teneurs limites.

Sensibilité de l'estimation des ressources minérales présumées du projet Amaruq (au 30 juin 2016) aux seuils de coupure de l'or

Type

Seuil de coupure de l'or (g/t)

Ressources minérales présumées

Tonnes

Teneur en or (g/t)

Onces d'or

Ciel ouvert

1,8

15 781 000

5,08

2 580 000

2,0

14 754 000

5,31

2 517 000

2,2

13 626 000

5,53

2 423 000

2,4

13 013 000

5,72

2 394 000

2,6

12 181 000

5,94

2 327 000

Type

Seuil de coupure de l'or (g/t d'or)

Ressources minérales présumées

Tonnes

Teneur en or (g/t)

Onces d'or

Souterraines

3,5

9 788 000

5,84

1 838 000

4,0

7 796 000

6,38

1 598 000

4,5

5 738 000

7,00

1 292 000

5,0

5 026 000

7,43

1 200 000

5,5

4 110 000

7,92

1 046 000

 

Une vue isométrique des ressources minérales des gisements Whale Tail et IVR apparaît sur la coupe longitudinale composée d'Amaruq, présentée ci-dessous.

[Coupe longitudinale composée du projet Amaruq avec points de percée]

Au total, les ressources minérales présumées du projet Amaruq sont estimées à 3,71 millions d'onces d'or (19,4 millions de tonnes à une teneur de 5,97 g/t d'or) au 30 juin 2016. Il s'agit d'un accroissement de 13 % de l'or contenu par rapport à l'estimation au 31 décembre 2015. Les ressources minérales présumées révisées comprennent 2,86 millions d'onces d'or du gisement Whale Tail et 852 000 onces d'or du gisement IVR. Les ressources minérales révisées sont constituées à 65 % de ressources minérales exploitables par fosse à ciel ouvert et à 35 % de ressources minérales souterraines.

La plus importante hausse depuis l'estimation du 31 décembre 2015 vise les ressources minérales présumées dans le gisement IVR, où l'or contenu a bondi de 319 % (649 000 onces) pour s'établir à 852 000 onces d'or (3,9 millions de tonnes à une teneur de 6,84 g/t d'or). Cet accroissement découle d'un dynamique programme de forage d'exploration dans la zone V au cours du premier trimestre de 2016, qui a permis de prolonger les structures minéralisées vers l'est et en profondeur et de découvrir de nouvelles structures. L'augmentation est en grande partie attribuable à la fosse de la zone V, dont la profondeur maximale est de 150 m et qui est maintenant considérée comme une deuxième source potentielle de minerai exploitable par fosse à ciel ouvert du projet. L'or contenu dans les ressources minérales exploitables par fosse à ciel ouvert du gisement IVR a crû de 456 000 onces pour s'établir à 549 000 onces d'or (2,5 millions de tonnes à une teneur de 6,71 g/t d'or). Les ressources minérales à l'extérieur (principalement en dessous) de la fosse de la zone V ont augmenté de 193 000 onces pour s'établir à 304 000 onces d'or (1,3 million de tonnes à une teneur de 7,07 g/t d'or).

Les ressources minérales présumées révisées du gisement Whale Tail ont reculé 7 % (217 000 onces) pour se chiffrer à 2,86 millions d'onces d'or (15,5 millions de tonnes à une teneur de 5,75 g/t d'or). Cette diminution est essentiellement attribuable au raffinement des modèles géologiques de Whale Tail par suite du forage intercalaire. Le forage d'exploration se poursuit sous les ressources minérales actuelles afin d'augmenter la taille du gisement.

Le raffinement récent des modèles a abaissé la fosse préliminaire de Whale Tail de 75 m pour atteindre environ 275 m, et a intégré une partie des anciennes ressources minérales souterraines au nouveau plan de la fosse. Les ressources minérales révisées de la fosse Whale Tail ont augmenté de 142 000 onces d'or pour atteindre 1,87 million d'onces d'or (11,1 millions de tonnes à une teneur de 5,26 g/t d'or), alors que les ressources minérales souterraines de Whale Tail ont diminué de 359 000 onces pour s'établir à 988 000 onces d'or (4,4 millions de tonnes à une teneur de 6,98 g/t d'or).

