Affaire Laurent Lessard - La CAQ veut entendre Yvon Nadeau en commission parlementaire

QUÉBEC, le 11 oct. 2016 /CNW Telbec/ - Face au refus du premier ministre Philippe Couillard de demander au Vérificateur général d'enquêter sur les subventions octroyées à des entreprises et organismes dans lesquelles était impliqué directement ou indirectement Yvon Nadeau, ex-attaché politique et proche ami de l'actuel ministre des Transports, le député de Borduas et porte-parole de la Coalition Avenir Québec en justice, Simon Jolin-Barrette, réclame des auditions en commission parlementaire sur le sujet.

Le mystère plane encore quant à l'influence qu'aurait exercée M. Nadeau sur le jugement du ministre Laurent Lessard, alors qu'il occupait des postes clés au sein des entreprises Pyrobium et Innoltek, en quête d'aides financières gouvernementales, tout en étant à l'embauche de M. Lessard. Il est temps pour Philippe Couillard de mettre son poing sur la table et d'exiger des explications de son ministre, souligne M. Jolin-Barrette.

« Le premier ministre a l'occasion de faire la lumière sur le manque de jugement d'un de ses ministres. Qu'il la saisisse! Depuis trois semaines, le gouvernement libéral esquive toutes les questions sur Yvon Nadeau. Or, les faits sont là : pour chacune de ces subventions, M. Nadeau était impliqué, directement ou indirectement. Laurent Lessard est incapable de nous dire s'il était au courant de l'actionnariat de M. Nadeau dans Innoltek, qui allait faire des pressions en avril 2015 pour des incitatifs financiers. Le ministre doit aussi s'expliquer sur la subvention de 3 millions de dollars à Pyrobium alors que la demande fut au même moment qu'il était à l'emploi de Laurent Lessard. Chaque journée est un long supplice de la goutte d'eau pour l'éthique du gouvernement libéral », estime Simon Jolin-Barrette.

Le député de Borduas a donc fait parvenir une lettre au président de la Commission de l'agriculture, des pêcheries, de l'énergie et des ressources naturelles, Sylvain Pagé, demandant aux parlementaires de se pencher rapidement sur l'affaire Yvon Nadeau. La CAQ souhaite entendre, entre autres, Laurent Lessard, Yvon Nadeau, les lobbyistes du Groupe Rebamec et Innoltek, ainsi que les fonctionnaires du ministère de l'Énergie reliés aux dossiers impliquant M. Nadeau. « Le silence d'Yvon Nadeau est intenable. Les informations dont nous disposons jusqu'ici sont sérieuses et méritent une analyse approfondie. Si le gouvernement refuse que le Vérificateur général enquête, c'est aux parlementaires d'aller au fond de l'affaire. La confiance de la population est fortement ébranlée et il est primordial de la rétablir en s'assurant de la probité, de l'indépendance et de la transparence dans les processus d'octroi de ces aides financières », conclut Simon Jolin-Barrette.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Samuel Poulin, Attaché de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-254-3754 samuel.poulin@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.