Affaires autochtones : Geoffrey Kelley présente les avancées réalisées après deux années d'efforts soutenus

QUÉBEC, le 20 avril 2016 /CNW Telbec/ - Le ministre responsable des Affaires autochtones, Geoffrey Kelley, a tenu à tracer, aujourd'hui, un bilan des deux dernières années sur le plan de l'action gouvernementale dans les dossiers autochtones. « Les récents évènements de Val-d'Or et du Nunavik ont fait ressortir la gravité des enjeux auxquels sont confrontées les communautés autochtones et nous rappellent ainsi l'importance des efforts que nous devons déployer. Les progrès qu'ont connus plusieurs dossiers sont très encourageants, mais on ne peut pas dire "mission accomplie" encore. Il reste du travail à faire - il en restera toujours -, mais je suis satisfait des avancées réalisées avec les différentes communautés autochtones du Québec », a déclaré le ministre Kelley.

Rappel des mesures du dernier budget
Le ministre a rappelé les récentes mesures mises de l'avant dans le cadre du budget 2016-2017 pour améliorer la situation des femmes autochtones, en particulier celles qui résident en milieu urbain. Une somme de 8,9 millions de dollars, répartie sur une période de cinq ans, permettra de soutenir financièrement différents projets émanant des organismes autochtones du milieu, comme les centres d'amitié autochtones du Québec, les centres de jour, les refuges et les organismes qui offrent des services de santé, de nature psychosociale ou sociojuridique ou qui sont voués à soutenir la persévérance scolaire.

L'aide attribuée pourra être utilisée par les organismes pour renforcer et diversifier leur offre de services, pour améliorer leurs infrastructures, pour acquérir ou entretenir de l'équipement ou pour ouvrir un nouveau point de service. Il importe de souligner que cette aide est accordée en sus des sommes versés aux organismes pour leur fonctionnement dans le cadre du Fonds d'initiatives autochtones II (FIA II).

Le ministre Kelley a aussi rappelé que les sommes allouées au programme spécial de rénovation de maisons de la communauté algonquine de Kitcisakik étaient bonifiées de 2 millions de dollars sur une période de cinq ans. Le Gouvernement du Québec a déjà financé la rénovation ou l'agrandissement de 35 maisons ces dernières années et il s'engage, aujourd'hui, à faire de même pour les 55 habitations restantes.

Volet ressources naturelles et entente Baril-Moses
Dans un autre ordre d'idées, le ministre Kelley s'est réjoui de la qualité du dialogue qui s'est poursuivi dans la dernière année avec les différentes nations autochtones. Cela a notamment conduit à la signature historique de l'Entente pour résoudre le différend forestier Baril-Moses avec la nation crie. Ce règlement permet maintenant d'espérer de meilleurs jours pour l'industrie forestière sur le territoire concerné. Le dialogue se poursuit avec la communauté de Mashteuiatsh dans ce dossier.

Inclusion des Autochtones dans les nouvelles politiques publiques
Le ministre a également souligné que plusieurs politiques, stratégies et plans d'action gouvernementaux ont été récemment mis à jour ou sont en renouvellement, comme la Politique énergétique du Québec 2030, le Plan d'action pour l'aménagement de l'habitat du caribou forestier, la Politique québécoise de la jeunesse et la stratégie d'action qui en découlera, ainsi que le nouveau Plan d'action concerté pour prévenir l'intimidation.

« Nous déploierons toute l'énergie nécessaire pour que les intérêts et la spécificité autochtones soient pris en compte dans chacun de ces dossiers. Déjà, nous nous sommes assurés de la participation des nations autochtones aux consultations sur le renouvellement de la politique culturelle du Québec, et la Politique québécoise de la jeunesse réserve une place particulière à la jeunesse autochtone. Convaincus que cette formule porte ses fruits, nous nous sommes engagés à la poursuivre pour continuer à travailler en partenariat avec les communautés autochtones », a ajouté le ministre.

Évènements de Val-d'Or
Le ministre a souligné l'aide financière de 6,1 millions de dollars apportée immédiatement à la suite des évènements de Val-d'Or, dont une somme considérable a été consacrée au soutien du Centre d'amitié autochtone local dans ses efforts pour accroître les services offerts à sa clientèle et mener à bien certains projets destinés aux plus démunis.

« Il nous apparaissait essentiel de nous associer aux ressources déjà en place pour améliorer les services. Je suis allé à Val-d'Or à quelques reprises depuis les évènements de l'automne et je tiens à témoigner de la qualité du travail effectué auprès des clientèles démunies, en particulier auprès des femmes, par les leaders autochtones, le Centre d'amitié autochtone et les intervenants locaux. Plus que jamais, nous sommes convaincus que c'est ensemble, avec nos partenaires, que nous arriverons à améliorer les conditions de vie des Autochtones », a commenté M. Kelley.

Le ministre a tenu à rappeler les actions concrètes qui ont été réalisées dans les deux dernières années ou qui sont en voie de l'être, dont :

  • les travaux d'agrandissement effectués au centre de jour Chez Willie;
  • les travaux à venir pour l'aménagement d'un site de ressourcement autochtone, Kinawit, dont l'ouverture est prévue cet été;
  • la construction imminente de 24 logements sociaux pour les familles autochtones, dont l'aménagement est prévu à l'été 2017;
  • la mise en place, effectuée par le ministère de la Sécurité publique, d'une ligne directe à l'intention des femmes autochtones qui souhaitent dénoncer tout geste inadmissible;
  • l'accompagnement offert par les Services parajudiciaires autochtones du Québec aux femmes autochtones dans leurs démarches pour déposer une plainte.

Formation et éducation
Le ministre Kelley a tenu également à souligner l'importance de soutenir les Autochtones dans leurs efforts en vue d'acquérir les compétences requises pour intégrer avec succès le marché du travail. Il a rappelé l'importance de mettre en place des mesures adaptées aux besoins des jeunes et au contexte dans lequel ils évoluent. À cet égard, il a tenu à rappeler la contribution essentielle des intervenants dans le cadre du Colloque annuel sur la persévérance et la réussite scolaires chez les Premiers Peuples. Il s'est par ailleurs réjoui de l'ouverture récente du centre régional d'éducation des adultes Uashat mak Mani-utenam, qui permet de favoriser la réussite scolaire des adultes autochtones, leur participation au marché du travail ainsi que la réalisation de projets économiques d'envergure. Aussi, il a fait mention de l'investissement gouvernemental de plus de 1,5 million de dollars pour faciliter l'intégration des Autochtones au réseau d'enseignement collégial.

Collaboration avec les ordres gouvernementaux et les leaders autochtones
En conclusion, le ministre s'est dit fermement convaincu de la nécessité de maintenir des liens de collaboration efficaces avec le gouvernement fédéral et les gouvernements des autres provinces et des territoires ainsi qu'avec les dirigeants autochtones en vue d'atteindre l'objectif commun d'améliorer de façon importante et durable les conditions de vie des Autochtones sur tout le territoire québécois.

 

Source :

Chantal Gauvin

Attachée de presse

Cabinet du ministre responsable
des Affaires autochtones

418 643-3166

 

SOURCE Cabinet du ministre responsable des Affaires autochtones

Renseignements : Chantal Gauvin, Attachée de presse, Cabinet du ministre responsable des Affaires autochtones, 418 643-3166


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.