De façon globale, les ressources minérales exploitables par fosse à ciel ouvert du projet Amaruq, qui englobe Whale Tail et IVR, ont augmenté de 33 % (598 000 onces) par rapport à l'estimation du 31 décembre 2015 pour se chiffrer à 2,42 millions d'onces d'or (13,6 millions de tonnes à une teneur de 5,53 g/t d'or). Cette augmentation est composée de 1,87 million d'onces d'or dans le gisement Whale Tail et de 0,55 million d'onces d'or dans le gisement IVR. Ces deux sources viables de minerai à ciel ouvert ont le potentiel d'augmenter la productivité et de faciliter les activités d'exploitation à ciel ouvert prévues à Amaruq.

Le forage se poursuit pour prolonger les zones minéralisées

Le résultat marquant des travaux d'exploration réalisés au cours de la première moitié de 2016 au projet Amaruq est la découverte de lentilles additionnelles dans la zone V. Cette dernière forme une série de structures parallèles comportant des filons de quartz qui plongent légèrement vers Whale Tail de la surface jusqu'à une profondeur de 542 m. Pour l'instant, l'expression en surface de la zone V indique une étendue longitudinale de 1,2 km; la zone est ouverte latéralement et en profondeur. Jusqu'ici, le gisement Whale Tail a été défini sur une étendue longitudinale d'au moins 2,2 km et il se prolonge depuis la surface jusqu'à une profondeur de 650 m. Il demeure ouvert en profondeur.

Les récents points d'intersection du projet sont présentés dans le tableau ci-dessous, et l'emplacement des colliers de forage est indiqué sur la carte géologique locale du projet Amaruq Les points de percée sont présentés sur la coupe longitudinale composée du projet Amaruq. Tous les points d'intersection signalés pour le projet Amaruq indiquent des teneurs coupées sur des épaisseurs réelles estimatives, reposant sur une interprétation géologique préliminaire qui est mise à jour à mesure que de nouvelles données provenant d'autres forages deviennent disponibles.

Résultats des récents forages d'exploration dans le gisement Whale Tail (WT) et la zone V (V), au projet Amaruq

Trou de forage

Emplacement

De (m)

À (m)

Profondeur du
point milieu
sous la
surface (m)

Épaisseur
réelle
interprétée (m)

Teneur
en or (g/t)
(non-plafonnée)

