Affrontement tragique au métro Bonaventure - « Une enquête impartiale sur les événements impliquant un policier du SPVM s'impose ! » - Réal Ménard

MONTRÉAL, le 9 janv. 2012 /CNW Telbec/ - « Pour assurer la sécurité des policiers et des personnes itinérantes tout en cherchant à éviter que les incidents malheureux ne se répètent, il est urgent de revoir la formation des patrouilleurs du SPVM, notamment les protocoles d'intervention auprès de personnes souffrant de problèmes de santé mentale qui sont en crise », a déclaré Réal Ménard, maire de l'arrondissement de Mercier/Hochelaga-Maisonneuve et porte-parole de Vision Montréal en matière de sécurité publique.

Plus de formation et plus de ressources
« Le SPVM a fait des efforts considérables, mais il est conscient qu'il doit encore améliorer sa performance à ce chapitre, explique Réal Ménard. Pour ce faire, il faudra investir davantage dans la formation des policiers et augmenter les ressources de l'Équipe mobile de référence et d'intervention en itinérance (EMRII) du SPVM, une unité spéciale mise sur pied pour faire de la prévention et élaborer des stratégies qui permettent aux patrouilleurs de mieux connaître les ressources spécialisées en itinérance ».

« Le phénomène de l'itinérance affecte plus particulièrement les grandes villes du Québec, poursuit monsieur Ménard, et c'est au centre-ville de Montréal que se concentre la majorité des sans-abri. Les organismes qui leur viennent en aide sont sous financés et trop peu nombreux. Le Gouvernement du Québec doit augmenter les ressources disponibles pour faire face aux problématiques de l'itinérance si l'on souhaite que la situation s'améliore ».

Vite, des enquêtes impartiales !
« Le ministre de la Sécurité publique a encore une fois confié l'enquête portant sur les incidents de vendredi dernier à la Sûreté du Québec, explique Réal Ménard, mais nous estimons que ces enquêtes de la police sur la police doivent cesser. À l'instar de la Protectrice du citoyen, qui en a fait la recommandation dans son rapport déposé en février 2010, et du Réseau d'aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM) nous considérons comme essentielle la mise sur pied d'un mécanisme d'enquête impartial sur les opérations policières qui entraînent une mort d'homme. L'apparence d'impartialité peut difficilement être maintenue lorsque des policiers enquêtent sur d'autres policiers. Vision Montréal appuie les demandes qui ont été maintes fois formulées auprès du Gouvernement du Québec pour que celui-ci crée un Bureau des enquêtes spéciales, neutre et impartial, dont le mandat serait d'enquêter sur les incidents qui entraînent un décès ou des blessures graves à la suite d'une intervention policière. Nous espérons que les incidents de vendredi dernier amèneront le ministre Dutil à se pencher favorablement sur cette proposition.»

SOURCE VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA CHEF DE L'OPPOSITION OFFICIELLE

Renseignements :

Soraya Martinez,
Directrice de cabinet, Cabinet de la chef de l'Opposition officielle
Bureau : 514-872-2990

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA CHEF DE L'OPPOSITION OFFICIELLE

Renseignements sur cet organisme

COMMUNIQUES MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.