Adieu bazou s'avère une véritable bouffée d'air frais

- Le programme national de recyclage de véhicules du Canada encourage les citoyens à choisir des modes de transport écologiques -

TORONTO, le 29 mars /CNW/ - Selon une recherche récente, un participant sur cinq au programme canadien Adieu bazou ne remplacera pas son ancien véhicule retiré de la circulation par un autre. Ces personnes planifient plutôt utiliser des moyens de transport plus écologiques comme le transport en commun, le covoiturage ou le vélo.

"L'objectif d'Adieu bazou est d'améliorer la qualité de l'air en récompensant les Canadiens qui retirent de la circulation leur vieux véhicule plus polluant," explique Carla Kearns, directrice nationale du programme chez Summerhill Impact (auparavant Fondation Air pur), l'agent de mise en œuvre national d'Adieu bazou. "Nous sommes extrêmement fiers que le programme encourage également les gens à changer leurs habitudes en matière de transport pour choisir des options plus écologiques."

Une étude auprès de 1 000 participants au programme menée en janvier dernier a révélé que plus de la moitié d'entre eux ont déclaré qu'Adieu bazou les avait convaincus de se débarrasser de leur vieux véhicule plus tôt que prévu. De plus, parmi les participants (un sur cinq) qui ne remplaceront pas leur véhicule :

    
        -  46 pour cent prendront le transport en commun
        -  35 pour cent utiliseront un autre véhicule qu'ils possèdent déjà
        -  24 pour cent utiliseront un vélo
        -  11 pour cent feront du covoiturage
        -  11 pour cent se déplaceront à pied plus souvent
    

Parmi les participants qui remplaceront leur véhicule par un autre, 70 pour cent ont déclaré qu'ils achèteraient un modèle 2004 ou plus récent. Puisque les modèles de 1995 ou antérieurs produisent 19 fois plus d'émissions contribuant au smog que les modèles 2004 ou plus récents, ce geste en réduira significativement la quantité.

"Adieu bazou encourage les gens à agir et à contribuer à améliorer la qualité de l'air au pays," ajoute madame Kearns. "Le programme fait vibrer à la fois à la fibre environnementale et la fibre économique des Canadiens."

Selon la même étude, 73 pour cent des participants ont retiré leur voiture de la circulation pour des raisons économiques. Indépendamment de la raison pour laquelle les gens participent au programme, au cours de la première année, Adieu bazou a dépassé les objectifs fixés par Summerhill Impact et le gouvernement du Canada. Adieu bazou encourage avec succès les Canadiens à participer au programme en les récompensant pour leurs efforts sensibilisés à l'environnement.

En mars 2010, plus de 56 000 véhicules ont été recyclés de façon responsable par l'entremise du programme - 11 200 demandes de retrait sont en attente -, réduisant de 2 500 tonnes les émissions contribuant au smog.

Le gouvernement du Canada s'est engagé à investir jusqu'à 92 millions de dollars afin de financer le programme Adieu bazou pour aider les citoyens à recycler leurs vieux véhicules plus polluants et les encourager à opter pour des moyens de transport plus écologiques, permettant de réduire la pollution de l'air. Le programme, en vigueur jusqu'au 31 mars 2011, offre aux participants des récompenses comme des laissez-passer de transport en commun, des réductions sur l'abonnement à un service d'autopartage, 300 $ comptant ou un rabais du fabricant à l'achat d'un nouveau véhicule.

Les agents de mise en œuvre partenaires d'Adieu bazou sont : le programme Scrap-it en Colombie-Britannique ; l'organisme Climate Change Central en Alberta ; la Saskatchewan Environmental Society en Saskatchewan ; la Manitoba Lung Association au Manitoba ; Summerhill Impact en Ontario ; l'Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) au Québec ; la New Brunswick Lung Association au Nouveau-Brunswick ; la Prince Edward Island Lung Association (en collaboration avec la New Brunswick Lung Association) à l'Île du Prince-Édouard ; l'organisation Clean Nova Scotia en Nouvelle-Écosse ; la Newfoundland and Labrador Lung Association à Terre-Neuve et Labrador.

À propos d'Adieu bazou - adieubazou.ca

Adieu bazou est un programme national créé afin de retirer effectivement et efficacement de nos routes les modèles de véhicules de 1995 ou antérieurs de manière écoresponsable, dans le but d'améliorer la qualité de l'air et d'encourager l'utilisation de moyens de transport plus écologiques. Le programme Adieu bazou est géré nationalement par Sumerhill Impact, financé par le gouvernement du Canada et appuyé par un réseau de partenaires régionaux situés partout au pays, de même que par un réseau national d'entreprises de recyclage automobile.

SOURCE ADIEU BAZOU

Renseignements : Renseignements: Gabriel Belanger, Optimum Relations Publiques, gabriel.belanger@cossette.com, (514) 282-4885

Profil de l'entreprise

ADIEU BAZOU

Renseignements sur cet organisme

SUMMERHILL IMPACT

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.