Teneur
en or (g/t)
(plafonnée)**

AMQ16-724

WT

43,2

64,4

43

7,3

11,7

11,7

  et

WT

183,4

187,9

148

3,9

7,8

7,8

AMQ16-730

WT

166,3

184,7

146

9,2

16,5

13,4

  incluant


175,9

184,7

150

4,4

28,7

22,2

  et

WT

195,0

206,1

167

7,8

8,8

8,8

  et

WT

258,5

271,0

222

11,3

8,4

8,4

  et

WT

290,5

305,4

250

13,5

17,1

17,1

  incluant


290,5

300,0

247

8,6

25,4

25,4

AMQ16-800

V

240,1

245,5

229

4,7

6,7

6,7

  et

V

261,5

270,2

251

6,2

4,5

4,5

AMQ16-819

V

293,0

297,4

241

3,9

16,4

16,4

AMQ16-824

WT

555,6

562,5

475

6,8

10,3

10,3

  incluant


557,1

560,2

474

3,1

21,1

21,1

AMQ16-829

V

440,3

447,7

406

6,4

7,5

7,3

AMQ16-837

V

112,5

124,2

117

10,1

11,0

7,4

  incluant


112,5

120,0

115

6,5

16,1

10,5

AMQ16-842

WT

23,0

29,0

21

3,2

5,7

5,7

  et

WT

107,0

115,0

91

6,6

9,1

9,1

AMQ16-858

WT

41,0

51,0

38

5,0

4,2

4,2

  et

WT

149,3

191,0

142

36,1

7,2

7,2

  incluant


150,0

156,8

128

5,9

11,5

11,5

  incluant


161,0

168,0

137

6,1

9,5

9,5

  incluant


180,0

187,0

153

6,1

11,4

11,4

AMQ16-869*

WT

96,0

101,9

90

3,2

12,9

12,9

  et

WT

121,8

128,8

114

4,5

7,0

7,0

  et

WT

152,4

194,8

157

38,4

4,8

4,8

  incluant


159,1

163,7

146

4,2

9,2

9,2

  incluant


177,9

188,1

166

9,2

7,6

7,6

  et

WT

205,8

212,0

189

5,6

12,8

12,8

AMQ16-886*

WT

144,0

154,4

119

9,4

6,4

6,4

AMQ16-888*

V

478,1

482,3

456

3,4

20,5

7,4

  et

V

569,5

573,2

542

3,2

37,2

22,2

AMQ16-898*

V

11,8

15,7

13

3,5

9,5

9,5

  et

V

117,7

126,6

115

8,4

6,0

6,0

  et

V

139,0

146,9

134

6,1

4,8

4,8

AMQ16-953*

V

354,3

359,0

338

3,9

12,8

12,2

  et

V

428,0

436,8

407

8,0

6,0

6,0

  et

V

466,3

477,1

445

10,1

6,2

6,2

AMQ16-978*

V

256,0

259,0

228

2,9

5,9

5,9

  et

V

357,0

360,7

318

2,8

10,9

10,9

AMQ16-983*

V

142,5

147,0

123

3,7

183,4

10,6

  et

V

193,0

197,1

166

3,4

8,2

8,2

  et

V

254,0

258,0

218

3,9

18,3

17,3

* Trous non inclus dans l'estimation des ressources minérales du 30 juin 2016.
** Une teneur plafonnée à
de 80 g/t d'or est utilisée pour les trous dans le gisement Whale Tail. * Une teneur plafonnée à 60 g/t d'or est utilisée pour les trous dans le gisement IVR.

Le forage dans la zone V a permis d'étendre la zone latéralement et jusqu'à 540 m de profondeur par endroit. Le trou AMQ16-837 a produit 7,4 g/t d'or sur 10,1 m à une profondeur de 117 m, dont 10,5 g/t d'or sur 6,5 m. Deux autres trous présentent une teneur élevée potentielle ainsi que la continuité latérale de nombreuses structures en profondeur de la zone V. Le trou AMQ16-953 a recoupé trois structures : 12,2 g/t d'or sur 3,9 m à 338 m de profondeur, 6,0 g/t d'or sur 8,0 m à 407 m de profondeur et 6,2 g/t d'or sur 10,1 m à 445 m de profondeur. (Ce trou est montré sur la coupe transversale du gisement IVR ci-dessous.) Le trou AMQ16-888 a atteint le point le plus profond à ce jour de la zone V : il a recoupé 7,4 g/t d'or sur 3,4 m à 456 m de profondeur, puis 22,2 g/t d'or sur 3,2 m à 542 m de profondeur.

[coupe transversale du gisement IVR 15750E]

Les forages intercalaires de mise en valeur dans le gisement Whale Tail ont caractérisé la majorité des ressources minérales exploitables par fosse à ciel ouvert jusqu'à une profondeur verticale d'environ 275 m. Le programme, qui tire à sa fin, continue de générer des résultats prometteurs sur le plan de la teneur en or et de l'épaisseur de la partie centrale du gisement. Par exemple, le trou AMQ16-730 a recoupé quatre intersections à teneur élevée : 13,4 g/t d'or sur 9,2 m à 146 m de profondeur (y compris 22,2 g/t d'or sur 4,4 m); 8,8 g/t d'or sur 7,8 m à 167 m de profondeur; 8,4 g/t d'or sur 11,3 m à 222 m de profondeur; et 17,1 g/t d'or sur 13,5 m à 250 m de profondeur (y compris 25,4 g/t d'or sur 8,6 m). Le forage d'exploration a récemment repris dans ce gisement, sondant au-delà de 500 m de profondeur. Le trou AMQ16-824 a recoupé 10,3 g/t d'or sur 6,8 m à 475 m de profondeur, dont 21,1 g/t d'or sur 3,1 m. Les intersections de ce trou prolongent le vecteur minéralisé à teneur élevée de 65 m vers l'est-sud-est, comme il est indiqué dans la coupe longitudinale.

Activités futures -- Poursuite prévue du programme de forage de 2016 jusqu'en octobre

Le programme de forage et d'exploration de 2016 devrait être conclu d'ici la mi-octobre à l'aide de sept foreuses au diamant. Quatre foreuses sonderont ce qu'il y a sous les ressources minérales exploitables par fosse à ciel ouvert de Whale Tail, deux seront affectées aux extensions vers l'est et dans la plongée des gisements, et une explorera les cibles régionales. La Société prévoit publier une mise à jour de l'estimation révisée des ressources minérales intégrant tous les résultats de forage de 2016 (environ 75 trous supplémentaires) en même temps que ses résultats de fin d'exercice, soit en février 2017. L'estimation révisée des ressources minérales devrait inclure une estimation initiale des ressources minérales indiquées du projet Amaruq.

