Adoption du projet de loi sur les soins de fin de vie : Accueil enthousiaste des établissements de santé et de services sociaux

MONTRÉAL, le 5 juin 2014 /CNW Telbec/ - L'adoption à l'unanimité, aujourd'hui, du projet de loi sur les soins de fin de vie par les élus de l'Assemblée nationale est accueillie avec enthousiasme par l'Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux (AQESSS), dont les membres sont responsables de prodiguer les soins à la population du Québec. Ce projet de loi permettra de soutenir le personnel soignant qui, quotidiennement, est confronté aux grandes questions liées aux principes de l'autonomie et de l'inviolabilité de la personne, au soulagement de la douleur, à l'accompagnement en fin de vie, à la mort, voire au droit d'abréger, à sa demande, la vie d'une personne souffrante.

« Nous sommes heureux de constater que les représentants de tous les partis politiques québécois aient prêté une oreille attentive aux recommandations de notre Association à la Commission spéciale sur le droit de mourir dans la dignité et lors des consultations sur le projet de loi sur l'aide à mourir, a souligné la directrice adjointe de l'AQESSS, Dre Michèle Pelletier. En effet, parmi les onze recommandations et les quatre suggestions que nous avions soumises aux parlementaires, neuf ont été retenues », rappelle-t-elle. L'AQESSS insistait particulièrement sur la nécessité de mettre en place des mécanismes et des mesures facilitant l'accès aux soins palliatifs et de fin de vie, ce à quoi le projet de loi adopté aujourd'hui répond en tout point.

Avec l'adoption de ce projet de loi, les volontés exprimées par la personne seront respectées, notamment grâce aux mesures prévues qui permettront de bonifier l'offre de service en soins palliatifs et conduiront les établissements à se doter d'un programme clinique de soins de fin de vie.

« L'AQESSS, a tenu à préciser Dre Michèle Pelletier, est heureuse de constater que les volontés de fin de vie exprimées par la personne souffrante seront respectées. Le Québec se dote d'une offre de service en soins palliatifs complète et accessible. Ce qui nous rassure également, c'est que les demandes d'aide à mourir répondront à des critères bien définis et que chaque situation sera considérée et étudiée comme étant unique. »

Selon l'Institut de la statistique, sur les 60 000 décès qu'enregistre le Québec chaque année, 45 000 ont lieu dans les centres hospitaliers, les CSSS et les CHSLD. À cette proportion s'ajoutent les personnes bénéficiant de soins palliatifs donnés par les soignants des CSSS et des CLSC en maison de soins palliatifs ou à domicile.

L'Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux regroupe 125 membres, soit les 92 centres de santé et de services sociaux (CSSS), les centres hospitaliers universitaires, les centres hospitaliers affiliés, les instituts universitaires et des établissements et CHSLD à vocation unique.

SOURCE : Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux (AQESSS)

Renseignements :

Source :

Direction des communications et des affaires associatives

Renseignements :

Jean-Louis Laplante
Conseiller en communication
Responsable des relations avec les médias
Tél. : 514 282-4252 Cell. : 514 258-0022
jean-louis.laplante@aqesss.qc.ca

Profil de l'entreprise

Association québécoise d'établissements de santé et de services sociaux (AQESSS)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.