Adoption du PL 106 : enfin le Québec reconnaît l'apport de toutes ses ressources énergétiques vers une économie plus verte et prospère

MONTRÉAL, le 10 déc. 2016 /CNW Telbec/ - Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) se réjouit de l'adoption du projet de loi 106 concernant la mise en œuvre de la Politique énergétique 2030, qui propose un encadrement réglementaire et administratif rigoureux du virage énergétique que le Québec veut entreprendre. « Le projet de loi 106 est cohérent avec une vision du développement durable véritablement intégrée, équilibrant les considérations sociales, environnementales et économiques. Pour faire face à ses défis, le Québec doit pouvoir compter sur tous ses meilleurs atouts, y compris en valorisant adéquatement l'ensemble de ses ressources naturelles », déclare Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ.

Rappelons que la raison d'être de cette Loi est d'instaurer les outils qui permettront d'opérer la transition énoncée dans la Politique énergétique 2030 dans un contexte de lutte aux changements climatiques, en reconnaissant l'apport de toutes les formes d'énergie, renouvelables ou non renouvelables, au développement économique du Québec, et en considérant leurs différentes sources comme complémentaires plutôt que rivales. Parmi ces outils, soulignons la création de l'organisme Transition énergétique Québec (TÉQ), qui sera chargé de stimuler et de coordonner l'ensemble des programmes et des mesures en matière d'efficacité énergétique, ainsi que l'édiction de la Loi sur les hydrocarbures, dont l'objectif est d'encadrer le développement et la mise en valeur de cette ressource sur le territoire québécois.

Le Québec a la chance de pouvoir compter sur un portefeuille énergétique diversifié et devrait tirer avantage d'utiliser ses différentes ressources aux meilleurs endroits. La transition énergétique ne saurait se réaliser sans une vision tout aussi cohérente de l'efficacité énergétique. En cette matière, on doit reconnaître la participation à la transition énergétique par les entreprises, car leurs efforts ne cessent de progresser en matière de réduction des GES.

« La transition vers une économie plus verte doit permettre d'améliorer la compétitivité de nos entreprises, et non l'inverse, si on ne veut pas altérer la prospérité actuelle et future du Québec. Et par cette Loi, le gouvernement reconnaît la contribution des entreprises à l'effort de lutte aux changements climatiques: il pourra ainsi conjuguer ses ambitions environnementales, tout en ne compromettant pas son développement économique », de conclure, M. Dorval.

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit aussi la vaste majorité des associations patronales sectorielles, ce qui en fait la seule confédération patronale du Québec. Il représente directement et indirectement plus de 70 000 employeurs de toutes tailles, tant du secteur privé que public, ayant des activités au Québec.

 

SOURCE Conseil du patronat du Québec

Renseignements : Camilla Sironi, Conseillère principale - Communications et relations avec les médias, csironi@cpq.qc.ca, Bureau : 514-288-5161 poste 243, Cell. : 514-265-5471

LIENS CONNEXES
http://www.cpq.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.