La construction de la route d'accès d'exploration de 62 km du projet Amaruq se poursuit. Plus de 13,3 km ont été construits à ce jour, et 2,7 km additionnels devraient s'ajouter d'ici la fin de l'année.

Les activités d'obtention de permis sont en cours afin de permettre l'aménagement d'une galerie d'exploration. Le permis devrait être obtenu à la fin de 2016 ou au début de 2017.

À la fin de juin 2016, Agnico Eagle a soumis une étude d'impact à la Commission du Nunavut chargée de l'examen des répercussions (la « CNER ») à l'appui de sa demande de modification du Permis d'utilisation de l'eau de classe A de la mine Meadowbank, afin d'y inclure la mise en valeur des ressources de la fosse Whale Tail. Sur recommandation de la CNER, le ministre des Affaires autochtones et du Nord a décidé de mener une étude distincte. Dans sa décision communiquée au CNER en septembre 2016, le ministre a convenu que la CNER et l'Office des eaux du Nunavut doivent coordonner leurs efforts et leurs échéanciers afin de réaliser une étude exhaustive. La Société s'attend à ce que l'issue du processus réglementaire soit conforme à ses attentes au sujet du démarrage éventuel de l'exploitation minière dans la fosse Whale Tail.

Le calendrier des futures dépenses en immobilisations pour le projet Amaruq après 2016 et la décision concernant l'éventuelle construction d'une exploitation minière satellite à Amaruq dépendront de l'approbation du conseil d'administration d'Agnico Eagle.

Agnico Eagle

Agnico Eagle est une grande société canadienne d'exploitation aurifère qui produit des métaux précieux depuis 1957. Ses huit mines sont situées au Canada, en Finlande et au Mexique, et elle exerce des activités d'exploration et de mise en valeur dans chacun de ces pays, ainsi qu'aux États-Unis et en Suède. La Société et ses actionnaires sont en mesure de profiter pleinement du cours de l'or en raison de sa décision de longue date de ne pas vendre d'or à terme. Agnico Eagle déclare un dividende en espèces à chaque exercice depuis 1983.

