Aérogare d'Inukjuak - Le gouvernement du Québec annonce qu'un appel d'offres sera lancé pour la construction de nouvelles infrastructures aéroportuaires à Inukjuak

QUÉBEC, le 2 mars 2015 /CNW Telbec/ - Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de Montréal, M. Robert Poëti, le ministre délégué aux Mines et ministre responsable des régions de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, M. Luc Blanchette, et le député d'Ungava, M. Jean Boucher, sont heureux d'annoncer qu'un appel d'offres sera lancé pour la construction d'une nouvelle aérogare et d'un nouveau garage qui remplaceront les installations actuelles à Inukjuak, au Nunavik. Les travaux devraient s'échelonner sur deux ans et la circulation aérienne sera maintenue en permanence durant ce temps.

« Un aéroport constitue une fenêtre sur le monde qui doit refléter la capacité d'accueil d'une communauté. Plus moderne, avec une plus grande capacité d'accueil et d'entreposage des équipements, la nouvelle aérogare et son garage marqueront une nette amélioration des services pour les 1 600 citoyens d'Inukjuak et l'ensemble des communautés nordiques qui transitent par ces installations. À terme, la nouvelle aérogare contribuera au mieux-être de la population, au développement de la municipalité et de tout le territoire du Nunavik », a souligné M. Poëti.

« L'aérogare d'Inukjuak n'est pas seulement importante pour la communauté locale, mais également pour tous les villages de la baie d'Hudson, du fait qu'elle sert de lieu de transit vers cette région, de même que de point de rassemblement pour les liaisons quotidiennes vers Montréal, Salluit, Kuujjuarapik et Kuujjuaq. Je suis heureux de constater que cette aérogare répondra aux besoins actuels et futurs », a pour sa part affirmé M. Blanchette.

Une optimisation nécessaire

Construite en 1986, l'aérogare répond difficilement aux besoins croissants des communautés nordiques qu'elle dessert. Pendant les périodes d'achalandage, il est fréquent que des passagers doivent attendre à l'extérieur du bâtiment. Parmi les autres problèmes qui sont observés, on note : une salle d'attente trop petite, des locaux de compagnies aériennes insuffisants, un convoyeur à bagages trop petit, une installation pour la réception et l'expédition des bagages désuète, un accès aux équipements électriques et mécaniques difficile et un niveau de service offert par l'aérogare inférieur aux normes acceptables.

La superficie des nouvelles installations permettra de répondre à la fois aux besoins actuels et à ceux anticipés dans les prochaines décennies. En effet, l'aérogare et le garage auront une durée de vie utile dépassant 45 ans et permettront de continuer d'assurer le lien vital vers l'extérieur pour cette communauté enclavée, pour laquelle l'avion constitue le seul moyen de transport pour les résidents, les denrées périssables et les évacuations médicales.

« Ayant moi-même transité à nombreuses reprises par l'aérogare d'Inukjuak, je ne peux que me réjouir de cette annonce. Les installations aéroportuaires du Nunavik représentent le cœur des communautés et constituent un point de rencontre de première importance pour les résidents et les voyageurs. Les infrastructures actuelles étant largement désuètes et inadéquates, la décision de notre gouvernement de mettre en place de nouvelles installations répondant aux normes est une excellente nouvelle pour la région », a révélé M. Boucher, député d'Ungava.

« Le transport aérien est vital pour la population d'Inukjuak, le troisième village en importance au Nunavik. Je suis fier de démontrer par ce projet que notre gouvernement a à cœur le développement des communautés nordiques », a conclu le ministre Poëti.

 

SOURCE Cabinet du ministre des Transports

Renseignements : Source : Valérie Rodrigue, Attachée de presse, Cabinet du ministre des Transports et ministre responsable de la région de Montréal, Tél. : 418 643-6980; Marie-Ève Dion, Attachée de presse, Cabinet du ministre délégué aux Mines et ministre responsable des régions de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, Tél. : 418 643-7295; Pour information : Relations avec les médias, Direction des communications, Ministère des Transports du Québec, Tél. Québec : 418 644-4444, Montréal : 514 873-5600, Sans frais : 1 866 341-5724

Profil de l'entreprise

Cabinet du ministre des Transports

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.