Action Autonomie - Santé mentale : Le sénateur Pierre-Hugues Boisvenu change de cheval de bataille pour s'attaquer aux personnes ayant un problème de santé mentale

MONTRÉAL, le 15 févr. 2012 /CNW Telbec/ - Action Autonomie le collectif pour la défense des droits en santé mentale de Montréal dénonce les propos du sénateur Boisvenu qui attribue la cause du drame à Saint-Romain à la désinstitutionnalisation et aux lois qui ne permettent pas de forcer une personne ayant un problème de santé mentale à prendre sa médication. Ses propos sont rétrogrades, empreints de préjugés et démontrent un manque flagrant de rigueur intellectuelle.

Rétrograde, car le sénateur Boisvenu associe sans nuance « problème de santé mentale-non médication-inaptitude et violence ».

Rétrograde, car il ne trouve pas mieux comme solution que le retour aux asiles.

Manque de rigueur intellectuelle, car les informations qu'il véhicule sont biaisées. En effet, la désinstitutionnalisation n'a pas été mise en place pour « boucler le budget de l'état » mais pour des considérations d'une société en évolution.

Pour Action Autonomie, les propos du sénateur Boisvenu ne font que stigmatiser davantage les personnes ayant un problème de santé mentale et constitue un recul inadmissible et injustifiable aux années noires de la psychiatrie.

SOURCE Action Autonomie

Renseignements :

Johanne Galipeau 514-525-5060 cell 514-562-7063

Profil de l'entreprise

Action Autonomie

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.