Énoncés prospectifs

Les renseignements contenus dans le présent communiqué ont été rédigés en date du 15 septembre 2016. Certains des énoncés du présent communiqué sont des « énoncés prospectifs » au sens attribué au terme « forward-looking statements » dans la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et au terme « information prospective » dans les dispositions des lois provinciales régissant la vente des valeurs mobilières au Canada. Dans le présent communiqué, les mots « anticiper », « estimer », « s'attendre à », « prévoir », « planifier », « potentiel », les verbes au futur et au conditionnel et d'autres expressions semblables servent à désigner les énoncés prospectifs. Ces énoncés comprennent notamment, mais sans s'y limiter, ce qui suit : les échéanciers de projet; l'échéancier et la conclusion des rapports techniques et des autres études; les méthodes qui seront utilisées pour extraire ou traiter le minerai; les dépenses d'exploration prévues, y compris les coûts et les autres estimations sur lesquelles ces projections sont fondées; les énoncés au sujet de l'échéancier et du montant des dépenses en immobilisations et d'autres hypothèses; les estimations au sujet des dépenses en immobilisations; les énoncés concernant la mise en valeur projetée de certains gisements de minerai, notamment les estimations des coûts d'exploration, de mise en valeur et de production et d'autres dépenses en immobilisations, et les estimations concernant l'échéancier de ces activités d'exploration, de mise en valeur et de production ou des décisions concernant ces activités d'exploration, de mise en valeur et de production; les estimations des réserves minérales et des ressources minérales, la source de minerai du broyeur Meadowbank et l'exploration projetée et la conversion possible de ressources minérales en réserves minérales; ainsi que l'occurrence prévue d'événements reliés aux projets de la Société. Ces énoncés, qui reflètent le point de vue de la Société au moment de la préparation du présent communiqué, sont soumis à certains risques, incertitudes et hypothèses, et il convient de ne pas se fier outre mesure à ces déclarations et renseignements. Les énoncés prospectifs sont nécessairement fondés sur un certain nombre de facteurs et d'hypothèses qui, tout en étant considérés comme raisonnables par Agnico Eagle à la date à laquelle ils sont formulés, sont assujettis de façon inhérente à d'importants impondérables et incertitudes d'ordre commercial, économique et concurrentiel. Les facteurs et hypothèses importants utilisés dans la préparation des énoncés prospectifs contenus dans le présent document, qui peuvent se révéler incorrects, comprennent notamment, mais sans s'y limiter, les hypothèses susmentionnées et celles figurant dans le rapport de gestion et dans la notice annuelle de la Société pour l'exercice clos le 31 décembre 2015, documents qui sont déposés auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières du Canada et inclus dans le rapport annuel de la Société sur formulaire 40-F pour l'exercice clos le 31 décembre 2015 (« formulaire 40-F »), lequel est déposé auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis (SEC). La Société suppose également qu'aucune perturbation importante de ses activités ne se produira; que la production, l'octroi de permis, la mise en valeur et l'expansion de chacune des propriétés d'Agnico Eagle se dérouleront conformément aux attentes et aux plans actuels; que les prix des métaux pertinents, les taux de change et les prix des fournitures clés utilisées dans l'extraction et la construction seront conformes aux attentes d'Agnico Eagle; que les estimations actuelles d'Agnico Eagle au sujet des réserves minérales, des ressources minérales, des teneurs du minerai et des taux de récupération du minerai s'avéreront exactes; qu'il ne se produira aucun retard important dans la réalisation des projets de croissance en cours; que les plans actuels de la Société pour optimiser la production seront menés à bien et qu'aucune modification importante ne sera apportée aux taux d'imposition et au cadre réglementaire actuels. De nombreux facteurs, connus et inconnus, pourraient entraîner une différence importante entre les résultats réels et ceux exprimés ou sous-entendus par ces énoncés prospectifs. Ces risques comprennent notamment, mais sans s'y limiter, la volatilité des prix de l'or et des autres métaux; l'incertitude des estimations concernant les réserves minérales, les ressources minérales, les teneurs du minerai et les taux de récupération du minerai; l'incertitude entourant la production, la mise en valeur des projets, les dépenses en immobilisations et les autres coûts futurs; les fluctuations des taux de change; le financement des autres besoins en capitaux; le coût des programmes d'exploration et de mise en valeur; les risques miniers; les protestations de la communauté; les risques associés aux activités internationales; la réglementation gouvernementale et environnementale; la volatilité du cours des actions de la Société; ainsi que les risques associés aux stratégies de la Société en matière d'instruments dérivés sur les devises, le carburant et les sous-produits métalliques. Pour obtenir plus de précisions au sujet de ces risques et des autres facteurs qui pourraient empêcher la Société d'atteindre les objectifs énoncés dans les énoncés prospectifs du présent communiqué, veuillez vous reporter à la notice annuelle et au rapport de gestion de la Société, documents déposés sur SEDAR à www.sedar.com et inclus dans le formulaire 40-F déposé sur EDGAR à www.sec.gov, de même qu'aux autres rapports déposés par la Société auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières et de la SEC. À moins que la loi ne l'exige, la Société n'entend pas mettre à jour ces énoncés et renseignements prospectifs et n'assume aucune obligation à cet égard.

Remarque à l'intention des investisseurs concernant l'emploi du terme « ressources minérales »

Mise en garde à l'intention des investisseurs concernant les estimations des ressources minérales mesurées et indiquées

Dans le présent communiqué, on retrouve les termes « ressources minérales mesurées » et « ressources minérales indiquées ». La Société avise les investisseurs que, bien que ces termes soient reconnus et exigés par la réglementation canadienne, la SEC ne les reconnaît pas. Les investisseurs ne doivent donc pas supposer qu'une partie ou l'ensemble d'un gisement minéral classé dans l'une ou l'autre de ces catégories sera converti en réserves minérales.

