Adoption de la Loi sur les hydrocarbures - Pour l'avenir du Québec, Manon Massé invite la population à résister

QUÉBEC, le 10 déc. 2016 /CNW Telbec/ - Manon Massé invite les Québécoises et les Québécois à résister à l'industrie des hydrocarbures, malgré le mépris du gouvernement Couillard qui a fait adopter sous bâillon au milieu de la nuit le projet de loi 106. La députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques invite la population à rester mobilisée parce que la bataille pour un environnement sain doit se poursuivre.

« Par le passé, la population a réussi à bloquer des projets polluants et illégitimes. Les mouvements environnementaux et citoyens ont renversé les orientations de Jean Charest, que ce soit au sujet de la centrale thermique du Suroît, du projet Rabaska ou de l'exploitation des gaz de schiste. Récemment, l'opposition citoyenne a fait dérailler le projet de port pétrolier dans le berceau des bélugas à Cacouna et le processus d'approbation de l'oléoduc TransCanada. Cette culture de résistance, nous l'avons en nous! » assure Manon Massé.

Les citoyennes et les citoyens du Québec ne se laisseront pas aussi facilement imposer les dispositions rétrogrades de la nouvelle Loi sur les hydrocarbures. Dès aujourd'hui, les comités locaux vont s'organiser pour empêcher toute fracturation hydraulique sur notre territoire, car la population rejette massivement cette méthode polluante qui met en péril les sources d'eau potable.

« Ça me révolte de savoir que les pétrolières et les gazières auront libre accès aux terres des agricultrices et agriculteurs ou des résidents paisibles pour procéder à leur exploration à tout vent. Le lobby des entreprises pétrolières et gazières leur a même obtenu le droit d'expropriation! Malgré tout, ça me réjouit de penser que les citoyennes et les citoyens lutteront avec force et conviction pour protéger leurs territoires », poursuit la députée solidaire.

Le projet de loi 106 consacre les claims pour l'exploration d'hydrocarbure, l'équivalent de la loi du plus fort digne du Far West. Les communautés n'accepteront pas de voir leurs propriétés être confisquées par les pétrolières et des gazières. Québec solidaire déplore que le premier ministre n'ait même pas cru bon de rester à Québec pour faire face à l'opposition des parlementaires et des mouvements citoyens durant le bâillon.

« Alors que le premier ministre se pavane à Ottawa, à la conférence fédérale-provinciale, pour parler de changements climatiques, il laisse son ministre nous passer au travers de la gorge une législation complaisante pour l'industrie des hydrocarbures. Le peuple québécois ne cautionnera pas cette hypocrisie! » conclut Manon Massé.

Québec solidaire est déjà engagé auprès des mouvements écologistes et des comités de citoyens et citoyennes pour construire un pays vert. Grâce à cette contestation, nous construirons ensemble un gouvernement solidaire qui procèdera à une transition énergétique qui créera des emplois respectueux de l'environnement.

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Source : Nicolas Lévesque, Aile parlementaire Québec solidaire, 418 454-5229 c., nicolas.levesque@assnat.qc.ca

LIENS CONNEXES
http://www.quebecsolidaire.net

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.