Activités de chasse de la nation huronne-wendat - La CAQ demande à Geoffrey Kelley de déposer un plan d'intervention

QUÉBEC, le 1er oct. 2015 /CNW Telbec/ - Pour une deuxième année consécutive, les chasseurs autochtones de la nation huronne-wendat sont forcés de partir à la chasse une semaine plus tôt que prévu pour des raisons territoriales que le ministre responsable des Affaires autochtones est visiblement incapable de régler, a dénoncé le porte-parole de la Coalition Avenir Québec et député de Masson, Mathieu Lemay.

Mathieu Lemay a indiqué que la tension devient de plus en plus vive dans les réserves fauniques du Québec, notamment dans les Laurentides, malgré la promesse du ministre Kelley il y a un an de garantir à tous des activités de chasse en toute sécurité.

« Dans la réserve faunique des Laurentides, nous vivons toujours une situation délicate. La nation huronne-wendat ne cesse de se buter à la sourde oreille du ministre. Pendant ce temps, les tensions entre chasseurs deviennent chaque jour plus importantes et les conflits sont imminents! Il s'agit plus que jamais d'un équilibre fragile qui menace de s'effondrer. L'année dernière, quand je me suis levé dans cette même Chambre, le ministre m'avait répondu de ne pas m'inquiéter, que la chasse se passait bien et qu'il s'occupait du dossier. On constate maintenant que le ministre a brisé sa promesse! Je demande au ministre d'arrêter d'agir en tant que spectateur et de déposer un plan d'intervention pour régler la crise », a déclaré le porte-parole caquiste en matière d'affaires autochtones, lors de la période des questions.

Le député de Masson s'inquiète d'un risque d'escalade des tensions dans les forêts du Québec. Le gouvernement ne peut plus continuer à ignorer les préoccupations des chasseurs, qu'ils soient autochtones ou non. D'ailleurs, Mathieu Lemay a rappelé que le juge John Gomery indiquait déjà en 2011 que des « gestes violents délibérés vont se produire ».

« Tout le monde s'entend pour dire que la situation ne peut plus durer. Je cite encore le juge Gomery : "Nul ne saurait nier que la situation dans la réserve est intolérable et dangereuse". Le gouvernement diminue l'ampleur de la situation et refuse de s'attaquer à la racine du problème en se cachant derrière un comité », de conclure Mathieu Lemay.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Source : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.