Mise en garde à l'intention des investisseurs concernant les estimations des ressources minérales présumées

Dans le présent communiqué, on retrouve également le terme « ressources minérales présumées ». La Société avise les investisseurs que, bien que ce terme soit reconnu et exigé par la réglementation canadienne, la SEC ne le reconnaît pas. Le terme « ressources minérales présumées » est associé à une grande incertitude quant à l'existence de ces ressources et à leur faisabilité économique et légale. On ne peut supposer qu'une partie ou l'ensemble d'une ressource minérale présumée passera à une catégorie supérieure. Selon la réglementation canadienne, sauf en de rares exceptions, les estimations de ressources minérales présumées ne peuvent servir de fondement aux études de faisabilité ou aux études préliminaires de faisabilité. Les investisseurs ne doivent pas supposer qu'une partie ou l'ensemble d'une ressource minérale présumée existe, ni qu'elle est économiquement ou légalement exploitable. Données scientifiques et techniques Le contenu scientifique et technique du présent communiqué en lien avec les activités au Québec a été approuvé par Christian Provencher, Ing., vice-président, Canada.

Données scientifiques et techniques

Guy Gosselin, vice-président, Exploration, Mines Agnico Eagle Limitée, a approuvé les informations de nature scientifique et technique concernant l'exploration contenues dans le présent communiqué.M. Gosselin, qui porte le titre d'ingénieur (« ing. ») attribué par l'Ordre des ingénieurs du Québec, est une « personne qualifiée » conformément à la Norme canadienne 43-101.

L'information scientifique et technique contenue dans le présent communiqué portant sur les ressources minérales d'Agnico Eagle a été approuvée par Daniel Doucet, ing., directeur principal, Développement des réserves de la Société, qui est une « personne qualifiée » conformément à la Norme canadienne 43-101, Information concernant les projets miniers (« NC 43-101 »). David Paquin, P.Geo., géologue spécialisé en ressources du groupe Technical Services, est la personne qualifiée responsable de l'estimation des ressources minérales du projet Amaruq.

Mise en garde à l'intention des investisseurs des États-Unis - La SEC permet aux sociétés minières des États-Unis de ne divulguer, dans les documents qu'elles déposent auprès d'elle, que les gisements minéraux qu'elles peuvent économiquement et légalement extraire ou produire. Agnico Eagle communique les estimations des réserves minérales et des ressources minérales conformément aux lignes directrices de l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole sur les pratiques exemplaires en matière d'exploration minérale (Exploration Best Practice Guidelines) et en matière d'estimation des ressources minérales et des réserves minérales (Estimation of Mineral Resources and Mineral Reserves Best Practice Guidelines), conformément au Règlement 43-101. Ces normes sont similaires à celles publiées dans l'Industry Guide no 7 de la SEC, telles qu'elles sont interprétées par le personnel de la SEC (le « Guide no 7 »). Toutefois, les définitions figurant dans le Règlement 43-101 sont différentes, à certains égards, de celles contenues dans le Guide 7. Par conséquent, les renseignements portant sur les réserves minérales contenus dans le présent document peuvent ne pas être comparables à des renseignements similaires divulgués par des sociétés des États-Unis. Conformément aux exigences de la SEC, la minéralisation ne peut être classée dans la catégorie « réserve » à moins qu'il ait été déterminé que la minéralisation pourrait être économiquement et légalement produite ou extraite au moment de la détermination des réserves. Une étude de faisabilité « finale » ou « susceptible d'un concours bancaire » est nécessaire pour se conformer aux exigences relatives à la mention des réserves minérales en vertu de l'Industry Guide 7 de la SEC. Agnico Eagle emploie dans le présent communiqué certains termes, comme « ressources mesurées », « ressources indiquées » et « ressources présumées » ainsi que « ressources », que la SEC, dans ses lignes directrices, interdit formellement aux entreprises constituées aux États-Unis d'inclure dans les documents qu'elles déposent auprès d'elle.

Selon la NC 43-101, les sociétés minières sont tenues de présenter les données sur les réserves minérales et les ressources minérales en les classant dans les sous-catégories suivantes : « réserves minérales prouvées », « réserves minérales probables », « ressources minérales mesurées », « ressources minérales indiquées » et « ressources minérales présumées ». Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont pas de viabilité économique démontrée.

Les réserves minérales désignent la partie économiquement exploitable des ressources minérales mesurées et/ou indiquées. Elles comprennent les matériaux de dilution et les provisions pour pertes pouvant être subies durant l'exploitation ou l'extraction de la matière, et sont définies, selon le cas, par des études de préfaisabilité ou de faisabilité, lesquelles nécessitent l'application de facteurs modificateurs. De telles études montrent qu'au moment de la communication de l'information, l'extraction pouvait être raisonnablement justifiée.

Les facteurs modificateurs sont ceux utilisés pour convertir les ressources minérales en réserves minérales. Ce sont, entre autres, les facteurs miniers, les facteurs propres au traitement, à la métallurgie ou à l'infrastructure, les facteurs économiques, commerciaux, juridiques, environnementaux, sociaux et gouvernementaux.

Les réserves minérales prouvées désignent la partie économiquement exploitable des ressources minérales mesurées. Les réserves minérales prouvées supposent un niveau élevé de confiance dans les facteurs modificateurs. Les réserves minérales probables s'entendent de la partie économiquement exploitable d'une ressource indiquée et, dans certaines circonstances, d'une ressource minérale mesurée. Le niveau de confiance dans les facteurs modificateurs qui s'appliquent aux réserves minérales probables est inférieur à celui s'appliquant aux réserves minérales prouvées.

Les ressources minérales s'entendent des concentrations ou de l'occurrence d'une substance solide d'intérêt économique dans l'écorce terrestre ou sur celle-ci, dont la forme, la quantité et la teneur ou la qualité sont telles qu'elles présentent des perspectives raisonnables d'extraction rentable. L'emplacement, la quantité, la teneur ou la qualité, la continuité et d'autres caractéristiques géologiques d'une ressource minérale sont connus, estimés ou interprétés à partir de preuves et de connaissances géologiques spécifiques, y compris des prélèvements d'échantillons.

Les ressources minérales mesurées s'entendent de la partie des ressources minérales dont on peut estimer la quantité, la teneur ou la qualité, la densité, la forme et les caractéristiques physiques avec suffisamment de confiance pour permettre la mise en application de facteurs modificateurs pour appuyer la planification minière détaillée et l'évaluation finale de la viabilité économique du gisement. Les preuves géologiques sont obtenues à partir de travaux d'exploration, de prélèvements d'échantillons et d'essais détaillés et fiables; elles sont suffisantes pour confirmer la continuité géologique et celle de la teneur ou de la qualité entre différents points d'observation. Les ressources minérales indiquées désignent la partie des ressources minérales dont on peut estimer la quantité, la teneur ou la qualité, la densité, la forme et les caractéristiques physiques avec un niveau de confiance suffisant pour permettre l'application de facteurs modificateurs à un niveau de précision suffisant pour appuyer la planification minière et l'évaluation de la viabilité économique du gisement. Les preuves géologiques sont obtenues à partir de travaux d'exploration, d'échantillonnages et d'essais suffisamment détaillés et fiables; elles sont suffisantes pour supposer la continuité géologique et celle de la teneur ou de la qualité entre différents points d'observation. Les ressources minérales présumées s'entendent de la partie des ressources minérales dont la quantité, la teneur ou la qualité sont estimées sur la base de preuves géologiques et d'échantillonnages limités. Les preuves géologiques sont suffisantes pour supposer, sans toutefois vérifier, la continuité de la géologie, de la teneur ou de la qualité.

Les investisseurs ne doivent pas supposer qu'une partie ou l'ensemble d'une ressource minérale présumée existe, ni qu'elle est économiquement ou légalement exploitable.

Une étude de faisabilité est une étude technique et économique exhaustive portant sur l'option de développement retenue pour un projet minier incluant des évaluations suffisamment détaillées des facteurs modificateurs applicables et de tout autre facteur opérationnel pertinent, ainsi qu'une analyse financière détaillée qui sont nécessaires pour démontrer au moment de la communication d'information que l'extraction est raisonnablement justifiée (économiquement exploitable). Les résultats de l'étude peuvent raisonnablement servir de fondement à une décision finale de la part d'un promoteur ou d'une institution financière en vue du développement ou du financement du projet. Le niveau de confiance acquis au terme de l'étude sera supérieur à celui qu'offre une étude de préfaisabilité.

Information supplémentaire

D'autres renseignements importants sur le projet Amaruq sont présentés dans la notice annuelle et dans le formulaire 40-F de la Société.

SOURCE Mines Agnico Eagle Limitée

Renseignements : Pour obtenir de plus amples renseignements sur Agnico Eagle, veuillez communiquer avec le service des Relations avec les investisseurs, en écrivant à info@agnicoeagle.com ou composer le 416 947-1212.

RELATED LINKS
http://www.agnico-eagle.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.